Archives de tags | reine

Réservé

Réservé
Avec la participation exceptionnelle du modèle vivant Princess de Québec Poème par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Réservé

 

Ceci est mon jardin secret,

Que vous le vouliez ou pas, c’est ce qui en est,

Il appartient à celle qui aura l’honneur de s’en servir,

S’en servir au gré de son plus grand plaisir.

 

Ce bijou est pour la dame aux doigts de fée,

Une belle dame qui saura avec soin en jouer,

Avec délicatesse pour en extraire la semence,

Par une nuit chaude remplie de romance.

 

Une romance parfumée de mots d’amour illusoire,

Prononcés sous le firmament d’une nuit bien noire,

Cette dame pourrait-elle être l’élue de mon cœur?

Celle qui fera partir loin de moi toutes mes peurs?

 

Illusion de l’amour et de la passion,

Illusion d’une nuit de tendresse ou de domination,

Que choisir entre les baisers des lèvres ou ceux du fouet?

De ces lèvres pulpeuses ou bien celles des lanières fignolées à souhait?

 

Oui, ma chérie! Tout ceci est pour toi.

Pour cette nuit, tu seras ma reine et moi ton roi.

Avec passion, je te couvrirai de mille baisers.

De mes baisers de la tête jusqu’aux pieds.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Ton beau tatouage

d99t8sn-74116a09-b02e-42fe-b3a4-0ebf93c8f2f2
Ton beau tatouage Poème de RollandJr St-Gelais Réalisation photo par David Hobbs Photography Modèle est JenovaxLilith Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/Forest-Nymph-560676551

Ton beau tatouage

 

Que fais-tu? D’où es-tu?

S’il-te-plait, veux-tu jouer avec moi?

Allez! Dites-moi oui, ne te gêne pas.

Tu le sais, j’en ai tellement vus.

 

N’aies pas peur de moi jolie demoiselle,

Te voir ainsi entièrement nue sous le ciel,

Je ne crois pas avoir eu la chance de te parler,

Peut-être dans l’un de mes rêves dans le temps passé.

 

Un rêve, un songe, où tu étais ma reine,

Où t’obéir était le seul désir coulant dans mes veines,

J’ai longtemps souhaité pouvoir admirer ton beau tatouage,

Ce dessin gravé dans ta peau pour toujours jusqu’à la fin des âges.

 

Est-ce l’arbre du jardin d’Eden?

De ce jardin où l’arbre était de couleur d’ébène.

Une métaphore, une parabole ou une histoire véridique?

Simple récit étiologique tiré du monde fabuleux du temps biblique?

 

Raconte-moi, pourquoi une telle gravure?

Sur ta peau blanche qui enveloppe ton âme pure.

Raconte-moi, pourquoi avoir choisi cet étrange arbre?

Un arbre figé dans ta chair qui ne me laisse guère de marbre.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

La belle Hélène

Lumière en ces jours sombres
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

La belle Hélène

Belle comme une reine légendaire qui attend son Ulysse parti parcourir le monde et y affronter bêtes et monstres mythiques. Quelle grâce dans ces yeux! Quelle douceur dans les moindres détails de sa peau! Serait-elle la réincarnation d’Hélène de Troie?

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Offrande de Sabbat

Offrande de Sabbat
Réalisation photographique par Elizabeth Blair Stephenson Model is JenovaxLilith on DeviantArt Avec la permission de JenovaxLilith. https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/I-Disagree-827853311

Offrande de Sabbat

 

Depuis cette magique nuit,

Où j’ai appris à vous être soumis,

À devenir un bon garçon obéissant,

À être entre vos mains un jouet satisfaisant.

 

En me laissant caresser par vos mains si douces,

Alors que j’étais à votre merci dans votre chaude douche,

À votre volonté de faire de moi tout ce qu’il vous aurait plu,

Seul et fragile devant vos yeux admiratifs de me voir ainsi nu.

 

Que pouvais-je faire pour vous satisfaire ?

De votre beauté captivante, je ne voulais pas m’en défaire.

De vos tatouages, je les jalousais tant de ne point en faire partie.

Vous offrir ma peau en guise d’obole, telle était en cet instant mon envie.

 

M’allongeant dans votre baignoire,

Tel un holocauste pour une magie noire,

J’écoutais avec délice votre voix envoûtante,

Prononcer d’un grimoire cette incantation ensorcelante.

 

Lève-toi et suis-moi dans mon donjon,

C’est l’heure où je t’enseignerai grande leçon,

D’aimer mes supplices au point de ne pouvoir t’en passer,

De ton corps je saurai bien avec ma générosité le dompter.

 

Sens sur tes bras la douceur de mes cordes,

Obéis à mes désirs car pour toi ils seront des ordres,

Que chaque parcelle de ton corps devienne mon terrain de jeu,

Que tes souffrances soient au gré du temps la satisfaction de mes vœux.

 

Voilà les mots que vous avez prononcés,

Que j’ai lu en silence dans vos sadiques pensées,

De vos moindres désirs, de vos aspirations et de vos souhaits.

Enfin bref, et pour être franc avec vous, tout ce qu’il me plaisait.

 

Tel un élève docile,

Je recevais sur mon dos fragile,

Les lanières de cuir de cet adorable fouet,

Malgré mon silence, vous saviez que j’en redemandais.

 

Déliant ces liens qui me retenaient,

Vous avez souris? Bien sûr que je m’en doutais.

Car vous aviez un projet particulier en cette veille de Sabbat.

Sur cette table rouge de sang de ses victimes, vous unir à moi.

 

Par quelle action perfide, ai-je mérité cet honneur?

Fou de joie, je l’étais, dès que j’ai su quel serait votre bonheur.

Être offert en pâture à votre corps selon vos secrètes aspirations,

Ô maîtresse, veuillez agréer ma semence lors de notre charnelle union.

 

Par vos gestes si excitants et vos étreintes si luxurieuses,

Vous avez réussi à briser au plus profond de moi toute ma volonté,

Et ainsi, avec belle passion, me laisser par votre savoir-faire dominer,

J’étais votre jouet dont vous saviez tirer plaisir avec une allure ricaneuse.

 

Nous laissant aller à nos pulsions libératrices,

Avec bon gré, vous étiez ma bien-aimée dominatrice.

En ce vendredi de pleine lune, vous étiez une reine sans roi.

De ma verge gorgée vous en avez extrait potion étrange pour le Sabbat.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Aqueuse éclipse

Aqueuse éclipse
Photographer: Matt McGee Model is JenovaxLilith on DeviantArt Avec la permission de JenovaxLilith. https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/watery-eclipse-815356271

Aqueuse éclipse

 

Devant l’inévitable situation,

J’ai accepté librement de prendre cette décision,

Un décret pris en toute bonne foi et avec toute ma raison,

Devant une telle réalité, j’ai jugé bon d’aller vers d’autres horizons.

 

Car voyez-vous, je n’en pouvais plus de cette souffrance.

Qui grugea mes espoirs, mes rêves depuis ma lointaine enfance.

Qui envenima la moindre parcelle de ce qui devait être mon adolescence,

Cherchant dans les substances illicites un semblant d’une douce romance.

 

Une douce chanson qui allait penser mes blessures,

Une balade d’amour qui allait soigner mes nombreuses meurtrissures,

Dans les bras de purs inconnus, je m’y suis précipitée souhaitant être aimée.

Dans leurs lits l’instant d’une nuit, je m’y suis blottie espérant y être protégée.

 

Être enfin défendue de tout ces démons,

En être enfin libérée maintenant et pour de bon.

Réponds-moi : Qu’ai-je fait pour mériter ce qui m’était arrivé?

Réponds-moi : Pourquoi de mon innocence et de mon corps as-tu joué?

 

Tu étais pourtant là pour me consoler et voir à mes besoins,

Tu devais me traiter comme une reine et de moi prendre grand soin,

Quelle atroce douleur j’ai ressenti quand tu osas franchir cette voie interdite,

Tu ignoras tant mes cris que mes pleurs en cette journée si terrible et si maudite.

 

Maintenant de cette douleur qui pénétra ma chair.

Et avec laquelle tu me précipitas jusqu’en enfer à la vitesse de l’éclair,

Je vais pour toujours et à jamais du haut de cette falaise de ce pays m’en défaire,

Dans cette eau noire comme la plus sombre des nuits, je plongerai libre comme l’air.

 

Une poussée vers l’avant, voilà qui est fait.

Sentant tout autour de mon corps un vent frais,

Glissant dans le tourbillon effréné de mes pensées,

Dans cette eau ressemblant à un puits sans fond bientôt j’y serai.

 

Me sentant couler avec ma robe blanche pour linceul,

Je n’éprouvai point de crainte ni de peur même si j’étais seule,

Mon corps lentement s’enfonça et de mes bras je forma une ellipse,

Par une sérénité jamais connue de ma vie, j’ai disparu telle un aqueuse éclipse.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada