Archive | mars 2017

Pourquoi ai-je choisi de publier quelques articles sur Sandrine C. ?

234knn5zio

Pourquoi ai-je choisi de publier quelques articles sur Sandrine C. ?

Bonjour tout le monde,

J’ai décidé en cette fin du mois de mars de publier un texte explicatif sur les raisons incitativesNew Image42 de mes derniers articles, soit sous la forme de prose ou encore de poèmes, concernant ma bonne amie Sandrine C. Une amie et une modèle nue vivant dans la douce France. Ah ! La France ! Mère-patrie et berceau de la liberté et terre fertile pour le domaine artistique dont, entre autres, celle qui se rapporte à la nudité. Il faut bien le reconnaître : La France possède une richesse culturelle qui a longtemps servi de phare au monde entier. À cela s’ajoutent bien des aspects historiques qui ont servi d’exemples pour bien des gens. Je pense notamment aux nombreux auteurs qui ont marqué de leurs plumes des ouvrages extraordinaires profitables pour l’imagination, le cas de Jules Verne en est un parfait exemple, ou bien pour l’amour de la langue française, Victor Hugo et Paul Verlaine et bien d’autres en sont certainement des modèles indéniables. Nul n’est mon intention de dénigrer les autres cultures, mais force est d’admettre que la France n’a rien à envier aux autres dans ces domaines. N’est-ce pas ?!

3icxpvtj93Il en est de même des modèles nus, tant masculins que féminins, qui constituent, tant par leurs sens professionnels que par leurs savoir-faire, le fer-de-lance de la France au sein de ce domaine, je dois le concéder, assez particuliers. D’ailleurs, la France regorge de modèles nus dignes de mention sans oublier les nombreux artistes avec qui ils ont la chance de travailler, que ce soit dans les écoles d’arts ou bien en privée.[i] D’ailleurs, il existe un collectif regroupant plusieurs modèles vivants en France et qui possède un groupe de discussion via les services de messagerie sur Google. Ceci permet notamment de partager des renseignements fort utiles entre les participants.[ii]

Mais, comme on dit si bien au Québec, il vaut mieux discuter tête à tête avec une personne 9vu7uzwk39concernée par le sujet que de se contenter de divers éléments parsemés ici et là. Ce qui est d’autant plus vrai quand il s’agit d’un domaine où, bien malencontreusement, planent plusieurs tabous et stéréotypes loin de toujours être positifs. Remarquez que cela n’étonne guère votre humble serviteur vu la propension qu’ont les êtres humains à la médisance. J’en sais personnellement quelque chose depuis ma venue en ce bas-monde. Voilà pourquoi je peux me considérer chanceux d’avoir parmi mes nombreux amis et amies sur Facebook quelques modèles nus et même, croyez-le ou non, quelques photographes œuvrant dans ce domaine. Qui plus est ! Il y en a un parmi ces derniers qui vit sur l’Île Maurice. Toutefois, c’est surtout ma chère amie Sandrine C., qui m’a le plus impressionné par la qualité de ses poses réalisées en diverses occasions. De telles réalisations, à travers ses poses, ont démontré jusqu’à maintenant et ce hors de tout doute raisonnable que nous partagions la même passion pour cet art. C’est donc la raison principale qui m’a amené à écrire quelques articles en m’inspirant des photos où elle manifeste tout son potentiel, du moins une bonne partie, en tant que modèle nue.

Il va de soi que sa grande intelligence et sa courtoisie qu’elle a toujours su manifester durant nos discussions sont bien évidemment des atouts majeurs dans mon choix de rédiger de tels articles. D’ailleurs, je profite de cet instant pour la remercier chaleureusement de m’avoir donné sa permission d’utiliser les photos qui ont accompagné lesdites publications. Un remerciement qui vient du plus profond de mon cœur.

Bien à vous !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

[i] J’ai eu moi-même l’opportunité de poser nu tant pour des écoles d’arts que pour des ateliers et même des artistes en privée. Toutefois, la chance de pouvoir le faire en Europe ne s’est pas encore manifesté sauf dans certains magazines européens tant en anglais qu’en français. Un jour peut-être… En tout cas, je le souhaite de tout mon cœur.

[ii] Votre humble serviteur est membre de ce collectif.

Ne cache rien

zj1gtrpd59

(Avec la permission de Sandrine C.)

Ne cache rien

 

Bonjour chère amie,

N’aie pas peur de moi, je t’en prie !

La clarté de ta nudité n’a d’égale que le plus pur des rubis,

Ne crains pas mon regard posé sur ton corps qui respire la douceur de la vie.

 

Sur ce drap de satin,

Qui te caresse telles des mains !

Ce corps fébrile attend celui qui saura ton cœur ouvrir,

Pourquoi ? Réponds-moi ! Pourquoi veux-tu le faire autant languir ?

 

Dévoile-toi à mes yeux,

Révèle ta beauté voulue par les dieux,

Ta chair troublée par ton désir inassouvi sera enfin récompensée,

Par les milles et une nuit de plaisir, de volupté et de mignons péchés.

 

Ouvre-toi doucement,

Que je te découvre avec mes nobles sentiments,

Aie confiance ! Bientôt, nous nous connaitrons divinement,

Sans nous brusquer, nos corps atteindrons les délices sous le firmament.

 

Que puis-je dire ?

Quels mots puis-je choisir ?

Afin de décrire à sa juste valeur la sensualité,

De ton corps pleinement offert par la grâce de ta nudité.

 

De cette pose si distinguée,

Tu as su la choisir afin de te manifester,

Sur cet étoffe cousu avec grand soin par mille vierges,

Tu t’y étendis allègrement sans en mesurer toutes ces verges.

 

De ton regard, tu sais me séduire !

Séduire mon âme perdue jusqu’à en plus finir !

Je te le dis, crois-moi chère Dulcinée, je ne suis guère un vaurien.

Accepte la prière de l’homme que je suis. De grâce, ne cache rien !

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

 

 

 

 

Fragilité du modèle vivant dans la nudité artistique

frq1wephno

Fragilité du modèle vivant dans la nudité artistique

( Photos publiées avec la permission de Sandrine C. )

Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui, je désire vous entretenir d’un sujet très peu abordé au sein de monIMAG0574 1 blogue artistique dédié à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie. Pourtant, s’il y a un sujet qui aurait mérité d’être abordé dans le présent blogue, c’est bien celui de la fragilité du modèle vivant dans ce domaine. C’est un fait ! Vous avez certainement été étonnés de la diversité des sujets que je traite au fil de mes publications. Cependant, et à mon regret, je ne crois pas avoir écrit quoique ce soit, du moins en profondeur, sur la fragilité inhérente au modèle vivant.

234knn5zioD’ailleurs, quelles en seraient les raisons incitatives ? Je peux en citer trois qui ressortent d’un grand nombre, et ce dans un souci de rendre votre lecture davantage légère et ainsi plus agréable. Est-il utile de vous rappeler que ledit blogue se veut être pour le commun des lecteurs tout en ayant une qualité du français écrit tout à fait respectable ? Trois raisons inter reliées les unes aux autres lesquelles peuvent être formulées ainsi : Primo, la certitude que votre humble avait qu’un tel sujet apparaissait au sein de mes articles. Secundo, que chacune des photos, du moins une bonne proportion d’entre elles, dégageait à elles seules une réalité propre au modèle vivant. Et, tertio, c’est au cours d’une réflexion lors d’un bon repas que j’ai constaté l’existence d’une telle carence au sein de mes écrits. Voilà pourquoi il m’a semblé plus que nécessaire de corriger le tir le plus rapidement possible.

Ce blogue contient, croyez-le ou non, plus de 1103 articles et plus de 48 pages surlbvqfdm2p5 les trois thèmes précédemment nommés ci-dessus. Or, s’il y a un élément qui se rapporte à l’ensemble des photos ou encore aux dessins où la nudité artistique est à l’honneur, c’est bien celui de la fragilité du modèle vivant. En effet, tout bon modèle vivant se doit d’être apte à dépasser une forme de pudeur, je fais référence ici à celle qui est imposée par la moralité judéo-chrétienne dans la société occidentale, afin d’en arriver à offrir son intimité aux artistes tant professionnels que amateurs. C’est souvent plus facile à dire qu’à faire.

En ce qui concerne chacune des photos qui dégageait une telle réalité propre auas1fy31hvw modèle vivant, force m’a été de constater que ce n’est pas donné à tout le monde de la percevoir du premier coup d’œil. Ceci est loin d’être un reproche, mais tout simplement une constatation. Plusieurs seront plus portés à regarder certaines parties du modèle vivant tout en se laissant imprégnés par les émotions recherchées par son auteur tandis que d’autres porteront fort probablement leurs attentions sur le choix de la pose, du noir & blanc au lieu d’être en couleurs ou encore de l’orientation qu’a voulu prendre son auteur pour le produit final. Soyez rassurés ! Tout cela m’arrive également. Après tout, nous sommes tous des êtres humains avec tout ce que cela implique. La vie est ainsi faite.

3icxpvtj93Hé oui ! C’est au cours d’une réflexion lors d’un bon repas à l’un de mes restaurants favoris que j’ai constaté l’existence d’une telle carence au sein de mes écrits. Je désire donc corriger une telle erreur de ma part en vous présentant au fil de cet article quelques-unes des photos qui démontrent hors de tout doute raisonnable que la fragilité est quasi omniprésente chez le modèle nu. Donc j’ai choisi les photos où ma fidèle amie a servi de modèle nu pour des séances allant de simplement artistiques à celles que l’on pourrait qualifier de « soft-porn ». Une chose est à noter : Son sens professionnel est tout à fait remarquable dans chacune des séries où elle apparait. La sensualité, la volupté et une certaine dose de provocation y sont certes présentes mais la vulgarité n’y a jamais eu droit de cité. C’est, reconnaissons-le, tout à son honneur. Cela aurait-il été rendu possible sans la présence, il faut le spécifier, d’une fragilité chez la modèle nue qui est, rappelons-le, l’extraordinaire Sandrine C. ? On peut légitimement en douter.

 Merci infiniment de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Pourquoi ai-je accepté de participer à un tel projet ?

 WP_20150506_006 (2)

Pourquoi ai-je accepté de participer à un tel projet ?

Bonjour tout le monde,

IMAG0574 1Comment allez-vous ? Que se passe-t-il dans vos vies ? Que faites-vous d’intéressant ? Et quels sont vos projets pour les semaines à venir ? Que de questions ! Je le sais que trop bien. En ce qui me concerne, je vais vraiment très bien. J’ai eu la chance de rencontrer une amie de longue date mais que malheureusement, faute de temps, nous ne nous étions pas revus depuis un bon moment. Une très jolie femme, en passant.

Pour ce qui est de ma vie ? J’attends le retour de la saison estivale en souhaitant qu’il4714_91527657522_5932793_n fasse beau et chaud. Bon ! Il est vrai que l’été au Québec est loin d’être celui des Tropiques, mais c’est le nôtre et je l’aime bien. Toutefois, j’ai plusieurs projets pour les semaines à venir dont celui d’une séance de nudité artistique qui aura lieu le 6 mai prochain au nord de la ville de Montréal. Ladite séance est un projet d’une photographe amateur qui désire réaliser une série photographie ayant pour thème, selon la photographe : « des visages et des corps humains, comme ils sont en réalité, sans déguisement, ni camouflage ou retouche photo !! 100 vrai !!! » Tout ceci sera fait en vue d’une éventuelle exposition.

Il semblerait que je sois le premier modèle qui ait accepté de poser nu pour le projet. N’allez surtout pas croire qu’il est aisé de poser nu lors d’une séance privée. Bien au contraire ! Je dirais même que c’est assez exigeant car d’une part, il est impératif de réussir à établir un lien de confiance entre les personnes et, d’autre part, de se donner une ligne directrice lors du choix des poses devant l’appareil-photo.

New Image59Ceci m’amène à dire quelques mots sur le second point, c’est-à-dire la ligne directrice lors du choix des poses. Il va de soi que le modèle a, et aura toujours, le droit d’accepter ou de refuser de prendre telle ou telle pose durant la séance. Une telle possibilité réside dans le principe fondamental d’égalité entre le modèle et l’artiste puisque ce dernier reçoit l’aide librement consenti du premier. À cela s’ajoutent les attentes du photographe envers le modèle. Des attentes qui peuvent être aux antipodes de ce que le modèle s’attendait jusqu’au jour fixé. Voilà pourquoi il est nécessaire de dialoguer longuement avant le jour « J » et de connaître ses propres limites. Enfin, est-il utile de vous rappeler que le désir de se surpasser est un atout majeur dans ce domaine ? Je ne fais aucunement référence à une quelconque vulgarité, mais à trouver des positions permettant au photographe de voir le modèle nu d’une façon qu’aucun autre avait vu avant la séance. Il ne s’agit donc pas de voir uniquement pour voir, ce qui frôle le voyeurisme, mais de voir pour découvrir une nouvelle vision sur ce corps. Un peu comme un explorateur qui aurait trouvé une île inconnue et mystérieuse où la possibilité d’y dénicher des trésors insoupçonnés lui est offerte sur un plateau d’argent.

Le dernier point soulevé est pour moi d’autant plus intéressant lorsqu’une séance photo,WP_20150506_001 (2) ou bien de dessin, a lieu avec un artiste de sexe féminin. En effet, le nombre de modèle nu appartenant à la gente féminine dépasse largement celui de la gente masculine. Pourquoi donc ? Mystère et boule de gomme ! Or, il est pour moi intéressant de savoir comment une artiste féminine voit mon corps nu, et ce dans ma situation physique. Veuillez noter l’emploi de « ma situation » au lieu de « en dépit » puisque je suis fier de mon corps lequel raconte une histoire peu commune. Bref, avoir la chance de poser nu pour une photographe est chose assez rare pour un modèle masculin. Dans ce cas, je ne pouvais refuser d’accepter de participer à un tel projet.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Un résultat assez étonnant

oeuvre d'arts

Un résultat assez étonnant

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien. Pour ma part, la fin du mois de Mars se déroule de manière très calme. Outre la publication de divers articles au sein de mon blogue dédié à mes passions que sont la nudité artistique, la poésie et la photographie, la poursuite de projets pour les semaines, voire les mois, à venir va bon train. En effet, deux projets me tiennent particulièrement à cœur pour le mois de mai lesquels sont aux antipodes l’un de l’autre. Des projets qui, je le souhaite, permettront à votre humble serviteur de vivre des expériences riches en émotions et susceptibles de lui permettre de toujours s’améliorer. Comme dit si bien un certain proverbe :  » Si tu te couches meilleur que tu t’es levé, tu auras réussi ta journée. » Bon ! Passons maintenant au sujet du présent article.

Vous savez probablement que je suis sur plusieurs réseaux sociaux dont Facebook, Tumblr et Twitter. Ceci favorise de beaucoup le partage de mes publications sur mon blogue. Un partage qui est tout de même choisi avec grand soin vu le caractère un peu spécial, reconnaissons-le, de certaines photos ou dessins réalisés dans le cadre de mes activités en tant que modèle nu pour des écoles d’art et des ateliers situés un peu partout dans la province de Québec. Oui, j’adore ce que je fais et je le fais avec un sens professionnel remarquable tout en étant très respectueux des gens avec qui je travaille. Cependant, il faut être conscient que la nudité, même si elle est vécue de manière artistique, est loin de faire l’unanimité au sein de nos sociétés actuelles. Voilà pourquoi, l’importance de bien choisir son public cible est un élément à ne jamais négliger.

Ce qui ne m’empêche guère de m’amuser lorsque l’occasion se présente à votre humble serviteur. C’est ainsi, qu’après avoir expérimenté une application sur Facebook, j’ai eu l’agréable surprise de découvrir cette magnifique « peinture » sur mon profil personnel. J’aime bien l’agencement des couleurs, de la barbe et de la moustache, sans oublier l’ensemble du visage. Il est vrai que le tout a été fait grâce un logiciel, mais le résultat est loin d’être désagréable. Bien au contraire ! Et vous, qu’en pensez-vous ?!

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Moment de réflexion !

Moment de réflexion !

New Image65

 » Je préfère passer la vie à m’aimer que de la passer à haïr mon prochain. « 

 

De

 

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Prendre conscience

New Image59

Prendre conscience

 

Instant présent,

Qui dure qu’un bref moment,

Respire et expire ! Encore et profondément,

Méditer sur les sagesses qui ont passé le tamis du temps.

 

Prendre le chemin,

De la quiétude de l’esprit,

Dans le silence de celui qui en lui prit,

Détruire les illusions qui causent tant de chagrins.

 

Être là simplement nu devant toi,

Qui de tes yeux désire qu’explorer tout de moi,

J’entends alors ton fusain glisser avec douceur sur le papier,

Traçant avec fébrilité les lignes de ma nudité sans te faire prier.

 

Une ligne ici et là,

Quelques coups de plus ? Pourquoi pas ?!

Y tirer du néant ce que tes yeux de femme y voient,

C’est par ta main que ce mâle devient immortel comme il se doit.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Les courbes

New Image60

Les courbes

Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui, je désire vous entretenir tout simplement d’un dessin qui a été réalisé par une amie et artiste du nom de Virginie B., pour qui j’ai accepté d’être son modèle vivant à l’occasion d’une séance qui a eu lieu samedi le 18 mars dernier ici même à Québec. Une séance où la bonne humeur et la complicité ont été au rendez-vous tout au long de notre après-midi.

Personnellement, je dois avouer que ce dessin évoque en moi énormément d’émotions. Tout d’abord, de savoir que malgré ma situation physique, on peut trouver une certaine beauté au sein de mon corps. Ensuite, il y a en moi une certaine gratification lorsque je prends conscience qu’une femme réussit à attraper toute la puissance qui émerge dans chacun de mes muscles démontrant d’une certaine manière ma masculinité. Ensuite, être capable de le faire et ce grâce notamment aux courbes de mon corps nu relève presque de l’exploit. N’importe qui peut tracer des courbes, mais rares sont ceux qui en arrivent à y extirper la présence vitale qui s’y trouve.

Une présence qui relève presque de la spiritualité. Serait-ce la raison pour laquelle la jeune artiste a nommé son œuvre « Prayer » au sein de son portfolio artistique ? C’est fort possible. D’ailleurs, quelle serait la plus belle offrande que l’on peut faire à Dieu si ce n’est celui de notre corps ? N’oublions pas que notre corps n’est que le réceptacle du divin en chacun de nous.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

En réponse à une amie

New Image62

En réponse à une amie

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur et que les beaux jours printaniers soient arrivés dans vosNew Image58 coins de pays respectifs. Pour ma part, la vie est belle. Que dis-je ? Elle est tout simplement magnifique. Faire la rencontre de gens fantastiques, pouvoir me balader en des lieux où il fait bon de visiter et avoir la chance de me réaliser dans tout ce que je fais constituent sans aucun doute des éléments-clés à mon bonheur. Bref, tout va dans le meilleur des mondes ! Ceci écrit, j’aimerais vous entretenir d’une rencontre qui a eu lieu le weekend dernier avec une de mes amies de la belle ville de Québec.

New Image63Cette charmante jeune dame, du nom de Virginie B., a reçu une formation dans le domaine artistique, plus précisément en théâtre, depuis quelques années. Tout en étant douée tant pour le théâtre que pour des créations de vidéos sur le thème cinématographique, avec une petite pointe humoristique, elle s’intéresse aussi au monde du dessin. Malheureusement, les opportunités de travailler avec un modèle vivant furent plutôt rarissimes. Or, c’est à la suite de nos discussions en privé sur le réseau social fort populaire de Facebook que l’idée de faire une séance de nudité artistique est apparue de manière graduelle.

Plusieurs facteurs m’ont incité à participé à une telle séance laquelle a eu lieu chezNew Image54 votre humble serviteur. Toutefois, j’ai décidé d’en retenir que trois afin de faciliter la lecture de ce présent article. En premier lieu, ma passion pour le domaine de la nudité artistique qui, vous le savez déjà, est devenue une source incroyable de plaisirs tant le lien de confiance est développé entre d’une part, votre humble serviteur et d’autre part, les artistes pour qui j’offre mes services en tant que modèle nu.

New Image61En deuxième lieu, le fait de donner la chance à une artiste-amateur de s’initier dans un domaine qui possède depuis des lustres ses lettres de noblesse, c’est-à-dire la nudité artistique, est pour moi un devoir quasi moral. « Ne refuse pas ton aide à celui qui en a le droit ! » Voilà bien une maxime que l’on devrait mettre en pratique de temps à autres. Malheureusement une telle chance qui ne lui est pas arrivée souvent. Dommage, car elle a un talent prometteur dans le dessin. C’est donc sans hésiter que je lui ai offert mes services tout en lui promettant que ladite séance aura lieu avec un grand sens professionnel.

En dernier lieu, il est toujours utile pour un modèle nu d’enrichir son portfolio àNew Image59 chaque fois que celui lui est possible. En effet, c’est par le biais du portfolio que le modèle nu peut démontrer à la fois son savoir-faire dans ce domaine et légitimer ses offres de services auprès des écoles d’arts et des ateliers qui sont à la recherche de candidats. Il est à retenir que souvent les approbations des mises en candidatures se font souvent de manière parcimonieuse vu, et c’est regrettable de constater, le manque de professionnalisme chez bon nombre de postulats. Ici, le proverbe qui affirme : « Beaucoup d’appelés, mais peu d’élus. » est tout à fait vrai.

En résumé, il était presque idiot de passer à côté d’une telle occasion. Une occasion qui permettait un enrichissement mutuel. Il est important, en terminant le présent article, de retenir que le respect était toujours de mise et en toutes circonstances. Aucun mot ou geste qui aurait pu indisposer tant votre humble serviteur que la jeune artiste n’est apparu au cours de cette séance. Une séance faite, vous l’avez sans doute deviné, dans les règles de l’art.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Mon idole

New Image57

Hommage à mon père pour son anniversaire : Mon véritable idole

RollandJr St-Gelais de Québec

Mon idole

 

De ma plus tendre enfance,

Où je fis avec maladresse mes premiers pas,

Sous les encouragements de mon bien-aimé papa,

Qui allait devenir mon guide lorsqu’apparue mon adolescence.

 

De mon plus grand doute,

Qui me submergea tant mon âme,

Perturbant ce que j’allais devenir un homme,

Avec fermeté, il me prit le bras pour me montrer la vraie route.

 

Quel est le sens de la vie ?

Réponds-moi, ô mon père, je t’en prie.

C’est alors qu’il me dicta avec simplicité,

Cette leçon qui allait devenir source de nobles vérités.

 

Écoute-moi, mon enfant !

La seule raison d’être, c’est d’aimer,

En dépit les blessures et les mesquineries,

Et quelques fois, à mon grand regret, bien des moqueries.

 

Des gens de la haute société,

Devant lesquels je refusais de plier,

Car ma valeur était aussi haute que la leur,

Et que mon ignorance se compensait par toute mon ardeur.

 

Aimer ! Il n’y a que çà de vrai.

Aimer soi-même si tu veux aimer autrui,

Cette maxime que nous enseigna un certain Jésus-Christ,

Aimer son travail qui donne beaucoup même si parfois il déplait.

 

Découvrir en son temps,

Celle avec qui j’allais vivre bien des ans,

Même si cela me semblait durer trop longtemps,

Car dans la solitude aucun ne peut y vivre indéfiniment.

 

Fais ce que tu aimes, et aimes ce que tu fais !

En dépit de ce que l’on te dira sans aucune délicatesse,

De tous ces gens-là, éloignes-toi car ils ne sont que bassesses,

Agis pour être toujours fier de tes actions et de ce que tu es.

 

Crois tout ce que je te dis mon fils,

Ne t’agenouille jamais devant celui qui crie,

Car, sois en convaincu mon garçon, en lui de toi il rit,

Mais, penche-toi vers celui qui de ton aide il te supplie.

 

Car il n’y a rien de plus grand aux yeux de Dieu,

Que celui qui se fait tout-petit pour tendre la main,

Afin de donner qu’un peu de bonheur à son prochain,

Et faire de ce monde un endroit encore plus merveilleux.

 

Rappelle-toi que nul livre,

Écrit par des hommes si illustres,

Des temps de jadis ou depuis des lustres

Ne saura t’enseigner une authentique passion de vivre,

 

C’est à toi de choisir entre le calme chemin du bien,

Ou de joindre la route sinueuse et illusoire du mal,

De ces gens à la langue fourbe et où rien ne valle,

Suis mon conseil, ne va pas vers les vauriens.

 

C’est alors que je pourrais avec grande joie te dire cette parole,

Comme toi-même, si je me souviens bien, tu me l’as jadis dit,

Quand tu étais, aux yeux de tes parents qui t’aiment, bien petit,

Tu es devenu un peu tout ce que je voulais que tu sois : mon idole.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada