Archives de tags | craintes

À demi nue

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

À demi nue

 

Bonjour chérie,

As-tu bien dormi ?

Toute la nuit, tu étais si secouée.

Des mots étranges, tu as sans cesse répété.

 

Étais-tu sous l’emprise d’un envoûtement ?

Je voulais te serrer dans mes bras tendrement.

Mais, tu me repoussas avec grande violence.

Quelqu’un a-t-il volé ta douce innocence ?

 

Ne sachant que dire, que faire.

J’ai pu que te laisser dans cet enfer.

Tout en veillant sur toi tel un amant prévenant.

Épiant tes moindres faits et gestes prudemment.

 

Écoutant le son constant de la sonnerie.

De la pendule qui, par ses tictacs, me gardait en vie.

Jusqu’à l’aube annonçant en silence une nouvelle journée.

Où tu as ouvert les yeux et de mes craintes enfin terminées.

 

Comme tu es belle malgré cette nuit blanche,

Tu es recouverte d’un drap de satin jusqu’aux hanches.

Me laissant admirer l’auréole de tes seins,

Une véritable bénédiction, gracieuseté des saints.

 

Cela fait maintenant plusieurs années que nous sommes ensemble.

Je n’ai jamais eu la chance de te voir ainsi, il semble.

Comme tu es magnifique à demi nue.

Un être angélique tombé des nues.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Dites-moi le futur !

Dites-moi le futur ! Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Tell-me-the-future-914853014

Dites-moi le futur !

 

Bonjour mademoiselle,

Comme vous êtes si belle.

Mais d’abord, je tiens à vous féliciter.

Pour l’originalité dans cette chaleureuse entrée.

 

En effet, je me suis senti tellement bien.

Je sais que vous avez les réponses entre vos mains.

Tant de questions hantent sans cesse mon esprit.

Que mon sommeil en est troublé chaque nuit !

 

Ce sera dans quelques jours mon anniversaire.

Mais, le désir de festoyer, je n’en éprouve guère.

Croyez-le ou non. J’atteindrai bientôt la soixantaine.

Et, je l’avoue avec plaisir, j’ai eu de la veine.

 

En effet, les médecins avaient prédit à ma naissance.

Que je mourrais bien avant la fin de ma tendre enfance !

Et, bien d’autres choses encore, que je préfère éclipser.

C’est bon de savoir tourner à jamais les pages du passé.

 

Cependant, je crains tellement pour les années à venir.

Je pense à ceux que j’aime et cela me fait cruellement souffrir.

Je désirais tant que la bonté et l’entraide deviennent la voie de l’humanité.

Au lieu de cela, les guerres, les famines et la haine restent les pires calamités.

 

Jamais je n’aurais cru traverser une pandémie,

À laquelle s’y ajouterait, semble-t-il, un nouveau conflit ?

J’avais tant espoir de vivre une décennie de paix et d’amour.

Mais, au lieu de cela, mes rêves de jeunesse se sont envolés pour toujours.

 

Si je viens vous rencontrer en votre si exotique demeure.

C’est que je me rends bien compte que peu à peu mon âme se meurt.

Que voyez-vous dans vos cartes ? Ô, belle dame aux yeux d’un bleu si pur.

Mes craintes et mes peurs sont-elles fondées ? Allez ! Dites-moi le futur !

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Miroir, miroir

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Miroir, miroir

 

Miroir, miroir.

C’est déjà le soir.

Tout semble terne.

Tout est que baliverne.

 

Je ne regarde plus les nouvelles,

Car j’ose croire que la vie est encore belle.

Je me contente alors d’écouter de vieilles chansons,

Que mes amants et moi avec joie fredonnions.

 

Suis-je la seule en ce monde si étrange,

Qui croit aux fées, aux farfadets et aux anges ?

Suis-je la seule qui espère en un temps meilleur ?

Qui rêve de grands jardins parsemés de mille fleurs.

 

Ô miroir ! Gentil miroir.

Dis-moi qu’il n’est pas trop tard.

D’avoir foi en un avenir prometteur,

Et d’éloigner de moi les craintes et les peurs.

 

Tu reflètes si bien le blond de ma chevelure,

Qui est digne d’un oiseau à la plus belle parure.

Tu me renvoies avec finesse le bleu de mes yeux,

Un bleu comme était le ciel en un temps radieux.

 

Toi seul sais si bien épouser mon corps,

Et dont l’envie de faire l’amour à pleines dents le mord.

Et que dire de mes lèvres rouges comme le sang ?

Ces lèvres qui n’ont pas été embrassées depuis si longtemps.

 

Miroir, ô, miroir ! Devrais-je invoquer les saints ?

Afin qu’un ange puisse descendre du ciel pour me caresser les seins.

Que me pèsent ces jours de solitude loin de mes aventures.

Toutefois, je garde en mon cœur de l’espoir, car rien ne dure.

 

Tu es toujours là fort heureusement.

Toi qui me rassures affectueusement.

Et qui reflète avec grande douceur ma beauté,

Alors que j’attends la venue de la matinée.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Pleure bébé

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Pleure bébé

 

Ô, mon amour, je peux concevoir.

Que tant d’injustice est pénible à voir,

Tant de pauvreté et de famine existent encore,

Alors que quelques privilégiés roulent sur de l’or.

 

Tant de personnes vivent dans la précarité,

Alors que d’autres savourent des plats à satiété,

Tant d’êtres humains connaissent la douleur,

Alors que d’autres ignorent ce qu’est même la peur.

 

Pleure ô mon tendre bébé,

Pleure bébé à la chevelure dorée,

Pourrais-tu, je t’en prie, chanter un air?

Qui fera oublier les calamités de cette ère.

 

Que ta voix apaise nos appréhensions,

De nos craintes qui nous font perdre la raison,

Redonne-nous le goût de vivre et de sourire,

Et ainsi viendra en nous l’envie irrésistible de rire.

 

Ô ma chère beauté,

Apprends-nous à chanter,

Et, surtout, cesse de pleurer en cette journée,

Le monde ignore de quoi sera sa destinée.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

Je t’offrirai

Je t’offrirai

 

En ce jour, je t’offrirai.

Un bouquet de superbes fleurs,

Pour te donner joie de vivre et belle humeur,

Quelques fleurs pour que cette journée soit égayée.

 

En ce jour, je t’amènerai

Dans le plus fastueux des restaurants,

Je te conterai fleurette en admirant ta beauté ardemment,

À la lumière d’une chandelle, te dire des mots d’amour, de cesse je n’aurai.

 

C’est jour de ton anniversaire,

Voilà pourquoi je désire être avec celle,

Qui a su transformer ma vie en une merveille,

Moi qui en mon cœur ne vivait que de craintes et de guerre.

 

Femme qui a la beauté de la jeunesse,

Tu as su me tendre la main pour espérer en l’avenir,

De m’extirper de mon passé qui me faisait tant souffrir,

Femme qui a su mettre en moi un peu d’amour malgré ma vieillesse.

 

Dis-moi ce que je pourrais faire,

Pour en ce jour spécial faire briller tes yeux,

Tes yeux dans lesquels j’ai vu comme ce monde est merveilleux,

Puisque je suis un simple homme, je peux que t’offrir ces fleurs pour te plaire.

 

Tu me rappelles ma tendre fiancée d’autrefois,

Femme douce comme une colombe et belle comme le printemps,

Qui a quitté cette vie à la suite d’un accident voilà déjà trop longtemps,

J’ai tellement voulu en Dieu que j’en ai perdu la moindre parcelle de foi.

 

Mais, devant tant de grâce, c’est un peu grâce à toi.

Que je me rends compte de toute la chance que j’ai maintenant,

Un chagrin d’amour dure qu’un instant alors que la vie dure éternellement,

Et que la vieillesse n’empêchera jamais mon cœur d’être en émoi.

 

Joyeux anniversaire, ô charmante jeune dame.

Que cette journée soit le début d’une vie longue et magnifique,

Et que ces quelques fleurs soient le gage d’un succès féérique,

 Et que votre avenir soit accompagné d’un amour sans larmes.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada