Archives de tags | chaleur humaine

Le tami de la patience

Le tami de la patience

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien et que le début du mois de décembre soit agréable pour vous. De mon côté, je dois avouer que tout va au-delà de mes attentes. Des attentes en lien direct avec une séance photo de nudité artistique. Une séance qui  a eu lieu ici même à Québec, et ce dans mon appartement. Certes, ce n’était pas la première fois qu’une séance photo a eu lieu dans mon havre de paix. En effet, l’une de mes premières activités en tant que modèle nu pour des écoles d’arts, des ateliers en art et des photographes a bel et bien eu lieu entre les murs de mon appartement.

Pour se faire, toute une  équipe avait collaboré dans la réalisation d’une séance photo des plus originales dont quelques-unes d’entre elles sont plutôt réservées pour un public averti. Ce fut pour votre humble serviteur une expérience qui lui a permis d’aller de l’avant dans ce domaine. Se trouver nu devant une caméra est loin d’être évident pour le commun des mortels même si aucune photo à connotation sexuelle  s’y retrouve. Il en est de même pour l’auteur de ses lignes.

MariettePour ce qui est du déroulement de la séance photo en ce lundi 2 décembre 2019, je  peux vous jurer qu’elle a dépassé mes attentes. La chaleur humaine des personnnes présentes en ces lieux, l’harmonie qui  existait entre elles et le respect mutuel entre les parties ont fait de cette journée l’une de mes plus belles expériences vécues à ce jour. Tout a été impeccable du début jusqu’à la fin. Une fin heureuse puisqu’elle se termina par des accolades sincères. Cependant, il m’est impossible  d’en dire plus pour l’instant. En effet, trois modalités doivent être respectées avant la publication d’articles sous formes de proses ou bien de poésie. Deux types d’écriture qui font mon petit bonheur au quotidien. Il va de soi que bien d’autres passions enrichissent ma vie. Une vie qui, avec ses hauts et ses bas, est pour moi tout à fait formidable. 

La première modalité est de respecter un protocole de travail établi entre la photographe , qui est en l’occurence Phylactère, et votre humble serviteur. La seconde est d’être capable de trouver les fils conducteurs à partir des photos réalisées aujourd’hui. Il sera aisé de les définir mais beaucoup moins de faire un tri approprié de l’ensemble des photos tellement elles sont à la fois magnifiques et nombreuses. Il y en a pour tous les goûts. Croyez-moi sur parole! La dernière est tout simplement savoir quoi écrire et surtout comment l’écrire. En effet, les mots ressemblent  souvent à des gouttes de pluie qui ruissellent sur les parois de mon cerveau. Seule l’utilisation salvatrice du tami de la patience pourra arriver à purifier mon esprit  afin d’en faire sortir la justesse des mots, tels des diamants de grande valeur, qui feront sortir toute la beauté du travail accompli en ce lundi 2 décembre 2019. Ce qui ne m’empêche absolument pas de remercier Phylactère, sa mère qui a bien voulu l’accompagner et une amie de Québec qui a voulu assister à ladite séance. Et je nomme par son pseudonyme Viktoria.

Bref, soyez patients. Vous  ne le regretterez pas. Promis !

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Un coup d’œil sur mon expérience en compagnie de Priscilla Vaillancourt

Séance photo UQAC le 27 octobre 2019 1Bis
Un coup d’œil avec mes deux yeux

Un coup d’œil sur mon expérience en compagnie de Priscilla Vaillancourt

Bonjour tout le monde,

Séance photo UQAC le 27 octobre 2019 1BisJ’espère que cette dernière semaine du mois d’octobre vous est profitable autant qu’elle l’est pour moi. En effet, je ne peux que remercier le ciel pour cette belle semaine qui m’a permis de renouer avec l’une de mes passions qui enrichissent ma vie. C’est à dire être un modèle vivant pour des séances de nudité artistique. Bien entendu que la poésie et la photographie constituent des passions, comme bien d’autres aussi, qui animent mon quotidien. Cependant, le fait d’être un modèle vivant donne un cachet particulier à mon parcours de vie.

D’ailleurs, un des nombreux avantages d’être modèle vivant consiste à rencontrer des gens formidables avec lesquels je peux échanger surSéance photo UQAC le 27 octobre 2019 5 nos parcours, et ce dans un respect mutuel. C’est ainsi que j’ai fait la connaissance de Priscilla Vaillancourt, une charmante étudiante à la maîtrise en arts visuels à l’université du Québec à Chicoutimi, ce dimanche 27 octobre. Une étudiante qui m’a permis de vivre une expérience très valorisante tant sur le plan professionnel que sur le plan personnel. Professionnel dans le sens que l’objectif premier est d’offrir un service de qualité à l’artiste qui requiert mon aide, et ce après avoir discuté de nos attentes réciproques. Personnel dans le sens que l’artiste avec qui je ferai affaires est d’abord et avant toute chose un être humain avec qui une interaction positive devra toujours être envisagée. Après tout, il s’agit d’individus qui possèdent leurs valeurs et leurs cheminements particuliers. Ici, l’importance de maintenir un lien de respect avant, pendant et après avoir réalisé ladite séance est un prérequis.

Séance photo UQAC le 27 octobre 2019 2En ce qui concerne ma séance vécue ce dimanche 27 octobre dernier, je peux vous dire sans aucune retenue que cela a été tout simplement fantastique. En effet, la chaleur humaine, la belle humeur, l’ouverture d’esprit et la bonne entente ont été les pierres angulaires qui ont favorisé un travail à la fois sérieux et méticuleux en cette après-midi automnale. Sérieux car nous voulions nous consacrer pleinement à nos tâches réciproques et méticuleux puisque nous souhaitions réaliser une séance photo digne de mention. N’oublions pas que votre humble serviteur a parcouru plusieurs kilomètres en bus pour offrir son aide à une étudiante en arts visuels, et ce avec un grand plaisir, bien entendu. Il n’était donc pas question de faire perdre son temps ni à l’un, ni à l’autre.

Pour le moment, et par un souci d’honnêteté intellectuelle, je ne peuxSéance photo UQAC le 27 octobre 2019 4 pas élaborer sur l’ensemble des poses que j’ai réalisées ni sur les photos prises par Priscilla Vaillancourt. En effet, il y a deux raisons qui m’incitent à jeter un voile pudique sur de tels sujets. En premier lieu, je dois attendre de recevoir les photos retravaillées par Priscilla Vaillancourt afin de pouvoir faire un tri sur lesquelles j’utiliserai ou pas au sein de mon blogue artistique. En second lieu, je crois qu’une considération doit être prise en compte sur le projet de maitrise de cette étudiante. Comme on dit si bien, il est toujours préférable de ne pas trop en dire que le contraire. À cela s’ajoute le plaisir de mettre un peu de suspense pour aiguiser votre appétit dans savoir un peu plus à mes prochaines publications sur le sujet.

C’est à suivre …

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Une très belle journée à la fois patriotique et artistique

Une très belle journée à la fois patriotique et artistique

Bonjour tout le monde,

IMG_20190623_130735J’espère que vous allez bien et que votre début de saison estivale se déroule selon vos attentes. Pour ma part, j’ai eu la chance de vivre une célébration tant patriotique qu’artistique haut en couleurs. En effet, je suis allé assister aux activités de la St-Jean-Baptiste, communément appelé Fête nationale du Québec depuis 1977 dans ma belle province, ce dimanche 23 juin. Et, je dois dire que j’ai été agréablement surpris à maints égards.

Tout d’abord, je dois avouer que je suis à la foisIMG_20190623_101419 patriotique et nationaliste. J’aime autant la terre où je suis né que l’ensemble du peuple qui y vit depuis des générations. Le peuple québécois est fier de ses racines tout en étant tourné vers l’avenir. C’est aussi un peuple attaché à ses principes tout en étant ouvert à la différence et au respect d’autrui. Un respect qui doit aller dans les deux sens. Un peuple qui désire garder sa culture, sa langue et ses traditions lesquelles ont pour fondement la recherche de la paix. À ce sujet, saviez-vous que le Québec est l’une des rares nations, peut-être même la seule, où l’amour est la pierre d’angle de l’œuvre de son auteur ? Un auteur natif de la même région que votre humble serviteur qu’est la côte-nord et j’ai nommé Gilles Vigneault.

Bref, cette journée revêt pour moi une importance capitale en tant que membre de la seule nation francophone en Amérique qui possède ses institutions politiques et ses principaux leviers économiques tout en promouvant la beauté de la langue française.

IMG_20190623_143401Ensuite, les festivités auxquelles j’ai assisté m’ont permis de découvrir un trio musical aux talents formidables. À vrai dire, cela faisait longtemps que je n’avais pas entendu des chansons aussi bien jouées par des artistes de Québec. Des voix féminines sublimes, des chansons chantées de manière à la fois simple et remplie de chaleur humaine, le tout accompagné très sobrement. Le résultat a été fort respectable. J’ignore si vous le saviez, mais je ne rate jamais l’occasion de discuter avec les artistes quand ces derniers veuillent bien m’accorder quelques minutes de leur précieux temps. C’est ainsi que j’ai eu la chance de rencontrer les membres féminins du trio musical connu sous le nom de Barbara Tempête tout de suite après leur spectacle.

Quelle belle chaleur humaine qui se dégage dans lesIMG_20190623_153018 yeux de ces charmantes dames ! Quelle gentillesse qui se manifeste dans chacune de leurs paroles et quelle courtoisie sublime qui s’exprime dans leur attention qu’elles eurent envers votre humble serviteur ! À vrai dire, ce fut l’un de mes plus beaux moments de la journée. J’ai tellement aimé leur prestation que je profite de cet instant pour vous présenter une vidéo réalisée par ce trio au sein même de mon blogue artistique dédiée à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie ainsi que par un phénomène de ricochet aux découvertes que je fais dans ma vie. Une vie remplie de belles surprises.

IMG_20190623_160847Enfin, comment puis-je passer sous silence la présence formidable d’un trio féminin d’origine amérindienne, plus précisément de la nation huronne-wendat, qui vit dans la grande région de Québec ? Est-il utile de vous expliquer que sans l’aide inestimable des amérindiens la présence du peuple québécois aurait été léguée aux oubliettes de l’histoire ? En effet, ils ont été présents à chaque fois où les canadiens-français, le nom que nos ancêtres portaient fièrement, avaient besoin d’eux. D’ailleurs, les relations entre les québécois et les amérindiens vivant sur les terres qui allèrent devenir le Québec ont été plutôt positives. On ne peut pas en dire autant des relations amérindiennes et de l’envahisseur britannique. Mais, c’est une autre histoire.

La prestation de ce trio huron-wendat a été faite sousIMG_20190623_161032-ANIMATION la forme de danses traditionnelles. Non seulement, la foule présente a eu droit à un petit cours de spiritualité amérindienne mais elle a eu l’opportunité de participer elle-même à l’une de ces danses. Je dois lever mon chapeau pour ces dames costumées en habits traditionnels aux couleurs flamboyantes et qui ont su maintenir l’attention des gens présents sur les lieux. Ce fut pour moi un moment inoubliable car, rappelons-le, je suis originaire de la ville de Sept-Îles où vit deux importantes communautés amérindiennes.

Je vous remercie de votre attention et bonne fête nationale aux Québécoises et aux Québécois tant de souche que d’adoption.

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Comment peut-on améliorer ce qui est déjà parfait ?

Comment peut-on améliorer ce qui est déjà parfait ?

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que vous allez bien. Pour ma part, je me prépare tranquillement en prévision de mon séjour artistique qui aura lieu à Montréal du 1er au 5 décembre inclusivement. Une séance qui sera doublement intéressant et ce, pour deux éléments majeurs qui enrichiront mon expérience de modèle vivant (nu intégral) au sein d’écoles d’arts et auprès de photographes de renommé internationale dans le domaine du nu.

En premier lieu, je vivrai ma troisième séance photo sous la supervision d’une photographe et modèle vivant de la grande région de Montréal. Qui plus est ! Ladite séance aura lieu en pleine température hivernale. Comme le chantait si bien l’auteur Gilles Vigneault : « Mon pays, ce n’est pas un pays, c’est l’hiver. » En second lieu, je participerai en tant que sujet principal à un reportage sur ma passion en tant que modèle nu pour des écoles d’arts, des ateliers en arts et pour des photographes liés de loin ou de près avec ce milieu quelque peu tabou au sein de la société. Soyez rassurés-es ! Je publierai des articles sur lesdites séances le moment venu.

Phylactère_2018-2056-ANIMATION.gifToutefois, il est un devoir pour tout modèle vivant qui se respecte de se préparer de manière convenable en prévision des séances futures. Outre le fait de réviser l’ensemble des positions prises lors desdites séances, en tenant-compte des catégories d’artistes qui y seront présents, une préparation esthétique est appropriée pour ne pas dire obligatoire afin de rendre celles-ci conformes aux normes en vigueur dans ce domaine. Et quand j’écris les « normes en vigueur » cela concerne autant la préparation psychologique que physique du modèle vivant sans lesquelles toutes démarches de nudité artistique seraient vouées à l’échec.

Il va de soi de la préparation psychologique du modèleIMG_20181114_211125 (1) vivant réside dans sa vision à la fois de ce qu’il a et de ce qu’il est prêt à offrir aux artistes présents en salle. Quelles poses envisage-t-il ? Dans quelles optiques ? Seraient-ce des poses présentées de manière graduelle ou bien des poses où la nudité serait présentée de manière abrupte ? Il a aussi les lieux où la séance aura lieu. Serait-ce dans un collège ? Serait-ce plutôt dans une institution d’enseignement universitaire ou bien ouvert au grand public ou encore au sein d’un groupe très restreint ? Tous ces éléments, et bien d’autres encore, sont à considérés dans une préparation de niveau professionnel.

Screenshot (4)Il y a aussi l’aspect des soins esthétiques. En effet, tout modèle vivant qui se respecte se doit d’avoir un hygiène corporelle irréprochable tant dans la vie quotidienne que lors des séances. Personnellement, je fréquente de manière assidue un charmant petit salon de coiffure où deux jolies jeunes dames ont une véritable passion dans le domaine de la coiffure pour hommes. J’adore cet endroit où la qualité du service est excellente, l’accueil est accompagné par de très beaux sourires et où je peux y ressentir une belle chaleur humaine. Faits rarissimes en cette époque où la vitesse est omniprésente, le rendement à tout prix est le mot d’ordre et les rapports humains entre les clients et les coiffeurs sont quasi inexistants.

À vrai dire, j’adore fréquenter ce salon de coiffureIMG_20181128_105451 réservé à une clientèle exclusivement masculine. Un salon où les coiffeuses et votre humble serviteur peuvent discuter de tout et de rien, avec humour et un respect mutuel. Fait amusant à noter ! J’aime bien les faire rire lorsque je leurs demande d’améliorer ce qui est déjà parfait. Oui ! Oui ! Je sais bien que la modestie est ma principale qualité. Inutile de me le rappeler. Cependant, ce qui me fait réellement chaud au cœur, c’est le plaisir que nous avons la coiffeuse et moi de nous faire photographier après la coupe de cheveux et la barbe taillée avec soin.

Merci de m’avoir lu et grand merci à Viviane pour sa gentillesse sans oublier sa collègue Émilie qui a eu l’amabilité de nous prendre en photos. Je vous dédie cette superbe vidéo du chanteur Prince en haut du présent article.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Compte rendu de mon séjour à Chicoutimi

 

IMG_20181114_193210

 

Séance de nudité artistique U.Q.A.C. à Saguenay le 14 novembre 2018.

 

Compte rendu de mon séjour à Chicoutimi

(Dans le cadre de la séance de nudité artistique.)

 

Bonjour tout le monde,

Comment allez-vous ? Pour ma part, je fébrile tellement en pensant à vous raconter mon petit périple à Chicoutimi que je n’ai pas pu m’empêcher de me lever tôt ce vendredi pour le faire. En effet, rien de tel que de succomber à la tentation afin de satisfaire ses envies. Des envies bien légitimes et sans danger pour qui que ce soit. Bien au contraire !

C’est ainsi que j’ai passé un court séjour dans la belle région du Saguenay plus précisément dans l’agglomération urbaine de Chicoutimi, l’une des deux formant la ville de Saguenay située à quelques kilomètres au nord de Québec. L’autre agglomération étant celle de Jonquière. Un court séjour certes, mais remplie de beaux souvenirs.

En effet, la chaleur humaine,qui s’est dégagée lors de la séanceIMG_20181114_221752_033 de nudité artistique était au diapason du froid quasi-sibérien qui balayait la région. Que de belles personnes ! Que de sourires magnifiques ! Quelle belle ambiance de travail ! Et, que de talents remarquables chez chacune des personnes présentes. Fait intéressant à noter ! Un grand nombre d’étudiants-es présents-es pour cette occasion était originaire de la mère-Patrie. 

Pour ce qui est de l’ensemble des poses choisies par votre humble serviteur, elles passèrent des plus simples aux plus recherchées tant au plan physique qu’au plan émotionnel. N’oublions pas qu’être modèle vivant, c’est d’abord et avant tout tenter dans la mesure du possible de faire vibrer cette petite corde sensible chez les artistes amateurs ou professionnels ou bien en herbe.

IMG_20181115_140527_700Les poses réalisées passèrent donc de celles faites au quotidien par un individu, par exemples celles que nous faisons lorsque nous prenons une douche ou encore en attendant le bus dans un froid hivernal, à celles davantage élaborées. Je pense notamment à celles où je tentais de reproduire la peur face à la souffrance, la crainte de l’autre et de soi-même. Ce fut une très belle expérience vécue parmi des étudiants et des étudiantes en art de l’université du Québec à Chicoutimi. J’y ai rencontré des gens extraordinaires avec une ouverture d’esprit formidable et d’un dévouement remarquable pour leur domaine d’études.

Je leur ai donné tout ce que je pouvais leur offrir à cette occasion. Une occasion un peu spéciale lorsque je pense que mon défunt frère avait fait ses études au collège de Jonquière de 1969 à 1971. Malheureusement, il perdit la vie un an plus tard dans des circonstances liées à l’histoire syndical du Québec en 1972.

Bref, j’ai adoré mon expérience vécue en ces lieux. Une expérience où j’ai fait la connaissance de charmantes Françaises. D’ailleurs, il est fort possible que j’y retourne la session d’hiver. Pourquoi pas? Si je peux aider les étudiants et les étudiantes à découvrir autre chose que ce que l’on leur propose comme sujet d’étude habituelle, cela me fera toujours plaisir.

Un plaisir partagé ! 😁😁😁

Bonne journée à tous et à toutes.

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

 

Mon lieu de prières

IMG_20180726_215047_847

Mon lieu de prières

Mon lieu de prières

 

Un temps pour s’arrêter,

Dans ce monde tourmenté,

Un temps nécessaire pour réfléchir,

À tout ce qui nous fait tant languir et souffrir.

 

Un moment pour penser,

À ceux qui nous ont quittés,

Vers ailleurs! Vers cette éternité,

Qui nous ont laissé des plaies à panser.

 

Des plaies dues à leurs absences,

Dues à nos souvenirs avant la démence,

Tant d’êtres chers que l’on aimerait enlacer,

Et de notre chaleur humaine leur rappeler.

 

Mais puisque je suis comme vous amis,

Un être bien vivant et mortel face à cet infini,

Et mes mots bien impuissants à les ressusciter,

Voilà pourquoi j’ai pour eux un lieu de prières à réciter.

 

De

 

Rolland St Gelais

Québec (Québec)

Canada