Archives de tags | combat

Le retour

DANS2305-Modifier
Photo réalisée par Phylactère à l’occasion de la séance photo du 2 décembre 2019

Le retour

(Poème dédié à Victoria)

 

 

Bonsoir ! Bonsoir mon trésor,

Je suis vraiment désolé pour mon retard,

Je t’avais promis de partir pour quelques temps,

Mais la guerre si lointaine en a voulu autrement.

 

Aussitôt arrivé au camp,

On nous a mis à l’entraînement,

Mis aux ordres des pas cadencés donnés,

Plutôt criés par des généraux face à leurs vies désabusés.

 

Une fois rendus obéissants comme il se doit,

Armés jusqu’aux dents et prêts au grand combat,

Nous traversâmes mer houleuse évitant les sous-marins ennemis,

Ces sous-marins tant redoutés par tous les convois amis.

 

Arrivés sur la terre de la divine Albion,

On nous rappela que la force est celle où réside l’union,

Mais pour trouver en moi la vraie flamme du courage,

J’ai pensée à celle que j’aime depuis mon jeune âge.

 

Et par un bon matin d’une journée qu’on ne s’y attendais pas,

On nous ordonna de monter à bord de ces navires de guerre,

Crois-moi ! Je m’en souviens comme si c’était hier.

Ces navires nous amenèrent tout près là-bas.

 

Débarqués sur la plage d’une mer abreuvée de sang,

J’ai vu bien de mes frères d’armes tombés rapidement,

Avançant avec tête baissée tout en maintenant ma fierté,

Car il en allait tant de mon honneur ainsi que de ma loyauté.

 

Aux champs d’honneur, je suis allé sans jamais tomber.

Dans mon foyer, c’est là où je voulais y retourner.

Tu me trouves courageux ? Tu le penses vraiment ?

Devant cette souffrance je devais l’être sûrement.

 

J’ai avec mes confrères libéré bien des pays occupés,

Mais, toi seule occupa toutes mes belles pensées.

La noblesse qui réside dans le coeur du soldat,

Est celle vers qui sa bien-aimée l’emmènera.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Sauvage

Sauvage

« Sauvage » Poème de RollandJr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

Sauvage

 

Sauvage ! Sauvage ! Sauvage !
Je le suis depuis mon tout jeune âge.
Je n’ai jamais aimé la compagnie des humains,
Qui sont en réalité de loin pires que les animaux et si inhumains.

 

Je me suis retirée de ce monde déloyal,
Qui se voulait être tels des dieux mais si immoral,
Préférant parcourir les vierges forêts pendant qu’il est temps,
Chantant comme un loup au clair de lune pour la belle au bois dormant.

 

J’ai appris à parler le langage de la franchise,
Des animaux libres sous la douceur de la fraiche brise,
Ne craignant point de rencontrer bêtes à la force étonnante,
Car, croyez-moi, femme que je suis ma force peut être surprenante.

 

Je suis femme sauvage, c’est indéniable.
Ne craignant ni Dieu et encore moins le diable,
Car de ma volonté de vivre j’en retire toute ma force,
Et contre toutes attentes, vous serez consternés comme je suis féroce.

 

Je me donnerai seulement à celui qui me prouvera,
Par un véritable courage et une grande ténacité au combat,
De mon amour véritable et de mon corps parfait il en sera tout à fait digne,
Sans quoi qu’il ne gâche pas son temps à essayer car de moi il en sera toujours indigne.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Armée

Armée par Tastethewine
Photo par Tastethewine. Modèle : Elena

Armée

 

En cette sombre nuit, je fais le gué.
Car l’ennemi héréditaire est à nos portes,
Malheur à lui puisqu’il trouvera femme forte,
Femme aguerrie et à l’arme blanche bien entraînée.

 

Longeant la chaussée usée par les pas,
De mes sœurs qui étaient là longtemps avant moi,
Et de nos ancêtres qui jurèrent de défendre la patrie,
Celle qui est depuis des myriades tant convoitée.

 

Dans mon plus simple apparat,
Comme firent mes sœurs d’armes,
Affrontant le danger sans verser une larme,
Il y a belle lurette que je me prépare à cet ultime combat.

 

Femme si belle et bien en chair,
Femme au corps parfait mais au cœur de pierre,
Car c’est là, bien malgré moi, l’unique loi de la guerre,
Cela dit, je verserai leurs gouttes de sang jusqu’à la dernière.

 

Armée d’une nouvelle compagne d’une baïonnette,
Avec laquelle je verserai ma sueur à coup de goutelettes,
Armée de mon courage issu par tant d’années d’expérience,
Que j’ai tout oublié de ma vie même ma plus lointaine enfance.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Je me battrai

27024203_10156234799088919_7070778898744528652_o

Magnifique dessin réalisé par mon ami Eri Kel de la France

Je me battrai

 

Femme que je suis,

Femmes pour lesquelles je vis,

Sans cesse avec courage je me battrai,

Au nom de toutes celles qui ne peuvent ressusciter.

 

Femme au cœur pur et sans animosité,

Je saurai défendre celles dans leurs chairs blessées,

Je saurai consoler celles dans leurs âmes si humiliées,

Être juste envers l’homme respectueux de sa bien-aimée.

 

Mais pour aujourd’hui,

J’ai revêtu de ma passion cet habit,

Me préparant au pire en espérant le mieux,

Car mon esprit n’a qu’un désir et c’est d’être valeureux.

 

 Je possède de ma féminité,

Ces seins fermes et ma combativité,

Ce corps apprivoisé pour l’amour et le combat,

Et au plus profond de mon être, je sais qu’il vaincra.

 

De mon regard je terrasserai les mécréants,

Tout en manifestant de l’indulgence envers les indigents,

Car nul ne sait quels tristes chemins doivent-ils traverser,

Simplement pour se nourrir afin de survivre et à peine exister.

 

Maintenant que je suis devant vous,

Profitez de cet instant précieux pour immortaliser,

Ces quelques gestes de combat que vous tenterez de dessiner,

Commencez ! Peu importe que vous soyez debout ou à genoux.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

La vie est un éternel combat.

combat_ready_by_rickb500_dcr6fie-fullview

La photo présentée ci-dessus est de mon ami et collaborateur RickB. photographe. Lien DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Avis aux intéressés !
Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

La vie est un éternel combat.

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien. Pour ma part, je dois avouer que tout baigne pour moi. En effet, votre humble serviteur a de très beaux projets en prévision du début du mois de décembre prochain à l’occasion d’un petit séjour qui aura lieu à Montréal. D’ailleurs, je profiterai de mon périple pour visiter quelques endroits de la métropole du Québec et même assister à un match des Canadiens de Montréal au Centre Bell. Ce sera ma deuxième visite à ce haut-lieu où la sainte-flanelle se produit contre les équipes rivales de la ligue nationale de hockey. Oui, la fin de l’année s’annonce riche en couleurs malgré la grisaille de l’automne.

Tiens ! Ceci m’amène à développer sur une thématique qui est loin d’être méconnue : lutter pour vivre, pour survivre et pour faire sa propre place au sein de l’existence humaine. Ceci peut vous paraître bizarre de lire un tel article au sein de mon blogue consacré à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie. Pourtant, un tel sujet y est fort approprié. Croyez-moi sur parole ! Une chose est sûre dans mon cheminement personnel aussi bien en tant que modèle vivant (nu intégral) que durant les différentes étapes de ma vie. Rien a été facile. Mais rassurez-vous ! Je sais fort bien que nous avons tous et toutes nos collines et, parfois même, nos montagnes à gravir au cours de notre existence ici-bas.

Je ne peux nier le fait que ce ne fut pas une mince tâche857518 de percer dans le domaine de la nudité artistique, avec parfois une connotation érotique*, où l’image de la perfection corporelle est présentée comme étant la norme de la réalité. J’ai même eu droit à des commentaires déplacés à mon endroit lorsque j’avais appliqué à certains lieux où les modèles vivants étaient de plus en plus recherchés.  » Tant pis pour eux, moi, je continue de foncer  » m’étais-je sans cesse dit.

Comme disait si bien Jésus de Nazareth :  » Nul n’est prophète en son pays.  » C’est par l’entremise d’une charmante jeune dame que j’ai pu faire la rencontre d’un artiste-peintre professionnel à Montréal lequel m’a enseigné les rudiments de la pose nue. Des rudiments que j’ai pu exercer le soir même où une séance avait eu lieu entre lui, moi et la charmante jeune dame. Une séance qui allait bouleverser ma vie à tout jamais.

Ceci écrit, une telle expérience a été fort profitable pour votre humble serviteur. En effet, j’ai pu me faire connaître de fil en aiguille au sein même du milieu artistique où ma notoriété dans ce domaine n’a pas cessé de grandir. Par exemple, je ne m’attendais jamais poser nu pour des grandes écoles d’arts, des ateliers où des artistes-peintres de renommé internationale allèrent être présents, ni de poser nu en duo en quelques occasions avec des modèles féminins de grand renom.

11235251_676422929152119_142811643_oToutefois, je dois avouer que d’avoir posé nu dans  la position du « Christ sur la croix »* est peut-être ce qui m’a le plus interpellé dans toutes les réalisations que j’ai faites jusqu’à maintenant. En effet, une telle photo a été l’origine d’une série intitulée « Le Sacré-Cœur » où elle occupa une portée hautement symbolique non pas sur la souffrance humaine, mais plutôt sur la combativité de l’Homme* pour réaliser ses rêves, vivre ses idéaux et accomplir son destin. Fait intéressant à retenir ! Ladite photo a été retenue par un magazine britannique comme étant une oeuvre fort remarquable et ne manquant pas d’audace. Comme quoi, tout peut arriver en ce monde.

En résumé, il est vrai que l’on doit trouver sa voie, sa raison d’être, son chemin intérieur et ce, d’une manière que je qualifierais de perpétuelle. Chose étrange ! Nous avons souvent tendance à se placer dans la peau des autres en nous disant ; « Si j’étais à sa place, j’aurais fait ceci au lieu de cela etc. » Mais, nous ne pouvons pas prendre la place de qui que ce soit. C’est à chacun de trouver ce qui le motive, ce qui lui donne le goût de vivre, de se réaliser et de se battre. Car, ne l’oublions pas, …. la vie est un éternel combat.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

* Il ne faut pas croire que ce fut une séance pornographique. En effet, tout a été réalisé de manière à interpeller le côté à la fois émotionnel et interrogatif chez le lecteur. Peut-il avoir de la beauté entre un homme vivant avec un handicap physique et une femme non handicapée qui possède un charme féminin irrésistible lorsque les deux font l’amour ? Peut-il y avoir une quelconque forme de sexualité saine chez les personnes vivant avec un handicap physique ? Peut-il y avoir de la beauté au sein même des photos où un couple fait l’amour ? Ce sont-là des questions émotionnelles visées lors de ladite séance. Une séance où aucun acte strictement sexuel n’a eu lieu.

« Christ sur la croix » : Une telle pose a été faite avec un grand respect à l’égard de ce personnage. N’oubliez pas que je suis catholique et pratiquant.

* Voire Homme comme l’ensemble de l’humanité, et ce depuis la nuit des temps.