Archives de tags | dame

Ce soir

kamera_di_crema_by_anioblica_dcqufe2-fullview

Avec la permission de Katarzyna B. modèle nue

Ce soir

 

Ce soir, tu seras à moi.

Tu m’obéiras à chaque instant et aux pas.

N’est-ce pas là depuis longtemps ce que tu désires ?

Ce qui depuis bien des jours et des nuits te fait tant souffrir ?

 

De souffrir d’ignorer ce moment tant attendu,

Où dans cette nuit d’amants damnés, nous serons nus.

Nus et libres de s’offrir l’un à l’autre sans regret ni détour,

Et par de tendres gestes nous ne cesserons pas de se faire l’amour.

 

Tu seras en ces heures mon esclave soumise,

Car je connais ton vœu de ne plus être insoumise,

De connaître la chaleur de mes bras et la force de ma verge,

Qui t’amènera dans le royaume des nymphes pures mais non vierges.

 

C’est en évoquant mon divin nom,

En haletant en mon oreille mon prénom,

Que tu me supplieras de poursuivre mon rôle de maître,

Afin de te satisfaire en te faisant par le plaisir toujours renaître.

 

Jeune dame ! Jeune déesse d’une nuit,

Belle femme malgré les jours qui me fuient,

Attends-toi à savourer ces moments d’extase,

Car malgré mon corps meurtri et blessé, je suis un as.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Services secrets

FB_IMG_1537104083247

Dessin par Eri Kel de la France

Services secrets

 

Ho belle et chère dame,
Je suis tout feu tout flamme,
Je vous attendais depuis longtemps,
Afin de vous dévoiler ceci depuis un bon moment.

 

Garder pour vous ce que je vous confie,
Car personne ne doit savoir ce que je vous ai dit,
Quelque chose que moi-même je n’arrive pas à croire,
Alors que je suis cet homme qui aime la gloire.

 

Avant de mourir je dois me confesser,
De ces maîtresses j’ai adoré cette fessée,
D’avoir été leur esclave, leur objet et leur être soumis,
D’avoir été leur sujet d’étude telle une souris.

 

Ô dame ! Dame à l’accent étranger.
Ce que j’aimerais vous embrasser.
Et vous dire à l’oreille ce secret,
Le plaisir que l’on m’a fait.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

La pierre noire

41330062_10156835588948919_3652066156996460544_o

 

Dessin par Eri Kel de la France

 

La pierre noire 

 

Bienvenue mes amis, 

Installez-vous confortablement, 

J’ai pour vous une histoire qui vous glacera le sang, 

Alors, tendez l’oreille et fermez les yeux mes tendres chéris. 

 

Je vivais jadis dans un pays africain, 

Dans un village reculé mais où tous les gens vivaient bien. 

Nous apprécions ce que nous avait offert mère nature, 

Nourriture abondante et rivière à l’eau si pure. 

 

Non loin de nous vivait une dame que l’on surnommait, 

La sorcière qui jetait mille sorts et qui nous tourmentait, 

Une femme aigrie par la vie ayant perdu enfants et mari, 

Tués par l’envahisseur blanc qui convoitait nos terres infinies. 

 

Voyant la peur habitée dans le cœur de mes frères, 

Constatant la crainte dans les yeux de mes congénères, 

J’ai pris la décision folle ou courageuse de m’offrir en tant qu’enfant, 

À cette vieille dame face à la grande solitude souffrant. 

 

Acceptant ma proposition avec gaieté, 

Elle me supplia de rester avec elle jusqu’à ma majorité, 

Voyant la sincérité de son cœur qui ne demandait qu’à être aimé, 

Avec tristesse que famille j’ai quittée et dans ses yeux la joie d’avoir accepté. 

 

Loin d’être méchante elle m’enseigna mille secrets, 

Des plantes médicinales jusqu’aux mélodies apaisantes, 

Pour guérir bien des maux et éloigner les mauvais esprits qui hantent, 

Elle me confia que seuls peuvent aimer les gens ayant leurs âmes en paix. 

 

Puis un jour ou peut-être une nuit, 

Veuillez me pardonner par mon âge un tel oubli, 

Une étrange maladie frappa le village du plus jeunes aux aînés, 

Cherchant un bouc émissaire à un tel fléau vieille sorcière était désignée. 

 

Voyant la foule en colère avancer vers notre demeure, 

J’en sortis pour affronter gens en furie malgré en moi une peur, 

Jurant que mon amie n’était point coupable de leur malheur, 

Et leur demanda d’amener vers moi leurs malades à cette heure. 

 

Concoctant recette secrète que m’enseigna maîtresse, 

Et en donnant à ces gens pour les guérir de leur mal, 

Tout en étant examinée par mon amie en aval, 

Foule conquise par cette bonté fut en liesse. 

 

Peuple qui voulait nous maudire, 

Maintenant ne faisait que de nous bénir, 

C’est alors que la sorcière nous enseigna cette parabole, 

Ô gens de cette contrée, écoutez bien cette sage parole. 

 

Ne rejeter jamais ce qui de vous est différent, 

Car il est comme vous en son âme et en dedans. 

Vous ne saurez jamais ce qu’il fera pour votre bien, 

Jusqu’à combattre à la mort le Vilain. 

 

Elle retira de son cou un mystérieux talisman, 

Un souvenir transmis de mère en fille seulement, 

Une pierre sculptée dans la nuit ! Une pierre noire ! 

C’est ce que je porte à mon cou pour vous ce soir. 

 

De 

 

RollandJr St-Gelais 

Québec (Québec) 

Canada 

Interpellation

40472396_1712504672212020_7808320165547868160_n

Méli Mélo par Juste Angèle de la France

Interpellation

« Aujourd’hui, Rolland et moi avons été interpellés pour un poème qu’il a fait sur une de mes toiles. Il parait que quand on est modèle on ne doit pas parler ni écrire de sexualité et surtout pas de rapport entre les corps… Cette dame ne comprend pas qu’il puisse être poète ET modèle. Pourtant les toiles, mes dessins collent parfaitement aux magnifiques poèmes qu’il peut écrire. Ne soyons pas cloisonnés dans nos vies et encore moins dans notre art. Les cases c’est pour y mettre des croix. Merci Rolland pour tout, et j’espère que notre collaboration va continuer longtemps. »

De mon amie Juste Angèle de la France

Femme du matin

15-08-2018c(p)

Dessin réalisé par Gérard Teillot

Femme du matin

 

Bon matin ô jolie jeune dame, 

Avez-vous bien dormi dans l’ardeur de mes flammes ? 

Dans la fraîcheur de la nuit accompagnée de ces cigales, 

Qui chantèrent une chanson d’amour d’un certain vassal.

 

De ces étoiles témoins de nos ébats, 

Souriant de nos gestes parfois maladroits, 

Mais aussi attentionnées par nos mots tendres, 

Qu’elles adorèrent avec grande discrétion entendre.

 

Que le temps passe quand on fait l’amour, 

Alors que l’on voudrait qu’il demeure pour toujours, 

Nos corps entrelacés et mots étouffés par ces mille baisers, 

Jusqu’à ces mouvements de va-et-vient qui nous ont tant essoufflés.

 

Femme aux plaisirs interdits, 

Femme aux rêves sans cesse inassouvis, 

Femme provenant d’une terre étrangère et d’un pays lointain, 

Femme au regard si mirifique qui me rappelle la grâce du matin.

 

De

 

RollandJr St-Gelais 

Québec (Québec) 

Canada 

Repli sur soi

38143536_10156737596218919_6974172654068563968_o

Dessin de Eri Kel de la France

Repli sur soi

 

C’est nécessaire,

Comme prendre une bouffée d’air,

C’est même, avouons-le sans gêne, vital.

Car il n’y a rien de semblable et même de normal.

 

De vouloir un instant se retirer,

Pour se sentir revivre, voire ressusciter.

Prendre un moment de recul, de repos et de retrait.

Pour prendre conscience qu’il faut savoir sur le passé faire un trait.

 

Point de honte de penser à soi,

Point de gêne à avoir de déposer un lourd poids,

Point du culpabilité à vouloir dans un coin se terrer,

Point de déshonneur devant la stupidité de ce monde s’en écarter.

 

Car il y en va de sa survie,

Comme bien d’autres questions de la vie,

Questions qui nous viennent à l’esprit dans l’enfance,

Et qui ne cessent de nous hanter durant notre adolescence.

 

Pourquoi, nous pensions, cela est-il arrivé?

Pourquoi, nous supposions, une telle destinée?

Pourquoi, nous croyions, une telle volonté divine?

Questions insipides aux diverses réponses que l’on devine.

 

Vous savez qu’à mon âge,

J’ai connu bien des coquines aventures,

Des hommes que j’ai embrassés sous les devantures,

Et, sans aucun regret, je reconnais que je ne fus pas très sage.

 

Voilà que maintenant cheveux argentés,

Prirent la place d’une chevelure jadis blonde et tant adulée.

Et de la jeune fille, je suis devenue dame à la silhouette si enviée.

D’un regard envoûtant accompagné par mes lèvres convoitées.

 

De grâce, mes tendres chéris en ce lieu en ce soir.

Ne m’en voulez pas si pendant la pose je ferme mes yeux noirs.

Je pense à tous ceux d’autrefois qui ont mis mon cœur en émoi.

Ah quel plaisir ! Ah quel bonheur ! De profiter d’un repli sur soi.

 

De

 

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Bonjour chère dame

35348438_2110962792520489_4663774389655830528_n

Superbe dessin par Gérard Teillot

Bonjour chère dame

 

Bonjour chère dame,

Soyez la bienvenue parmi nous,

Ne vous gênez pas et faites comme chez vous,

Votre nudité nous lui témoignons l’hommage envers la femme.

 

Allez-y! Prenez la pose!

Ne bougez plus jusqu’à la pause.

Car de la beauté de votre corps nu,

L’immortaliser est notre seule et unique but.

 

Un visage si angélique,

Rappelle en nous les récits épiques,

Et la fraîcheur de vos magnifiques seins,

Nous rappelle la délicatesse de nos mains.

 

Et que dire de votre peau,

Qui manifeste la douceur de l’eau,

Attentifs à vos attentes nous aimerions combler,

Votre désir de voir surgir de nos œuvres votre illustre beauté.

 

De

 

RollandJr St Gelais

Québec (Québec)

Canada

Ce sein désiré

FB_IMG_1527944285836

Superbe réalisation par Noble Roro de la France

Ce sein désiré

 

Cette femme d’un pays lointain,

Que je caresserai avec mes tendres mains,

Avec délicatesse j’apprivoiserai avec grande attention,

Afin qu’un jour ou bien une nuit nous nous unissons.

 

Avec bonheur je lui offrirai de milliers de fleurs,

Je l’écouterai avec passion et avec amour à chaque heure,

Heure qui passera trop vite dans cette vie d’artiste,

Une vie qui parfois me rend heureux mais aussi souvent triste.

 

Triste de ne pouvoir donner toute mon affection et mon amour,

Comme si une sorcière m’avait jeté un sort pour toujours,

Et pourtant ce que je désire offrir mon cœur et peut être même mon âme à celle,

À celle qui saura me faire redécouvrir la splendeur de la vie et ses merveilles.

 

Mais pour cet instant qui n’en finit plus et qui m’est pénible,

De cette langueur qui m’accable et qui est tellement horrible,

J’ai pour consolation d’admirer cette dame à la beauté si pure,

Et de contempler son sein au mamelon si joli et bien dur.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Plénitude féminine

11072538_10153208968773919_5738743407878966118_n

« Plénitude féminine »  

Réalisation de Eri Kel de la France

Chef-d’oeuvre qui me fait plaisir de partager avec vous.

 « Chaque partie du corps humain est à la fois noble, chaste, pure et respectable. Il n’y a que dans les yeux de celui ou de celle que peut se trouver toute la perversion. » de RollandJr St-Gelais

Comme je vous ai expliqué dans mon article précédent, le résultat d’une séance où l’intimité du modèle vivant est bien visible diffère grandement si le support médiatique est soit un dessin, voire une peinture, ou encore une photo. Personnellement, ce que j’apprécie de ce dessin consiste en deux aspects précis. Le premier aspect consiste en la simplicité toute naturelle de la pose tenue par la dame. Naturelle et simplicité sont la base de toute pose nu digne de ce nom.  Le second aspect réside en la capacité fantastique du dessinateur de « donner vie » à son dessin. Un peu comme si il nous invitait à toucher avec nos yeux et à ressentir avec notre cœur. 

Signé : RollandJr St-Gelais de Québec

Rêveuse

Eri Kel

 

Dessin de mon ami Eri Kel de la France

 

Rêveuse

 

Ô douce dame,

Tendresse si pure et si vierge,

Comment mon amour vous le dirais-je ?

Vous qui ravivez ma folie tel un brasier tout feu tout flamme.

 

Puis-je vous suivre en votre destiné ?

Sur vos chemins dans le pays des songes,

Car vous laissez seule en des terres inconnues me ronge.

Petite beauté ! Tendre demoiselle ! Dites-moi oui, par pitié.

 

Vous rêvez de quoi, à qui ?

Serait-ce à votre ami à votre amant ?

Qu’il serait, de tout mon cœur, moi en espérant,

En souhaitant vous accompagner dans le cours de la vie.

 

Ô belle rêveuse !

Quelle envie scandaleuse,

De vous faire l’amour maintenant et pour toujours,

Car de votre corps parfait j’en suis ébahi à chaque jour.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada