Archives de tags | hanches

Irruption

Irruption
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Irruption

 

Oui, ça y est,
C’est maintenant,
C’est le bon moment,
Tout en toi est enfin prêt.

 

Après ces quelques gestes de prélude,
Qui ont, Dieu merci, réussi à éloigner,
De celle pour qui je désire tant offrir tant donner,
De celle qui se croyait vraiment à tort être femme prude.

 

Devinant dans mes yeux la pose souhaitée et voulue,
Lorsque je contemplais celle qui était devant moi nue,
Celle pour qui mon coeur de chair et non de pierre est dévolue,
Se retournant avec agréable lenteur pour me présenter son si beau cul.

 

Oui ! Oh que oui, vas-y ! Maintenant vas-y mon amour ! Me dit-elle.
Mais bien sûr et avec plaisir ! Lui répondis-je telle une ribambelle.
Lui saisissant de mes mains ses hanches avec une rare vigueur,
Lui prodiguant un rythme endiablé par une gracieuse fureur.

 

Fureur d’amour ! Fureur de passion ! Fureur de vivre !
Rage de jouir ! Rage d’explorer! Rage de toujours poursuivre !
De poursuivre cette cadence effrénée jusqu’à en perdre notre haleine,
Jusqu’en l’irruption que tu sentiras de ma hampe nourrie par ses veines.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Que la musique est terminée

Que la musique est terminée
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de Poème écrit par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Que la musique est terminée

 

Je pense souvent à toi mon amour,
Une pensée qui me vient toujours,
Lorsque je suis seule dans mon lit,
Car rien ne va depuis que tu es parti.

 

Tu m’as fait tant de promesses,
Sous une multitude de caresses,
Me couvrant de tes baisers,
De la tête jusqu’aux pieds.

 

Tu me chantais douce romance,
Pendant que je bougeais les hanches,
Tu m’abreuvais de tes mielleuse paroles,
Que je croyais car de toi j’étais folle.

 

Tu as pris tes affaires en me disant tout est fini,
Pourquoi m’avoir caché cette terrible vérité?
Qu’une autre femme dans ta vie tu as aimée,
Alors que je voulais passer avec toi ma vie.

 

Il ne me reste plus que ton instrument,
Avec lequel tu jouais pendant très longtemps,
Je l’ai pris dans mes mains avec le cœur brisé,
En découvrant pour de bon que la musique est terminée.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Voici mon offrande

Voici mon offrande
Dessin réalisé par Eri Kel de la France

Voici mon offrande

 

Bonsoir de nouveau, mes chéris !
Ce n’est pas croyable comme avance la soirée,
À force de mon corps vous présenter pour l’immortaliser,
Sans oublier que je vous raconte quelques bouts de ma vie.

 

Nous voilà maintenant arrivés à la seconde partie de cette séance,
Où j’ai été à l’aise, devant vos yeux, de faire jouer mes hanches.
Afin de susciter en vous un regard, une envie, un désir,
Et de rendre vivants vos dessins pour votre plaisir.

 

Je vous confie un secret,
Un secret qui devra rester entre nous,
Un secret qui vous rendra peut-être un peu jaloux,
Et qui suscitera le souhait de vérifier la véracité de ce fait.

 

Mon dernier amant venu du Canada,
Ce lointain pays où il fait tout le temps froid,
M’avait fait une de ces confidences bien coquines,
Selon laquelle il admirait mon dos lors d’une pose divine.

 

Comme vous avez été de bons garçons,
Et que vous aviez bien appris avec calme vos leçons,
Vint en moi cette idée de vous faire cette grande faveur,
Un privilège qui saura éveiller en vous un moment de bonheur.

 

Avec petits pas semblables à une danse,
Tournant avec lenteur sur moi telle une transe,
Je réponds avec une sincère joie à votre humble demande,
Voilà donc mon dos de jeune femme ! Voici donc mon offrande !

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Puis-je ?

Puis-je
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Puis-je ?

 

Puis-je dans ce lit vous accompagner ?
Puis-je y aller pour vous caresser ?
Puis-je à vos yeux exister ?
Puis-je vous y aimer ?

 

Ô femme à la peau blanche,
Qui sait faire bouger ses hanches,
Qui sait faire monter en moi mon désir,
En moi cette ardeur de vous combler de ces plaisirs.

 

Puis-je dans ce silence vous faire vibrer au son de mes mots,
Des mots guidés par le savoir-faire de mes lèvres doucereuses,
Qui vous donneront entière satisfaction en cette nuit mielleuse,
Et de votre corps vous faire grimper dans les cieux bien-hauts.

 

Femme aux lèvres pulpeuses,
Lesquelles sont tellement savoureuses,
Que je dégusterai jusqu’à satiété sans retenue,
Sous les draps pendant que nous serions entièrement nus.

 

Femme aux mamelons pointus,
Au corps si fragile et tellement menu,
Que je craindrais de vous briser par mes caresses,
Car vous resplendissez de l’Olympe toute sa délicatesse.

 

Répondez à ma requête,
De mon cœur cette humble quête,
Puis-je un jour ou une nuit vous faire l’amour ?
Avant que je quitte précipitamment cette vie pour toujours ?

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Va mon amour! Viens mon chéri!

Dessin par Juste Angel de la France

 

Va mon amour! Viens mon chéri!

 

Dans la noirceur

Avec toi, je n’ai pas peur

Car cette nuit je sors de ma torpeur

C’est maintenant faire l’amour son heure.

 

Je t’offre mon bassin

Tiens le bien entre tes mains

Car avec force je veux être pénétrée

Jusqu’à l’ultime jouissance et en crier.

 

Crier de plaisir

Hurler de douleur

Ressentir en moi tant d’honneur

Et ne plus craindre de mon désir l’assouvir.

 

Sur cette air de Gainsbourg

Qui fait l’ode à cet endroit de velours

Un lieu interdit rappelant une fable des livres saints

Alors que tu pourras en même temps me caresser les seins.

 

Retiens mes hanches

Allez! Allez! Relève tes manches

Pendant que je guide ta hampe gorgée

Vers cette zone de péché et tant appréciée.

 

Va ! Continue! Ho oui, viens!

Comme j’adore ça et comme je suis bien

Satisfaite et comblée d’avoir connu ce délice

Tant pour mon amour pour toi que pour le vice.

 

De

 

RollandJr St-Gelais de Québec

Entre ombres et lumières

Magnifique dessin par Eri Kel de la France

Entre ombres et ténèbres

 

Nous sommes ainsi faits
C’est là une grande vérité telle qu’elle est
Il y a en nous deux aspects insoupçonnés
Celui de l’ange bien-aimé ou bien celui du damné.

 

Dès que nous prenons conscience
Dès que nous en avons la science
Nous sommes tous devant la destinée responsables
De nos actes nobles aussi bien que condamnables.

 

Il en est ainsi de notre corps
Qui a grande valeur tel que l’or
Et qui se manifeste par une divine nudité
Afin de la vie être le témoin de son unique beauté.

 

Corps nu offert en ce dimanche
Avec un léger mouvement des hanches
Afin de symboliser l’âme qui avec entrain l’anime
Sans oublier quelques mouvements rappelant un mime.

 

Ombres et lumières ! Ombres et lumières !
Voici l’ultime choix que nous devons faire
Par l’offrande de ma fragilité et de mon humanité
Je choisis d’emblée l’amour maintenant et pour l’éternité.

 

De

 

RollandJr St-Gelais de Québec

Dame blanche

 

analog_by_anioblica_dcfaxoy-fullview

Modèle ? Katarzyna B. d’Italie

Dame blanche

 

Dame blanche !

Que vous êtes belle,

Êtes-vous encore pucelle ?

De vous, j’ai envie en voyant vos hanches.

 

Avec grande précaution,

Je me collerai sur vous avec attention,

Sans vous brusquer ! Sans vous heurter !

Je saurai vous satisfaire afin de mon amour vous prouver.

 

Que votre regard est si vivant,

Et qu’en mon âme il est si pénétrant,

De votre peau de satin, je couvrirai de baisers,

Afin d’ultimement et à jamais vous rassasier.

 

Voilà mon but ! Voilà ma raison de vivre !

Voilà ma raison d’exister ! Sans cela je ne fais que survivre.

Le temps d’une chanson ! Le temps d’un refrain !

Serait-ce simplement encore là demain ?

 

Que votre sublime féminité,

Ravive en moi cette masculinité,

Me rappelant que ce privilège n’est point éternelle,

Un véritable don du ciel semblable au vol d’une hirondelle.

 

Alors permettez-moi avec humilité de vous demander,

Puis-je dans mes bras meurtris et blessés vous serrer ?

Afin d’oublier et ne plus y penser qu’un de ces jours,

Inévitablement je quitterai ce monde pour toujours.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Corps de déesse

22688518_500432186981425_5782993399070055131_n_1_by_anioblica-dbrzdeh

Avec la permission de Katarzyna B. de l’Italie (Modèle nue)

Corps de déesse

 

 

Femme à la peau blanche,

Solide tel un rocher sur tes hanches,

Debout et fière sur le pied inébranlable du destin,

Répondant aux prières et aux offrandes avec les gestes de tes mains.

 

Jambe croisée pour cacher aux humains ta virginité,

Celle que tu préserves à celui qui  sera ton égal pour l’éternité,

Impassible face aux faux-dieux qui tentent par le mensonge usurper ta divinité,

De ta puissance tu en tires force et gloire pour l’humanité.

 

Déesse aux seins généreux,

Qui nourrissent tes guerriers valeureux,

Afin de les rendre maintenant et à jamais courageux,

Abreuve ton humble serviteur et étanche sa soif pour le rendre heureux.

 

Regarde avec bienveillance tes dévots,

Écoutes leurs prières qui vont vers toi là-haut,

Vierge des guerrières ! Vierge toujours combattante !

Viens au secours de tes disciples face à la tempête battante.

 

De

 

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Derrière cet arbre

IMG_0040_edited

Photo par Mélanie Dufresne

Derrière cet arbre

 

Dans la forêt je t’ai suivie,

Car de toi j’ai cette irrésistible envie,

Envie de t’exprimer mon amour à chaque jour,

C’est un secret qui est dans mon cœur trop lourd.

 

Tu es tellement belle,

Et gracieuse comme une hirondelle,

Que j’en perds la raison et même mon latin,

Tu es dans mes pensées dès l’aube au petit matin.

 

Non ! Ne crains rien.

Je ne suis guère un vaurien,

Un simple homme qui pour toi le cœur résonne,

Et qui a mal à son âme comme nulle autre personne.

 

Derrière ces branches,

Je contemple tes hanches,

T’enlacer avec passion, voilà mon rêve. 

Comme le ferait le bel Adam à sa belle Ève.

 

Je te protégerai contre les dangers,

Pour te prouver comme je voudrais t’aimer,  

Mais hélas! Comment pourrais-tu me choisir? 

C’est ce qui de mon être le fait tant souffrir.

 

De

 

RollandJr St Gelais 

Québec (Québec) 

Canada  

Ne t’inquiète pas

18766591_10155465277018919_4695194345626601925_o

 

Dessin réalisé par mon ami Eri Kel de la  France

 

Ne t’inquiète pas

 

Aujourd’hui, je te quitte après ces moments de  détente.

Mais, dans mon cœur tu y seras toujours présente.

Comment pourrais-je oublier celle qui partagea,

Mes nuits d’amour, de passion et me combla?

 

De ton corps je retiendrai sa douceur,

De tes lèvres, je me souviendrai la saveur,

De tes cris de jouissance, je me rappellerai ton désir,

De sans cesse continuer à te procurer tant de plaisir.

 

Oui, je pars en ce triste jour.

Mais je  te serai fidèle ô mon amour.

En rêvant de tes seins fermes et tendres,

Que j’aimais de ma bouche avec délicatesse prendre.

 

De ces positions inspirées du Kamasutra

Que nous prenions dans notre lit d’amants toi et moi.

Ô ma belle gaspésienne aux cheveux reluisant au soleil,

T’entendre jouir à chaque coups de mes hanches quelle merveille.

 

Me voilà presque  parti pour un autre monde,

Mais sois rassurée, je te reviendrai sur une vague féconde.

Pour te refaire avec ardeur l’amour aussi souvent que tu le voudras,

Car mon seul souhait qui me tient c’est de t’aimer avant que sonne le glas.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Matane (Québec)

Canada

 

P.S. Poème composé à Matane avant de quitter pour Québec