Archives de tags | causes

Voilà la question !

Pourquoi
Pourquoi ? Voilà la question ! photo réalisée par G.B., d’Allemagne deviantArt : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Why-832815043

Voilà la question !

Pourquoi ?  Voilà une question qui revient souvent à nos esprits tout au long de notre vie. Question que l’on se pose depuis notre plus tendre enfance. Pourquoi ceci ? Pourquoi cela ? Pourquoi pas ? Pourquoi est-ce comme-ci ou bien comme ça ? Question qui parfois peut nous amener à nous surpasser lorsque nous voulons connaître la réponse. Une réponse parmi tant d’autres. Une réponse qui peut soi nous apporter une certaine sérénité ou bien nous écraser par la douleur d’apprendre la vérité. C’est ainsi que nous le voulions ou non.

Pourquoi ? Question qui nous force à croire qu’il y a une cause à tout. Mais, dans les faits, bien des réalités peuvent ne pas avoir de causes. Les réalités sont là comme elles le sont. Un point, c’est tout. Certains naissent dans l’opulence et son élevés avec une cuillère d’argent dans la bouche et passe leurs existences dans des palais tandis que d’autres ne font qu’affronter un destin digne des plus grands romans d’horreur. Pourquoi ? Question aux réponses tant philosophiques que théologiques: Jeu cruel de la vie ! Volonté de Dieu ! Expiation du péché originel ! Loi du karma !

Pourquoi ? Ceci implique une volonté d’atteindre une sagesse de celui qui pose cette question. Une volonté qui peut tout aussi bien l’amener au bord de la folie ou du désespoir. Folie de ne jamais être contenté de la réponse trouvée. Désespoir d’avoir trouvé celle qui le désillusionnera. Pourtant, c’est cette même volonté qui peut parfois l’inciter à se surpasser, à percer les mystères de l’existence, de la nature et de la vie. Volonté d’aller toujours vers l’avant. 

Pourquoi ? Voilà la question qui fait de l’être humain un animal pas comme les autres. En effet, l’être humain est un animal. Mais, un animal doué de raison. Enfin, j’ose croire pour la majorité de ceux et de celles qui composent l’humanité. Une raison qui le pousse à atteindre des sommets invisibles tout en lui permettant de créer et de se recréer perpétuellement. De créer ce qui existait déjà dans son imagination. Un peu à l’image d’une sculpture sur bois dont le sculpteur ne fait que d’en extirper les moindres détails. Une raison qui lui permet de se recréer car ce qu’il est actuellement est souvent aux antipodes de ce qu’il a été jadis et de ce qu’il sera dans le futur. C’est ce que nous appelons l’évolution même si dans certains cas elle peut être plutôt négative. Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est comme ça. 

En terminant cette missive, je dois répondre à cette question : Pourquoi ai-je écrit un tel texte au sein de mon blogue. Je vous réponds que j’ai été inspiré par le titre même de cette magnifique photo de G.B. lequel est avec Rick B. l’un de mes amis et collaborateurs d’Allemagne. Une photo qui a fait surgir en mon esprit une autre question sous-ajacente à la première : Pourquoi pas ?

Je vous remercie de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

 

Le rejet

IMG_20191230_140216
Votre humble serviteur : RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Le rejet

(Merci à Victoria pour sa suggestion)

Bonjour tout le monde,

J’avais demandé à mes amis et amies sur le réseau social Facebook de me suggérer des sujets qui pourraient potentiellement les intéresser afin d’enrichir mon blogue artistique dédié à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie ainsi qu’à des réflexions personnelles. En effet, il me semble être important de prendre connaissance de ce qui pourrait susciter chez bon nombre d’entre eux à poursuivre leur lecture de mon blogue. Après tout, il faut bien avoir des sujets intéressants afin d’avoir des lecteurs intéressés à les lire. N’est-ce pas?

Parmi mes connaissances, l’une d’entre elles m’a suggéré de développer sur un sujet qui en cette période de l’année m’interpelle beaucoup. En effet, en ce temps de réjouissances, plusieurs personnes passeront un réveillon du Jour de l’An dans la solitude la plus complète. Une solitude qui fut leur compagne de vie tout au long de l’année dernière et qui le sera fort probablement pour les douze prochains mois. Des personnes qui pour des causes souvent hors de leur contrôle ont connu que le rejet. Qui plus est! Un tel mot peut est synonyme d’une mort lente tant sur le plan émotionnel que spirituel sans oublier celui de l’être physique dans son entier.

Ce qui à la fois me rend triste et me fascine, c’est de lire dans les différents médias écrits à tel point le nombre de personnes qui passeront le jour de l’An seules et rejetées de tous est astronomique. Mais à cela s’ajoute le rejet qui a pour cause une apparence physique non conforme aux critères de beauté prévalant au sein de la société. N’allez pas croire que je n’aime pas admirer la beauté féminine lorsque ses attributs lui sont favorables. Après tout, je suis un homme comme bien d’autres et je n’en éprouve aucune honte à cela. Cependant, il est bon de voir un peu plus loin que les apparences. Et, je sais très bien de quoi je parle.

En effet, je me souviens d’une anecdote dont j’ai été témoin en 1993 lorsque j’étais resté à Québec pour une session d’été afin d’une part, d’avancer dans mes études et, d’autre part, de me familiariser à la belle ville où je vis actuellement. J’avais profité de mon weekend pour visiter la terrasse Dufferin tout en admirant le magnifique Château Frontenac. Au fil de mon parcours pédestre, je fis la rencontre de deux dames d’un âge assez avancé. Et comme j’aime beaucoup discuter avec les gens, j’en ai profité pour m’entretenir avec elles. Cette discussion m’a marqué au fer rouge pour le restant de mes jours.

Et pour cause, puisque l’une d’entre elles était atteint de la neurofibromatose. Une maladie qui déforme le corps de la personne qui en est atteinte au point de rendre celle-ci méconnaissable. Un seul mot peut décrire l’expression de son visage : tristesse. Une tristesse qui, il ne faut pas être le plus intelligent en ce monde pour le comprendre, est causé par une vie de misère et de rejet. N’allez pas croire que j’invente ce que j’écris puisque la dame qui l’accompagnait m’avait expliqué que cette dernière lui avait demandé d’être son amie lorsqu’elles étaient à bord du bus venant de Montréal pour une visite-éclaire à Québec.

Personnellement, j’avais beau essayé de trouver un quelconque sujet de conversation avec ladite dame en question, mais devant la tristesse qui émanait de son regard, j’en perdis tous les moyens. Vous savez, quand nous demandons à la personne si ça va bien et qu’elle répond avec la tête que ça va bien mais que nous voyons que son cœur répond tout le contraire, il est difficile de trouver les mots qui pourraient calmer les maux. Si je me souviens bien, j’ai allumé un cierge à l’office du dimanche qui a suivi notre rencontre en ayant une pensée spéciale pour elle et pour son « amie d’un instant ».

En résumé, nul d’entre nous est dans l’obligation d’ouvrir les portes de sa demeure pour recevoir les rejetés. Cependant avoir une pensée envers eux, leur faire un petit bonjour lorsque l’occasion se présente et avoir une simple oreille pour les écouter, tout cela peut faire une différence dans leurs vies. Certes, cela n’est peut-être pas grand-chose, mais pour ces derniers c’est énorme.

Merci de m’avoir lu.

Bonne et heureuse année 2020.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Petite réflexion en ce samedi 4 juin 2016

seances_de_nudite_art__a_l_u_q_a_t__montreal_2_by_lequebecois1962-d9g1g8r

Petite réflexion en ce samedi 4 juin 2016

Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui, je désire vous entretenir d’un sujet qui m’agace quelque peu et qui est enI'm not a trophy3 l’occurrence de poser nu pour d’une part, dénoncer une quelque politique ou bien un fait que l’on peut juger à tord ou à raison d’immoral et d’autre part, de promouvoir une philosophie de vie susceptible d’intéresser un nombre assez important de personnes. Il va de soi que la présence de modèle nu ou bien de mannequin ayant accepté de poser nu peut être un élément positif dans le cadre promotionnel. Avouons-le! Beauté, popularité et notoriété sont des qualités à ne jamais négliger lorsque l’on désire susciter un débat au sein de la société. Débat qui peut amener un changement des valeurs au sein de ladite société. Un fait important est à retenir: Chaque société véhicule des valeurs qui lui sont propres et pour lesquelles nos jugements actuels ne doivent en aucun cas interférer dans notre compréhension. Rappelons-nous que nos propres valeurs seront passées au crible par nos descendants. Ce que nous acceptons ou tolérons d’emblée aujourd’hui seront probablement condamnés et ce que nous réprimons de nos jours sera peut-être encouragé dans les prochaines décennies.

I'm not a trophy2Bien entendu que le simple fait de poser nu pour une quelconque cause jugée de “bonne” peut susciter plusieurs interrogations chez plusieurs personnes susceptibles d’être mal à l’aise face à la nudité. La leur et celle d’autrui. Pourquoi vouloir à tout prix poser nu? Pourquoi poser nu tout simplement? Et qui sont-ils tous ces gens qui osent poser en costume d’Adam et Ève? Voilà bien des questions que je tenterai de répondre dans le présent article. Mais, avant toute chose, existe-t-il des causes que l’on pourrait juger de “bonnes” et pour lesquelles le fait de poser nu est un prérequis dans l’avancement d’une cause?

Première question à résoudre une bonne fois pour toute: Pourquoi vouloir à tout prix poserI'm not a trophy4 nu? Je répondrai à cela qu’il n’y a pas à proprement parler de raison particulière si ce n’est de l’intention sous-jacente à celle-ci. Ici, tout est en lien avec l’objectif visé et qui est de l’utilité de faire passer un message, sans omettre la qualité du produit final. Plus l’objectif visé est d’atteindre un changement des mentalités à l’égard d’une réalité qualifiée d’inacceptable, plus l’utilisation de la nudité comme élément communicationnel peut être envisageable. Par exemple, la nudité est souvent mise en avant-scène dans la dénonciation de la cruauté envers les animaux et la chasse notamment celles des espèces en voie de disparition. Là encore, la qualité du produit final demeure le pilier du message à proprement parler. Peu importe le nombre de clichés, de dessins ou de peintures, si la qualité est absente ou bien laisse à désirer, le message risque de se retrouver dans les catacombes.  Poser nu est un art! L’art de la communication en est un autre. Ne l’oublions jamais.

I'm not a trophyQui sont-ils tous ces gens qui osent poser en costume d’Adam et Ève? Trois idées doivent être mémorisées afin de résoudre cette problématique. Primo, ce sont des gens comme tous ceux et celles que vous rencontrer au quotidien. Certains ont un corps magnifique, d’autres en ont que je qualifierais de “bien ordinaires” et, enfin, ceux qui possèdent un corps ayant une histoire peu commune (1). Secundo, plusieurs de ces modèles sont aussi des mannequins de genre, avouons-le, haut de gamme. Ce qui ne les empêche pas de poser nu à l’occasion de campagnes dignes de mention. Je pense notamment à Cara Delevingne qui a accepté de poser nu afin de promouvoir la défense des animaux et la dénonciation de laI'm not a trophy2 chasse. D’ailleurs, toutes les photos intitulées “I’m not a trophy” sont tirées du site promotionnel dont vous trouverez un lien en annexe du présent article.(2) Tertio, toutes les causes sont bonnes pour éventuellement poser nu, mais le fait de poser nu n’est pas nécessairement bon pour n’importe telle cause. Par exemple, on peut envisager des séances de nudité avec des mères allaitant leurs poupons afin de démontrer que l’allaitement est tout ce qui est le plus naturel. Or, il serait périlleux de présenter des telles photos dans les publicités puisque certains regroupements féministes pourraient y voir le corps de la femme comme étant exploiter par les firmes publicitaires. Or, un modèle nu ne peut pas être perçu comme une personne potentiellement exploitée vu le caractère de la liberté pleine et entière établie entre celui-ci et la personne physique ou légale pour laquelle il travaille.

rollandjr_st_gelais_by_lequebecois1962-d8k397jPour ma part, j’ai toujours accepté de manière totalement libre de participer à chacune des séances de nudité artistique, et quelques-unes érotiques, avec les personnes pour lesquelles j’ai travaillé. Pourquoi donc? me direz-vous. En premier lieu, les règles sont avant toute chose établies et avenant le cas où elles pourraient être quelque peu dépassées, il est toujours de mise d’avoir un accord tacite et sans aucune ambigüité des personnes présentes. Autrement dit, un oui restera un oui et un non restera un non. En second lieu, je n’ai jamais eu honte d’affirmer haut et fort que je suis un modèle nu puisque cela constitue, avec mon aptitude à écrire et à faire de la photographie, l’un des meilleurs moyens qui m’a été donné pour communiquer avec l’autre. Cet autre qui porte souvent, après coup, un nouveau regard sur lui-même et sur le monde.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

(1) Oui, je le sais trop bien que je fais parti de ce troisième groupe. La vie est ainsi faite.

(2) www.imnotatrophy.org