Archives de tags | trésors

Qu’est-ce que la vérité ?

Qu'est-ce que la vérité
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Qu’est-ce que la vérité ?

 

Depuis la nuit des temps,
Sages de ce monde se posent la question,
Une question qui a suscité tant de réflexions,
Mais d’y réfléchir, ils en ont pour encore très longtemps.

 

Je ne désire pas y trouver une quelconque solution,
Car, me tromper, je n’en aurais certes guère l’absolution.
Bien des sages d’origines diverses et de lointains horizons,
N’eurent point à cette question une entière satisfaction.

 

Quelques-uns prétendirent l’avoir trouvée,
Au sein de proclamations aussi vite dites aussi vite oubliées,
D’autres ont annoncé l’avoir trouvée chez un homme semblable à eux,
Un homme saint aux mains miraculeuses et à la langue de feu.

 

Tandis que d’autres la trouvèrent dans des livres obscures,
Y cherchant des trésors pour satisfaire leurs envies pas souvent pures,
Au sein de grimoires écrits à l’encre noire par des mages d’Orient,
Qui transmirent leurs connaissances aux mondes du soleil couchant.

 

Au fil du temps, que de mots furent écrits !
Au fil du temps, que d’idées furent prononcés !
Au fil du temps, que de pensées furent tant élaborées !
Afin de résoudre cette épreuve énigmatique : qu’est-ce que la vérité ?

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Un regard d’amour

Un regard d'amour
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Un regard d’amour

 

Qu’ai-je fait ?
Pourquoi suis-je parti ?
Vers d’autres cieux, en d’autres pays ?
Alors qu’à côté se trouvait celle que j’aimais ?

 

J’ai parcouru bien des chemins,
Rencontré des géants et des nains,
Fait la connaissance de sorciers et de magiciens,
Tenu de véritables trésors entre mes pauvres mains.

 

J’ai bu des vins succulents,
J’ai senti des parfums enivrants,
J’ai connu des femmes ensorceleuses,
Qui m’envoûtèrent de leurs paroles telle une berceuse.

 

J’ai cherché ce que j’avais quitté,
Que j’avais abandonné dans ma folie,
Croyant aveuglément qu’il y avait mieux dans la vie,
Alors que rien ne vaut la quiétude de son propre foyer.

 

C’est en marchant péniblement,
Sur une route étrangère assurément,
Que j’ai sorti une photo d’elle délicatement,
De ma poche où je l’avais cachée précieusement.

 

Me souvenant alors,
Que le véritable amour vaut de l’or,
Qu’aucun trésor ne pourra égaler la beauté,
De celle que mon cœur perdu a sans cesse aimée.

 

Un regard d’amour ! Voilà ce que j’ai trouvé.
Un regard d’amour ! Voilà celle que je veux regagner.
Un regard d’amour ! Voudra-t-elle que j’aille la retrouver ?
Un regard d’amour ! Pourra-t-elle seulement me pardonner ?

 

De tous les mots de ces pays étrangers,
Aucun n’est semblable à ceux qu’elle a prononcés,
Prononcés dans la pénombre de la nuit aussitôt tombée,
Avec son regard d’amour elle me disait : Sans cesse je t’aimerai.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Semence parfumée

36869725_10214850670412040_7857093728261898240_n

Photo par Mélanie Dufresne

 

Semence parfumée

 

Chérie! Chérie! Ô ma chérie!

Ne sais-tu pas comme de toi j’ai envie?

Envie de toi, de ton corps et de tes lèvres.

Car tu es à l’image de la pure et délicieuse Ève.

 

Je ne peux t’offrir un trésor,

Si ce n’est que mon humble corps,

Et de ma virilité afin de à jamais te satisfaire,

Car de l’amour et de tendresse, voilà tout mon savoir-faire.

 

Avec ma fière hampe au garde à vous,

J’attends patiemment que tu sois à genoux,

Pour te faire goûter la saveur de cette divine potion,

Qui te transportera dans le monde aux mille délectations.

 

Ne crains pas de humer son parfum exquis,

De ces fleurs tirées du jardin secret au Paradis,

Car de ces gouttes qui jailliront des profondeurs cachées,

Explosera une substance indescriptible à la semence parfumée.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada 

Pour bien débuter la semaine

Pour bien débuter la semaine :

le rosaire chanté en grégorien

Bon début de semaine tout le monde,

22853288_2020246764873090_4666011950016209162_nJ’espère de tout mon coeur que vous allez bien et que la vie soit bonne et belle pour vous. De mon côté, j’ai passé une journée dominicale réellement divine. En effet, comme à l’habitude, je suis allé à la célébration eucharistique en l’église St-Roch de Québec afin d’assister à ladite cérémonie comme je le fais depuis l’âge de mes 15 ans.

Fait étonnant ! N’oublions pas qu’à cet âge, nous avons tendance à se révolter de tout et de rien. Que voulez-vous ? C’est la période des remises en questions de la plupart des valeurs, des principes et du mode de vie inculqués par nos parents et ce, avec la meilleure volonté qu’ils eurent. De mon côté, ma foi chrétienne de tradition catholique a été jusqu’à maintenant plus que salutaire sur le chemin de ma vie.

Il va sans dire que ma passion pour le domaine18787894_10154940127833462_1862696579_n artistique m’a amené dernièrement à m’interroger sur la beauté des chants grégoriens. Ces chants dont les moines et les religieuses psalmodièrent en choeur dans leurs monastères, un peu comme pour protéger leurs contrées contre toutes formes de menaces tant intérieures qu’extérieures. Je me suis questionné durant la célébration eucharistique de ce dimanche à savoir : pourquoi n’y aurait-il pas quelques articles sur ce domaine musical que sont les chants grégoriens au sein de mon blogue artistique ? Après tout, notre civilisation est plus que tributaire du rôle qu’a joué le catholicisme dans l’émergence des arts. Est-il utile de vous rappeler que la cité du Vatican regorge de trésors d’une valeur inestimable ?

18763185_10154940138013462_1152071160_nBref, c’est afin de palier à cette lacune que j’ai décidé de publier au fil des semaines à venir des articles sur l’art religieux dont l’église catholique s’est servi pour d’une part, évangéliser l’Europe et, d’autre part, être garante des valeurs fondamentales qui servirent de tremplin à la plupart de nos institutions d’enseignement, de charité et d’hospitalité, voire ici les premiers asiles et hôpitaux dédiés aux moins nantis et des rejetés.

Oui, les chants grégoriens méritent de manière indéniable d’occuper une place hautement digne afin de reconnaître tant leur beauté que leur sacralité dans le domaine artistique. Les ignorer consisterait à les envoyer dans les limbes de l’histoire, de notre histoire. Ne l’oublions jamais.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Deux roses

 

Deux roses

 

Voici deux roses,

Que je te donne, si j’ose.

Une belle rose rouge pour toi,

Et une autre pour moi, pourquoi pas ?

 

Une pour démontrer ta grande beauté,

Celle qui a éblouie mon cœur pour l’éternité.

Beauté de ces terres ancestrales qui parsème ton corps,

De ces dessins formidables et semblables à de précieux trésors.

 

Rose rouge symbole de la vie,

Rose rouge image de mon amour épris,

Rose rouge qui embellit mes journées grises,

Rose rouge pour qui ma passion tendrement s’est éprise.

 

Passion d’un instant ?

Passion d’un court moment ?

Passion d’amour d’un magnifique sourire,

Passion charnelle qui me languit et me fait souffrir.

 

Deux roses cueillies de mon jardin divin,

Que je t’offre avec grande  joie, Ô toi ma déesse !

Accepteras-tu ces roses gages de vouloir ton bonheur ?

Car c’est à toi que je pense dès mon réveil et à chaque heure.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada 

Pourquoi ai-je accepté de participer à un tel projet ?

 WP_20150506_006 (2)

Pourquoi ai-je accepté de participer à un tel projet ?

Bonjour tout le monde,

IMAG0574 1Comment allez-vous ? Que se passe-t-il dans vos vies ? Que faites-vous d’intéressant ? Et quels sont vos projets pour les semaines à venir ? Que de questions ! Je le sais que trop bien. En ce qui me concerne, je vais vraiment très bien. J’ai eu la chance de rencontrer une amie de longue date mais que malheureusement, faute de temps, nous ne nous étions pas revus depuis un bon moment. Une très jolie femme, en passant.

Pour ce qui est de ma vie ? J’attends le retour de la saison estivale en souhaitant qu’il4714_91527657522_5932793_n fasse beau et chaud. Bon ! Il est vrai que l’été au Québec est loin d’être celui des Tropiques, mais c’est le nôtre et je l’aime bien. Toutefois, j’ai plusieurs projets pour les semaines à venir dont celui d’une séance de nudité artistique qui aura lieu le 6 mai prochain au nord de la ville de Montréal. Ladite séance est un projet d’une photographe amateur qui désire réaliser une série photographie ayant pour thème, selon la photographe : « des visages et des corps humains, comme ils sont en réalité, sans déguisement, ni camouflage ou retouche photo !! 100 vrai !!! » Tout ceci sera fait en vue d’une éventuelle exposition.

Il semblerait que je sois le premier modèle qui ait accepté de poser nu pour le projet. N’allez surtout pas croire qu’il est aisé de poser nu lors d’une séance privée. Bien au contraire ! Je dirais même que c’est assez exigeant car d’une part, il est impératif de réussir à établir un lien de confiance entre les personnes et, d’autre part, de se donner une ligne directrice lors du choix des poses devant l’appareil-photo.

New Image59Ceci m’amène à dire quelques mots sur le second point, c’est-à-dire la ligne directrice lors du choix des poses. Il va de soi que le modèle a, et aura toujours, le droit d’accepter ou de refuser de prendre telle ou telle pose durant la séance. Une telle possibilité réside dans le principe fondamental d’égalité entre le modèle et l’artiste puisque ce dernier reçoit l’aide librement consenti du premier. À cela s’ajoutent les attentes du photographe envers le modèle. Des attentes qui peuvent être aux antipodes de ce que le modèle s’attendait jusqu’au jour fixé. Voilà pourquoi il est nécessaire de dialoguer longuement avant le jour « J » et de connaître ses propres limites. Enfin, est-il utile de vous rappeler que le désir de se surpasser est un atout majeur dans ce domaine ? Je ne fais aucunement référence à une quelconque vulgarité, mais à trouver des positions permettant au photographe de voir le modèle nu d’une façon qu’aucun autre avait vu avant la séance. Il ne s’agit donc pas de voir uniquement pour voir, ce qui frôle le voyeurisme, mais de voir pour découvrir une nouvelle vision sur ce corps. Un peu comme un explorateur qui aurait trouvé une île inconnue et mystérieuse où la possibilité d’y dénicher des trésors insoupçonnés lui est offerte sur un plateau d’argent.

Le dernier point soulevé est pour moi d’autant plus intéressant lorsqu’une séance photo,WP_20150506_001 (2) ou bien de dessin, a lieu avec un artiste de sexe féminin. En effet, le nombre de modèle nu appartenant à la gente féminine dépasse largement celui de la gente masculine. Pourquoi donc ? Mystère et boule de gomme ! Or, il est pour moi intéressant de savoir comment une artiste féminine voit mon corps nu, et ce dans ma situation physique. Veuillez noter l’emploi de « ma situation » au lieu de « en dépit » puisque je suis fier de mon corps lequel raconte une histoire peu commune. Bref, avoir la chance de poser nu pour une photographe est chose assez rare pour un modèle masculin. Dans ce cas, je ne pouvais refuser d’accepter de participer à un tel projet.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Mon ami

New Image32

Mon ami

 

Mon ami, toi qui liras ces quelques mots,

Que j’aimerais te soulager de tes maux,

Oui, je le sais que souvent la vie est difficile,

Et que parfois désir de vivre ne tient qu’à un fil.

 

Mon ami, peu importe le Dieu que tu pries,

Ne rejette pas sur Lui ta colère, je t’en supplies,

L’homme possède le plus grand des trésors,

Libre-arbitre, il en a le pouvoir pour le bien ou à tord.

 

Mon ami, quoiqu’il advienne de ta destinée,

Ne tient pas rancune à ton frère qui sous les étoiles est né,

Peine d’amour et chagrin sont souvent le lot de notre quotidien,

Et personne ne vient au monde avec intention d’être un vaurien.

 

Mon ami, s’il y a une chose que la vie m’a enseigné,

Une seule parole de sagesse ancestrale qu’elle m’a inculqué,

C’est de ne jamais cesser ne fut-ce qu’un instant d’être en éveil,

Afin de pouvoir admirer une simple fleur que butine l’abeille.

 

Mon ami, éloigne de toi toutes formes d’animosité,

Et mets en toi un peu de lectures tendres et des chansons de gaieté,

Chaque jour pourra devenir ton petit jardin de bonheur,

Dont toi seul aura la clé d’accès en chaque heure.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

« Paraître » et « Être »

12656014_10154724094984657_1237858343_o

« Paraître » et « Être »

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que vous profiter de la belle saison hivernale. Une saison, surtout au Canada, qui possède un charme tout à fait indéniable. J’adore cette période de l’année où tout semble dormir mais où, en réalité, foisonne tant de potentialités pour les saisons à venir. En effet, derrière cet amas de blanc se cache de nombreux signes de vie, de découvertes potentielles et de créativités qui demandent tout simplement à s’épanouir aux premiers rayons chauds de notre bon ami le soleil.

Bref, les verbes « paraître » et « être » sont intimement liés puisque d’une part derrière chacune des images que nous nous faisons de l’autre, de cet autre que nous rencontrons presque à tous les jours, se trouvent souvent des trésors insoupçonnés. Je me rappelle bien, à titre d’exemple afin de corroborer mes propos, d’une rencontre que dame fortune m’avait permis de vivre avec un homme atteint d’un handicap assez sérieux. Cloué sur sa chaise roulante et avec un corps difforme, rien ne me laissait présager toute la sagesse qui se trouvait en lui.

J’ai donc décidé d’entreprendre une discussion avec lui afin de le connaître un peu et, je l’avoue d’emblée, de passer le temps avant de me rendre à mon rendez-vous avec mon médecin. Croyez-le ou non, ce fut la seule fois où je suis arrivé en retard à un rendez-vous  médical depuis ma plus tendre enfance. En effet, cet homme possédait une culture générale que j’avais rarement vue jusqu’alors. Aucun sujet ne lui échappait; la médecine, l’histoire, la littérature et bien d’autres domaines. Je n’ai jamais eu autant de plaisir à discuter avec un pur étranger. Un étranger qui a laissé sur votre humble serviteur une empreinte du plus grand respect qui soit envers un homme.

Ceci m’amène à vous dire ceci: Être un modèle nu, c’est d’être apte à déceler la richesse qui nous entoure d’abord et avant tout pour ensuite réussir à la transposer dans les poses réalisées lors des séances de nudité artistique. En effet, l’essentiel est de pouvoir surpasser notre « paraître » par notre « être » véritable à chacune des séances. Voilà pourquoi il est important à mes yeux de revivre émotionnellement mes expériences de vie lors de mes séances afin de communier de corps et d’esprits avec les artistes pour qui je pose. Quoi de mieux que de se remémorer une telle rencontre pour réussir à faire passer le message suivant que l' »être » est loin du « paraître »? Dommage que nous vivons dans une société où une telle philosophie est loin de faire légion. Qu’en pensez-vous?

De

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada