Archives de tags | couleurs

Le bijou

Le bijou
« Le bijou » par G.B. d’Allemagne Poème composé par RollandJr St-Gelais

Le bijou

 

Savais-tu que je suis de toi fou ?
Que j’étais prêt à me mettre à genoux,
Pour te faire l’amour avec des mots tout doux,
Parcourir mers et mondes et, à vrai dire, jusqu’où ?

 

J’adorais tes tatouages,
Qui me firent tant oublier mon âge,
Des tatouages sur tes bras et tes seins,
Que je caressais de mes imaginaires mains.

 

T’embrasser avec passion, ce que j’adorais.
Pendant que de mon corps, grande soin tu en prenais.
Comme toi seule en avait le savoir-faire de ta bouche experte,
Jusqu’en un cri d’extase témoignant de ma conscience sa perte.

 

J’ignorais ô mon cœur quoi t’offrir,
Pour m’avoir fait tant de fois tellement jouir.
Voyant ton corps parsemé de couleurs si vivantes,
Te donner un présent digne d’une princesse voilà ce qui me hante.

 

Un présent qui restera un secret,
Entre nous deux sans mal qui soit fait,
Un hommage à ta beauté de bohémienne,
Que tu placeras en cette intimité qui est tienne.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Encore trop timide

Trop timide
« Encore trop timide » par G.B. d’Allemagne Poème par RollandJr St-Gelais

Encore trop timide

 

Chérie! Ô ma chérie, m’écoutes-tu ?
Chérie! Ô ma chérie, m’entends-tu ?
Oui, tout à fait, devant moi tu es toute nue.
Mais, devant ces gens, tu ne seras point vue.

 

Nous sommes cachés dans les bois,
Dans cet endroit bucolique, toi et moi.
Pour seule musique, les chants des oiseaux.
Des oiseaux aux vives couleurs qui les rendent si beaux.

 

Terres d’amérindiens, terres d’Amérique,
Terres de colonisateurs à l’histoire si épique,
Descendants d’ancêtres venus du vieux-continent.
De ces gens qui apportèrent avec eux grand enrichissement.

 

Sois fière d’être mon modèle,
Car de toutes celles qui désiraient poser,
Tu es la seule qui possède un charme si recherché,
Tu possède une élégance peu commune faisant de toi la plus belle.

 

Ton regard si perçant,
Je m’en rappellerai assurément,
De tes courbes tellement féminines,
Je l’avoue me donnent des idées bien coquines.

 

De grâce, ma formidable beauté.
Enlève tes blanches mains de tes seins adorés,
Car de ton corps parfait et de ton visage sans rides,
Rien ne justifie cette posture, à moins que tu sois encore trop timide.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Corps de couleurs

 

 

56451960_2291827997752509_77779847685865472_n
Avec la permission spéciale de : « L’amour est un art dont les artistes sont rares. »

Corps de couleurs

 

Corps entièrement nu ?
Pas tout à fait si vous aviez bien vu.
Car sur cette peau de femme au corps frêle,
Réside le témoignage d’un artiste sur sa belle.

 

Vêtu des couleurs vives,
Corps de femme qui désire vivre,
Vivre avec simplicité son entière féminité,
Pour les temps passés, présents et pour l’éternité.

 

Couleurs variées,
Qui reflètent le charme d’un ciel étoilé,
Se nourrissant de la lumière d’un blanc immaculé,
Absorbant l’énergie offert par l’univers avec générosité.

 

Vêtu des traits du pinceau,
Qui lui donne la chance d’être si beau,
Corps coloré ! Corps coloré ! Corps de femme adorée !
Ce que j’aimerais avec vous une nuit d’amour simplement passer.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Sortie de douche

55630463_578214495998259_115368039955824640_o
Magnifique des seins par Juste Angèle de la France

Sortie de douche

 

Fatiguée!
De cette journée,
Enlevant tes vêtements
Que tu portas si longtemps

 

Faisant une pose dans ta chambre
Couleurs dorées! Couleurs tendres! Couleur d’ambre!
Respirant si profondément afin de reprendre contact avec la vie
Une vie qui t’appartient maintenant et à l’infini.

 

Pensant néanmoins à ce jeune homme
Qui te fit la cours avec un étrange accent
De son pays d’origine où hommes et femmes s’aiment langoureusement.

 

Tu entras dans ce lieu très saint
Où tu pouvais allègrement te caresser les seins
Tout en laissant couler l’eau sur ton corps épuisé
En rêvant à ce que tu aimerais avec lui se réaliser

 

Eau bienfaitrice
Digne d’une noble nourrice
Tu t’en régale avec passion et avec doigté
Le temps de jouir de cet instant de plaisir instantané

 

Après ce moment de bonheur
Tu y en es sortie selon ton heure
Ce que j’aimerais sur ce sein mettre ma bouche
Dès l’instant où tu fis le premier pas dès que tu sortis de la douche.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Reste couchée

Que vois-tu
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Reste couchée

 

Il est déjà tôt,
Je dois partir au boulot,
C’est vrai que la nuit a été si brève,
Pas assez repu de t’avoir caressée belle Ève.

 

Tu sais, demain j’aurai congé.
Un jour qu’avec toi je partagerai.
Mais aujourd’hui, j’ai tant de choses à faire.
Des clients de tous âges et de tous lieux à satisfaire.

 

N’imagine pas la lourdeur de mes jours,
Ce que je donnerai pour en finir et pour toujours.
Mais, je ne suis ni riche, ni célèbre, encore moins puissant,
Alors de cette vie j’apprendrai à me satisfaire pour l’instant.

 

La météo annonce une belle journée,
Profites-en pour en campagne te balader.
Le soleil annonce ses couleurs en ce début de matinée,
Tu sembles fatiguée de cette nuit d’amour, alors reste couchée.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Dans les rues d’Amsterdam

in_the_streets_of_amsterdam_by_rickb500_dd303gm-pre
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Dans les rues d’Amsterdam

 

Dans les rues d’Amsterdam,
J’y ai vu une fort jolie jeune dame,
Sous un ciel gris, témoin de ma solitude.
Sous un ciel nuageux, spectateur de ma quiétude.

 

Longtemps, du coin de l’œil, je l’ai regardée.
Lentement, dans le silence du temps présent, je l’ai observée.
Avec un noble respect tel qu’il se doit, je l’ai tendrement scrutée.
Ne sachant que faire, je me suis contenté de simplement admirer sa beauté.

 

Pouvions-nous seulement discuter ?
Discuter de tout et de rien, simplement parler.
J’aurais tellement aimé la connaître, savoir qui elle est.
Ne parlait-elle que le néerlandais alors moi je suis descendant de français ?

 

Aurais-je pu lui faire une bise sur sa délicate joue ?
Pour la remercier de mettre du soleil dans ma sombre vie,
Car sa beauté suscite en mon cœur des souvenirs tirés de l’infini.
Aurais-je pu lui dire quelques mots sans qu’elle me fasse la moue ?

 

Dans ce pays aux mille tulipes ravissantes,
De ces fleurs imbibées de toutes les couleurs,
De tous ces riches bouquets aux divines et suaves odeurs,
Attendant d’être cueillis pour être offerte à cette belle muse qui enchante.

 

S’il-vous-plait ! Dites-moi ma jolie,
Saviez-vous que de vous mon cœur est épris ?
Et qu’à chaque pas fait sur le pavé de cette rue,
Je ne peux éloigner votre resplendissante beauté de ma vue.

 

En ce pays des moulins à vent,
Y trouver l’amour, j’y ai attendu si longtemps.
Mais, à quoi bon espérer en mes derniers jours, en mes derniers soupirs ?
Il est temps pour moi de reprendre ma route en vous souhaitant un bel avenir.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Noir ou blanc ? Fausse question !

noir ou blanc
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Noir ou blanc ? Fausse question !

« La vie ? Une addition de couleurs multiples sans lesquelles la vie elle-même perdrait tout son sens. » selon RollandJr St-Gelais

Bonjour tout le monde,

J’écris ce présent article avec une certaine morosité. En effet, je m’aperçois de plus en plus que la vie s’écoule de manière inexorable amenant derrière elle nos souvenirs, nos joies, nos peines, nos regrets, nos échecs et nos succès. Qui plus est ! quelques membres de ma famille ont quitté ce monde. Des gens qui ont eu une grandeur d’âme incroyable. Où sont-elles allées ? Que sont-elles devenues ? Quels ont été leurs sens à la vie ? Et, question d’ordre à la fois spirituel et philosophique, quelle couleur peut-on donner à la vie, à sa propre vie ?
Vous conviendrez qu’il m’est impossible de répondre de manière adéquate aux trois premières questions. Et pour cause puisque je ne suis ni un docteur en théologie, ni un philosophe de grand renom.

Cependant, vu ma formation de théologie catholique de l’université Laval de Québec, il m’arrive souvent de tenter de résoudre cette question cruciale : la vie est-elle de couleur noir ou blanche ? Par ailleurs, et c’est peut-être la plus grande erreur au sein même de la pensée judéo-chrétienne, la tendance à séparer le monde en deux soit d’un côté, les brebis, et de l’autre, les boucs. Une tendance qui est à la source de la doctrine du manichéisme, selon une explication bien simpliste de ma part, qui veut que l’on vit dans le monde ou bien pour le royaume de Dieu.

Alors peut-on choisir le noir ou le blanc dans la vie ? C’est là une question d’une nullité que je qualifierais digne du zéro absolu. La vie ne peut se résumer selon cette formule : « Une addition de couleurs multiples sans lesquelles la vie elle-même perdrait tout son sens. » En effet, nous avons tous ce besoin de vivre par le biais de toute une gamme d’émotions. Des émotions qui peuvent être décrites selon les couleurs. Un moment précis, une heure exacte, une journée donnée et d’autres laps de temps bien définis sont imprégnés par nos émotions. Attention ! Il n’est pas nécessaire que les événements soient vécus de façon extraordinaire pour nous imbiber dans le plus profond de notre être. Bien souvent, les événements peuvent être tout à fait anodins. Je pense, à titre d’exemple, à une simple promenade pour se rendre à un endroit précis. Une promenade qui peut à la limite être salutaire pour notre esprit.

Qui d’entre nous n’a jamais été influencé par le ciel bleu en hiver, le soleil en été, le rire d’un enfant ou par une chanson jouée à la radio qui nous fait revivre un instant de bonheur ou bien par l’odeur d’un vêtement que portait un être cher ? La liste de tout ce que donne les couleurs, je pourrais aussi bien écrire « ce qui donne les saveurs », à la vie est quasi sans limite. Certains d’entre nous peuvent affirmer avec raison que la vie est ce que nous en faisons du fait de nos choix, de nos actions, voire de nos pensées. Personnellement, je vous dirais que nous avons le pouvoir de mettre les couleurs ou du moins d’accentuer nos pensées sur celles-ci.

Il est vrai que personne n’est à l’abri des coups durs tels que les insuccès, les peines, les accidents et autres réalités de l’existence humaine. Cependant, nous avons le pouvoir de les transformer en forces positives qui nous serviront plus tard. En bref, rien n’est tout à fait blanc, ni tout à fait noir. Par ailleurs, souvenons-nous qu’entre le blanc, qui se définit comme l’absence de couleurs, et le noir, qui se définit comme l’amalgame de toutes les couleurs, il existe une multitude de possibilités de couleurs.

En résumé, choisir entre le noir et le blanc est d’un illogisme incroyable. La raison réside dans ce postulat : La vie est un TOUT. Autrement dit, vivons pleinement et vivons cette vie de manière pleine et entière.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Puis-je m’assoir ?

A votre droite
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Puis-je m’assoir ?

 

Bonsoir, je sais qu’il est tard.
Ô belle femme inondée de couleurs
Des couleurs de vies et sans leurres,
De votre peau pure et sans crèmes ni fars.

 

Je suis un peu fatigué,
D’avoir parcouru ces chemins,
Craignant bien des jours et des lendemains,
D’avoir peu mangé, j’en suis tellement éreinté.

 

Puis-je vous accompagner ?
En écoutant cette mélodie à la radio jouer,
Et dans le silence de mon cœur je contemplerai votre beauté,
Avec précaution votre pose prendre je vous laisserai.

 

Votre amour ? Impossible à votre cœur de l’acquérir !
Ma douleur ? Impossible un seul jour de la guérir !
Votre reflet ? Impossible à jamais d’y accéder !
Mon espérance ? Impossible de la combler !

 

Laissez-moi être à vos côtés,
L’instant d’une photo, d’un cliché.
Peut-être réussirais-je à vous embrasser,
Ah! Ce que mon cœur en serait tellement comblé.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Parfois il ne faut pas chercher à comprendre

linda34_by_halfford_dczp8rn-pre

Parfois il ne faut pas chercher à comprendre

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien et que le mois de février se terminera en beauté pour vous et pour les êtres chers que vous aimez. Pour ma part, ce fut un mois bien rempli. En effet, ma convalescence et ma réadaptation physique se déroulèrent de manière fort positive. De bons soins prodigués par un personnel extraordinaire et attentionné, un accompagnement spirituel offert tout au long de mon séjour et la visite d’amis et d’amies ont aidé votre humble serviteur à recouvrer à la santé. Il est toutefois vrai que je n’ai jamais perdu mon sens de l’humour.

En parlant de l’importance de l’humour dans ma vie, je dois avouer que cet aspect y joue un rôle fondamental dans mon bien-être personnel. J’oserais même écrire, sans aucune prétention, que c’est fort probablement ma qualité principale. Que de fois j’ai fait rire les membres du personnel de l’hôpital de l’Enfant-Jésus que j’ai fréquenté après mon opération. Je pense notamment lorsque certaines préposées devaient faire mes soins personnels, lavage corporel, et qui semblèrent parfois quelque peu gênées face à ma situation physique. Quoi de mieux qu’une bonne blague pour désamorcer une situation embarrassante ? Bon ! Soyez rassurés-es ! Ce furent des blagues sans aucune vulgarité.

Par ailleurs, il m’est arrivé de remonter le moral à certains patients qui étaient, c’est le moins que je puisse dire, vraiment mal en point. Ce qui m’a valu une belle surprise. En effet, un des patients a eu la gentillesse de venir me souhaiter une belle et longue vie avant de quitter l’hôpital pour retourner auprès des siens. Il avait profité de l’occasion pour me remercier de lui avoir remonté le moral lors de mes petites visites de courtoisies. Comme quoi faire le bien par le biais de l’humour est peut-être la plus belle richesse qui soit dans ce monde.

Quand je vois tous ces gens qui ne pensent qu’à accumuler des sommes monétaires qu’ils délaisseront lorsqu’ils quitteront ce monde alors qu’ils leur suffiraient de mettre un peu de couleurs et de sourires autour d’eux pour s’apercevoir que la vraie richesse ne s’acquiert pas, elle se partage. Cela me rend fou. Pas très drôle lorsque je pense que je le suis déjà un peu. 

Oui, il y a bien des aspects de la vie qu’il ne faut pas chercher à comprendre. Ces aspects se doivent d’être vécus pour se rendre compte qu’ils rendent à la vie sa plus grande saveur. Alors cessons de chercher à comprendre et vivons la vie comme elle se présente à nous.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Voir la vie en couleurs

nastya_the_living_brush_20_by_rickb500_dd08evw-pre
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Voir la vie en couleurs

Bonjour tout le monde,

Vous devez certainement vous demander pourquoi ai-je repris la publication d’articles au sein de mon blogue consacré à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie. En effet, je vous avais informé que j’allais prendre une pause afin de vivre mon deuil suite à la perte d’un membre de ma famille. Cependant, j’ai décidé d’agir autrement après mûres réflexions. Les réflexions portent sur trois questions dans lesquelles se trouvent de manière inhérente leurs propres réponses.

IMG_9994_edited-1En quoi l’arrêt momentané de mes publications allait permettre sa résurrection ? Pourquoi ne pas aller de l’avant dans mes articles surtout que la conjointe de celui qui est parti sous d’autres cieux m’affirma de vive voix au téléphone qu’elle était fière et heureuse de savoir que je suis devenu modèle vivant (nu intégral) pour des écoles d’arts et des ateliers ? Et, le plus important à mes yeux, que  le fait de poursuivre mes articles démontrent hors de tout doute que la vie doit avant toute chose continuer. Certes, cela n’enlève rien à la douleur que sa conjointe vit en ces jours, une douleur partagée par chaque membre de ma famille, mais le fait de poursuivre mes publications prouve, du moins selon mes principes, que la vie ne doit jamais s’interrompre quoiqu’il advienne.

Qui plus est ! Je dédie ce présent article à celui qui nous a quittés dans la nuit de dimanche à lundi. Et pourquoi avoir choisi les photos qui accompagnent cet article. J’ai fait un tel choix pour le motif qu’il adorait les couleurs de la vie et en particulier le bleu. Par ailleurs, qu’y a t-il de plus coloré que le body painting ?

Qu’il puisse reposer en paix !

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada