Archives de tags | compréhension

Spectacle de Rogers Waters

Spectacle de Rogers Waters au Centre Vidéotron

Spectacle de Rogers Waters

Bonjour tout le monde,

Il est assez rare que je partage sur mon blogue mes présences aux concerts auxquels j’assiste. Cependant, j’ai voulu faire part de mon appréciation personnelle à propos de la prestation de Rogers Waters. Une performance qui a eu lieu le dimanche 17 juillet au Centre Vidéotron.

J’avoue d’emblée que c’est la première fois que j’ai participé au spectacle de cette icône de la musique britannique. Une autre occasion d’y assister aurait-elle pu être possible ? Nul ne peut répondre à cette question.

Entrons maintenant dans le vif du sujet. Tout d’abord, j’ai bien aimé l’agencement de la scène qui offrait aux gens présents une vue de 360 degrés. Une telle particularité permettait de juger à sa juste valeur le rôle de chaque artiste tout en ayant sous les yeux le chanteur à la voix magnifique qu’est Rogers Waters. Ensuite, les projections en continu facilitaient la compréhension des différents sujets abordés au sein des compositions. Des thèmes en lien avec l’actualité et qui, même s’ils sont loin d’être positifs, doivent être approchés afin de se sensibiliser à ce qui nous entoure. Enfin, la qualité de la sonorité des lieux est un véritable bijou offrait l’opportunité de savourer chaque note de la trame musicale des œuvres interprétées par Rogers Waters et les artistes qui ont accompagné sur la scène.

La seule critique négative est, et c’est mon humble avis, la récurrence des faits sombres abordés tout au long du spectacle. Comme dit si bien le proverbe, trop, c’est comme pas assez. Néanmoins, cela a été une très bien dans l’ensemble.

Merci de m’avoir lu.

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Avis à tout le monde

Avis à tout le monde
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Avis à tout le monde

Bon début de semaine tout le monde,

Notre beau RollandJr m’a demandée de vous expliquer certaines situations qui lui sont hors contrôle. Mais, il tient avant toutes choses exprimer sa profonde gratitude à tous les artistes qui travaillent dans le domaine de la nudité artistique et qui ont accepté de collaborer à la construction de son blogue. Ses remerciements vont en particuliers à Rick B., à G.B., d’Allemagne et bien d’autres vivant tant en Europe, qu’en Océanie et en Amérique du Nord. Des artistes qui par leurs réalisations lui ont permis d’enrichir ce blogue lequel est entretenu de manière assidue avec une passion presque religieuse. Ceux et celles qui suivent ses publications l’ont certainement remarqué.

Cependant, comme plusieurs d’entre vous le savent, ce blogue avait pour objectif de le faire connaître en tant que modèle vivant, voir nudité intégrale, auprès des écoles d’arts et des ateliers en art situés dans la province du Québec. Cela lui a été d’un grand secours pour se faire connaître autrement qu’un simple survivant de la thalidomide. Toutefois, devant l’ampleur de la problématique d’une pandémie mondiale causée par un méchant virus, les écoles d’arts et les ateliers en art ont fermé leurs portes pour une période indéterminée. À vrai dire, il ne s’attendait vraiment pas à une telle situation tout comme la grande majorité d’entre vous.

Voilà pourquoi il devra mettre un terme à sa carrière de modèle vivant le temps que tout redevient à la normale. Combien de temps cela prendra ? Excellente question que nul ne possède de réponse. Gardons tout de même confiance en l’avenir. Quoiqu’il en soit, la rédaction de son blogue se poursuivra envers et contre tout et ce, grâce à l’apport extraordinaire de tous les artistes qui acceptent avec une générosité incroyable de lui permettre de s’inspirer de leurs œuvres pour ses publications. Publications qui prennent formes sous différents aspects allant de la prose à la poésie en passant par des entrevues.

Mon beau Rolland vous remercie infiniment pour votre compréhension.

Signé : Alexandra

La question irrésolue

La question irrésolue

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

La question irrésolue

 

Je me souviens,
D’un triste lendemain,
Où mon père nous a finalement quittées,
Me laissant seule avec ma mère bien-aimée.

 

Je lui ai demandé pourquoi?
Pourquoi est-il parti loin de toi et moi?
Elle m’a fait pour seule réponse quelques larmes,
Qui me défoncèrent le cœur d’enfant telle une lourde arme.

 

Puis les années passèrent de manière indubitable,
Mais jamais nous avions manqué de quoi sur la table,
Mère certes peu fortunée mais à la main tant généreuse,
Que n’avait-elle pas fait pour que je sois malgré tout heureuse?

 

Elle m’offrit toutes ses richesses enfouies dans sa mémoire
Qu’elle avait elle-même reçues de sa mère et celle-ci de la sienne,
Avec une patience angélique et grande attention elle les firent miennes,
Des chansons gaies et des pas de danse de nos contrées, tel noble art.

 

Mais, elle m’enseigna sa plus grande leçon dans un lieu retiré.
Souviens-toi qu’à question confuse, une réponse est souvent donnée.
Et c’est dans cette danse entièrement nue que ce soir tu apprendras,
Afin que tu comprennes qu’en toi la compréhension de la vie tu trouveras.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Ça me blesse

a me blesse
Photo par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

Ça me blesse

 

Qui a dit que les mots sont sans importance ?
Croyez-moi ! Ils peuvent tuer aussi bien qu’une corde de potence.
Je buvais ses paroles trompeuses comme l’on boit à la claire fontaine,
Moi qui lui offrais mon corps sans broncher à chaque nuit pour faire ma vilaine.

 

Que de gestes d’amour pur, je lui ai donnés.
Que de baisers sur le long de son corps je lui ai prodigués,
Que de ses fantasmes dont j’en ignorais même l’existence j’ai réalisés,
Toujours souriante, toujours belle, toujours prête tel qu’il me l’a demandée.

 

Ne me doutant point ce qui allait arriver en cet instant en cette nuit,
J’ai voulu lui faire une grande surprise qu’il s’en souviendrait toute la vie,
Arrivée dans son appartement, j’y ai trouvé une missive écrite par une étrangère,
Quelques feuilles parfumées et griffonnées à la main dont la teneur je n’en savais guère.

 

Quelques phrases à la main de jeune femme si bien composées,
Que de ma simple compréhension, je pouvais certainement pas en douter,
Des mots sensuels tournés en phrases sans équivoque pour la femme que je suis,
Des tournures de phrases que j’aurais pu faire tellement mon coeur comme le sien fut épris.

 

Coeur si épris mais comme on lui avait menti,
Mensonge, cruauté, hypocrisie sans omettre l’envie.
L’envie de tout quitter, de tout abandonner pour en finir,
Pour en finir avec cette douleur, cette torpeur qui m’a envahie.

 

Oui, cette lettre m’a blessée, presque tuée.
Alors que je lui avais donné mon attention sans compter,
Sans rien demander en retour si ce n’est qu’être entièrement blanc,
Mais ces phrases imprimées à l’eau de rose a enlevé en moi mon amour assurément.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Les avantages d’un atelier

thumbnail_DSC_1105

Séance de nudité artistique très intime qui a eu lieu à Montréal le 15 septembre 2015

 

Les avantages d’un atelier

Bonjour tout le monde,

Je profite du froid automnal qui s’abat dans ma belle région pour vous parler d’un aspect bien particulier de ma passion en tant que modèle vivant pour des ateliers en arts. Il est à noter que je fais bel et bien référence aux ateliers et non pas aux écoles d’arts. La raison d’être d’une telle spécification réside dans le fait qu’il sera ici question des différents aspects plutôt positifs au sein des ateliers. En effet, sans vouloir rabaisser les séances au sein des écoles d’art, celles qui ont lieu lors des ateliers possèdent des avantages plutôt intéressants.  Je retiendrai les trois plus importants d’entre eux, et ce dans un souci d’alléger le présent article.

Le premier avantage est la facilité d’établir un lien intime entre les personnes présentes. En effet, il est plus aisé de s’intéresser aux individus qui sont venus souvent de très loin pour participer auxdites séances. Je pense, à titre d’exemple, à la professeure d’anglais de Toronto qui avait profité de son séjour dans la métropole du Québec pour réaliser quelques dessins à partir de mes prestations. Vous avez sans aucun doute deviné que votre humble serviteur a longuement discuté avec l’artiste-amateur même si nos échanges dans les deux langues officielles ont été loin d’être approfondies. Quoiqu’il en soit, nos rires momentanés ont rendu notre discussion fort agréable. L’humour est gage de bon succès dans les rapports humains. D’ailleurs, elle m’a été une aide précieuse dans ma préparation.  Une aide qui s’est poursuit à quelques reprises. Le deuxième avantage réside dans la capacité d’expliquer plus en détails non seulement chacune des poses choisies en cette occasion, mais aussi leur origine. Certes, une image vaut mille mots. Parfois, certains mots peuvent aider à saisir davantage ce que le modèle vivant désire faire vivre parmi les artistes. Voilà pourquoi j’apprécies les ateliers puisque, contrairement aux cours de dessins dans les écoles d’art, c’est le modèle vivant qui « contrôle » le tout. Il est à la fois la pierre angulaire, le maître d’oeuvre et l’objet d’étude de la prestation. Il va de soi qu’il doit en tout temps tenir-compte des attentes des artistes tout en s’adaptant à leurs niveaux professionnels ou amateurs.

Ce dernier point est crucial dans le bon déroulement d’un atelier. En effet, la capacité d’adaptation du modèle vivant est fondamentale pour un tel événement. Chaque artiste possède son expérience, sa vision inhérente du corps étudié, sa compréhension de la nudité et, fait non négligeable, l’aisance à l’égard du modèle nu. Ce qui ressort encore plus lorsque celui-ci est quelque peu, disons-le avec franchise, « atypique ». Enfin, le dernier avantage est la possibilité d’offrir une prestation plus intimiste des poses choisies. Reconnaissons-le ! Certaines postures ne pourraient en aucun cas être réalisées dans les classes de dessins de niveau collégial ou bien universitaire. La liberté de mouvement est de plus en plus restreinte au fil de la notoriété des institutions d’enseignement.

En résumé, on perd d’une main ce que l’on gagne de l’autre. Les écoles d’art offrent bien des avantages pour favoriser la rigueur et le développement de créativité parmi leurs élèves, mais au prix de la perte de liberté. Pour leur part, les ateliers favorisent une marge de liberté non négligeable chez leurs participants en mettant l’accent sur ce que le modèle vivant désire offrir tandis que dans  le cas plus haut ce sont les consignes de l’enseignant qui ont préséance sur presque tout.

Je vous remercie pour votre assiduité.

À bientôt !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada