Archives de tags | chaste désir

En ce temps de carême

En ce temps de carême poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par rasmus-art Source : https://www.deviantart.com/rasmus-art/art/The-Nun-and-I-905809079

En ce temps de carême

 

En ce temps de privation, de carême,

Avec allégresse, je fais le péché que j’aime.

Celui du bien-être que me donne celui de la luxure.

Auprès de ces dames fort jolies aux idées impures.

 

Tous les péchés sont mortels, même les véniels.

Depuis la chute d’Adam et d’Ève, nous ne sommes pas éternels.

Ô, quelle désolation, quel chagrin, pour chaque être vivant !

Que, par un coup du destin, leurs âmes voleront au vent !

 

Ainsi en a voulu la vie depuis l’aube des jours jusqu’à aujourd’hui.

Que nous naissions par un chaste désir ou une honteuse envie.

Souvent par un noble geste d’amour ou par une libertine passion.

Pour mourir, au crépuscule de notre existence, malgré nos aspirations.

 

En ce temps de carême qui porte à tant de réflexion.

Trouvant nos réponses chez Platon ou dans les livres de Sion.

Quoiqu’il en soit, nulle sagesse n’est née sans une véritable expérience.

Voilà pourquoi, savoir-faire l’amour, est la plus exaltante des sciences.

 

Quoi que l’on vous ait dit, ne vous y trompez pas, chers amis.

C’est d’abord dans le péché de la luxure qu’est l’origine de la vie.

Bien que ce soit par la guerre qu’aient émergé les nations.

C’est dans les aventures pécheresses que sont nées les populations.

 

C’est dans les livres d’histoire que l’on raconte le glorieux passé.

Mais, c’est dans les plaisirs de la chair que nous apprenons à aimer.

Pensez-vous que je suis un malotru, un être immoral, un pervers ?

Pourtant, ce que j’en ai aimé de ces femmes aux yeux bleus ou verts.

 

Des femmes si sensuelles pour lesquelles je ferai n’importe quoi.

Car, elles ont su rejoindre mon âme au plus profond de moi.

Et puis ? Comment pouvons-nous faire une bonne confession ?

Si, de la luxure, nous n’avons pas su tirer du plaisir à profusion.

 

Raspoutine ! Cher Raspoutine ! Apprends-moi dès maintenant à danser.

Ô, moine venu de la steppe, de la Sibérie ! Apprends-moi à chanter.

Toutefois, que je ne meurs point, comme toi, dans une eau glacée.

Mais, que mon corps repose dans les bras de mes amantes adorées.

 

En ce temps de carême, il faut savoir choisir son péché favori.

Pour ma part, j’ai pris la luxure puisqu’à mon humble avis.

Le plaisir est autant à celui qui le donne qu’à celui qui reçoit.

Avant de mourir, l’accomplir une seule nuit, permettez-le-moi.

 

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada