Archives

La chaise de bois

La chaise de bois Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par Gb62da Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/The-chair-891540651

La chaise de bois

 

En ce samedi,

Je me suis promenée,

Afin de profiter de cette journée,

Sous le soleil qui avec joie m’éblouit.

 

Marchant avec lenteur sur l’herbe verte,

Songeant en cet instant de calme à tout et à rien,

Seule, sous le regard des arbres de feuilles d’or et d’airain,

Avec plaisir j’ai enlevé mes vêtements me laissant découverte.

 

À quoi bon me priver de cette intimité?

De ces dernières chaleurs de la saison estivale,

Succéderont l’automne et ses jours de plus en plus glacials,

Jusqu’à l’avènement de l’hiver et ses nuits qui sembleront une éternité.

 

Que vois-je? Me suis-je alors demandé.

Un souvenir lointain de ma petite enfance,

Une de ces pièces sorties de mon adolescence,

Une chaise faite de bois et d’amour à ce que l’on m’a raconté.

 

Voulant profiter des chauds rayons du soleil,

Je me suis assise avec délicatesse sur cette pièce de bois,

Ne sachant en ce moment quoi dire tellement j’étais sans-voix.

Est-il utile de dire un mot alors qu’il suffit de vivre une telle merveille?

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Voici la lumière

Voici la lumière Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par Gb62da Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/There-is-light-890349403

Voici la lumière

 

Toute la nuit, à toi, j’ai pensé.

Attendant le soleil se lever,

Afin de mes tristes pensées,

Je les laisserai se disperser.

 

Dans la fraîcheur,

De la nuit sans peur,

Je n’ai pas vu filer les heures,

Car, vers moi, viendra le bonheur.

 

Légèrement vêtue,

Je déambulais pieds nus,

Regardant par la fenêtre les nues,

Croyant du regard une biche avoir vu.

  

Dans le calme de la forêt endormie,

Je suis sortie en évitant de faire du bruit,

Marchant sur la pointe de mes pieds telle une souris,

Quand, soudain, quelques rayons de soleil, je vis.

 

Quels bienfaits que fit dame nature,

De cette rivière où coule une eau pure,

De cette forêt où passent de magnifiques créatures,

De ce lieu où se dégage la sérénité la plus sûre.

 

Mais le bien le plus beau, le plus précieux.

Qui pénètre jusqu’à la profondeur de mes yeux,

C’est cette tendre lumière que m’offrent les cieux,

La lumière de mon ami au cœur si simple et si généreux.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Élégie

Élégie Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par Gb62da Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Elegy-889554827

Élégie

 

Élégie ! Ô élégie !

Éloge par la poésie,

Sentiments exprimés,

Pour décrire la féminité.

 

La féminité sensuelle,

De cette dame si belle,

Telle une rose au printemps,

De cette saison qui dure qu’un instant.

 

De cet instant annonciateur,

Du sortir de l’hiver sa torpeur.

Une torpeur qui enroba les êtres vivants,

Du vent violent, si froid et tellement mordant.

 

Mordant tel un fauve affamé,

Mais loin de cette femme de grande beauté,

De cette beauté qui est à l’image de cette élégie,

Car, sans la beauté de la femme, que vaudrait la vie?

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

La cérémonie

La cérémonie Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par Gb62da Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/The-ceremony-889152758

La cérémonie

 

Toi qui souffres en silence,

De peur que l’on te juge dans l’indécence,

Viens vers moi, ne crains pas mes tatouages.

 Ils témoignent de mes expériences à travers l’âge.

 

Lourde dans ton cœur est la pierre que tu portes,

Pénible est la croix que chaque jour tu transportes.

Viens me parler ! Viens te confier ! Viens me raconter !

Sans dire un seul mot, je serai là simplement pour t’écouter.

 

Ces lumières nous envelopperont lors de notre séance,

Elles éloigneront loin de nous les démons et leur démence.

Prières d’exorcisme, je réciterai en certaines occasions,

La prudence sera en effet de mise dans mes incantations.

 

Je vois dans tes yeux comme tu as souffert,

Viens ! Délivre-toi pour toujours de cet enfer.

Tu es une enfant née pour vivre dans la paix,

Mais tu as connu bien des peines, voilà ce qui en est.

 

Sache que tu es une dame de belles et nobles valeurs,

Une femme, une mère qui a subi de grandes douleurs.

Ne serait-il pas le temps de tourner les pages sombres de ta vie?

Avant de quitter ce monde et ceux que tu aimes et d’aller vers l’infini.

 

En cette nuit, je serai ta véritable amie.

Je serai celle qui te guidera durant la cérémonie.

Une cérémonie qui te libérera de tes plus tristes souvenirs,

Tu es toi aussi remplie d’amour, et par-dessus tout tu as le droit de vivre.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Parfois, il faut mettre un stop

Parfois, il faut mettre un stop Texte de Rolland Jr St-Gelais Photo par Gb62da Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Stop-888369858

Parfois, il faut mettre un stop

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous pouvez profiter des rayons chauds du soleil, surtout en cette période de canicule, que l’on a au Québec actuellement. De mon côté, je profite de chaque occasion qui passe pour me remplir l’esprit de pensées positives, lorsque je me promène en quadriporteur sur la piste cyclable qui passe devant mon domicile. Une piste cyclable dont le parcours mène en des lieux de repos entourés de verdure où de charmants écureuils gambadent joyeusement ici et là pour le plus grand plaisir de l’auteur de ces lignes.

Il m’arrive souvent de réfléchir lors de mes promenades. Ces réflexions portent sur des éléments de l’existence humaine. Des éléments tant intérieurs qu’extérieurs qui jalonnent l’expérience de la vie. Vous conviendrez qu’ils sont légion chez bon nombre d’individus. Qui plus est! De tels éléments influencent de manière très négative nos esprits.

En ce qui me concerne, j’ai remarqué qu’il ne se passe pas une journée où le négativisme soit omniprésent en particulier dans les médias de masse. Voilà pourquoi j’ai pris la décision de mettre un frein, ici, au Québec, on dit mettre un stop, à cet afflux de négativisme. Quand cela devient trop, il est inutile de vouloir encaisser au risque de perdre notre santé physique et psychologique.

Mais, qu’en est-il de relations toxiques que nous entretenons au quotidien? J’inclus par le terme de « relations toxiques » autant les amitiés que les relations amoureuses et même de simples relations de travail, voire certaines rencontres d’individus qui grugent notre énergie. Certes, nous avons un besoin foncier d’établir des relations avec autrui qui peuvent dans certains cas mener à des liens amicaux. Doit-on pour autant ouvrir notre intimité au premier venu? Bien sûr que non. C’est une question de protection de sa personne.

Chaque relation doit être basée d’une part, ce qui peut être acceptable d’être dévoilé et, d’autre part, ce qui ne l’est pas. Ce qui inclut les relations amoureuses. En effet, le pouvoir de garder secret un jardin est à la base d’une harmonie saine entre les individus. Telle une porte blindée protégeant un trésor d’une valeur inestimable contre des gens malintentionnés, être capable de savoir garder le secret sur l’aspect le plus intime de notre vie personnelle est le gage d’une grande sérénité.

Pour se faire, une seule chose doit être pratiquée de manière absolue. Une chose que bien des gens ont ignorée au fil des années. C’est-à-dire de savoir mettre un frein à tout ce qui nous empêche d’atteindre cette sérénité. Et comment cela peut-il être possible? Tout simplement en mettant en pratique ceci : « se mêler de nos affaires et faire en sorte qu’autrui ne se mêle pas des nôtres ».

Cela me fait penser à la formule que les membres de la communauté médiatique du Québec ajoutent en bas de leurs communiqués de presse. En l’occurrence, il s’agit du chiffre -60-. Ici, tout ce que l’on doit retenir c’est que tout ce qui peut être dévoilé se retrouve au-dessus de ce chiffre et tout ce qui ne se dévoile pas se résume en une page blanche. C’est aussi simple que cela.

Merci infiniment de votre attention

Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada