Archives de tags | intelligence

Être sceptique

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Être sceptique

Il est bon d’être sceptique face à tout ce qui nous entoure. Je ne dis pas de ne croire en rien mais simplement d’être prudent. Être sceptique nous suscite à se questionner sur certains faits qui nous paraissent soit illogiques, soit trop beaux pour être vrais ou bien qu’il y a anguille sous roche. Cela concerne tous les aspects de la vie.

En effet, nous faisons face à des situations dans lesquelles nous devons tôt ou tard faire des choix. Certains peuvent être plus difficiles à faire que d’autres soit parce que cela nous vient chercher émotionnellement, soit parce que les informations peuvent être insuffisantes mais que le temps est compté pour nous ou pour nos proches. Accepter telle ou telle proposition est certes chose aisée de manière générale surtout si les conséquences négatives sont peu importantes ou quasi inexistantes. Ce qui est loin d’être le cas où la qualité de notre vie immédiate ou future est mise en jeu.

Être sceptique reflète une intelligence chez la personne qui veut bien croire, mais non pas aveuglément même si elle voit le fait exposé devant ses yeux. Un peu à l’image de l’apôtre Thomas qui refusait de croire en ce Jésus ressuscité lequel se tenait debout devant lui à moins de mettre son doigt dans ses plaies. Le Christ lui-même ne l’a pas condamné pour son scepticisme. Bien au contraire! Il l’invita à toucher ses plaies lui permettant ainsi de vivre une expérience que nul disciple n’avait vécue avant lui. C’est-à-dire de toucher le Ressuscité et non pas le voir simplement.

Être sceptique est une preuve indéniable de toute la richesse qui est contenue dans les vertus cardinales que sont la sagesse, la prudence, la tempérance et le courage. En effet, c’est par la sagesse que l’être humain manifestera un certain scepticisme face ce qui verra. C’est aussi par la prudence liée de près au scepticisme qu’il prendra les décisions qui s’imposeront. Mais, c’est également par la tempérance de ses sources d’information, c’est-à-dire de choisir celles qui sont reconnues comme les dignes de mentions, que le sceptique en arrivera à départager les faussetés des vérités. Enfin, il faut avoir une certaine dose de courage pour manifester son scepticisme dans le monde actuel. Un monde où tout semble  être dirigé vers une seule direction qui est celle d’une force obscure.

Vous trouvez que j’exagère? Regardez ce qui arrive depuis les vingt dernières années et surtout faites vos propres recherches, toujours en suivant les quatre vertus cardinales précédemment décrits, et vous constaterez à tel point il est plus que nécessaire d’être sceptique à notre époque.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

 

The man

The man

The man par Fanny de la Suisse

The man

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que vous vous portez bien et que vous pouvez profiter du beau temps ensoleillé que nous avons ces jours-ci. Pour ma part, tout va à merveille. En effet, je me prépare à vivre une aventure qui se veut être prometteuse en fait d’expérience dans mon domaine de la nudité artistique. Une aventure qui se passera au courant de cet été. Je ne peux pas en dire plus pour le moment. Soyez assurés que vous en saurez plus le moment venu.

Sous un autre ordre d’idées, je continue à dialoguer avec certains artistes qui excellent dans leurs domaines respectifs dont notamment le dessin du nu. Or, il y a parmi ces artistes une femme au talent extraordinaire qui réussit, avec brio et intelligence, à réaliser des œuvres d’arts tout à fait sublimes. Elle s’intéresse, entre autres, au sexe masculin. Et quand j’écris sexe masculin, c’est réellement le cas, puisqu’elle met l’accent sur cette partie de l’anatomie de l’homme.

Mais, attention! Elle le fait avec un sens professionnel remarquable et avec un respect qui transparait dans le résultat final. Or, qui dit sens professionnel ne veut pas forcément dire rendre les choses compliquées. Comme elle me l’a expliqué à l’occasion d’une petite interview bien amicale elle m’explique ceci : « Je commence toujours par peindre ma toile en noir. Ensuite, j’utilise du beige très clair juste pour l’esquisse, c’est-à-dire les proportions et les formes. Et enfin, je termine le tout uniquement avec du blanc et du noir. »

Un élément fort intéressant à retenir, c’est que l’artiste en question est totalement concentrée lorsqu’elle travaille sur ses œuvres. Il n’est donc pas question de se laisser divaguer à des pensées, disons-le avec un brin d’humour, coquines. Comme on dit si bien : « Chaque chose en son temps et un temps pour chaque chose. » Autrement dit, son modèle du moment est là uniquement à titre de modèle rien de plus. Et, selon ses dires, elle est imperturbable sur ce point.

Enfin, toutes ses explications démontrent jusqu’à tel point elle souhaite présenter cette partie, trop souvent présentée à mauvais escient dans les films pornos, de l’homme. Voici donc … The man. 

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Pourquoi ai-je choisi de publier quelques articles sur Sandrine C. ?

234knn5zio

Pourquoi ai-je choisi de publier quelques articles sur Sandrine C. ?

Bonjour tout le monde,

J’ai décidé en cette fin du mois de mars de publier un texte explicatif sur les raisons incitativesNew Image42 de mes derniers articles, soit sous la forme de prose ou encore de poèmes, concernant ma bonne amie Sandrine C. Une amie et une modèle nue vivant dans la douce France. Ah ! La France ! Mère-patrie et berceau de la liberté et terre fertile pour le domaine artistique dont, entre autres, celle qui se rapporte à la nudité. Il faut bien le reconnaître : La France possède une richesse culturelle qui a longtemps servi de phare au monde entier. À cela s’ajoutent bien des aspects historiques qui ont servi d’exemples pour bien des gens. Je pense notamment aux nombreux auteurs qui ont marqué de leurs plumes des ouvrages extraordinaires profitables pour l’imagination, le cas de Jules Verne en est un parfait exemple, ou bien pour l’amour de la langue française, Victor Hugo et Paul Verlaine et bien d’autres en sont certainement des modèles indéniables. Nul n’est mon intention de dénigrer les autres cultures, mais force est d’admettre que la France n’a rien à envier aux autres dans ces domaines. N’est-ce pas ?!

3icxpvtj93Il en est de même des modèles nus, tant masculins que féminins, qui constituent, tant par leurs sens professionnels que par leurs savoir-faire, le fer-de-lance de la France au sein de ce domaine, je dois le concéder, assez particuliers. D’ailleurs, la France regorge de modèles nus dignes de mention sans oublier les nombreux artistes avec qui ils ont la chance de travailler, que ce soit dans les écoles d’arts ou bien en privée.[i] D’ailleurs, il existe un collectif regroupant plusieurs modèles vivants en France et qui possède un groupe de discussion via les services de messagerie sur Google. Ceci permet notamment de partager des renseignements fort utiles entre les participants.[ii]

Mais, comme on dit si bien au Québec, il vaut mieux discuter tête à tête avec une personne 9vu7uzwk39concernée par le sujet que de se contenter de divers éléments parsemés ici et là. Ce qui est d’autant plus vrai quand il s’agit d’un domaine où, bien malencontreusement, planent plusieurs tabous et stéréotypes loin de toujours être positifs. Remarquez que cela n’étonne guère votre humble serviteur vu la propension qu’ont les êtres humains à la médisance. J’en sais personnellement quelque chose depuis ma venue en ce bas-monde. Voilà pourquoi je peux me considérer chanceux d’avoir parmi mes nombreux amis et amies sur Facebook quelques modèles nus et même, croyez-le ou non, quelques photographes œuvrant dans ce domaine. Qui plus est ! Il y en a un parmi ces derniers qui vit sur l’Île Maurice. Toutefois, c’est surtout ma chère amie Sandrine C., qui m’a le plus impressionné par la qualité de ses poses réalisées en diverses occasions. De telles réalisations, à travers ses poses, ont démontré jusqu’à maintenant et ce hors de tout doute raisonnable que nous partagions la même passion pour cet art. C’est donc la raison principale qui m’a amené à écrire quelques articles en m’inspirant des photos où elle manifeste tout son potentiel, du moins une bonne partie, en tant que modèle nue.

Il va de soi que sa grande intelligence et sa courtoisie qu’elle a toujours su manifester durant nos discussions sont bien évidemment des atouts majeurs dans mon choix de rédiger de tels articles. D’ailleurs, je profite de cet instant pour la remercier chaleureusement de m’avoir donné sa permission d’utiliser les photos qui ont accompagné lesdites publications. Un remerciement qui vient du plus profond de mon cœur.

Bien à vous !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

[i] J’ai eu moi-même l’opportunité de poser nu tant pour des écoles d’arts que pour des ateliers et même des artistes en privée. Toutefois, la chance de pouvoir le faire en Europe ne s’est pas encore manifesté sauf dans certains magazines européens tant en anglais qu’en français. Un jour peut-être… En tout cas, je le souhaite de tout mon cœur.

[ii] Votre humble serviteur est membre de ce collectif.

L’ouverture d’esprit; l’intelligence de la vérité

11866410_1630943463857004_6476733136777913117_n

L’ouverture d’esprit, l’intelligence de la vérité

 

L’esprit est comme un parachute: il ne fonctionne que lorsqu’il est ouvert! Vous étudiez, vous apprenez mais vous conservez la naïveté originelle… Elle doit être en vous comme le désir de boire chez l’ivrogne ou l’amour chez l’amant!

L’œil ne voit que ce que l’esprit est prêt à comprendre… Le défi ultime est de nous accepter tel que nous sommes, mais sans jamais essayer d’apprendre et de grandir!

La mesure de l’intelligence est la capacité de changer. Il n’y a pas de problème à être en désaccord avec les idées ou les opinions exprimées par d’autres personnes. Cela ne vous donne pas le droit de nier le sens qu’elles pourraient faire… Ni d’accuser quelqu’un de mal exprimer ses croyances juste parce que vous n’aimez pas ce qu’elle dit. Apprenez à reconnaître une bonne composition lorsque vous la croisez, même si cela implique de surmonter votre fierté et d’ouvrir votre esprit au-delà de ce qui est autrement!

Certaines personnes aiment vivre dans des mondes en noir et blanc… Qu’ils restent là! Appréciez pour votre part toutes les couleurs que vous voyez dans votre monde! Vos préjugés sont vos fenêtres sur le monde! Nettoyez-les de temps en temps ou bien la lumière n’entrera pas!

La vulnérabilité est le seul état authentique. Être vulnérable signifie être ouvert, pour les blessures de la vie, c’est également être ouvert à la bonté et la beauté de la vie. Ne masquez ou ne niez pas votre vulnérabilité: elle est votre plus grand atout! Soyez vulnérable : la nouvelle bonté qui émane de vous, sous la forme de personnes, de situations et de choses ne peut venir à vous que lorsque vous êtes dans cet état, c’est-à-dire, ouvert. Gardez l’esprit ouvert et sachez en apprendre davantage!

Nous sommes tous nés avec une sagesse infinie à portée de main… Tout ce que vous avez à faire est d’aborder chaque désaccords, débats et point de vue en contradiction avec vos intimes valeurs, avec le désir sincère et honnête qu’on vous prouve qu’elles sont partiellement ou totalement erronées!

En dépit des fermes convictions, il faut toujours tenter d’affronter les faits, et qui accepte la réalité de la vie que les nouvelles expériences et connaissances dévoilent!
Il faut toujours conserver un esprit ouvert, ce qui est nécessaire à une flexibilité qui va de pair avec toute quête intelligente de la vérité!!!

Signé: Marie-Andrée Bouchard (collaboratrice)