Archives de tags | auteur

La vie est comme un livre

La vie est comme un livre Réflexion de Rolland Jr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Very-interesting-933382803

La vie est comme un livre

Au fil des événements, je découvre que la vie est comme un livre. On y constate à chaque chapitre des gens de tous les horizons qui chacun à sa manière, essaye de tirer son épingle du jeu. Certains sont soi, plus chanceux que d’autres, ou bien savent davantage tirer parti des occasions qui se présentent.

Quelques-uns choisissent le bien tandis que d’autres optent pour le mal. Pouvons-nous les juger ? Je répondrai par la négative. Ils font souvent ce qu’ils peuvent avec ce qu’ils ont. Toutefois, la responsabilité face à ses décisions et à ses actes incombe à la personne et à elle seule. C’est ce que j’appelle le libre arbitre.

La réalité est semblable à un bouquin que nous écrivons avec l’encre de notre âme. Elle peut être lumineuse comme elle peut être ténébreuse. Encore là, c’est à nous de choisir dans telle orientation nous voulons donner à chacun des chapitres de notre livre de vie. Un fait à retenir, tout est conclu lorsque la dernière page d’un article est tournée. Il est donc inutile de revenir sur des extraits du passé et de ressasser les erreurs ou bien d’avoir la nostalgie des belles anecdotes. Il faut poursuivre la composition en tenant compte des bons et des mauvais coups.

Avec quelle encre va-t-on rédiger le prochain chapitre ? C’est là une question dont la réponse influera la destinée de l’auteur. Ici, je me souviens d’une phrase prononcée par l’un des acteurs de la trilogie « Retour vers le futur » qui explique que rien n’est écrit à l’avance et que toutes actions joueront un rôle fondamental sur le sentier que nous avons décidé de prendre.

Je vous souhaite de choisir la lumière, laquelle éclairera chaque mot que vous emploierez dans la rédaction du livre de votre vie. Certes, cela n’empêchera pas l’apparition d’erreurs de parcours, mais vous permettra de poursuivre inlassablement le chemin du bonheur.

Merci de votre attention

Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada

Mon appréciation du spectacle du 15 septembre 2022

Mon appréciation du spectacle du 15 septembre 2022

Bonjour tout le monde,

J’espère que tout se passe bien pour vous et que vous jouissez des dernières journées estivales. C’est un fait indéniable ! La saison automnale est à nos portes avec ses couleurs d’orées et rouge comme le feu. Oui, j’adore cette saison puisqu’elle nous permet de nous préparer pour les grands froids et le manteau blanc de l’hiver. D’ici là, je jouis des occasions qui se présentent pour assister à des spectacles. Et, croyez-moi sur parole ! Cela me fait un bien fou à mon moral surtout depuis le départ de mon père vers les Cieux afin d’y retrouver ma défunte mère et mon frère aîné.

Vous pouvez comprendre que j’ai profité de la chance d’assister au spectacle du groupe suédois Ghost qui a eu lieu hier soir au centre Vidéotron dans la belle ville de Québec. À vrai dire, ma satisfaction est quasi indescriptible envers une prestation à la fois musicale et théâtrale d’une qualité sonore et visuelle rarissime. Quelle délectation pour l’esprit d’avoir écouté le chanteur interpréter des chansons qui, humble avis, devraient être jouées dans les stations de radio ! Que puis-je écrire à propos des diverses mélodies jouées de main de maître par l’ensemble du groupe ? Elles étaient vraiment à la hauteur de mes attentes. Sans oublier, il va de soi, les jeux de guitares réalisés par des guitaristes au talent indiscutable. 

L’apothéose se concrétisa à la fin du spectacle, au grand bonheur de votre serviteur, lors de l’interprétation la chanson « Mary On The Cross ». Une chanson qui est sans aucun doute parmi les plus belles de ce groupe extraordinaire qu’est Ghost. Bon! Je reconnais qu’il s’agit de ma pièce préférée. Si cela constitue un crime, je plaide coupable sans hésiter.

Un spectacle qui restera marqué dans ma mémoire pour longtemps. Pourquoi donc ? Cela a amené l’auteur de cet article à atteindre un niveau orgasmique sur le plan musical tout à fait exceptionnel jusqu’à ce soir béni. Fait intéressant à retenir ! Ça faisait à peine une semaine que j’ai découvert ce groupe à la suite de la publication réalisé par une connaissance de Facebook au sein de son Tiktok. À vrai dire, j’ignorais absolument tout de ce groupe originaire de la Suède.

Longue vie à Ghost !

Rolland Jr St-Gelais de Québec 

La nouvelle Emmanuelle

La nouvelle Emmanuelle Poème composé par Rolland Jr St-Gelais Modèle : Nat Holt (Avec sa permission)

Poème inspiré par le roman « Emmanuelle » et cette magnifique photo de Nat Holt

 

La nouvelle Emmanuelle

 

Je suis de retour,

Juste pour vous, mes amours.

J’étais trop longtemps absente de vos souvenirs.

De vos rêves, de vos fantasmes et de vos discrets désirs.

 

Être sortie sur les pages d’un roman écrit,

Par un auteur, un romancier de volupté prit.

Chef-d’œuvre rédigé de sa plume bien aiguisée.

D’une plume manipulée de façon tellement soignée.

 

Les aventures interdites d’une femme libérée.

Une femme, fraîche comme une fleur, et de la vie passionnée.

Une hôtesse de l’air à l’allure fière qui a connu de belles aventures sur les nues,

Mais qui a su conserver au fond de son cœur un lieu secret pour son élu.

 

Pour l’instant, j’attends que vous découvriez mes aventures.

Assise sur cette chaise en rotin près de ma demeure sur la devanture.

Je porte avec grande pudeur une robe noire aussi douce que la soie,

Une robe qui me rappelle que je suis femme, il en va de soi.

 

Allez ! Prenez ce livre ! Et sans gêne, parcourez-le.

Allez ! Chaque mot, avec grande délectation, savourez-le.

Que chaque chapitre vous emporte dans vos rêves les plus enfouis.

Que chacune de mes aventures vous rappelle comme si belle est la vie.

 

Je n’ai point besoin d’un imaginaire Adam,

Des hommes, des vrais et des authentiques, il y en a tant.

Que chaque phrase vous donne entière satisfaction,

Pour votre plus grand plaisir et le mien comme de raison.

 

Je suis celle à qui sans cesse vous rêvez,

Serais-je votre raison de vivre, votre destinée?

Quoiqu’il en soit, je suis la nouvelle Emmanuelle.

Oui, je le sais déjà, mes chéris, je suis la plus belle.

 

N’essayez surtout pas de me mettre en cage.

Bien des gars ont essayé au fil des époques et des âges.

Je suis femme fidèle à l’amour libre et sans aucune attache.

Je suis Emmanuelle d’une âme pure et sans tache.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Parfois, il faut mettre un stop

Parfois, il faut mettre un stop Texte de Rolland Jr St-Gelais Photo par Gb62da Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Stop-888369858

Parfois, il faut mettre un stop

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous pouvez profiter des rayons chauds du soleil, surtout en cette période de canicule, que l’on a au Québec actuellement. De mon côté, je profite de chaque occasion qui passe pour me remplir l’esprit de pensées positives, lorsque je me promène en quadriporteur sur la piste cyclable qui passe devant mon domicile. Une piste cyclable dont le parcours mène en des lieux de repos entourés de verdure où de charmants écureuils gambadent joyeusement ici et là pour le plus grand plaisir de l’auteur de ces lignes.

Il m’arrive souvent de réfléchir lors de mes promenades. Ces réflexions portent sur des éléments de l’existence humaine. Des éléments tant intérieurs qu’extérieurs qui jalonnent l’expérience de la vie. Vous conviendrez qu’ils sont légion chez bon nombre d’individus. Qui plus est! De tels éléments influencent de manière très négative nos esprits.

En ce qui me concerne, j’ai remarqué qu’il ne se passe pas une journée où le négativisme soit omniprésent en particulier dans les médias de masse. Voilà pourquoi j’ai pris la décision de mettre un frein, ici, au Québec, on dit mettre un stop, à cet afflux de négativisme. Quand cela devient trop, il est inutile de vouloir encaisser au risque de perdre notre santé physique et psychologique.

Mais, qu’en est-il de relations toxiques que nous entretenons au quotidien? J’inclus par le terme de « relations toxiques » autant les amitiés que les relations amoureuses et même de simples relations de travail, voire certaines rencontres d’individus qui grugent notre énergie. Certes, nous avons un besoin foncier d’établir des relations avec autrui qui peuvent dans certains cas mener à des liens amicaux. Doit-on pour autant ouvrir notre intimité au premier venu? Bien sûr que non. C’est une question de protection de sa personne.

Chaque relation doit être basée d’une part, ce qui peut être acceptable d’être dévoilé et, d’autre part, ce qui ne l’est pas. Ce qui inclut les relations amoureuses. En effet, le pouvoir de garder secret un jardin est à la base d’une harmonie saine entre les individus. Telle une porte blindée protégeant un trésor d’une valeur inestimable contre des gens malintentionnés, être capable de savoir garder le secret sur l’aspect le plus intime de notre vie personnelle est le gage d’une grande sérénité.

Pour se faire, une seule chose doit être pratiquée de manière absolue. Une chose que bien des gens ont ignorée au fil des années. C’est-à-dire de savoir mettre un frein à tout ce qui nous empêche d’atteindre cette sérénité. Et comment cela peut-il être possible? Tout simplement en mettant en pratique ceci : « se mêler de nos affaires et faire en sorte qu’autrui ne se mêle pas des nôtres ».

Cela me fait penser à la formule que les membres de la communauté médiatique du Québec ajoutent en bas de leurs communiqués de presse. En l’occurrence, il s’agit du chiffre -60-. Ici, tout ce que l’on doit retenir c’est que tout ce qui peut être dévoilé se retrouve au-dessus de ce chiffre et tout ce qui ne se dévoile pas se résume en une page blanche. C’est aussi simple que cela.

Merci infiniment de votre attention

Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada

Un simple coup de crayon suffit

Un simple coup de crayon suffit Texte de Rolland Jr St-Gelais Dessin par Scott Source : https://www.deviantart.com/sferinga/art/Untitled-884022656

Un simple coup de crayon suffit

Bonjour tout le monde,

C’est avec un grand plaisir que je vous présente un véritable petit chef-d’œuvre au sein de mon blogue dédié à la poésie, à la photographie et à la réflexion personnelle sans oublier la nudité artistique. Trois de ces thèmes sont développés au fil du temps et au fil de mes nombreuses trouvailles offertes gracieusement par des artistes formidables. Pour ce qui est de ma réflexion personnelle, celle-ci s’est greffée de manière à répondre à mon besoin de m’exprimer sur des sujets propres au genre humain. C’est un fait indéniable que tout ce qui se retrouve au sein de mon blogue concerne l’être humain dans son ensemble.

Je me rappelle une affirmation que l’un de mes professeurs avait dite en classe. Une affirmation qui restera en ma mémoire pour toujours. Elle se résume comme ceci : « l’art le plus pur est souvent celui qui s’exprime avec le plus de simplicité ». Une affirmation qui résume à la perfection le véritable petit chef-d’œuvre que j’ai trouvé au sein du site DeviantArt dont j’ai obtenu l’autorisation de son auteur de vous le présenter dans le présent article.

Plusieurs éléments au sein de ce dessin démontrent à la perfection la justesse de mon propos. Je pense notamment à la légèreté qui se manifeste dans les traits de ce dessin. Un peu comme si le crayon avait dansé sur le papier. Une danse qui allait donner vie à cette dame.

À cela s’ajoutent le souci du détail manifesté à chaque coup de crayon et la volonté de déplacer la féminité du modèle sur le support choisi par le dessinateur. Deux éléments qui sont loin d’être faciles à réaliser.

En premier lieu, rien n’est de plus laborieux de se soucier des détails lorsque le sujet de travail est une présentation d’un corps nu. Et pourquoi donc? Pour la simple raison qu’il ne s’agit pas d’un corps nu. Il s’agit plutôt d’un objet d’étude où chaque détail compte. Dit autrement, c’est l’ensemble des détails qui donnent la raison d’être de ce dessin.

En second lieu, la volonté de déplacer la féminité du modèle, à vrai dire de ce modèle, sur un matériel aussi fragile qu’est une feuille de papier comporte des risques non négligeables. Le risque le plus pernicieux réside dans le fait de déformer ce que l’on voit en transposant ce que l’on croit voir sur un support préalablement choisi. Est-il utile de rappeler que toute forme de réalités est qu’une construction de son mental à ce que nos cinq sens expérimentent?

Ici, l’auteur démontre à la perfection que la beauté de ce modèle peut être immortalisée en un dessin. Un dessin qui mérite de se retrouver sur mon blogue artistique.

Merci infiniment de m’avoir lu.

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada