Archives de tags | hymnes

Dévotion charnelle

Dévotion charnelle
Photo par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

Dévotion charnelle

 

Telle une chandelle,

À la flamme flamboyante et rouge,

Seule, immobile et à peine mes seins bougent.

De mon corps pour toi je t’offre ma féminité si belle.

 

Féminité sacrée tel un vase pur,

Dont témoignent mes mamelons si durs,

Tout en étant appuyée sur mes genoux telle une fidèle,

À son maître lui jurera obéissance pour une vie éternelle.

 

Mon corps est un temple saint,

Dont les cloches sont ses magnifiques seins,

Et les courbes de son corps en sont remparts impénétrables,

Qui lui donnent un air à la fois si mystérieux mais tellement désirable.

 

Tête penchée loin vers l’arrière,

Yeux entièrement clos pour le repos d’une guerrière,

Mains tendues à la fois avec délicatesse et fermeté sur le sol,

J’attends avec hâte de recevoir sur moi ta semence telle une auréole.

 

Vous savez bien que j’ai pour vous une dévotion spirituelle,

Comme je sais bien que vous avez pour moi une dévotion charnelle.

Car il n’y a rien en ce monde de plus différents que le corps et la chair,

Qui de tous les temps et en de nombreuses occasions se font la guerre.

 

Triste constat en cet instant précis,

Que devant le choix à faire gens sont souvent indécis,

Que faut-il choisir entre la chair et l’esprit à chaque jour?

Sachant qu’après notre vie, de nos actes, nous répondrons pour toujours.

 

Dévotion par amour ou bien par frayeur,

Dévotion manifestée par les hymnes appris par cœur,

Dévotion transposée depuis l’éternité dans les lieux intemporels,

Dévotion partagée entre un maître merveilleux et sa flamme si belle.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

C’est à ton tour

C'est à ton tour
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

C’est à ton tour

 

J’ai joué des airs de mon pays,
Je t’ai fait connaître des chants de mes contrées,
Des mélodies chantées par des gens que j’ai tant aimés,
Des hymnes qui m’ont rappelé de mon petit coin de paradis.

 

J’ai tenu mon violon tel un trésor,
D’où sortirent des notes volant vers le dehors,
Des notes trop longtemps emprisonnées dans cette prison de bois,
Ayant pour barreaux ces cordes d’acier les retenant de tout le poids.

 

Pourtant, il me suffisait de quelques coups de ma baguette,
Pour en faire sortir couplets joyeux de quelques chansonnettes,
Je n’ai point bougé devant toi qui avait une mine tellement amusée,
Ayant pour seul vêtement que ce violon pour recouvrir ma gracieuse nudité.

 

Maintenant que je t’ai, il me semble, tout interprété,
J’aurais une grande mais unique faveur à te demander,
Déshabille-toi et prends ce violon sans poser de questions ni de détour,
Car je sais bien que tu es un virtuose, voilà pourquoi en jouer c’est à ton tour.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Lumière sur ton corps

Lumière sur ma belle
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Lumière sur ton corps

 

Dans l’obscurité de la druidique forêt,
Nous nous y sommes rendus aussitôt prêts,
Afin d’y découvrir la plus belle des créations,
Et toi et moi, de coeurs et d’esprits, nous y chantions.

 

Nous y psalmodiions vieilles chansons tels des hymnes,
Sous les airs de ce illustre tambour ancestral sous ses rythmes,
Avec des mots germaniques longtemps oubliés par le monde civilisé,
Ce monde rompant nos valeurs pour s’engloutir dans l’insipide société.

 

J’ai cessé un instant de chanter,
Afin de ta mystérieuse beauté la contempler,
Dans les bruits de mère-nature si généreuse pour ses enfants,
Je n’ai pu m’empêcher de penser à ce monde légué à nos descendants.

 

C’est alors que tu fixas le lointain horizon,
Y déployant avec tendresse ton regard sans peur,
Attendant le dieu germain Alfadir te réchauffer de ses ardeurs,
Et de ses flammes ton divin corps fut illuminé avec grande précaution.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada