Archives de tags | vies

Les masques

Les masques Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par Samo 19 Source : https://www.deviantart.com/samo19/art/Masks-three-924805113

Les masques

 

Dans l’ensemble de toutes nos vies,

De ces « hier » comme les « aujourd’hui »,

Comme le sera certainement demain,

Et, très probablement, le destin.

 

Nous avons tôt ou tard porté un masque.

Afin de prévenir de notre futur ses frasques.

C’est souvent pour une question de pudeur,

Que nous cachons nos frayeurs et nos douleurs.

 

La société est, qu’on le veuille ou non, ainsi faite,

Que nous fuyons allègrement les images de défaite,

Mais, nous glorifions les réussites des géants de ce monde.

Même si, pour y parvenir, ils commirent des gestes immondes.

 

Ne nous y trompons pas ! Chacun porte son déguisement.

En effet, pour subsister, y faut savoir user de discernement.

Ce n’est guère faire preuve d’hypocrisie d’agir de la sorte.

Tant d’âmes innocentes ont agi autrement et en sont mortes.

 

Mais, il peut arriver à l’occasion d’être authentique.

Et d’arrêter de se raconter mille histoires épiques.

Être franc et honnête avec soi-même,

C’est là seulement que l’on s’aime.

 

Certes, il y a tant de loups près de la bergerie.

Mais, que cela ne nous empêche pas d’apprécier la vie.

L’essentiel est d’être heureux et bien dans sa peau.

Et de découvrir de ce monde ce qu’il a de beau.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

Une page de trop dans vos vies et dans la mienne

Votre humble serviteur Rolland Jr St-Gelais

Une page de trop dans vos vies et dans la mienne

Bonjour tout le monde

J’espère de tout cœur que vous allez bien et que vous pouvez profiter du soleil qui brille de tous ses feux et qui nous réchauffe. Pour les personnes qui trouvent qu’il fait trop chaud, dites-vous bien que vous allez dire qu’il fait trop froid d’ici quelques mois. Soyez juste patients, ça va venir assez vite.

Sous un autre ordre d’idée, j’ai appris dernièrement que le reportage relatant les tristes événements du 10 mai 1972, événements dans lesquels mon frère aîné Hermann St-Gelais a perdu la vie, a pris fin au courant du weekend dernier. Un tel reportage a très certainement rappelé des moments très douloureux chez les gens qui ont accepté de participer à la conclusion de ce film. Les membres de ma famille sont les premiers concernés. Vous l’auriez sans doute deviné.

Plusieurs personnes qui ont participé à cette dernière séquence du film, une séquence qui relate la fin tragique de la vie de mon frère aîné Hermann St-Gelais, se sont possiblement demandé pourquoi mon absence. Une question bien légitime dans les circonstances.

Je peux répondre ceci : tout simplement parce que j’avais pris la ferme résolution de tourner la page sur les évènements qui ont le plus marqué mon enfance et mon adolescence sans oublier ma jeune vie d’adulte. J’ai pris ladite résolution dès mon arrivée à Québec le 1er juillet 1998. Et j’ai tenu ma résolution jusqu’à maintenant.

Soyez rassurés! J’ai de très beaux souvenirs qui ont parcouru mon existence. Des souvenirs qui me font parfois sourire, parfois rire et qui font en sorte que j’oublie les moins beaux.

Toutefois, j’avais pris ma résolution justement pour me donner un nouveau départ dans la vie. Un départ basé non pas sur le passé, mais sur le présent. Un présent dans lequel se trouvent des hauts et des bas comme pour le commun des mortels. Un présent qui se vit au quotidien sans pour autant ignorer le futur.

Pour se faire, je ne regarde pas en arrière, ou du moins j’essaie le plus possible d’éviter de le faire.

Il m’est arrivé à quelques occasions de fouiller dans la page Facebook des cinéastes qui réalisent ce reportage pour savoir ce qu’ils auraient pu trouver d’intéressant. C’est mon droit le plus stricte car c’est tout de même une partie importante de l’histoire de ma famille.

Ce que j’y aie découvert dernièrement m’a fait revivre exactement ce que je ne veux plus revivre en pensées. En effet, revoir « La une » d’un journal à sensation sur laquelle se trouve la photo de celui qui a enlevé la vie de mon frère aîné Hermann St-Gelais, sans oublier la multitude de gens qui ont été blessés, est loin d’être drôle pour moi. Chose à retenir! C’est le même journal à sensation dans lequel j’ai apparu un peu plus d’un an après la perte de mon frère aîné. En effet, ce journal avait fait un reportage de bas niveau sur moi en lien avec la cause de ma situation physique, sans avoir eu au préalable l’accord de mes parents. (Mais ça, c’est une autre histoire.)

Bref, je crois bien que le fait d’avoir pris la ferme résolution de tourner la page sur les parties les plus sombres de ma vie a été pour moi plus que bénéfique. Et croyez-moi sur parole que j’en ai eu beaucoup. À titre d’exemple, ma triste expérience vécue en 1984 où j’ai subi une grave injustice à mon endroit.

Cependant, il est important de retenir que je comprends parfaitement que certaines personnes, dont les membres de ma famille, aient ressenti le besoin de commémorer les évènements du 10 mai 1972, et surtout de mettre en premier plan le fait que mon défunt frère aîné Hermann St-Gelais n’était pas un manifestant syndiqué. Il était tout simplement une personne qui se trouvait au mauvais endroit au mauvais moment, comme bien d’autres personnes. J’espère sincèrement que le fait d’avoir pu vivre cette expérience de ce dernier weekend a pu vous permettre de tourner cette page. Une page de trop dans vos vies et dans la mienne.

Sincèrement!

Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada

Le monde est en décombres

Le monde est en décombres Photo par Gb62da Poème par Rolland Jr St-Gelais Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/World-in-ruins-886071671

Le monde est en décombres

 

Ô ma chérie,

Oui toi, ma jolie.

La source de ma vie,

Celle pour qui mon cœur est pris.

 

Ne crois pas tout ce que l’on raconte,

Certes, la vie n’est pas toujours un beau conte.

Un conte de fées avec des rois, des reines et des comtes,

Malgré ce qui peut arriver de nos jours, seul l’amour compte.

 

Ici, des guerres. Là, des famines. Et puis là, des malheurs.

Était-ce écrit depuis toujours, depuis des heures ?

Existent-ils des moments de pur bonheur ?

Un instant de plaisir est-il qu’un leurre ?

 

Pour moi, tout ce qui me rend heureux.

C’est d’être avec toi sous le regard des cieux,

De ces chimères, de ces génies et de ces dieux,

Inventés par les hommes face à la mort qui les émeut.

 

Oui, mon amour, le monde est en décombres.

Tout semble qu’un épais brouillard parsemé d’ombres.

Mais, souviens-toi, de cette pluie fraîche et fine dans la pénombre.

Qui fit place au soleil quand nos cœurs s’unirent malgré leur surnombre.

 

Prends-moi par la main et poursuivons notre chemin.

Il y a pour toi et moi sûrement un meilleur destin.

Mon amour, n’attends pas jusqu’à demain.

Crois-moi, nos vies sont entre nos mains.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

La reine des cœurs

La reine des cœurs Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo & modèle : JenovaxLilith Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/queen-of-hearts-870237751

La reine des cœurs

 

Je suis la reine des cœurs,

La reine qui sèche bien des pleurs,

De ces hommes qui ont été éconduits,

Par des amours irréels qui ont parsemé leurs vies.

 

Ne croyez pas que le cœur d’un homme ne souffre pas,

D’un amour qui est à jamais impossible et qui le fuit pas à pas,

Or, c’est dans les normes séculaires de toutes les sociétés,

Qu’on y affirme que l’homme ne doit jamais pleurer.

 

De ses larmes, pour toujours, il doit les cacher.

Tout en apprenant, dans le silence de son âme, à les sécher.

Cœurs souvent brisés par les soubresauts du destin,

Qui n’a de cesse de glisser entre les mains.

 

Entre les mains endoloris de tous ces valeureux amants,

Qui trouveront de leurs yeux ces femmes belles éternellement,

Que de soupirs sortent de ces hommes attendris l’espace d’un moment,

Des soupirs que je me hâte d’attraper aussi vite que dure cet instant.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Nous devons faire preuve d’humilité

Nous devons faire preuve d’humilité poème de RollandJr St-Gelais Photo par Gfriedberg Source : https://www.deviantart.com/gfriedberg/art/Passio-secundum-G-860207202

Nous devons faire preuve d’humilité

 

Je t’en prie Dieu,

Je suis prêt à accomplir un vœu,

N’importe lequel que tu réclameras des Cieux,

Quitte à aller le rejoindre, si tel est ton désir, avec tous mes aïeux.

 

Pourtant, cette année avait pour moi bien commencé.

Mais personne en ce monde n’est à l’abri de bien étranges fatalités,

Que s’est-il donc passé pour voir ainsi la terre arrêter de tourner?

Et de voir les rêves de tant de gens innocents dans le vent s’envoler.

 

Toutefois, un tel événement me fait comprendre,

Qu’à notre jeu, on risque un jour ou l’autre de se faire prendre,

À force de jouer tels des anges déchus avec ta belle création mère-nature,

Que nos sciences, notre fierté, soient les causes de bien nos tortures.

 

De toutes pièces un virus a été créé,

Dans un laboratoire militaire il fut élaboré,

Des mains de savants malintentionnés, il s’est échappé,

Se répandant tel un fléau sur cette terre atteignant des gens désabusés.

 

Maintenant, tu oses menacer celui qui m’a montré à marcher.

Mes premiers pas qui ont été pour moi la chance de ce monde l’explorer,

Saleté de virus! Par les rituels d’exorcisme je t’ordonne de nous quitter.

Retourne là où ces savants fous dans leurs fioles infectées t’ont créé.

 

Sois détruit pour toujours et ne reviens plus jamais, je t’en conjure.

Toi qui as enlevé tant de vies, sur ton chemin tu me trouveras, je le jure.

Toutefois, tu nous enseignes une grande leçon, je dois bien l’avouer.

Devant Dieu et la nature, sans cesse nous devons faire preuve d’humilité.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada