Archive | juin 2017

Une question de justice

19437695_1964311630466604_5218650867219586864_n1

Création de Renée-Rose Pelletier-Martineau

Une question de justice

Bonjour tout le monde,

Je profite que ce soit la dernière journée du mois de juin et, par conséquent, la veille de la fête du Canada pour vous présenter une œuvre réalisée par l’artiste Renée-Rose Pelletier-Martineau qui fut présentée dans le cadre d’un vernissage au local de la galerie d’arts Alfred-Pellan de Québec. Il s’agit-là d’une œuvre fort appropriée dans les circonstances puisqu’elle reflète à la perfection la grandeur et la beauté des différents peuples autochtones qui étaient présents en terres d’Amérique du nord, et ce bien avant la venue de l’homme blanc.(1)

Personnellement, une telle réalisation est digne de mention au sein de mon blogue artistique même si cela ne reflète en aucune façon la nudité. En effet, la recherche de la beauté, une présentation pleine de couleurs et un travail fait avec une minutie que je qualifierais de monastique lui donnent un cachet vraiment particulier. Voilà pourquoi j’ai cru bon de vous présenter à vous mes fidèles abonnés.

Je vous informe que vous trouverez un lien au bas du présent article qui vous permettra de faire plus amples connaissances, et pour respecter les droits d’auteur, avec cette formidable artiste qu’est madame René-Rose Pelletier-Martineau. Veuillez visiter son site. Cela en vaut le coup d’œil !

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada Site : http://reneerose.com 

(1) Si on garde sous silence les quelques excursions des Basques et des Vikings dans le nord du Canada notamment dans la belle région de Sept-Îles où votre humble serviteur vit le jour en l’An de grâce 1962.

Le hasard fait bien les choses.

19601516_1964311793799921_4920796799856431853_n

Renée-Rose Pelletier-Martineau (artiste) et votre humble serviteur

Le hasard fait bien les choses.

Bonjour,

19247901_1964311660466601_2719506659746753434_nVous savez que j’adore alimenter mon blogue artistique afin de le rendre à la fois instructif et intéressant. Voilà pourquoi j’y publie divers articles portant sur ma passion en tant que modèle nu que sur la poésie et la photographie. Par ailleurs, je tente par tous les moyens mis à ma disposition pour trouver des sujets dignes d’intérêts. Je pense notamment à visiter des galeries d’art à la recherche de ce petit quelque chose qui inciterait votre curiosité, surtout si le thème de la nudité artistique y est présent. Il va de soi qu’être à l’affût d’événements artistiques d’envergure régionale ou internationale sans oublier mes nombreux contacts sur les réseaux sociaux du web constitue un élément important dans le succès de mes recherche. D’ailleurs, c’est grâce à la page Facebook de la galerie d’arts « Alfred-Pellan » que j’ai pris connaissance d’un tel vernissage.

C’est ainsi que j’ai profité d’un vernissage présenté au sein de la galerie d’arts « Alfred-Pellan » de Québec pour tenter d’y découvrir de véritables petits chef-d’œuvres réalisés par des artistes aux talents, c’est le moins que je puisse dire, remarquables. Toutefois, serait-ce par mon intérêt pour le nu ou bien suite à mon expérience personnelle de modèle vivant ?, une artiste-peintre est sortie du lot. En effet, je n’ai que de l’admiration pour cette grande dame qui a su de manière plus que respectable transposer la vie de ses modèles vivants sur du bois mort. Deux mots complémentaires que sont « vie » et « mort » et qui, par l’entremise des mains de madame Renée-Rose P.-M., furent à l’origine d’œuvres artistiques tout à fait dignes de mention.

Il m’est impossible de nier que le fait de trouver quelques-unes de ses19642333_1964311680466599_3348242670596018282_n créations faites avec des modèles nus féminins a été un facteur incitatif dans ma démarche de faire plus ample connaissance avec cette artiste. Au fil de notre discussion, nous avons convenus que le domaine des arts, même si elle se trouve derrière le tableau et moi devant, relève presque de la vocation. Une vocation qui se vit au quotidien, qui vibre à chaque seconde de notre existence et qui tente avec une passion fébrile de se transmettre à nos semblables. Il est ici à noter qu’une telle transmission peut se faire de multiples façons. L’on a qu’à penser au domaine musical où des centaines de jeunes gens, et parfois des moins jeunes, essayent de connaître le succès. Il en est de même du théâtre, du cinéma et bien d’autres activités artistiques. Mais, comme dit si bien un homme célèbre dans l’histoire de l’humanité né en Palestine, il y a beaucoup d’appelés mais peu d’élus.

19511177_1964311710466596_3145573755220110355_nPersonnellement, j’ai adoré discuter avec cette artiste. C’est ainsi qu’elle m’a appris qu’elle sera en Europe, plus précisément au Louvre de Paris, lors d’une exposition qui se tiendra du 7 au 10 décembre prochain. « Wow! » me suis-je alors dit. Quelle chance inouïe de rencontrer une telle artiste, au sein même de mon beau Québec que j’aime tant, qui exposera dans ce haut-lieu de l’art. Avouons-le ! Le Louvre est au domaine artistique ce que le Vatican est au catholicisme. Les deux sont devenus au fil des siècles le symbole par excellence du champ qui leur est dévolu. Dans le cas du nu artistique, je peux affirmer avec certitude que cette artiste possède un sens inouï à la fois du détails mais aussi d’une patience que je qualifierais de monastique. D’ailleurs, vous pouvez vous-mêmes le constater en regardant ces quelques photos, lesquelles ont été prises avec sa permission pour fin d’utilisation au sein de mon blogue, où minutie et beauté vont de pairs dans chacune d’entre elles.

Je tiens à vous informer que par un souci de respect du droit d’auteur à son égard qu’un lien menant vers son site professionnel se trouve en annexe du présent article. C’est ainsi que vous trouverez plus amples détails sur cet artiste et sur son projet de présentation au Louvre de Paris. N’hésitez surtout pas à l’encourager.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Site officiel: http://www.reneerose.com/fr/reneerose.html

Site de la campagne de financement: http://www.reneerose.com/fr/reneerose_contact.html

Entre tes mains !

000000810010

Entre tes mains !

 

Coucou mon amour !

Viens près de moi sans faire de détour !

Ne vois-tu pas ma hampe se gonfler de désir ?

À ta seule vue quel mystérieux délice et quel grand plaisir !

 

Colle-toi près de moi !

Car tu es maintenant ma reine,

Et de ma sève coule à jamais en mes veines,

Je serai jusqu’à la fin des temps ton valet même si je suis ton roi.

 

Ne me fais pas languir !

N’entends-tu pas mes soupirs ?

Ne vois-tu pas mes torrents de larmes ?

Devant la grâce de ta beauté j’ai baissé les armes !

 

De ta langoureuse respiration,

Je la suivrai sans crainte à l’unisson,

Point de mots ! Ton silence suffit pour parler,

Point de sons ! La douceur de tes lèvres savent s’exprimer.

 

J’ai perdu jadis mon cœur,

En voulant détruire tous ces vauriens,

C’est en cette nuit que je le trouve entre tes mains,

Serait-ce une grâce des archanges dans le céleste chœur ?

 

Œuvre parfaite et si grandiose !

Puis-je seulement un seul instant rêver ?

D’être si c’est ma destiné pour l’éternité être à tes côtés ?

Toi ma belle ! au risque que je rende l’âme, dis-le-moi : ose !

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Un domaine difficile à exploiter ? La nudité érotique

new-image35

Un domaine difficile à exploiter ? La nudité érotique

Bonjour tout le monde,

000000810010J’ignore si c’est la chaleur qui ne cesse de grimper ou bien le fait que les femmes se pavoisent allègrement en vêtements d’été, mais j’ai depuis mon réveil l’envie folle d’élaborer sur une thématique qui, fort malencontreusement pour mon blogue artistique, est passée presque inaperçue au fil de mes publications. Il est question ici du domaine de la nudité érotique ou plutôt de la difficulté inhérente à développer sur une telle thématique. Difficulté qui trouve son origine sur trois aspects précis liés au monde du nu, de la lutte bien légitime des femmes pour le respect envers leurs corps et de la sexualité proprement dite.

À ces éléments vient s’y ajouter un autre élément du fait qu’il y a au sein de857518 notre société une fausse image de l’être humain vivant avec un handicap physique visible à l’égard de la sexualité. Un homme ou une femme vivant avec un handicap physique peut-il, ou peut-elle si il s’agit d’une femme, éprouver un attrait physique pour une tierce-personne ? Et même, est-il ou est-elle en droit d’espérer être désirée, voire désirable, par cet autre qui croise sa route ?

Ce sont-là des pistes de réflexion auxquelles je vous convies à réfléchir avec moi au sein de cet article. Un article qui se veut être une tentative de réparer une telle lacune dans mes publications même si certaines pages ont été réalisées lors d’une séance de nudité érotique avec une jeune modèle de Montréal dans un hôtel du centre-ville de la métropole du Québec voilà déjà quelques années.(1) Il est à noter que le respect entre les participants a été présent tout au long de la séance. Vous pouvez en être convaincus.

Force est de constater que l’érotisme a occupé une place très ambigüe857513 dans le monde du nu. Oui, la place de l’homme et de la femme existe bel et bien mais d’une manière assez étrange. Je fais référence notamment à l’image de l’union charnelle entre les « amants » (2). D’ailleurs, il est assez rare que l’homme soit peint ou bien photographié lorsqu’il est en érection. Un peu comme si, et c’est là mon humble opinion, le sexe en érection serait un signe de pathologie. Pourtant, les grecs ont compris depuis belle lurette que la beauté masculine peut aussi être définie, mais pas seulement, par le phallus présenté dans toute sa splendeur. Il en est de même de la nudité de la femme qui peut également être montrée dans des poses suggestives certes, mais empreintes de respect à son égard.

DSCN0013_thumb.jpgLa lutte, bien légitime faut-il le rappeler, des femmes pour le droit au respect à leur endroit et au refus de voir leur corps comme de la simple viande à consommer est un facteur non négligeable dans mon analyse au sein de cet article. En effet, serait-ce par la crainte d’être mis à l’index ou bien de se voir condamnés injustement comme des pornographes auprès du grand public?, la nudité féminine est souvent représentée sous une forme d’autosatisfaction où l’homme aurait perdu son rôle d’amant auparavant voué à procurer le plaisir charnel à sa partenaire. Vient s’ajouter à cela l’influence désastreuse, c’est le moins que l’on puisse dire, de la pornographie au sein de la société actuelle entre autres chez une clientèle de plus en plus jeune à la recherche de sensations fortes et de défis extrêmes. Il serait grand temps que l’on prenne, permettez-moi cette expression, les choses en mains surtout devant l’accessibilité sans cesse accrue de l’internet rendant la diffusion de sites pornographiques, que je qualifierais pour la bonne compréhension de mes propos de bas de gamme, des plus facile.(3)

Retenons bien ceci: La nudité est belle en toutes circonstancesbody_painting__by_roxor13-d3gtw2h_thumb.jpg lorsqu’elle est vécue, représentée et interprétée dans le respect absolu. D’ailleurs, n’est-ce pas là la volonté du Créateur lors de la création de l’Homme et de la Femme et qui leur ordonna d’être prospère et féconds ? Voilà pourquoi un tel respect a toujours été la pierre d’angle lors de mes séances érotiques. Et il en sera ainsi avenant le cas où de telles séances auraient lieu dans le futur. Sait-on jamais?

En ce qui concerne la problématique de la sexualité, versus la nudité, des personnes vivant avec un handicap physique, je peux vous dire sans gêne aucune que mon désir de vivre une telle séance avait longuement mijoté en mon esprit. D’ailleurs, et je le dis en tant que modèle vivant, je me fais un devoir de présenter une toute autre image de la nudité versus le handicap physique, et de surcroît, la sexualité, à chacune des séances auxquelles je participe. À vrai dire, j’en fais mon devoir de briser les nombreux tabous encore présents à notre époque tout en mettant l’accent sur les lettres de noblesse de ma profession. Une profession millénaire et qui y sera encore pour les générations à venir. Je vous remercie de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

(1) https://modelevivantaquebec.com/seance-de-nudite-erotique-se-decouvrir-cest-saimer/ 

(2) J’utilise ce terme au plan purement symbolique pour décrire les personnes qui posent dans une scène que je qualifierais à juste titre de très intime vu les circonstances.

(3) Il n’est pas question pour moi de condamner les sites pornographiques lorsque leur accessibilité est restreinte à des adultes ni lorsque les « participants » sont d’âge légale et pleinement consentants. Comme on dit si bien, 95% des gens se masturbent tandis que les autres 5% ne font que mentir.

Merci à mon ami Joël Pèlerin

DSCN3109

Photo prise en Suisse en ce mois de juin 2017

Merci à mon ami Joël Pèlerin

Merci infiniment à mon ami Joël Pèlerin pour me rappeler cette parole du pape François à propos de l’hypocrisie face à la nudité lorsqu’elle est à la fois belle et sereine. En effet, selon les propos de François : « Et l’hypocrisie, ce n’est pas le langage de Jésus. L’hypocrisie n’est pas le langage des chrétiens. Un chrétien ne peut être hypocrite et un hypocrite n’est pas chrétien. C’est très clair. »

RollandJr St-Gelais de Québec

Mieux on comprend …

DSCN3112

Photo prise en Suisse en ce mois de juin 2017

Mieux on comprend …

L’art de la nudité artistique a ceci de particulier. Mieux on la comprend plus on l’apprécie davantage. Merci à Miss Dee de m’avoir inspiré pour cette publication.

RollandJr St-Gelais de Québec

Les plus belles œuvres de nudité

DSCN3178

Œuvre d’Auguste Rodin prise en Suisse juin 2017

Les plus belles œuvres de nudité artistique

Les plus belles œuvres de nudité artistique ont souvent eu pour thème la sexualité. Une sexualité saine et empreinte de respect entre les partenaires. Quoi de plus beau que les étreintes amoureux pour donner à la nudité ses lettres de noblesse ? Les œuvres d’Auguste Rodin en sont de parfaits exemples.

Il faut tout de même être capable de rendre à César ce qui appartient à César et à Dieu, ce qui est à Dieu. N’est-ce pas ?

RollandJr St-Gelais de Québec

La nudité est tellement belle.

19554561_1811927789136868_223336165604890381_n

La nudité est tellement belle.

Bonjour tout le monde,

Vous ne le savez peut-être pas, mais j’ai deux profil Facebook, ce qui est bien pratique au cas de blocage temporaire pour cause de publications ne correspondant pas aux critères de la censure sur ce réseau social. J’ai plusieurs « amis-es » sur ces deux profils dont plusieurs partagent avec votre humble serviteur une passion pour la nudité artistique. Une passion qui m’anime au plus profond de mon être.

Certaines de ces personnes ont des pages où elles publient plusieurs créations glanées ici et là sur le web. Il va de soi qu’il m’arrive de commenter certaines de leurs publications. Or, une des publications récemment mise en ligne concerne cette magnifique peinture. Je suis devenu vraiment ému par toute la beauté et le charme contenus dans cette peinture. Je tiens à remercier la présentatrice, du nom de Flaviana, qui a eu l’amabilité de poster une telle photo au sein de son groupe.

Oui, et c’est un fait indéniable, la nudité est tellement belle lorsque le respect y est présent. Et vous ? Qu’en pensez-vous ? Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Un petit clin d’œil à Joséphine Baker

josephine_baker1927

Un petit clin d’œil à Joséphine Baker

Bonjour tout le monde,

df58dea340e904090e35b18df67152ce--josephine-baker-black-hairJ’ai eu l’heureuse surprise de voir un excellent reportage télévisé sur une femme extraordinaire, non seulement pour ses nombreux talents artistiques tels que la chanson et la danse mais également pour son implication dans la lutte contre d’une part, l’occupant allemand en France et d’autre part, l’émancipation des noirs américains durant les années 1960. Cette femme est devenue un symbole pour le respect de la liberté et des droits de l’Homme. Il serait bien, il s’agit de mon humble opinion personnelle, que de tels personnages reprennent le flambeau dans la lutte contre l’intolérance et la haine qui sévit actuellement un peu partout dans le monde actuel.

Toutefois, ce qui m’a le plus fasciné lors la présentation du reportageflat,1000x1000,075,f télévisé concerne le fait qu’elle a su ébranler, au sens figuré bien entendu, les bien-pensants de la haute société française à l’égard des membres de la communauté des « noirs ». Elle a accompli un tel exploit par le simple fait qu’elle a su juxtaposer la nudité artistique grâce à la danse sur scène et le sens humoristique. La grâce de ses courbes, son audace et son charme sont des éléments qui, il faut tout de même le reconnaître, lui ont été fort profitables tout au long de son parcours.

Chose remarquable ! Elle a connu ses tout premiers succès dès l’âge de dix-neuf ans. Comme quoi la jeunesse est souvent synonyme de courage et de persévérance. Je lui lève mon chapeau avec toute mon admiration.

Sincèrement !

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Dans le silence de cette nuit

000000810012

Dans le silence de cette nuit

 

Ô mon amour !

En cette nuit de velours,

Où tout était tellement calme,

Que nous entendions souffler nos flammes.

 

Nos flammes de passion immortelle,

Ah ! Ce que tu étais dans ta nudité si belle,

Belle aux bois dormant ! Belle comme Cendrillon !

Et de nos corps mortels, nos âmes s’aimèrent à l’unisson.

 

Je t’ai offert ma chaude semence,

Que mon plaisir je te donna dans ma démence,

Oui, j’étais fou de toi comme il se doit, Ô ma bien-aimée !

Dès cet instant , nous crions à pleins poumons tels des nouveaux-nés.

 

Quel crime affreux avons-nous commis ?

Serons-nous damnés pour le reste de nos vies ?

De notre adultère ! De nos mots et de nos gestes interdits !

Où tout se fit avec délice et volupté dans le silence de cette nuit.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Inspiré de la chanson « Silent Tears » de BlutEngel.