Archives de tags | qualité

Un domaine artistique méconnue : La grâce de l’automobile 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un domaine artistique méconnue :

La grâce de l’automobile 

Bonjour tout le monde,

En cette journée un peu spéciale, j’ai décidé de vous offrir quelques photos réalisées lors d’une visite que mon amie et moi avons faite au sein d’un musée permanent dans une charmante petite ville de la Suisse romande. Pourquoi un tel article au sein de mon blogue artistique ? C’est là une question tout à fait légitime compte-tenu de la thématique propre à ce blogue.

Est-il utile de vous rappeler qu’il existe au sein de l’industrie de l’automobile, surtout à ses débuts, un savoir-faire indéniable se rapprochant d’un véritable art ? Oui, les automobiles ne sont plus ce qu’elles étaient en particuliers lorsqu’on pense qu’elles furent d’abord et avant tout vouées à une clientèle richissime. C’est un fait ! La masse dilue la qualité. Qualité qui se perdit en même temps que la coquetterie présente chez plusieurs modèles anciens. Une époque révolue ? Une chimère du passé ? Un fantasme d’un temps où tout semblait beau, paisible et prospère ? C’est possible.

Bref, C’est avec un plaisir immense que je vous invite bien chaleureusement à parcourir ce diaporama où l’art fut mis à contribution dans le domaine de l’automobile afin de lui donner une grâce qui, fort malheureusement, n’existe plus à notre époque. Une époque où la vitesse nous a fait perdre la notion du bonheur à l’instant présent. Un bonheur véritable puisque vécu comme il se doit, c’est-à-dire un cadeau. Voilà pourquoi l’appelle-t-on un « présent ».

Merci infiniment de m’avoir lu.

Je vous aime beaucoup.

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Une opinion de Jayden Miller photographe professionnelle

New Image 3

Une opinion de Jayden Miller

(photographe professionnelle)

Voici l’opinion d’une photographe professionnelle américaine sur l’ensemble des photos réalisées ce weekend à Ste-Thérèse. 

« Rolland, I think this is more than enough for me to assess. First, the image quality is excellent. Sharpness, focus and creative positioning is wonderful. Obviously, you and the photographer were not afraid to take risks and that adds to the WOW factor. Images are unique and your story is being told from a fresh perspective! »

By Jayden Miller

New Image 15

Traduction libre

« Rolland, je pense que c’est plus que suffisant pour moi d’évaluer. Tout d’abord, la qualité de l’image est excellente. La netteté, l’orientation et le positionnement créatif sont merveilleux. Évidemment, vous et le photographe n’avaient pas peur de prendre des risques et cela ajoute au facteur WOW. Les images sont uniques et votre histoire est racontée sous une nouvelle perspective! »

Par Jayden Miller

&

« The main thing for me is that the images tell a story. One which can be interpreted many ways. It certainly shows that in spite of your disability, you can still be a sexual being. I really like the angles from which your images were taken as well as the facial expressions. I really find that the relationship between you and the photographer was great because you seem comfortable. That is very important. Rolland, I am really thrilled at the quality and creativity. Fabulous!! »

By Jayden Miller

New Image 9

Traduction libre

« Le principal est que les images racontent une histoire. Un qui peut être interprété de plusieurs façons. Cela montre certainement que, malgré votre handicap, vous pouvez toujours être un être sexuel. J’aime vraiment les angles à partir desquels vos images ont été prises ainsi que les expressions faciales. Je trouve vraiment que la relation entre vous et le photographe était géniale parce que vous avez l’air confortable. C’est très important. Rolland, je suis vraiment ravi de la qualité et de la créativité. Fabuleux!! »

Par Jayden Miller

Merci de m’avoir lu

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Détruire pour mieux reconstruire

Détruire pour mieux reconstruire

Bonjour tout le monde,

Je suis vraiment heureux de vous informer que je participe, et ce pour les six prochains mois, à un projet que l’on peut qualifier d’artistique lequel supervisé par une équipe multidisciplinaire dans le domaine de la réadaptation des personnes handicapées au Québec. Il s’agit d’un projet lié notamment à la sexualité des personnes vivant en situation physique de handicap plus ou moins sévère. J’ai donc été invité à participer à un tel projet sous haute confidentialité. Confidentialité qui m’oblige, pardonnez-moi ce fait, à garder un silence absolu sur de quoi il s’agit en tant que tel.

Néanmoins, il me fait réellement plaisir d’avoir appris que le directeur-général de l’équipe multidisciplinaire, monsieur Morales, a été impressionné par la qualité de mon blogue artistique lequel lui avait permis de connaître mon plein potentiel dans le domaine de la nudité artistique et d’apprécier mon sens professionnel très développé qui m’a animé jusqu’à maintenant. C’est un honneur pour moi.

Bref, il a été utile d’avoir eu pour objectif majeur, d’une part, la destruction de l’image de la nudité en regard du handicap physique, sans pour autant, Dieu merci, y avoir mis l’emphase tout au long de ce blogue artistique et, d’autre part, d’avoir construit sur l’axe de l’unicité versus la beauté inhérente de mon corps. Lequel a été présenté comme une oeuvre d’art digne de mention tout en évitant, vous l’avez sans aucun doute remarqué, d’en faire une victime. Victime? Moi? Jamais! Homme heureux et comblé par la vie? Ho que si!

Mon Dieu! Je suis vraiment ébahi par le respect, la compréhension et la grande courtoisie que les responsables du projet, assez inusité auquel je participe pour quelques mois encore, ont manifesté à mon égard. Qui plus est! Le directeur général de ce projet a tenu à me remercier en personne pour mon implication. Il m’a même dit que grâce à mon aide, bien des tabous ont été détruits.

En résumé, le fait de me voir comme un homme avant de me voir comme un handicapé, c’est drôlement valorisant. Vous pouvez me croire sur parole!

Merci de m’avoir lu

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

La fierté est une qualité fondamentale pour être bien dans sa peau.

11391505_1647714745459629_2353214156257403439_n

La fierté est une qualité fondamentale pour être bien dans sa peau.

Bonjour tout le monde,

Je désire en ce début du mois de juin vous entretenir sur un sujet qui me passionne depuis belle lurette: La fierté.11148349_1647192398845197_3396654344554400999_n Mais, deux questions doivent être ici résolues. D’une part, qu’est-ce que la fierté et, d’autre part, devons-nous être fiers de ce que nous sommes tout simplement parce que nous le sommes ainsi? Personnellement, je crois qu’il est impératif pour notre bien-être à la fois psychologique et physique d’entretenir une fierté de soi la plus élevée possible. En effet, la volonté de réussir sa vie tant amoureuse que sociale sans oublier sa vie professionnelle passe indubitablement par la reconnaissance pleine et entière de notre droit d’être qui nous sommes et surtout d’en éprouver de la fierté.

Cette fierté est souvent garante de notre estime de soi à l’égard des embuches de la vie. Pour illustrer mon propos, je vous dirais simplement ceci: Cela fera exactement 17 ans le 10 octobre 2015 que je vis dans la sobriété la plus totale. En effet, c’est à l’occasion de la journée de l’Action de Grâce que j’entrepris avec succès une thérapie contre l’alcoolisme laquelle m’a été plus que salutaire. Oui, je l’avoue! Il m’a fallu une bonne dose d’humilité afin d’accepter de me résoudre à aller chercher de l’aide face à un problème qui allait tôt ou tard m’amener dans un tourbillon de tracas et de malheurs. C’est ainsi que j’entrepris une thérapie en désintoxication à l’hôpital St-François d’Assise de Québec. Un évènement qui alla marquer mon destin de manière tout à fait positive et ce, pour le restant de mes jours.

WP_20150602_004Mais, au fond, pourquoi ai-je voulu réaliser une telle thérapie? La réponse est d’une clarté incroyable. C’est tout simplement parce que je méritais mieux de ce que la vie semblait alors m’offrir. J’ai donc décidé de dire non à l’alcool et à tout ce qui pouvait détruire tant mon corps que mon âme. Croyez-moi sur parole! Je n’ai jamais regretté ma décision jusqu’à ce jour. Une autre porte de la vie s’ouvrit alors devant moi et ce, grâce à deux clés inséparables qui sont la volonté et la fierté. La volonté de prendre en mains mon destin et fierté d’être la personne au plus profond de moi avec toutes les valeurs que mes parents m’ont transmises depuis ma plus tendre jeunesse. Des valeurs où le respect constitue la pierre angulaire. Respecter tant soi-même que les autres puisque chaque personne a le droit d’être reconnue comme un être humain à part entière.

C’est justement là où se trouvent les prémisses de la fierté: Être reconnu comme un être humain à part entière. Un être puisque “Je suis” là dans cet instant avec mon corps, mes rêves, mes réussites, mes échecs, mes qualités et mes défauts. Un “humain” puisque je fais parti intégralement d’un tout que l’on appelle l’humanité laquelle est riche en diversités de toutes sortes. Une richesse ancestrale dont je suis héritier tout comme chacun et chacune d’entre vous. Et, finalement, “à part entière” puisque le fait d’être englobé dans cette humanité ne détruit en aucune façon ma propre spécificité. À la limite, je dirais même qu’il y a une interrelation entre l’être que je suis et le milieu qui m’entoure.

Veuillez noter que l’utilisation du “je” se veut être pour alléger le texte. Loin de moi la volonté de rendre ce texte égocentrique. Bien au contraire!

Oui, nous avons le droit d’être fier tout en ayant une certaine humilité. En effet, et c’est une triste réalité, la11402507_1647714502126320_2637194777052968411_o vie n’est pas rose pour tout le monde. Elle se manifeste même dans certains cas avec une cruauté inouïe. Voilà pourquoi il est aussi de notre devoir de rendre à chaque être humain sa dignité, sa valeur intrinsèque et sa fierté. Agir de toute autre façon serait tout simplement immoral et contraire à tous les principes liés à l’éthique.

Pourquoi ai-je voulu traiter de l’importance de la fierté au sein de mon blogue artistique où la nudité y est tout spécialement mise en avant-plan? Qui dit nudité, dit aussi fierté! Qui dit arts, dit aussi fierté! Qui dit fierté dit aussi la noblesse de poser nu. Une noblesse qui me passionne au plus haut point. Bref, il m’a paru plus que nécessaire d’élaborer un article sur un tel sujet.

Et vous? Qu’en pensez-vous?

Merci de m’avoir lu!

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Une véritable amitié

11081763_10204697307207515_772419771_n

Une véritable amitié

Bien le bonjour mes fidèles lecteurs et lectrices,

Aujourd’hui, je désire rédiger un article sur un sujet bien particulier et qui est l’importance de l’amitié pour un modèle vivant. En effet, l’amitié est parmi les éléments fondamentaux pour le développement du bien-être psychologique et social chez l’individu. Imaginez un seul instant ce que serait la vie d’une personne si elle n’a pas eu la chance de nouer quelques amitiés solides au cours de sa vie. J’ai bien écrit « quelques amitiés » puisque seule compte la qualité des relations en de pareils cas.

Je dois avouer que votre humble serviteur a joui d’une vie somme toute fantastique, et ce, avec bien des hauts et des bas comme chacun d’entre vous malgré le fait qu’il soit parmi les victimes de la Thalidomide au Canada. Or, c’est justement grâce à une famille extraordinaire[1] si j’ai pu vivre une telle existence. Cependant il y a au sein de celle-ci, une personne qui mérite toute mon admiration. Il s’agit en l’occurrence de mon vieil ami de longue date qui est nul autre que René B.[2]

Effectivement, cela fait exactement plus de cinquante ans que notre amitié a pris naissance le jour où René B., implora sa mère de demander à la mienne sa permission afin de pouvoir jouer avec son fils cadet qui était handicapé. Il faut se rappeler que les mentalités étaient quasi aux antipodes de ce que nous pouvons connaitre de nos jours à l’égard des enfants dits « différents ».[3] Dès l’instant où René et moi avons commencé à jouer ensemble, notre amitié alla à s’en grandissant au fil des années.

Bien entendu, il y a eu quelques fois de la bisbille, des chicanes et des mésententes en certaines occasions. D’ailleurs, toute amitié se doit d’en avoir à l’occasion afin d’aiguiser les tempéraments entre les individus au sein même de l’amitié rendant celle-ci plus solide. Tout comme un couple d’amoureux, de vrais amis doivent parfois se quereller et apprendre à composer avec des points de divergence, des opinions autres et, parfois, des temps de solitude afin de recommencer à zéro.

Je dois avouer que l’amitié entre lui et moi a été plus que salutaire dans ma vision de mon propre corps. En effet, il a été l’un des vecteurs de renforcement positif de ce que je voyais de celui-ci, c’est-à-dire que je n’étais absolument pas « différent » de ceux et de celles avec qui je partageais mon quotidien. Par exemple, lui et moi jouions au hockey, au soccer et à plein d’autres sports comme l’ensemble des enfants de notre quartier. Aucune activité ne m’était interdite! Il y en était de même lors de mes journées scolaires où il m’arrivait parfois[4] de faire les cent coups. Or, si il y avait des élèves qui osèrent s’en prendre à moi, devinez qui me défendait; nul autre que mon bon ami René.

Bref, si j’ai appris à ne pas voir mon corps comme une « anomalie » mais plutôt à l’apprécier bien au-delà d’une quelconque « différence » et à transposer ma joie de vivre par le biais de ce magnifique outil, c’est beaucoup grâce à des amis formidables tels que René. C’est cette « joie de vivre » que je tente par tous les moyens en mon pouvoir de transmettre à chacune des séances de nudité artistique. Et pourquoi donc? Tout simplement parce qu’un modèle vivant englobe non seulement sa nudité mais aussi son expérience de vie lorsqu’il présente toute sa vulnérabilité aux artistes avec qui il travaille.

Être modèle vivant? C’est d’abord et avant tout être un modèle qui a du vécu!

Merci mon cher René pour ton amitié indéfectible.

Merci à vous de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 


[1] Soyez sans crainte, j’ai aussi eu l’opportunité de grandir au sein d’une famille magnifique dont les membres ont été d’une bonté exemplaire envers moi.

[2] J’ai volontairement choisi de ne pas publier le nom au complet de mon ami afin de lui préserver un certain anonymat. Merci de votre compréhension.

[3] Ici, je suis parfaitement conscient qu’il y a encore, et c’est malheureux de le constater, un nombre effrayant d’enfants de tous âges qui vivent soi de l’intimidation ou d’ostracisme pour le simple motif qu’ils sont « différents » des autres. Oui, je le sais que trop bien que la route est longue en ce qui concerne le changement des mentalités dans ce cas-ci. Toutefois, il y a eu beaucoup de positif au cours des 50 ans dernières années.

[4] J’ai écrit « parfois » alors que « souvent » conviendrait mieux. Mais, çà c’est un secret.

Je suis fier…

Un croquis exceptionnel

Un croquis exceptionnel

Je suis fier…

Bonjour mes amis-es,

Je tenais, pour débuter cette nouvelle journée, à expliquer la fierté que j’éprouve lorsque je parcours mes différents sites, en particulier celui-là même où je publie cet article, sans omettre « Sexualité, handicap et diversité » et mon préféré entre tous les trois, et j’ai nommé « Le blogue de Rollyboy ». Certains d’entre vous doivent se questionner de mes raisons à en être fier. Ce à quoi je vous répond que l’ardeur à rédiger mes articles n’a d’égale que ma passion pour l’écriture et le monde artistique.

En effet, l’écriture est pour moi, le meilleur moyen à ma portée pour entrer en relation avec le reste du monde. De ce monde qui forme ce que l’on nomme maintenant le Village global. Mais, il faut savoir communiquer avec les mots appropriés, les termes requis et avec un certain doigté si je veux établir un lien de confiance entre mes visiteurs et moi-même. Après, tout, il s’agit-là d’une règle de base de la diplomatie. Tout ce que je publie a sa raison d’être. Que ce soit le fait de poser nu, oui j’adore çà, de m’exprimer sur un sujet quelconque en lien avec la sexualité, le handicap ou encore la diversité de la vie, je dois le faire en tenant compte de la multitude de personnes susceptibles de trouver l’un de mes sites. Il y a là une question de respect. Un auteur qui ne possède pas un minimum de qualité dans son vocabulaire ne peut espérer à la fois d’attirer des lecteurs potentiels et, encore moins, de les fidéliser.

Modèle vivant 60Le monde artistique, découvert à la suite de mes séances de photographie en nu intégral, fut pour moi la découverte la plus importante de ma vie. La variété des champs d’expertise que les artistes impliqués dans un projet qui est cher à mes yeux, la rencontre de gens oeuvrant dans des champs artistiques que je qualifierais de « underground » et ma capacité de dialoguer avec des artistes vivant en dehors du Canada ont grandement facilité mon ouverture d’esprit sur des horizons qui m’étaient auparavant totalement inconnues.

Voilà maintenant plus de deux ans que j’ai commencé à poser nu pour quelques artistes. Je me suis présenté avec une franchise totale et je nedsc_4908 l’ai jamais regretté. Pourquoi en devrait-il être autrement? C’est la première de toute ma vie où mon corps est vu, perçu, analysé et présenté avec sous des regards différents du monde médical ou du domaine légal. Rappelez-vous que je suis l’une des nombreuses victimes de la Thalidomide, et ce, avec tout ce que cela implique. Qui plus est! Un tel fait a été pour moi l’occasion de réaliser, avec ma volonté de continuer d’être modèle nu, ce site. Un site voué à ma passion artistique méconnue du grand publique.

Modèle vivant 92Je suis fier d’avoir accompli ce que j’ai fait et je le ferai avec plaisir en tenant compte de critères précis et qui sont; le respect de ma personne, ma liberté de choisir telle ou telle position et, le plus important entre tous, celui d’avoir le droit de publier les photos, ou tout autre réalisations faites lors des poses, dans ce site. Force est de constater que mes critères ont été jusqu’à maintenant respectés.

Je suis fier…

  • D’avoir déjoué les pronostics médicaux les plus sombres élaborés par les médecins dès ma naissance;
  • De vivre de manière indépendante alors que je devrais, selon les dires de ces médecins, être au crochet de mes pairs;
  • D’avoir réalisé des rêves auxquels une grande majorité des gens dits « bien-portants » n’oseraient même pas tenter de réaliser;
  • D’avoir posé nu, oui avoir osé poser nu, alors que l’on voulait me cacher au reste du monde.

Ce que j’ai fait, je l’ai fait avec passion, amour et une totale transparence.

Pouvez-vous en dire autant?

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada