Archives de tags | peau

Attache-moi

 

 

 

FB_IMG_1533678824942

Magnifique dessin de Gier De Gier pour un poème érotique

Attache-moi

 

Attache-moi

Je suis toute à toi

Je serai ta soumise

Car tu as remporté la mise.

 

Tu es mon seul maître

Celui qui m’apprendra à être

À être si belle comme il se doit

Et j’obéirai à ton regard et à tes doigts.

 

Pour ton plus grand et intime plaisir

Je saurai comment avec pudeur souffrir

Point un mot ne sortira de ma bouche dorée

Si ce n’est que mon désir de t’embrasser.

 

Je suis maintenant ton humble esclave

Attendant tes lèvres sur ma peau telle de la lave

Je garderai le silence pendant tes remontrances

Savourant parfois tes douces paroles remplies de romance.

 

Tu seras mon être divin

Qui me fera boire un mystérieux vin

Fait de raisins d’amour et de passion

Que nous savourons sans modération.

 

Je le fais par un pur amour

En t’offrant ma peau de velours

Viens! Prends-moi dès cet instant

Je n’en peux plus depuis trop longtemps.

 

De

 

RollandJr St Gelais

Québec (Québec)

Canada

Si seule dans cette foule

 

Avis aux intéressés !

Pour vous procurer un des ouvrages de ce photographe extraordinaire, veuillez écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de 

Si seule dans cette foule

 

Perdue dans mes pensées,

Malgré moi, elles ne font que passer.

Me sentant étouffer par mes vêtements,

Fabriqués par des êtres si méchants et si déments.

 

Finalement, n’en pouvant plus,

J’ai fait le pas et je me suis mise nue.

Afin de sentir l’air frais caresser sur ma peau,

Je me suis alors rappelé comment tu étais beau.

 

Lorsque nous étions ensemble cette nuit,

Dans la chaleur bienfaisante des draps de mon lit,

Où nous nous sommes librement avec tendresse offerts,

Loin des anges des cieux et des démons des lointains enfers.

 

Maintenant que tu es là, devant moi.

Avec grand sourire aux lèvres, je vais vers toi.

Je ressens ce désir surgir en moi telle une vague, une houle.

Ce désir de me donner car je me sens si seule dans cette foule.

 

De

 

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

À l’abri des regards

37742189_10156719801308919_976681726388469760_o

Dessin par Eri Kel de la France

À l’abri des regards

 

Que le temps passe!

Je vis cet instant et je trépasse.

Pas si longtemps je préparais mes pinceaux,

Alors que vous preniez grand soins de votre peau.

 

Sous la lumière d’un abat-jour,

Vous étiez à vos plus beaux jours.

Coups de pinceaux par-ci parfois par-là,

Découvrir votre beauté je n’en finissais pas.

 

Sous une chanson de ce groupe britannique,

Nous croyions vivre quelques moments sur le Titanic.

Un air ! Un refrain ! Qui nous mettait tout en extase.

En écoutant cette chanson métamorphosée en une phrase.

 

Une phrase toute simple mais si bien connue,

Pour un monde où l’amour est désormais inconnu.

Tout ce que nous avions besoin en ce temps-là fut d’aimer,

Aimer dans la joie ! Aimer pour aimer et simplement d’être aimé.

 

Mais qu’est-il donc arrivé à cette pauvre terre ?

Où règnent désormais vendeurs d’armes et maîtres de guerre.

Pouvez-vous chère dame, chère amie, me faire cette faveur ?

Puis-je être avec vous loin de ces regards en cette triste heure?

 

Oui, je veux être loin de tous ces regards.

Ici et maintenant avant qu’il ne soit trop tard.

Fermons ces pâles rideaux et éteignons les lumières,

Rejoignons cette époque où l’amour était l’unique mère.

 

De

 

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Bonjour chère dame

35348438_2110962792520489_4663774389655830528_n

Superbe dessin par Gérard Teillot

Bonjour chère dame

 

Bonjour chère dame,

Soyez la bienvenue parmi nous,

Ne vous gênez pas et faites comme chez vous,

Votre nudité nous lui témoignons l’hommage envers la femme.

 

Allez-y! Prenez la pose!

Ne bougez plus jusqu’à la pause.

Car de la beauté de votre corps nu,

L’immortaliser est notre seule et unique but.

 

Un visage si angélique,

Rappelle en nous les récits épiques,

Et la fraîcheur de vos magnifiques seins,

Nous rappelle la délicatesse de nos mains.

 

Et que dire de votre peau,

Qui manifeste la douceur de l’eau,

Attentifs à vos attentes nous aimerions combler,

Votre désir de voir surgir de nos œuvres votre illustre beauté.

 

De

 

RollandJr St Gelais

Québec (Québec)

Canada

Présente ou absente

32392160_10156537140108919_4889097247406424064_o

Magnifique dessin réalisé par Eri Kel de la France

Présente ou absente

 

Sagement, devant vous, je suis là.

Bien vivante, pourtant sans faire de pas,

Montrant fièrement mon corps fait de chair,

Sans oublier ma belle poitrine libre comme l’air.

 

Je vous regarde entrain d’admirer ma nudité,

Je connais votre envie votre rêve de me voir dénudée,

Et bien, c’est fait pour votre plus grand plaisir et aussi le mien.

Car bien que je sois prude et religieuse en mon âme cela ne vaut rien.

 

Oui, toute cette malheureuse bondieuserie ne vaut rien et encore moins.

Si de mes prières je ne peux remercier le Ciel de ma beauté les doigts joints.

Voilà pourquoi de corps nu et d’esprit pur je suis encore et toujours présente.

Oubliant pour quelques instants ces questions existentielles qui me hantent.

 

Le temps d’un soupir presque imperceptible,

D’un mot, d’une phrase ou d’un bruit à peine audible.

De mon sexe caché par mes mains parfois sages, parfois coquines.

Je ne peux hélas satisfaire votre curiosité à savoir si elles sont si fines.

 

Peut-être par une chaude journée ou encore mieux par une fraîche nuit,

J’inviterai l’un, ou pourquoi pas l’une, d’entre vous dans mon modeste lit.

Pour venir y dessiner des lignes de tous genres sur ma peau douce comme du satin,

Comme un prélude à un jeu interdit par cette morale nous condamnant à un triste destin.

 

Oui, c’est un fait indéniable et peut-être avec un plaisir coupable.

Que pendant où vous dessinez avec vos pinceaux sur vos vierges toiles,

Moi je rêve d’être avec vous sous le ciel d’été par une nuit aux mille étoiles.

Présente en apparence ! Mais tellement absente par tant de désirs inavouables.

 

de

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Être beau

Maker:S,Date:2017-12-23,Ver:6,Lens:Kan03,Act:Lar02,E-Y

 

Coupe de cheveux réalisée par Emylie

 

Être beau

 

 

Être beau ?

Qu’est ce que c’est ?

Ne point être affreux ou laid ?

Satisfaire aux critères qui disparaîtront bientôt ?

 

Être beau, c’est être bien dans sa peau.

Resplendir la sérénité le temps d’un jour, d’une nuit.

Être présent là tout simplement en ce temps en cette vie.

Faire fi des gens qui passent leurs chemins au gré des eaux.

 

Être beau, c’est avoir le sourire.

Être capable de voir ses défauts et d’en rire.

Être fier devant la destinée mais humble face aux miséreux,

Car chemins douloureux pénibles à supporter aux nécessiteux.

 

Être beau, c’est être tout simplement.

Tendre notre sourire bien amicalement,

Offrir notre main avec plaisir délicatement,

Tendre notre bras à l’aveugle perdu dans le temps.

 

C’est la richesse d’être,

Sans vouloir disparaître.

C’est savoir regarder autrui,

Et lui dire : Tu es beau toi aussi, mon ami.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Femme de feu

 

Femme de feu

Gracieuseté de mon amie Paule Jean de la France

 

Femme de feu

 

Femme de ce temps,

Femme d’hier et d’aujourd’hui,

Femme qui donne l’existence par la vie,

Femme à aimer pour une nuit de pluie et de vent.

 

Ouvre-moi tes bras,

Laisse-moi t’enlacer avec ardeur,

Laisse-moi te combler avec grande douceur,

Ouvre-toi avec confiance comme si j’étais ton roi.

 

Embrasser l’auréole de tes seins,

À en faire damner les anges et les saints,

À en faire tourner les têtes les moines des monastères,

Qui ne connurent que les seins de leurs tendres mères.

 

Que je ressentes la chaleur de ta peau,

Lorsque je serai en ton intimité avec des mots suaves,

Tu connaitras ces plaisirs car je serai ton esclave,

Jamais homme n’a su te satisfaire en évitant ces maux.

 

Car bien des mouvements profonds,

Saccadés dans les instants où nous nous unissions,

Peuvent être brutaux si nous l’oublions par notre passion,

De ces gestes inavouables par la pudeur comme de la raison.

 

Femme rouge de désir,

Femme qui boira de mon blanc elixir,

Qui assouvira ton besoin d’amour et de volupté,

En attendant la prochaine nuit où tu me dévoileras ta nudité.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Le pendentif

 

le pendentif

 

Le pendentif de Eri Kel de la France

 

 

Le pendentif

 

Voyant ce buste de femme,
Je ressentis en moi une flamme,
Devais-je craindre de succomber à cette envie?
De ne point résister à cette tentation source de vie?

 

Montant en moi mon secret désir,
Je ne pouvais qu’ exprimer un soupir,
Devant votre féminité si frêle et si éblouissante
Et moi, condamné à une interdiction si blessante.

 

Pourquoi vous dénuder?
Pour quelques coups de pinceaux?
Afin d’immortaliser la douceur de votre peau?
Allez, ma chère! Rester ainsi que je puisse vous admirer.

 

Qu’il me reste de cette soirée souvenirs tendres,
Pour combler mes soirées riches de si tristes méandres
Et que votre émeraude, votre précieux talisman ce pendentif
Éloigne à jamais de moi tous ces démons au sein de mes soucis si vifs.

 

De

 

Rollandjr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Ô mystérieuse

 

15032639_158956527905443_8982724031840438232_n

Dessin de Sylvie Verhoye

 

Ô mystérieuse

 

Me glissant dans mon lit,

En voulant oublier cette journée enfin finie,

Mes pensées divaguèrent sans répit, sans relâche,

Voyant tous ces gens les bons, les braves comme les cons et les lâches.

 

Puis vint une légère brume,

Où apparue la silhouette d’une brune,

Une dame d’une éternelle jeunesse à la peau de satin,

Devant moi, un homme aux milles regrets et cents chagrins.

 

Est-elle un ange envoyé du Ciel ?

Pour m’amener bonne ou triste nouvelle ?

Ou un démon venu me tenter par des désirs d’impureté ?

Afin de me faire succomber et dans les Enfers m’y précipiter ?

 

Femme si belle ! Femme idéale !

Dites-moi ! Vous aurais-je fait du mal ?

Pourtant, mon coeur serait nul autre qu’à vous.

Si vous le voulez car, en réalité, vous me rendez fou.

 

Femme de mes rêves,

Seriez-vous la nouvelle Ève ?

Je reconnais que de votre splendide féminité,

Je ne saurais maintenant et à jamais m’en passer.

 

Laissez-moi déposer sur vos lèvres un baiser,

Laissez-moi caresser votre peau si fragile si veloutée.

Sans vous brusquer, je vous serrerai avec joie dans mes bras.

Non, que de cette nuit au clair de lune bleue, je ne me réveille pas.

 

Que mes paupières restent fermées pour toujours,

Car je sais maintenant que vous serez à jamais mon amour.

Tel un amour impossible dans ce monde si insipide et si morose,

Ô mystérieuse ! Votre grâce n’a d’égale que la plus belle des roses.

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Vierge impure

Vierge impure

Vierge impure

 

Jolie nonne !

Que votre beauté m’étonne,

Vous dévoilez votre gracieuse nudité,

Et pourtant, vous conservez votre air de sainteté.

 

Serait-ce la réalisation de vos prières ?

Entendues par Dieu qui ne pouvait ignorer votre corps sur terre,

En invoquant les noms des saints alors que vos seins sont si beaux,

Et nuls cantiques ne peuvent évoquer la douceur de votre peau.

 

Ô  vierge ! Ô belle vierge de ce jardin !

Permettez, je vous en pries, que je vous caresse de mes mains,

Et que mes lèvres tellement profanes embrassent votre coupe sacrée,

Afin que ma langue humectée de son nectar lèche votre secrète entrée.

 

Est-ce vraiment un péché ?

De vous désirer ? De vous convoiter ?

Ô jeune dame pieuse de ce mystérieux couvent,

Faisons l’amour avant de faire vos vœux ! Nous en avons le temps.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada