Archives de tags | tour

J’aime le riz

J'aime le riz

Photo réalisée par Joël Pèlerin et poème composé par RollandJr St-Gelais

J’aime le riz

 

J’aime le riz,
Source de la vie,
Dans bien des contrées et des pays,
Qui a de toute l’histoire de nombreuses nations nourries.

 

Je me souviens de ce que me racontait mère,
À l’époque heureuse où elle vivait avec mon père,
Il y a de cela bien longtemps avant que n’éclate la guerre,
Dans laquelle les hommes valides dans les armées s’enrôlèrent.

 

Ma mère me raconta qu’elle lui avait offert un simple bol,
Un bol de riz préparé avec amour tel aux dieux une obole,
Car la crainte de le perdre la faisait rendre folle,
Pour se rassurer, elle dansait une farandole.

 

C’est en voyant ce riz de mes doigts couler,
Que je me remémore les yeux de ma mère leur beauté.
Malgré toutes les larmes lorsque cette histoire elle m’a racontée,
Elle espérait tant le revoir dès que la guerre serait terminée.

 

Les saisons ont sans cesse passé,
Le soleil s’est maintes fois levé et couché.
La lune a en bien des occasions le ciel de sa splendeur éclairé,
Des dates de son calendrier, elle en a bien souligné.

 

Puis, un jour elle a reçu une lettre officielle,
Lui annonçant une bien triste nouvelle,
Celui qu’elle aimait depuis toujours,
Fut tué un de ces derniers jours.

 

Pour se consoler de sa peine,
Que je lui ai offert telle une reine,
Un simple bol de riz sauvage à mon tour,
Afin qu’elle sache qu’elle aura à jamais tout mon amour.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Je reviens

Je reviens
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Je reviens

 

Seule à ta fenêtre,
Je ressens tout ton mal-être,
Que m’est-il donc arrivé depuis mon départ ?
Alors que toi et moi avions fait l’amour, veillé si tard.

 

Tu entends le tic-tac de ta montre,
Alors qu’en ton esprit tout se démonte,
Tu étais si bien blottie dans les bras de ton homme,
Tu m’entendais respirer tel un vent chaud dans les ormes.

 

Où suis-je donc parti ?
Où suis-je allé ? Qu’est-ce qui m’a pris ?
Voilà bien des questions que je répondrai à mon retour,
À mon retour où je te promets une belle surprise, un bon tour.

 

À la boutique de fleurs, je suis allé.
Pour y chercher un bouquet de fleurs si parfumées,
Une gerbe de roses pour te montrer par un geste d’amour,
Qu’avec toi, je serai prêt à vivre pour le restant de mes jours.

 

Je reviens ma chérie,
Je reviens pour t’offrir ma vie,
Je reviens pour te dire qu’avec toi,
Je désire vivre éternellement sous le même toit.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Hésitante

Hésitante
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Hésitante

 

Qu’est-ce qui ne va pas ?
Ton silence est si lourd à supporter,
Veux-tu encore de moi ? Moi, qui ne fais que t’aimer.
Je ne peux vivre dans cette incertitude qui me rend si las.

 

Ne te souviens-tu pas de nos rires ?
Ne te souviens-tu pas de nos tendres sourires ?
Quand nous naviguions enlacés sous le pont des soupirs,
Un de ces voyages d’amoureux ! Un de mes plus beaux souvenirs.

 

Ton regard m’alarme,
Je crains même de verser des larmes,
Des larmes de douleurs qui feront place aux larmes de joie,
Alors que nuit et jour je ne vivais que pour toi.

 

Pourquoi es-tu tellement hésitante ?
N’avions-nous jamais fait l’amour sous une tente ?
Sous la pluie battante qui dansait gaiment sur la toile,
Avec des gestes de passion se remémorant la nuit et ses étoiles.

 

Ne sois pas craintive !
J’allumerai en toi la flamme vive,
De mon ardeur je te comblerai avec affection,
De ma virilité, tu seras encore satisfaite avec attention.

 

Ne reste pas là !
Ne sois pas comme çà !
Viens ! Viens chérie ! Viens vers moi !
Ne vois-tu pas que ma main je tends vers toi ?

 

Tu es belle comme au premier jour,
Où, avec amour, je t’avais joué un tour.
Un tour de magie, un tour avec bienveillance.
Ce que nous étions heureux, j’en ai encore souvenance.

 

Oui, je sais que le temps passe.
Que je me fais vieux et j’en passe.
Mais faire ton bonheur est mon seul dessein,
Pour se faire, je te protègerai dans le creux de mes mains.

 

Place-toi devant moi,
Que j’immortalise cet instant,
Cet instant mémorable dans le temps,
Par un simple, mais si précieux, cliché sous mon toit.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada