Archives de tags | opinion

Un bel exemple

Ce soir
« Ce soir » par Stefan Grosjean de la Suisse. Son site internet est : www.stefangrosjean.com et https://www.deviantart.com/stefangrosjean

Un bel exemple

Bonjour tout le monde,

Comment allez-vous? Que faites-vous pour passer le temps en cette période de confinement? Faites attention à vous si vous êtes obligés de sortir de chez-vous et prenez soin de vos proches. Pour ma part, je vais très bien. En effet, je profite du temps qui passe pour partir à la découverte de réalisation photographique liée au domaine de la nudité artistique.

De fil en aiguille, et après avoir discuté avec certaines de mes connaissances, j’ai remarqué qu’il y a une mésentente sur le fait qu’il serait supposément obligatoire que la nudité soit intégrale lors d’une séance où le service d’un modèle soit requis. Or, il n’en est rien. En effet, la nudité du modèle peut tout aussi bien être partielle qu’intégrale. Dans un cas comme dans l’autre, tout se rapporte à l’optique développé par l’artiste en question et au support médiatique utilisé par celui-ci.

Certains vont opter pour une approche que je qualifierais de « vintage » alors que d’autres opteront pour une approche plus moderne, et même futuriste dans quelques cas tandis que d’autres choisiront le genre conventionnel et, dans bon nombre de cas, ils se jetteront sur l’aspect plutôt « sexy ». Toutefois, et c’est là le sujet principal de cet article, la simplicité est souvent le meilleur outil dans la réussite d’une réalisation photographique d’un modèle. 

Un bel exemple qui me vient à l’esprit est cette photo réalisée par Stefan Grosjean de la Suisse. Bon! Je reconnais d’emblée que le modèle féminin est d’une grande beauté. Facteur loin d’être négligeable dans l’élaboration d’une telle pose. Néanmoins, le fait qu’il n’y a pas de frivolité, ni d’artifice et, encore moins, de décors extravagant démontre hors de tout doute que la simplicité est souvent un élément à ne jamais prendre à la légère. Ici, tout est simplement parfait tout en étant parfaitement simple. En effet, le décors à la fois sobre et classique facilite la présentation du modèle féminin en avant-plan. À cela s’ajoute la douceur de la couleur du vêtement que celle-ci porte. Est-ce un choix délibéré ou bien par pure coïncidence? Je ne saurai pas répondre.

Pour ce qui est du modèle féminin, trois éléments intéressants sont à relever. Tout d’abord, la pose choisie. Une pose à la fois sexy et avec une certaine pudeur. Deux réalités contradictoires sur une seule photo. Fait assez inhabituel ! Ensuite, l’accent est mis non pas sur l’ouverture du vêtement laissant voir, je dirais même dans une certaine mesure admirer, une poitrine magnifique, mais plutôt la beauté féminine même de ce modèle. Enfin, l’agencement des couleurs présentes dans ladite photo est très intéressant. Ceci concerne autant les couleurs d’arrière-plan que celles de l’avant-plan. Un agencement qui agrémente de manière remarquable une photo remarquablement bien réalisée. Je tiens à remercier ce photographe pour m’avoir donné sa permission d’utiliser son oeuvre afin d’élaborer cet article.

Merci à vous tous pour votre assiduité.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Un talent réellement indéniable

Un talent réellement indéniable
« Autour de moi » Réalisation photographique par itsthreesixty Modèle ? JenovaxLillith Avec la permission de JenovaxLillith. https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/surround-me-836369385

Un talent réellement indéniable

Voici une réalisation qui démontre le talent indéniable de JenovaxLilith. En effet, il lui suffit de peu pour réaliser une œuvre d’art tout à fait remarquable. Il faut tout de même avouer que la beauté de son corps est un outil de travail fort respectable. Félicitations pour cette très belle photo !

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Savoir se détendre

Relaxons
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Savoir se détendre

Que peut-on faire de plus que de se détendre ? Savoir se détendre est réellement un art presque inaccessible pour certaines personnes. Nous avons la chance de vivre un moment unique dans l’histoire de l’humanité. Pourquoi ne pas en profiter pour vivre ici et maintenant ? Prenez l’exemple de ce magnifique modèle nu féminin. Elle semble tellement détendue que je serais heureux de l’accompagner.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Pourquoi autant de photos de nudité artistique?

 

Pourquoi autant de photos de nudité artistique

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Pourquoi autant de photos de nudité artistique?

Bonjour tout le monde,

J’entre directement dans le vif du sujet dans cet article en vous présentant une question qui me vient très souvent à l’esprit. Question qui, d’ailleurs, j’ai posé à quelques reprises à quelques-unes de mes connaissances et amis. Une question qui se résume en ces mots : Pourquoi je m’inspire autant de photos de nudité artistique dans mes publications? Cela peut vous paraître futile qu’une telle question soit le sujet de cet article, mais il n’en est rien. En effet, j’aurais pu tout aussi bien utiliser d’autres sources d’inspiration pour rédiger mes articles car, vous pouvez vous en douter, les sujets sont légions.

Or, l’un de mes premiers désirs qui est venu en mon esprit lors de la gestation de mon blogue consistait, et c’est toujours le cas, à lui donner une image authentique de vulnérabilité de l’être humain. Quoi de plus symbolique que la nudité pour signifier une telle vulnérabilité? Un autre de mes désirs les plus sincères était, il en est de même maintenant, de présenter la beauté et la grâce de la nudité en évitant dans la mesure du possible toutes formes de vulgarité.

J’ai bien écrit « en évitant dans la mesure du possible » puisqu’une photo peut être perçue de manière tout à fait artistique et non vulgaire pour certains et perçue tout autrement pour d’autres. Ne dit-on pas que les goûts ne se discutent pas? (1) À tout cela s’ajoute le souhait de donner à mon blogue un cachet unique en son genre, c’est-à-dire d’incorporer mon expérience personnelle en tant que modèle vivant pour des écoles d’art et des ateliers en art dans une panoplie de réalisations artistiques provenant par le vaste monde.

C’est un fait.  Le titre de mon blogue est bien modèle vivant à Québec, mais je suis un modèle comme bien d’autres, même si je possède un physique pas tout à fait comme les autres, et je me devais d’englober la présentation d’autres modèles et ce, pour une question à la fois de justice et de logique. Qui plus est ! Une telle manière de faire facilite grandement la diversité au sein de mes publications. Et qui dit « diversité », dit aussi « enrichissement ».

En résumé, le choix est donc multiple. Une multiplicité qui repose toutefois sur un seul leitmotiv, celui d’agrémenter votre parcours de manière respectueuse envers les modèles qui offrent leurs services. Un respect que je partage également.

Merci infiniment de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

1. Personnellement, les goûts constituent une source intarissable de discussion. Oui, les goûts peuvent se discuter aisément mais ils ne peuvent en aucun cas être imposés. Il s’agit d’un sujet susceptible d’être développé ultérieurement.

L’importance du jeu des ombres

Ombre 3
Tous les dessins présentés dans cet article le sont avec la permission de Philippe Alliet de la France Site internet : https://www.philippealliet.com

L’importance du jeu des ombres

Bonjour tout le monde,

Il m’arrive souvent de discuter avec des artistes qui vivent sur le Vieux-continent, notamment en France et en Allemagne, où bon nombre de leurs œuvres inspirent votre humble serviteur dans sa poésie et ses proses. Il va de soi que j’ai toujours leur autorisation avant d’utiliser leurs réalisations au sein de mes articles. C’est-là une question de principe tant moral qu’éthique et même, fait à ne pas oublier, légal.

IMG_20200308_110856Au fil de mes découvertes, je m’aperçois que chaque artiste trace une voie qui leur est particulière laquelle agrémente de beaucoup mes recherches afin d’enrichir mon blogue. Certains d’entre eux réalisent de véritables petits et grands chefs-d’œuvre dont je ne peux absolument pas ignorer. N’allez surtout pas croire que mes barèmes soient des plus élevés. Inutile de vous faire remarquer que je ne suis pas un critique d’art professionnel et que mes connaissances dans ce domaine sont assez limitées.

Cependant, certaines œuvres m’interpellent plus que d’autres pour la raison qu’elles ont à la fois une simplicité indéniable, une originalité appréciable tout en suscitant des surprises intéressantes. C’est le cas des œuvres que j’ai trouvées dernièrement. Des œuvres réalisées par un dessinateur de la France et j’ai nommé Philippe Alliet.

Ce qui m’a le plus étonné dans les dessins que j’ai choisi de vous présenter c’est qu’effectivement ils contiennent ces trois composantes nommées dans le précédent paragraphe. À savoir la simplicité, l’originalité et de susciter une surprise des plus intéressantes à mes yeux.

Ombre 2Tout d’abord, quoi de plus simple qu’un dessin de nudité artistique ayant notamment le corps de la femme? Un dessin réalisé sans fard ni couleurs, mais avec un crayon de plomb. Un crayon qui fait surgir en moi bien des souvenirs de mon enfance et qui maintenant me présente ce qui était interdit à mes yeux de gamin, c’est-à-dire une femme nue. Une femme parmi tant d’autres mais qui par un désir de faire grandir l’art a accepté de montrer sa vulnérabilité par l’entremise de sa chair. Qui oserait contredire une telle vérité?

Ensuite, une originalité omniprésente tant dans le coup d’œil de l’artiste sur le sujet étudié que de sa manière de transposer ce qu’il voit sur le papier tout en tenant compte qu’il immortalisera ce corps retravaillé, remanié, refait à travers les mouvements parfois rapides, parfois lents et parfois saccadés de sa main. Des mouvements qui témoignent au fil des jours, des soirs et peut-être même des nuits de sa passion pour cet art. Mais, à vrai dire, serait-ce plutôt une vocation qu’une passion? En effet, un tel mode de vie que peut susciter le milieu du nu me fait voir en esprit un noble moine qui dans son abbaye enjolive les pages d’un livre de prières par ses dessins souhaitant susciter chez le fidèle un appel à l’élévation spirituel.

Enfin, les dessins que j’ai choisi de vous présenter ontOmbre 4 amené chez moi une surprise tout à fait inattendue. Une surprise qui a fait écho, tel un cri dans les montagnes, à une question essentialiste. Une essence qui est à la source même de mon intérêt envers lesdits dessins. Bref, qu’est-ce qui peut les rendre si intéressants si ce n’est que le jeu d’ombres au sein même de leur création par l’artiste. Souvenons-nous que l’artiste est, à l’image de Dieu, l’Être suprême qui tire son œuvre du néant afin de lui donner vie. Je dirais même une parcelle de sa vie.

Ombres 1Ici, le jeu des ombres sur chacun de ces dessins semble donner un certain mouvement sur la représentation du corps. Un mouvement figé sur papier par l’artiste avec la rapidité de l’éclair. Une représentation qui a eu lieu à un endroit précis et à une heure précise. Cela peut vous paraître étrange que j’écris un tel fait comme étant important. Je vous dirais que non seulement c’est important, mais que c’est même un élément fondamental, voir essentiel, dans la création de telles œuvres. Dites-vous bien que les résultats auraient été fort différents à un autre lieu et à une autre heure de la journée ou de la nuit, et ce même si la modèle nue est la même personne. En ce qui me concerne, les jeux d’ombres constituent une preuve indéniable de mon affirmation.

Merci infiniment à Philippe Alliet pour sa permission d’utiliser ses dessins.

Merci à vous tous pour votre assiduité à suivre mes publications.

Merci vous tous pour avoir lu ce présent article.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada