Archives

Pour vous donner une idée …

 

Pour vous donner une idée …

Bonjour tout le monde,

Je vous écris directement de Montréal où je participe à diverses activités en tant que modèle vivant (nu intégral) au sein d’une école d’art de niveau universitaire et lors d’une séance de shiwari  en compagnie d’une photographe  professionnelle et elle-même pratiquante de cet art venu du pays du soleil levant. Un art rempli de mystères puisque l’on y fait presque toujours référence dans des scènes sadomasochistes dans des  films érotiques. Ce qui n’est pas forcément le cas. Toutefois, je reviendrai  sur ce sujet quand ma collègue et amie m’aura fait  parvenir les  photos prises lors de notre séance de  cette après-midi. Une séance haut en couleurs. Croyez-moi sur  parole !

20180219_173349_HDR1Sous un autre d’idée, j’aimerais vous parler de ma dernière séance de nudité artistique qui a eu lieu ce lundi 19 février au sein du cours offert par madame Samuelle D.H. À vrai dire, je n’ai que des éloges à formuler à l’égard des étudiants et des étudiantes qui ont assisté à ma prestation. Et quelle belle prestation où les élèves se vouèrent corps et âmes afin de se perfectionner dans  leurs champs d’étude. Chaque pose a été réalisée avec un soin professionnel de la part de votre humble serviteur. Qui plus est ! chaque travail fut accompli  sous l’œil attentif de la professeure qui prodigua conseils, suggestions, recommandations avec diplomatie et doigté. Qualités que tout enseignant digne de ce  nom doit impérativement posséder afin d’accomplir son devoir d’éducateur envers ses élèves.

Pour ma part, je suis  heureux d’avoir été « l’objet d’étude » dans le cadre de ce cours universitaire. C’est un fait ! Je suis bel et bien un « objet d’étude » lorsque je pose entièrement nu dans un cadre d’une formation académique. En effet, chaque  parcelle de mon corps, de son unicité, de sa fragilité, de sa force et de sa masculinité est vue, analysée, perçue et retransmise sur le  papier servant de support de travail pour les élèves. Point de honte d’être nu devant ces personnes avides de découvrir une autre réalité de la vie. Bien au contraire !

Certes, la salle de cours était loin d’être la plus grande de toutes celles20180219_165652_HDR1 où j’ai pratiqué mon art jusqu’à maintenant. Cependant, l’intimité et la sobriété des lieux furent grandement appréciées par votre humble serviteur puisque d’un côté, les interactions entre les élèves et moi-même en ont été grandement facilitées et, d’un autre côté, l’espace de travail  était tout simplement adéquat pour mon bien-être durant mes  poses. Bien entendu, la supervision de madame Samuelle  D.-H., a été d’un grand secours pour le bon déroulement de la séance. Je conclues ce présent  article pour la remercier de sa confiance qu’elle a su me  manifester depuis les trois dernière années. Et, ce n’est pas fini.

Merci de  m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Fatigué, mais satisfait.

IMG_20180219_193005_1191

Titre : Fatigué, mais satisfait.

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien. pour ma part, ma journée a été tout à fait exceptionnelle au sein d’une école artistique située en plein centre-ville de Montréal. En effet, j’ai eu le privilège d’avoir été modèle vivant (nu intégral) pour un groupe d’étudiants et d’étudiantes en arts.

La séance se déroula de manière impeccable sous la supervision du professeure, très charmante et super gentille, qui a été d’une aide précieuse pour ses conseils et ses recommandations tout au long de la séance. Que de conseils judicieux, des suggestions de poses nues lesquelles étaient fort appréciées par votre humble serviteur puisque le groupe était composé d’étudiants de première année de niveau universitaire sans oublier qu’il nous était impératif, si vous me permettez l’expression, d’entrer dans le vif du sujet.

Qui plus est ! L’ouverture d’esprit des étudiants présents, la volonté de se surpasser et le fait d’avoir été prévenus de ma participation ont été des éléments incitatifs à leur donner mon maximum et, surtout, à mettre de côté ma pudeur. Ce qui ne signifie en aucune façon que tout y était permis. Bien au contraire ! La recherche de l’excellence a été, l’est encore et le sera pour toujours la pierre d’angle de mon travail en tant que modèle vivant.

Croyez-moi, c’est à suivre.

Merci de m’avoir lu.

Rollandjr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

En prévision de ma séance du 19 février 2018

En prévision de ma séance du 19 février 2018

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien.

Pour ma part, je prépare tranquillement mon séjour à Montréal du 18 au 22 février. Comme vous le savez probablement, du moins ceux et celles qui suivez mes publications, je serai à Montréal notamment pour deux séances de nudité artistique dont une se fera en classe avec des étudiants-es en arts.

Il va de soi que plusieurs photos et probablement une ou deux vidéos seront réalisées dans l’éventualité de rédiger quelques publications au sein de mon blogue dédié à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie. Bien entendu que chacune des photos qui seront publiées passeront par un filtre de critères afin d’éviter tout débordement susceptible de nuire à la réputation de mon blogue. Un blogue où la recherche de l’excellence est la pierre d’angle de toute publication. Il en a été ainsi dès le début. Il en est encore ainsi aujourd’hui. Il en sera toujours de même dans le futur.

Je profite de cet instant si précieux pour vous souhaiter un agréable weekend. Que Dieu vous bénisse et que la vie soit bonne pour vous.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Heureux pour cette charmante dame

 

Lysandre 7

 

Une étoile est née

 

Heureux pour cette charmante dame

Bonjour tout le monde,

J’espère que tout va bien pour vous. De mon côté, je prépare avec fébrilité mon séjour qui aura lieu à Montréal du 18 au 23 février prochain. Un séjour qui sera riche en variétés. Outre le fait qu’il y a aura deux séances de nudité artistique en début de séjour, soit les 19 et 20 février inclusivement, je profiterais des deux jours suivants pour visiter quelques musées dont regorge la ville de Montréal sans oublier mon petit pèlerinage soit à l’oratoire St-Joseph ou bien à la cathédrale Notre-Dame. Toutefois, la cerise sur le gâteau est sans conteste le match de hockey entre les Canadiens et les Rangers de New York jeudi le 22 février à 19h30 au centre Bell.

Lysandre 3Sous un autre ordre d’idée, j’entreprend déjà mon séjour du bon pied et ce pour une raison qui mérite de vous être racontée. En effet, j’ai la chance d’avoir parmi mes amies Facebook quelques modèles nus dont une a réussi à faire ses premiers pas dans ce domaine. J’en suis à la fois fier et heureux pour elle. Fier d’avoir été l’instigateur dans ses tous premiers pas puisque elle fut présentée à des artistes pour qui je pose nu en quelques occasions. Une telle rencontre lui a permis de créer des liens entre elle et les artistes. Qui plus est ! Elle assista à l’une de mes prestations de nudité artistique au cours de l’automne dernier. Est-il utile de vous mentionner que j’ai donné tout mon potentiel afin de lui inculquer le goût de vivre une telle expérience ?

C’est ainsi qu’elle a vécu sa toute première séance au sein même deLysandre 2 l’atelier où elle et moi sommes allés en automne dernier. Mes attentes ont été comblées puisque je me doutais bien  que l’accueil, le savoir-faire et le professionnalisme des artistes allaient être des facteurs incitatifs pour rendre son expérience réellement intéressante. Elle m’a même avoué qu’elle aimerait bien en vivre d’autres. Comme quoi, je lui ai transmis le goût pour cet art unique en son genre. Oui, je suis heureux pour elle car une telle expérience est réservée à une élite dans le milieu artistique. Je ne peux que lui souhaiter bonne chance et de revivre autant de séances qu’elle le désire.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Corps présent ! Regard absent !

Regard absent II

Dessin de mon ami Eri Kel de la France

Corps présent ! Regard absent !

 

Je pense en silence,

Sans prononcer un mot,

Sur ce qui ce passe sur les eaux,

Comme je le faisais durant mon enfance.

 

J’ignore quoi penser de ce monde,

Qui blesse notre sainte mère Dame Nature,

Qui nous offrait ces milles merveilles si pures,

Et maintenant, comment ne point avoir honte ?

 

De nos actions destructrices ?

De nos paroles mensongères et séductrices ?

De nos pensées pernicieuses nous précipitant ?

Dans les flammes de l’Enfer et dans les abîmes du néant ?

 

Peuples aux désirs inassouvis,

Qui exploitent sans arrêt celle qui donne la vie,

Depuis la nuit des temps où Chronos cessa de manger ses enfants,

Labeur des hommes fut le lot de nos ancêtres des terres d’antan.

 

Ne savaient-ils pas notre précarité ?

Où chaque jour de nos pauvres vies est compté ?

Que notre terre est aussi notre unique mère des mers ?

De ces mers découvertes par hommes de paix et hommes de guerre.

 

Oui, mon corps est de plein gré présent.

Oui, mon amour pour cet art est toujours vivant.

Mais, je m’inquiète pour vos enfants les petits et les grands.

Que sera ce monde sans leurs yeux si ce n’est qu’un regard absent ?

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Regard absent

Dessin de mon ami Eri Kel de la France

Regard absent

 

Temps si lourd,

Pour un moment sourd,

Pensées tellement lointaines,

Pour toutes ces inconsolables peines.

 

Ne sachant quoi faire,

Ne sachant quoi dire pour me défaire,

D’un tel poids ! D’un tel ce secret qui m’accable.

Et sans savoir vraiment pourquoi je me sens si coupable.

 

En moi règne donc le mutisme,

Qui tortura mon âme avec pur sadisme,

De cette profonde blessure qui me ronge,

En dépit de mes espoirs et de mes vivifiants songes.

 

Comment puis-je être en ce lieu présente ?

Alors que mon âme depuis ce moment m’a quittée ?

Me laissant avec mes doutes, mes questions et ces iniquités ?

Je suis là même si rien me fait rire et rien ne m’enchante.

 

Depuis ce geste si interdit,

Où tout en moi fut brisé et à jamais maudit,

Pour toujours je resterai en mon jardin secret,

Faisant de mon regard absent le témoin de ce mal qui est.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Ma France

Ma France

de Jean Ferrat ( un petit clin d’oeil à mes amis-es de la France)

 

De plaines en forêts de vallons en collines
Du printemps qui va naître à tes mortes saisons
De ce que j’ai vécu à ce que j’imagine
Je n’en finirai pas d’écrire ta chanson
Ma France

Au grand soleil d’été qui courbe la Provence
Des genêts de Bretagne aux bruyères d’Ardèche
Quelque chose dans l’air a cette transparence
Et ce goût du bonheur qui rend ma lèvre sèche
Ma France

Cet air de liberté au-delà des frontières
Aux peuples étrangers qui donnaient le vertige
Et dont vous usurpez aujourd’hui le prestige
Elle répond toujours du nom de Robespierre
Ma France

Celle du vieil Hugo tonnant de son exil
Des enfants de cinq ans travaillant dans les mines
Celle qui construisit de ses mains vos usines
Celle dont monsieur Thiers a dit qu’on la fusille
Ma France

Picasso tient le monde au bout de sa palette
Des lèvres d’Éluard s’envolent des colombes
Ils n’en finissent pas tes artistes prophètes
De dire qu’il est temps que le malheur succombe
Ma France

Leurs voix se multiplient à n’en plus faire qu’une
Celle qui paie toujours vos crimes vos erreurs
En remplissant l’histoire et ses fosses communes
Que je chante à jamais celle des travailleurs
Ma France

Celle qui ne possède en or que ses nuits blanches
Pour la lutte obstiné de ce temps quotidien
Du journal que l’on vend le matin d’un dimanche
A l’affiche qu’on colle au mur du lendemain
Ma France

Qu’elle monte des mines descende des collines
Celle qui chante en moi la belle la rebelle
Elle tient l’avenir, serré dans ses mains fines
Celle de trente-six à soixante-huit chandelles
Ma France