Archives de tags | chansons

Verso

FB_IMG_1536944961090

Dessin par Eri Kel de la France

Verso

 

Vers le petit matin,
Vers un autre demain,
Vers un monde sans lendemain,
Vers un lieu de chansons aux doux refrains.

 

Vers un autre lieu,
Qui est sous les cieux,
Vers un autre endroit,
Où tout est parfait et droit.

 

Vers où porte mon regard ?
Avant qu’il ne soit à jamais trop tard,
Vers quel endroit trouverai-je mon inspiration?
Là où mon cœur et mon âme enfin s’uniront.

 

C’est maintenant là que je te vois,
En cet instant sans autre loi,
Où m’est offert ce verso,
Que je dessine aussitôt.

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Qu’est-il advenu de ce monde ? 

41402431_10156008499374107_5512838593137082368_n

Avec la permission de Alice Folletrange (modèle) et Louis-Albert Ducharme (photographe)

Qu’est-il advenu de ce monde ? 

 

Je sors de mon sommeil, 

À peine je me réveille, 

Je ne crois pas ce que je vois, 

Est-ce réel ce qui est devant moi ? 

 

Que s’est-il donc passé ? 

Pourquoi cette triste réalité ? 

Comment en est-on arrivé à ce fait ? 

Il n’y a pas si longtemps l’amour existait. 

 

La liberté n’était point qu’un simple mot du dictionnaire, 

Et la foi en l’avenir était transportée au-delà des mers, 

Le courage et la vérité étaient souvent récompensés, 

Maintenant il n’y a que le mensonge qui est valorisé. 

 

Je ne crois pas ce que j’entends, 

Les cris et les pleurs de tous ces enfants, 

De tous ces gens égarés sur le chemin sans fin, 

Qui ne connaissent que désespoir, la soif et la faim. 

 

Mais, qu’est-il donc advenu ? 

À ce monde où il n’y a pas si longtemps, 

On y fredonnait les plus belles chansons de tous les temps, 

Celles du Peace & Love chantées par des gens souvent nus. 

 

Ce que je ferais, 

Pour que l’espoir renaît, 

Pour que les murs soient à jamais défaits, 

Qu’est-il advenu de ce monde où tout semble si laid ? 

 

De 

 

Rolland St-Gelais 

Québec (Québec) 

Canada 

Pour un brin

40438302_230565614291294_7057059230754275328_n

 

Magnifique dessin par Juste Angèle

 

Pour un brin

 

Pour un brin de folie, 

Je me ferai belle cette nuit, 

Belle comme si c’était le dernier jour de ma vie, 

Car grande vérité que rien en ce monde dure à l’infini. 

 

Pour un brin d’espoir, 

Je m’offrirai à toi ce soir, 

Comme si c’était la nuit du désespoir, 

Car grande sagesse que l’on ne peut tout savoir.

 

Pour un brin de passion, 

J’écouterai des Beatles l’une de leurs chansons. 

Une chanson d’amour fredonnée par ces garçons, 

Une mélodie perdue dans le temps sans-façon.

 

Pour un brin de bonheur, 

 Je serai nue pour atténuer tes malheurs, 

Nue sans arrière-pensées malgré l’heure, 

Je le ferai sans mentir, ni en faire un leurre,

 

  Pour un brin de survolte, 

Nous saisirons ce moment sans révolte, 

Et de mes sentiments pour toi sans virevolte, 

Je les vivrai avec intensité avec une touche de désinvolte.

 

De

 

RollandJr St-Gelais 

Québec (Québec) 

Canada   

Rose Tattoo

 

Rose Tattoo

by

Dropkick Murphys

(Merci à mon amie Élisa R. de la Finlande pour cette belle chanson.)

The pictures tell the story
This life has many shades
I’d wake up every morning and before I’d start each day
I’d take a drag from last nights cigarette
That smoldered in its tray
Down a little something and then be on my way
I traveled far and wide
And laid this head in many ports
I was guided by a compass
I saw beauty to the north
I drew the tales of many lives
And wore the faces of my own
I had these memories all around me
So I wouldn’t be alone

 

Some may be from showing up
Others are from growing up
Sometimes I was so messed up and didn’t have a clue
I ain’t winning no one over
I wear it just for you
I’ve got your name written here
In a rose tattoo
In a rose tattoo
In a rose tattoo
I’ve got your name written here
In a rose tattoo

 

This ones for the mighty sea
Mischief, gold and piracy

This ones for the man that raised me
Taught me sacrifice and bravery
This ones for our favorite game
Black and gold, we wave the flag

This ones for my family name
With pride I wear it to the grave

Some may be from showing up
Others are from growing up
Sometimes I was so messed up and didn’t have a clue
I ain’t winning no one over
I wear it just for you
I’ve got your name written here
In a rose tattoo
In a rose tattoo
In a rose tattoo
I’ve got your name written here
In a rose tattoo
In a rose tattoo
In a rose tattoo
I’ve got your name written here
In a rose tattoo
In a rose tattoo
In a rose tattoo
I’ve got your name written here
In a rose tattoo

 

This one means the most to me
Stays here for eternity
A ship that always stays the course
An anchor for my every choice
A rose that shines down from above
I signed and sealed these words in blood
I heard them once, sung in a song
It played again and we sang along

You’ll always be there with me
Even if you’re gone
You’ll always have my love
Our memory will live on

Some may be from showing up
Others are from growing up
Sometimes I was so messed up and didn’t have a clue
I ain’t winning no one over
I wear it just for you
I’ve got your name written here
In a rose tattoo
In a rose tattoo
In a rose tattoo
I’ve got your name written here
In a rose tattoo

 

In a rose tattoo
In a rose tattoo
I’ve got your name written here
In a rose tattoo
In a rose tattoo
In a rose tattoo
With pride I’ll wear it to the grave for you
In a rose tattoo
In a rose tattoo
I’ve got your name written here
In a rose tattoo
In a rose tattoo
In a rose tattoo
Signed and sealed in blood I would die for yo

Les mots par Renaud

Les mots par Renaud

 

C’est pas donné aux animaux
Pas non plus au premier blaireau
Mais quand ça vous colle à la peau
Putain qu’est-ce-que ça vous tient chaud
Écrire et faire vivre les mots
Sur la feuille et son blanc manteau
Ça vous rend libre comme l’oiseau
Ça vous libère de tous les maux
Ça vous libère de tous les maux

 

[Refrain]
C’est un don du ciel, une grâce
Qui rend la vie moins dégueulasse
Qui vous assigne une place
Plus près des anges que des angoisses

 

[Couplet 2]
Poèmes, chansons, brûlots
Vous ouvrent des mondes plus beaux
Des horizons toujours nouveaux
Qui vous éloignent des troupeaux
Et il suffit de quelques mots
Pour toucher le cœur des marmots
Pour apaiser les longs sanglots
Quand votre vie part à vau l’eau
Quand votre vie part à vau l’eau

 

C’est un don du ciel, une grâce
Qui rend la vie moins dégueulasse
Qui vous assigne une place
Plus près des anges que des angoisses

 

[Couplet 3]
Les poèmes d’un Léautaud
Ceux d’un Brassens, d’un Nougaro
La plume d’un Victor Hugo
Éclairent ma vie comme un flambeau
Alors gloire à ces héros
Qui par la magie d’un stylo
Et parce qu’ils font vivre les mots
Emmènent mon esprit vers le haut
Emmènent mon esprit vers le haut

 

[Refrain]
C’est un don du ciel, une grâce
Qui rend la vie moins dégueulasse
Qui vous assigne une place
Plus près des anges que des angoisses
Qui vous assigne une place
Plus près des anges que des angoisses.

 

Source : https://genius.com/Renaud-les-mots-lyrics

Une grande dame, une artiste accomplie et une amie formidable.

Une grande dame, une artiste accomplie et une amie formidable.

Bonjour tout le monde,

Je vous présente un interview qu’une de mes amies a réalisé ces derniers jours. Un interview dans laquelle elle nous témoigne de sa passion artistique.  J’ai eu la chance d’assister à quelques-uns de ses spectacles et même, croyez-le ou non, d’être interrogé à mon tour par cette dame extraordinaire. Vous trouverez le lien en annexe menant à l’entrevue originale, et ce dans un souci de respecter les droits d’auteurs.

Merci de votre assiduité à suivre mes publications !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec) Canada

N.B. J’ai obtenu au préalable la permission de cette artiste avant de publier cet article et ce pour une question de respect à son égard.

10350518_883535028378199_6259659250927094899_n

Odile Dupont – « J’ai le fort désir de créer jusqu’à ma mort »

par

Aurore-Québec

Aujourd’hui, on vous présente l’artiste Isabelle Lapointe, alias Odile Dupont. ​Odile a créé un concept d’hybridation artistique entre la musique et le théâtre.  La forme et l’atmosphère classiques d’un concert de chansonnettes sont revisitées pour transporter les spectateurs dans un univers théâtral éclaté. Elle s’inspire du cabaret berlinois, des cafés-concerts parisiens, des déconstructions  musicales et théâtrales contemporaines, et surtout, de l’expressivité particulière de chant-actrices.

​Nous avons posé à Isabelle quelques questions sensibles qui offrent une perspective afin de mieux comprendre ce qui habite cet artiste.

Quels sont vos objectifs à long terme en tant qu’artiste?

J’ai le fort désir de créer jusqu’à ma mort et de trouver les chemins pour y arriver. À travers les années qui passent, je veux rester fidèle à moi-même, à ce qui me compose, à mes racines, à mon cœur, et ce, tout en restant sensible à ce qui se passe dans le monde des arts. J’espère rejoindre les gens qui se reconnaissent dans ma proposition, à petite-moyenne-grande échelle et à court-moyen-long terme. J’espère continuer d’échanger avec des amis(es) artistes qui m’inspirent et qui font leur art sans compromis, dans le plus grand Amour de leur public.

Quelle est votre vision par rapport à votre art?

Mon art est hétérogène parce que mon cœur l’est aussi. Et c’est assez spontané comme expression. J’écris des chansons, des poèmes et du théâtre. Je fais de la marionnette et je joue parfois à l’interprète-chanteuse. J’ai une pratique éclatée. Je vais là où ma pulsion créatrice me mène. Pourtant, une chose unit le tout dans ma pratique: le discours en soit, ma parole. Ce que je dis est, pour moi, un cri du cœur, un peu comme le Cri du Munch, mais avec de la douceur, du rose et de la « mignonnerie ». Je veux questionner notre époque et sa décadence. Je veux comprendre la perte de sens. Je veux comprendre cette séparation qui grandit entre les groupes d’individus. J’ai fondamentalement un mal de vivre intense quand je réfléchis à ce qui se passe. Et c’est là que j’ai besoin de créer. Parfois ça fait mal. Mais tout le temps, ça finit par faire du bien.

Comment percevez-vous le milieu artistique musical?

J’ai de la difficulté à me positionner quant à cette question. La question est très large. Et selon moi, il y a DES milieux. À Québec? Au Québec? On inclut les institutions, les organismes? Je me restreindrai donc à ma pratique personnelle. Pour ma part, j’ai plutôt l’impression d’être en contact avec des gens de façon individuelle parce que je ne fais pas partie d’une maison de disque, d’une gang d’amis(es) musiciens(nes) ou d’un collectif quelconque. Je n’ai pas étudié avec des artistes de la musique… Je ne connais donc pas le milieu, même si je gravite parfois autour. Ma relation avec ce milieu, c’est surtout une personne à la fois. De toute façon, je suis timide. Quand je pense à des projets qui ont à voir avec la musique, je trouve toujours des collaborateurs généreux et talentueux. Je trouve aussi un milieu aidant, entre autre grâce à l’apport de l’Ampli de Québec. Là où je suis déçue, c’est qu’il n’y a pas un gros milieu pour la Chanson. J’ai l’impression qu’on est dans une époque plus musicale que textuelle. J’aimerais bien que le milieu s’ouvre à ce genre et qu’il lui offre une tribune plus grande. Il faut dire que je trouve qu’on diffuse trop de chansons faciles et qu’on passe à côté du renouvellement du genre. Des auteurs écrivent des bijoux de chanson, autant dans la forme que dans le fond, et on ne les entend pas assez.

Quelles sont vos sources d’inspiration artistiques?

En chanson: Félix Leclerc, Pauline Julien, Fréhel, La Bolduc, Diane Dufresne, Edith Piaf, Boris Vian, Patsy Cline, Jacques Brel, Aristide Bruant, Kurt Weill, Marlene Dietrich. Il y a la chansonnette, le cabaret et la chanson à répondre qui m’obsèdent aussi! Et j’ai un faible pour la chanson country! Ma mère en chantait tellement. Donc, ma mère est une grande inspiration!

Selon vous, comment l’art influence-t-il l’être humain?

Selon moi, l’art n’influence pas l’être humain. C’est l’être humain qui influence l’art. L’art est souvent un écho à ce qui se passe dans le monde et une occasion de communication authentique. Si c’est le contraire, je pense que l’art est dévié de sa fonction qui me semble presque sacrée. Je m’arrête donc en disant que l’usage que j’apprécie le plus de l’art en général, c’est celui de « liant » social. Quand des gens de milieux de vie différents, de villes/pays différents, de langues différentes, de planètes différentes, d’âges différents (etc.) s’associent pour vivre ensemble un moment d’art et se regardent avec un sourire dans les yeux, je pense que là, il se passe quelque chose que seul l’art peut créer.

Source : http://www.aurore.quebec/blogue/odile-dupont-jai-le-fort-desir-de-creer-jusqua-ma-mort

Une soirée inoubliable

En compagnie de Danny Fontaine

En compagnie de Danny Fontaine

Une soirée inoubliable

Bonjour tout le monde!

Il me fait plaisir de partager avec vous mon expérience en tant que spectateur d’une soirée où le chant et le bon goût furent à l’honneur. Pourquoi donc parler d’un tel sujet puisque l’on peut assister à de nombreux spectacles riches en variété, et ce, un peu partout sur notre bonne vieille terre? Je vous l’accorde. Il y a de très bon spectacles qui sont offerts de par la vaste monde. Par contre, peu d’entre eux sont l’oeuvre d’amis avec qui nous avons suivi les mêmes cours universitaires pendant de nombreuses années. Voilà l’une des raisons pour lesquelles j’ai cru bon de rédiger cet article.

Un artiste et un homme remarquable

Un artiste et un homme remarquable

D’autres raisons viennent s’ajouter à cette rédaction. Je pense, entre autres, à la passion, à la chaleur humaine et à la simplicité qu’a démontré la vedette de ce spectacle. Non! Il ne s’agit pas d’une mégastar du Québec bien connue du grand public. Et, pourtant, il mérite d’être connu et reconnu pour son talent artistique. Il y a aussi le fait qu’il existe dans la plupart des médias une propension malsaine à publier des articles qui traitent de sujets vraiment négatifs. J’ai donc décidé de faire contrepoids en publiant cet article où la positivisme est à l’avant-plan. Enfin, il y a mon désir de rendre un hommage bien amical à un homme extraordinaire, et j’ai nommé Danny Fontaine!

Il est utile d’écrire quelques mots sur cet artiste pour mieux comprendre ma satisfaction à l’égard  de ce spectacle. J’ai connu Danny F. lorsque nous étions des étudiants en théologie à l’université Laval de Québec et, si ma mémoire ne me fait pas défaut, nous avions suivi plusieurs cours dans le cadre de notre formation. Je me souviens d’une anecdote à propos d’une des séances en classe. Le professeur avait dit quelque chose sur les rapports de Jésus avec les prostituées et j’en avais alors profité pour griffoner sur un bout de papier une blague de mon crû pour, ensuite, le glisser sur sa table. Je me rapellerai toujours de l’éclat de rire qui sorti spontanément de Danny. C’est-là l’un de mes premiers souvenirs que j’ai de lui.

Nous avons aussi eu la chance de collaborer au sein de l’association étudiante de théologie dans laquelle nous étions fortement impliqués. C’est ainsi que nous avons joué ensemble sur la même scène durant une journée amicale offerte par notre association. À vrai dire, il m’avait offert son aide sans que je lui ai demandé lorsque je rendais hommage à un artiste handicapé très célèbre au Québec en interprétant, sous forme de lipsing, sa chanson intitulée: Comme je suis. Voyant que ma coupe de cheveux ne correspondait pas, alors-là pas du tout, à celle de ce chanteur, Danny s’est empressé de se placer derrière mon dos et se penchat vers moi pour placer ses longs cheveux sur ma tête me permettant ainsi de ressembler davantage à ce chanteur. Sa générosité est, le moins que l’on peut dire, vraiment grande.

Spontanéité et générosité sont ses principales qualités. Il n’est donc pas étonnant qu’elles aient été présentes tout au long du spectacle auquel Danny F. a convié son public. Dès les premiers instants, le public a été transporté au septième Ciel. C’est vrai

Spontanéité et générosité

Spontanéité et générosité

que nous n’étions pas dans un amphithéâtre de grand renom. Qu’à cela ne tienne, c’est Danny que nous voulions voir et surtout entendre. Et, à me rappeler les applaudissements nourris dans la salle, nous étions plus que comblés.

Accompagné par une pianiste et par un contrebassiste, son répertoire musical a été des plus variés. Il passa de chansons d’expression française à celles de langue anglaise, sans omettre quelques-unes en espagnole, de façon tout à fait remarquable. Tout était impeccable du début jusqu’à la fin, j’inclus ici les petites erreurs de parcours pendant le déroulement dont Danny fit preuve d’un sens de l’humour étonnant dans les circonstances.

Possédant une grande générosité, il nous a présenté un jeune artiste très talentueux qui nous a interprété quelques chansons d’Elvis Presley. Croyez-moi sur parole! Je m’étais fermé les yeux pour mieux savourer cet instant précieux. Je me suis alors vu entrain d’écouter les vieux 33 tours du King que mon beau-frère avait amené à la maison familiale afin de nous le faire connaître davantage suite à l’annonce de son décès sur les ondes radiophoniques de ce temps. Ce fut-là un bon coup de maitre de la part de Danny F.

En compagnie des jumelles Barnabé

En compagnie des jumelles Barabé

Un autre coup de maître est la présence des jumelles Sabrina et Stéphanie Barabé. Ces dernières , qui sont des femmes d’une grande beauté, ont participé à l’émission populaire La Voix. Elles sont devenues la coqueluche du grand public. Je me considère privilégié car j’ai eu la chance inouïe de discuter avec elles. Elles étaient assises tout juste derrière votre humble serviteur. Soyez rassurés-es! Je n’ai nullement eu l’intention de les importuner pendant le spectacle. Mais, quelques mots durant l’entracte n’étaient pas défendus. Leur beauté remarquable n’a d’égale que leur authenticité.  C’est ainsi qu’elles ont accepté ma requête d’être photographiées en ma présence. Faisant ainsi de moi un homme comblé! Il serait bien de prendre note que les jumelles Barabé ont interprété, pour le grand plaisir du public, deux chansons sublimes où leurs voix ont été mise à l’honneur.

Que puis-je conclure de cette soirée? Tout simplement qu’elle restera longtemps dans mon coeur. En effet, elle fait maintenant partie de ces moments qui rendent la vie si magnifique, si intense et si précieuse. Vous savez?! Cette vie si riche par la seule présence de gens extraordinaires tel que notre ami Danny Fontaine.

Reste comme tu es et tu iras loin.

Bravo Danny!

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Voici un aperçu de son grand talent.