Archives de tags | lettres de noblesse

Poses suggestives

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo par Phylactère Raina

Poses suggestives

Bonjour tout le monde,

J’ai remarqué que certaines personnes abonnées à mon blogue artistique consacré à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie se questionnent sur certaines poses que j’ai jadis réalisées dans le cadre de mes activités de modèle nu pour des écoles d’arts et des ateliers en arts. Des poses qui, selon ces personnes, seraient quelque peu suggestives. Après de bons moments de réflexion, il m’est apparu utile de rédiger un article afin d’expliquer dans la mesure du possible ce qui en est réellement et ce, dans le but de dissiper toutes possibilités de malentendus.

Poses suggestives 1Tout d’abord, chaque activité artistique est en soi suggestive puisqu’une part, elle relève à la fois de l’imagination de son auteur et de l’interprétation du spectateur une fois le résultat terminé et présenté. En effet, l’œuvre trouve son origine souvent au plus profond de son auteur. L’œuvre n’est pas un phénomène spontané tiré du néant. Il existe déjà chez l’auteur qui devient en quelque sorte le premier instrument servant à la créer. Une telle œuvre peut être, et vous en conviendrez avec moi, présentée sous différentes formes telles que des écrits, des productions visuelles, sonores, musicales et sous différents supports tels que le papier, les films photographiques et bien d’autres. Ici, c’est l’auteur qui est le maitre d’œuvre. Un maître qui sert de canalisation à sa production. Que va-t-il réalisé ? Avec quoi va-t-il le réalisé ? Et, la question la plus importante ; comment va-t-il faire ? Ici, tout est à priori une question de suggestivité. (1)

Ensuite, il y a autant d’interprétations possibles d’unePoses suggestives 2 œuvre finale qu’il peut y avoir de spectateurs. C’est ainsi qu’une œuvre peut paraître grandiose chez l’un tandis qu’elle peut paraitre tout à fait banale chez l’autre, voir horrible chez un autre. Là encore, tout est relié au caractère émotionnel chez l’individu. Or qui dit caractère émotionnel dit aussi expériences de vie. Ce qui est encore plus vrai en ce qui a trait au domaine de la nudité artistique. En effet, pour bon nombre de gens éduqués dans la tradition judéo chrétienne, avec ses bons et moins bons côtés, la nudité est explicitement reliée à la sexualité. Or, ceci est loin d’être le cas dans le domaine du nu. Sans occulter le fait que la sexualité est quasi omniprésente dans la société, avec ces nombreuses dérives que cela implique malheureusement, il n’en demeure pas moins qu’elle est une composante que je qualifierais de minimaliste dans le nu. Ceci permet fort heureusement au nu de garder ses lettres de noblesse.

Certes, il existe bien des dessinateurs qui se spécialisent dans le domaine de l’érotisme et ce, avec un talent indéniable. Mais, ils constituent à eux seuls une branche bien à part dans le nu. Il m’a paru bon ici de le spécifier.

Enfin, l’apport du modèle nu est un élément plus que considérable lors de la réalisation d’une œuvre d’art. Il va de soi que les attentes d’un modèle qui débute dans ce domaine est loin d’être les mêmes que ce qu’on a envers un autre ayant déjà quelques années d’expérience. Ce qui est tout à fait normal. C’est là un élément d’une importance capitale à retenir dans mon propos. En effet, un modèle nu ayant une expérience a une capacité, voire ici une aisance, de prendre des poses qui sembleraient être très suggestives à première vue. Ici, tout est une question de perception.

IMG_20171007_005922_146D’ailleurs, j’ai à ce sujet une anecdote fort intéressante. Je me rappelle à l’occasion d’une séance au C.E.G.E.P. de Sept-Îles à laquelle j’ai participé, en deux cours consécutifs, que j’avais réalisé une pose qui pour un œil non averti aurait pu être dérangeante. Mon désir était de permettre aux élèves présents en classe de pouvoir dessiner mes jambes, c’est-à-dire celle dite normale et ma jambe artificielle d’une manière moins conventionnelle. Mais, à ma grande surprise, une des élèves avait dessiné cette dernière sans qu’elle ait ajouté ma prothèse, et ce simplement à partir de son imagination.

Croyez-moi sur parole qu’elle a eu de ma part une tonne de louanges tellement le résultat était fabuleux. Veuillez noter, en terminant ce récit, que ladite pose a été faite longtemps après avoir brisé la glace entre les élèves et votre humble serviteur. C’est une question de gros bon sens et de respect mutuel.

En résumé, tout est sujet à interprétation dans le monde des arts. Ce qui est plus particulièrement vrai si la nudité y est présente. Ici, tout est lié à un bon dosage à la fois dans la réalisation de l’œuvre et sa présentation au grand public. Comme dit si bien le proverbe : La modération a bien meilleur goût.

Merci de m’avoir lu !
Rolland St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

(1) Avec la permission de Gteillot

Plaisir partagé

FB_IMG_1534679619312

Dessin rendant à la fellation toutes ses lettres de noblesse par Juste Angèle

Plaisir partagé

 

Viens mon chéri,

Je n’ai qu’une seule envie.

C’est de te gâter avec cette douceur,

Te l’offrir comme un bouquet de fleurs.

 

Sentir sur ma langue humide,

Sentir gonfler de son vigoureux fluide.

Ton membre viril faisant ta fierté et moi mon bonheur,

En cet instant, en ce moment, en cette romantique heure.

 

Je t’offre ce doux moment de passion,

En redonnant ses lettres de noblesse à la fellation.

Comme il se doit! Comme je le ferai! Pour ton plaisir et le mien,

C’est un plaisir partagé! Alors dans ma bouche, je t’en prie, viens.

 

De

 

RollandJr St Gelais

Québec (Québec)

Canada

Il m’arrive parfois …

Il m’arrive parfois …

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien. Pour ma part, la vie est magnifique. En effet, j’ai eu la chance de rencontrer une personne formidable ici même à Québec qui s’est beaucoup intéressée à ma passion en tant que modèle vivant pour des écoles d’art et des ateliers un peu partout dans la belle province de Québec. Toutefois, ce qui m’a énormément surpris c’est que cette même personne connait depuis plusieurs années certaines religieuses qui se sont occupées de votre humble serviteur lorsqu’il fut placé dans une institution pour enfants déficients intellectuels dès sa naissance. Or, il a eu l’amabilité de parler à l’une d’entre elles, et dès qu’il lui décrivit ma situation elle m’a reconnu sans même qu’il lui eut fallu me nommer. Comme quoi, je n’ai vraiment guère laisser indifférent grand monde. Je le prends comme un petit velours, en toute modestie.

Sous un autre ordre d’idée, il me fait grandement plaisir de partager avec vous cette magnifique interprétation de danse nue sous un air musical de l’illustre Vivaldie. En ce qui me concerne, c’est réellement un petit chef d’œuvre non seulement pour la trame musicale mais également pour la danse, faite avec brio, par la modèle nue. C’est en découvrant une telle vidéo artistique que je peux enfin dire, et même redire, que la profession de modèle nu possède ses lettres de noblesse. Des lettres de noblesse qu’elle devra préserver de toutes souillures non seulement pour aujourd’hui, mais aussi pour les temps à venir. Bref, il m’arrive parfois de découvrir de telles œuvres pour mon plaisir et pour le vôtre.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Avec un plaisir immense

5-pascale-nicolas-modele-aquarelle

Avec la permission de Pascale Nicolas

Avec un plaisir immense

Bonjour tout le monde,

Comment allez-vous ? Comment s’est passée votre journée ? Que ferez-vous de bon cette semaine ? Que de questions ! De mon côté, tout va bien si ce n’est d’un petit incident vécu en toute fin de ce dimanche. Croyez-moi sur parole, sentir de plein fouet une porte de voiture se refermer sur le bout de mon moignon est loin d’être agréable. Bah ! Il y a des choses pires dans la vie. N’est-ce pas ?! L’essentiel, c’est de m’en être sorti indemne malgré les quelques jurons typiquement québécois que j’ai lancés en un court laps de temps. Comme on dit chez-nous : « On peut sortir un québécois du Québec, mais on ne pourra jamais sortir le Québec d’un québécois. »

3-pascale-nicolas-modele-photo-nuCeci écrit, je profite de ce précieux moment pour vous présenter la  magnifique Pascale Nicolas qui est modèle vivant professionnelle en France. C’est toujours un plaisir de pouvoir discuter avec elle lors de nos échanges sur divers réseaux sociaux dont le populaire Facebook. Son grand professionnalisme lui confère une aura toute particulière dans ce monde quelque peu mystérieux qu’est celui de la nudité artistique. Je dis bien « quelque peu mystérieux » puisque d’une part, l’image du modèle vivant est très peu développée en Amérique du nord et que, d’autre part, il semblerait que l’Europe soit avant-gardiste dans ce champ académique et ce, depuis plusieurs décennies. C’est un fait indéniable qu’en matière de nudité, le vieux-continent et tout spécialement la France possèdent des lettres de noblesse qui font l’envie de bien de mes collègues dans ce domaine.

Vous le savez déjà que j’ai le privilège incroyable de pouvoir poser nu pour des5-pascale-nicolas-modele-photo-nu écoles d’arts et des ateliers un peu partout au Québec. Qui plus est ! Le fait d’avoir posé nu pour le Musée des Beaux-Arts de Montréal est sans contredit le summum de mes prestations artistiques au Québec et, par ricochet au Canada. Toutefois, pouvoir dialoguer avec des modèles vivants de l’Europe est une chance inouïe que la vie offre à votre humble serviteur. Il va de soi que  le fait d’avoir jadis visité une galerie d’arts, situé dans la capitale du pays des Helvètes, et dont le thème du nu était à l’honneur est sans contredit un cadeau que me firent les Cieux.

Quoiqu’il en soit ! Je souhaite ardemment pouvoir réaliser quelques6-pascale-nicolas-modele-aquarelle séances de nudité artistique à même le sol européen. En effet, une telle réalisation serait l’aboutissement de tant d’efforts et, avouons-le, de patience pour me faire une place auprès des géants dans ce milieu. Un milieu réservé, peut-être moins que l’on pourrait le croire à première vue, à une élite dont les membres seraient triés sur le volet. Serait-ce une réalité ? Serait-ce une lubie ? Serait-ce un peu des deux ? Je ne saurai vous répondre. Mais, une chose est sûre. Poser nu en Europe serait tout simplement mirifique.

Merci de m’avoir lu. Merci infiniment à madame Pascale Nicolas pour son autorisation à utiliser quelques-unes de ses réalisations en tant que modèle vivant. Merci à toutes les personnes qui ont cru et qui continuent de croire en moi et en mon potentiel dans ce domaine que j’affectionne plus que tout : celui de la nudité artistique.

Je vous aime tous et toutes.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Source des photos : http://www.modele-pascale.com/

Un domaine difficile à exploiter ? La nudité érotique

new-image35

Un domaine difficile à exploiter ? La nudité érotique

Bonjour tout le monde,

000000810010J’ignore si c’est la chaleur qui ne cesse de grimper ou bien le fait que les femmes se pavoisent allègrement en vêtements d’été, mais j’ai depuis mon réveil l’envie folle d’élaborer sur une thématique qui, fort malencontreusement pour mon blogue artistique, est passée presque inaperçue au fil de mes publications. Il est question ici du domaine de la nudité érotique ou plutôt de la difficulté inhérente à développer sur une telle thématique. Difficulté qui trouve son origine sur trois aspects précis liés au monde du nu, de la lutte bien légitime des femmes pour le respect envers leurs corps et de la sexualité proprement dite.

À ces éléments vient s’y ajouter un autre élément du fait qu’il y a au sein de857518 notre société une fausse image de l’être humain vivant avec un handicap physique visible à l’égard de la sexualité. Un homme ou une femme vivant avec un handicap physique peut-il, ou peut-elle si il s’agit d’une femme, éprouver un attrait physique pour une tierce-personne ? Et même, est-il ou est-elle en droit d’espérer être désirée, voire désirable, par cet autre qui croise sa route ?

Ce sont-là des pistes de réflexion auxquelles je vous convies à réfléchir avec moi au sein de cet article. Un article qui se veut être une tentative de réparer une telle lacune dans mes publications même si certaines pages ont été réalisées lors d’une séance de nudité érotique avec une jeune modèle de Montréal dans un hôtel du centre-ville de la métropole du Québec voilà déjà quelques années.(1) Il est à noter que le respect entre les participants a été présent tout au long de la séance. Vous pouvez en être convaincus.

Force est de constater que l’érotisme a occupé une place très ambigüe857513 dans le monde du nu. Oui, la place de l’homme et de la femme existe bel et bien mais d’une manière assez étrange. Je fais référence notamment à l’image de l’union charnelle entre les « amants » (2). D’ailleurs, il est assez rare que l’homme soit peint ou bien photographié lorsqu’il est en érection. Un peu comme si, et c’est là mon humble opinion, le sexe en érection serait un signe de pathologie. Pourtant, les grecs ont compris depuis belle lurette que la beauté masculine peut aussi être définie, mais pas seulement, par le phallus présenté dans toute sa splendeur. Il en est de même de la nudité de la femme qui peut également être montrée dans des poses suggestives certes, mais empreintes de respect à son égard.

DSCN0013_thumb.jpgLa lutte, bien légitime faut-il le rappeler, des femmes pour le droit au respect à leur endroit et au refus de voir leur corps comme de la simple viande à consommer est un facteur non négligeable dans mon analyse au sein de cet article. En effet, serait-ce par la crainte d’être mis à l’index ou bien de se voir condamnés injustement comme des pornographes auprès du grand public?, la nudité féminine est souvent représentée sous une forme d’autosatisfaction où l’homme aurait perdu son rôle d’amant auparavant voué à procurer le plaisir charnel à sa partenaire. Vient s’ajouter à cela l’influence désastreuse, c’est le moins que l’on puisse dire, de la pornographie au sein de la société actuelle entre autres chez une clientèle de plus en plus jeune à la recherche de sensations fortes et de défis extrêmes. Il serait grand temps que l’on prenne, permettez-moi cette expression, les choses en mains surtout devant l’accessibilité sans cesse accrue de l’internet rendant la diffusion de sites pornographiques, que je qualifierais pour la bonne compréhension de mes propos de bas de gamme, des plus facile.(3)

Retenons bien ceci: La nudité est belle en toutes circonstancesbody_painting__by_roxor13-d3gtw2h_thumb.jpg lorsqu’elle est vécue, représentée et interprétée dans le respect absolu. D’ailleurs, n’est-ce pas là la volonté du Créateur lors de la création de l’Homme et de la Femme et qui leur ordonna d’être prospère et féconds ? Voilà pourquoi un tel respect a toujours été la pierre d’angle lors de mes séances érotiques. Et il en sera ainsi avenant le cas où de telles séances auraient lieu dans le futur. Sait-on jamais?

En ce qui concerne la problématique de la sexualité, versus la nudité, des personnes vivant avec un handicap physique, je peux vous dire sans gêne aucune que mon désir de vivre une telle séance avait longuement mijoté en mon esprit. D’ailleurs, et je le dis en tant que modèle vivant, je me fais un devoir de présenter une toute autre image de la nudité versus le handicap physique, et de surcroît, la sexualité, à chacune des séances auxquelles je participe. À vrai dire, j’en fais mon devoir de briser les nombreux tabous encore présents à notre époque tout en mettant l’accent sur les lettres de noblesse de ma profession. Une profession millénaire et qui y sera encore pour les générations à venir. Je vous remercie de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

(1) https://modelevivantaquebec.com/seance-de-nudite-erotique-se-decouvrir-cest-saimer/ 

(2) J’utilise ce terme au plan purement symbolique pour décrire les personnes qui posent dans une scène que je qualifierais à juste titre de très intime vu les circonstances.

(3) Il n’est pas question pour moi de condamner les sites pornographiques lorsque leur accessibilité est restreinte à des adultes ni lorsque les « participants » sont d’âge légale et pleinement consentants. Comme on dit si bien, 95% des gens se masturbent tandis que les autres 5% ne font que mentir.

Se découvrir ? Pourquoi donc ?

18902170_1950274475203653_398644017_n

Par Déborah Lyra de Montréal

Se découvrir ? Pourquoi donc ?

Bonjour tout le monde,

received_1960126477551786J’espère que vous vous portez bien et que la saison estivale vous comble de ses milles petits plaisirs. De mon côté, tout va à merveille. Le soleil inonde ma vie, ma santé est impeccable et la belle humeur m’accompagne au quotidien. Bien entendu que, comme tout le monde, il m’arrive parfois de vivre des situations auxquelles il m’aurait été préférable d’éviter. Mais, bon ! La vie est ainsi faite. Mieux vaut passer à autre chose.

Vous savez que cela fait maintenant plusieurs années que je suisnew-image11 modèle nu pour des écoles d’arts et des artistes, et ce de manière occasionnelle. J’adore ce que je fais car d’une part, cela permet à un nombre impressionnant d’artistes de connaître et d’apprivoiser un corps masculin à la fois hors-normes mais possédant aussi une grande fierté tant de ses formes que de sa puissance. Un corps ayant une histoire bien particulière et une masculinité qui ferait l’envie de bien des hommes. Oui, je suis heureux dans cette profession qui possède ses lettres de noblesse depuis l’époque de l’Antiquité.

new-image3Toutefois, une question doit être résolue, et qui m’apparaît être d’une importance capitale, pour la compréhension de mes fidèles lecteurs sur ce que peut bien m’apporter le fait de poser nu. Devrais-je me contenter de composer des poèmes ou bien de réaliser des photos même si, semblerait-il, je possède un certain talent dans ces deux domaines ? D’ailleurs, ma capacité de rédaction a incité plusieurs de mes amis et connaissances de me suggérer d’écrire un livre sur ma vie. C’est certes une suggestion fort louable compte-tenu de mon parcours personnel. Cependant, et comme mon père le dit si bien, il est préférable d’admirer le beau soleil du temps présent que de ressasser les nuages sombres d’un passé habité par des chimères.

Bref, je préfère, et de loin être modèle nu que de me contenter de composer des poèmes ou faire de la photographie même si dans le premier cas je découvre le monde environnant avec les yeux de mon âme et que, dans le second cas, je le vois avec les yeux de mon corps. Mais, dans un cas comme dans l’autre, ce n’est pas moi qui me découvre ainsi au reste du monde.

Voilà pourquoi être modèle nu m’a permis de me « découvrir » au plusNew Image24 profond de mon âme aussi bien qu’aux yeux d’un public averti. En effet, il est impératif, c’est mon humble opinion, d’avoir une confiance absolue envers soi-même pour accepter de se dévêtir devant une tierce-personne, voire un groupe composé de gens provenant d’horizons diverses. Et pour cause, puisque ce n’est pas seulement mes vêtements que je retire en début de séance, mais bien davantage ce qui me protège des regards susceptibles d’être malsains à mon endroit.

new-image26D’ailleurs, le verbe « se découvrir » comporte à mon avis un double sens. Tout d’abord, il y a celui de « se découdre » tels de multiples tissus dans les mains imaginaires des artistes qui immortalisent notre corps sur un support physique. Les tissus qui nous ont formés jusqu’au moment fatidique où l’on se retrouve entre leurs mains sont transformés dans un magma d’où en sortira un être totalement nouveau. Ensuite, on y retrouve celui de « s’ouvrir ». C’est là un élément des plus importants dans mon analyse puisque c’est au modèle, et exclusivement à lui, que revient la tâche de se mettre à la disposition de l’autre. Et pour cela, non seulement la confiance doit être présente de façon absolue, mais il est tout aussi nécessaire, voire primordial, que l’ensemble de nos boucliers, ces derniers se retrouvent dans nos vêtements, soient levés afin d’établir un pont authentique et sans préjudices entre les participants.

En résumé, se découvrir est plus que le simple fait d’enlever ses vêtements. C’est exprimer à la fois une confiance envers soi et envers autrui, mais également de vivre en harmonie au plus profond de son âme. Avouons-le ! Avoir une telle opportunité est une en soi une denrée de plus en plus rare en ce monde où la méfiance, la suspicion et le doute semblent empoisonner de manière significative nos relations interpersonnelles. Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

En réponse à une amie

New Image62

En réponse à une amie

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur et que les beaux jours printaniers soient arrivés dans vosNew Image58 coins de pays respectifs. Pour ma part, la vie est belle. Que dis-je ? Elle est tout simplement magnifique. Faire la rencontre de gens fantastiques, pouvoir me balader en des lieux où il fait bon de visiter et avoir la chance de me réaliser dans tout ce que je fais constituent sans aucun doute des éléments-clés à mon bonheur. Bref, tout va dans le meilleur des mondes ! Ceci écrit, j’aimerais vous entretenir d’une rencontre qui a eu lieu le weekend dernier avec une de mes amies de la belle ville de Québec.

New Image63Cette charmante jeune dame, du nom de Virginie B., a reçu une formation dans le domaine artistique, plus précisément en théâtre, depuis quelques années. Tout en étant douée tant pour le théâtre que pour des créations de vidéos sur le thème cinématographique, avec une petite pointe humoristique, elle s’intéresse aussi au monde du dessin. Malheureusement, les opportunités de travailler avec un modèle vivant furent plutôt rarissimes. Or, c’est à la suite de nos discussions en privé sur le réseau social fort populaire de Facebook que l’idée de faire une séance de nudité artistique est apparue de manière graduelle.

Plusieurs facteurs m’ont incité à participé à une telle séance laquelle a eu lieu chezNew Image54 votre humble serviteur. Toutefois, j’ai décidé d’en retenir que trois afin de faciliter la lecture de ce présent article. En premier lieu, ma passion pour le domaine de la nudité artistique qui, vous le savez déjà, est devenue une source incroyable de plaisirs tant le lien de confiance est développé entre d’une part, votre humble serviteur et d’autre part, les artistes pour qui j’offre mes services en tant que modèle nu.

New Image61En deuxième lieu, le fait de donner la chance à une artiste-amateur de s’initier dans un domaine qui possède depuis des lustres ses lettres de noblesse, c’est-à-dire la nudité artistique, est pour moi un devoir quasi moral. « Ne refuse pas ton aide à celui qui en a le droit ! » Voilà bien une maxime que l’on devrait mettre en pratique de temps à autres. Malheureusement une telle chance qui ne lui est pas arrivée souvent. Dommage, car elle a un talent prometteur dans le dessin. C’est donc sans hésiter que je lui ai offert mes services tout en lui promettant que ladite séance aura lieu avec un grand sens professionnel.

En dernier lieu, il est toujours utile pour un modèle nu d’enrichir son portfolio àNew Image59 chaque fois que celui lui est possible. En effet, c’est par le biais du portfolio que le modèle nu peut démontrer à la fois son savoir-faire dans ce domaine et légitimer ses offres de services auprès des écoles d’arts et des ateliers qui sont à la recherche de candidats. Il est à retenir que souvent les approbations des mises en candidatures se font souvent de manière parcimonieuse vu, et c’est regrettable de constater, le manque de professionnalisme chez bon nombre de postulats. Ici, le proverbe qui affirme : « Beaucoup d’appelés, mais peu d’élus. » est tout à fait vrai.

En résumé, il était presque idiot de passer à côté d’une telle occasion. Une occasion qui permettait un enrichissement mutuel. Il est important, en terminant le présent article, de retenir que le respect était toujours de mise et en toutes circonstances. Aucun mot ou geste qui aurait pu indisposer tant votre humble serviteur que la jeune artiste n’est apparu au cours de cette séance. Une séance faite, vous l’avez sans doute deviné, dans les règles de l’art.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Un peu de tristesse

Nu artistique!

Nu artistique!

Bonjour tout le monde!

Je suis un peu triste en ce moment. Vous le savez déjà, je suis passionné par le domaine du nu artistique puisqu’il s’agit d’un pan peu connu, je devrais plutôt écrire méconnu, du grand public. D’ailleurs, un nombre plus que considérable de personnes comprennent mal la notion même de nudité au plan esthétique lequel fait partie intégrante d’une réalité saine et sans ambiguïté dans la vie. Il ne faudrait alors pas s’étonner que la notion même de nudité est malheureusement reléguée à la pornographie que je qualifierais de «bas de gamme».

Je suis scandalisé, et le mot est tout à fait approprié, par la difficulté de trouver des photos, des images ou bien des vidéos sur le web où le duo artistique/esthétique de la nudité serait mis-à-l’honneur. Ceci est pour moi tout à fait incompréhensible puisque le web a été fondé par les réseaux universitaires des États-Unis afin d’échanger entre elles des données d’ordre scientifique et culturel. Or, à ce que je sache, le domaine artistique a été de tous temps l’un des piliers du savoir universitaire.

Et pourtant, il m’apparait plus que nécessaire de remettre la nudité artistique sur le podium

La belle nudité est chose possible.

La belle nudité est chose possible.

de l’honorabilité puisqu’elle est intimement liée à son humanité. Posons-nous ces questions: Quelle image envoyons-nous du corps humain et de la dignité due à son égard à travers les médias visuels actuels? Quelles conceptions avons-nous de la moralité? Permissivité est-elle synonyme d’immoralité? La notion de consolidation de l’image de la femme objet tant décriée, à tord ou à raison, par plusieurs membres de la gente féminine est-elle chose réelle?

Certaines femmes, et je suis bien d’accord avec elles, affirment qu’il est important de réfléchir à l’impact que le véhicule des images de nudité pornographique a sur les femmes. De telles images peuvent faire naitre ou encore accentuer des comportements destructeurs chez les plus sensibles d’entre elles. La sexualisation à outrance, la domination et les troubles de l’alimentation ainsi qu’un faible estime de soi sont parmi les conséquences les plus perverses non seulement chez les femmes mais aussi, cela va vous sembler être étrange, chez les hommes.

La belle nudité est chose possible.

La belle nudité est chose possible.

L’image sacrée de la nudité a laissé place à celle de la consommation vite-fait où la qualité souffre d’une carence que je qualifierais de mortelle. Ici, une chose doit être bien saisie afin de comprendre l’ensemble de mes écrits: Je condamne toutes utilisations de la nudité à des fins soit commerciaux, politiques ou encore de pornographies de type hard.

J’entends par le premier terme tout rapport injustifié entre un produit quelconque et la nudité. Le scandale de la crème contre la cellulite où l’on présentait une belle paire de fesses prouvant l’efficacité dudit produit chez les femmes âgées dans la trentaine atteintes de cette problématique en est un bel exemple. Or, une telle publicité était trompeuse puisque d’une part on avait utilisé une paire de fesses d’une fillette sur les panneaux publicitaires et d’autre part, que l’efficacité de ce produit était à peu près nulle. Vous vous doutez bien que l’entreprise a été obligée de payer une amende salée pour fausse représentation. Ce fait a eu lieu à la fin des années 1970.

En ce qui a trait à l’utilisation de la nudité à des fins politiques, il est vrai que la nudité a souvent été utilisé en tant qu’instrument de propagande, surtout au sein des systèmes dictatoriaux. Là encore il est de notre ressort de dénoncer cet état de fait. La nudité ne doit en aucune façon être utilisée pour promouvoir une quelconque forme de pensée politique et idéologique. La nudité peut être décriée par la droite puritaine comme étant une « chose » immorale alors qu’elle peut être « divinisée » par la gauche comme un outil de libération de la personne. Or, il en est rien. La nudité artistique doit restée là où sa place a été depuis toujours, c’est-à-dire dans le domaine des arts. Un point, c’est tout.

Et pour ce qui est de la pornographie?! Je ne saurais vous dire exactement ce qu’il en est. En effet, la nudité peut revêtir pour

Le charme de la nudité

Le charme de la nudité

plusieurs personnes rien de plus que de la pornographie alors que pour d’autres, il peut exister une certaine forme « artistique » dans ce domaine. La ligne est mince entre deux visions d’une même réalité. Je dois avouer que j’ai la chance d’avoir parmi mes contacts sur un réseau social populaire une femme qui possède elle-même son site pornographique dont elle est l’actrice principale. Ses réalisations sont, à la grande surprise de plusieurs, faites avec un esthétisme extraordinaire. Ce qui est amusant de retenir c’est qu’elle m’avait donné quelques conseils pour les poses nues que je devais faire à l’occasion d’une séance avec un photographe et son équipe. Ses conseils m’ont été d’une aide précieuse.

Personnellement, j’ai toujours fait attention afin d’éviter que mes blogues soient blessants et dignes de respect envers l’image de la femme mais également envers l’homme. Bien au contraire! Je désire d’abord et avant tout démontrer que la beauté ne doit en aucune façon devenir une tare au sein de notre société. Et pour ce qui est du faible estime de soi, tant décrié par les mouvements féministes avec raison, l’image des hommes en a pris également pour son rhume depuis plusieurs années.

Modèle masculin

Modèle masculin

Que puis-je affirmer de la nudité masculine sur le web? Est-elle présentée avec plus de respect que celle manifestée envers la femme? Et bien, à mon grand étonnement, mes recherches sur le web a porté un double fruit. Primo, la nudité masculine se retrouve aussi présente au sein de nombreux sites pornographiques que la nudité féminine. Ce qui démontre malheureusement la perversité de l’image du nu dans nos sociétés. Secundo, et cela m’a fait quelque peu sourire, les modèles masculins nus circoncis sont les plus appréciés du monde artistique. Ceci serait du, selon mes recherches, au fait que seuls les membres de la royauté notamment britannique avaient le droit de poser nus pour les artistes-peintres de la cours. Or, tous les membres masculins de la famille royale sont circoncis.1 Ce dernier point a-t-il eu un impact dans la tradition artistique surtout que les particularités de la verge circoncise sont plus difficiles à définir sur un tableau? C’est fort possible.

Dieu merci! La nudité a tout de même encore ses lettres de noblesse dans les domaines artistiques surtout en Europe. C’est ainsi qu’il existe plusieurs représentations de ce genre particulier dans différentes villes européennes. Certaines d’entre elles méritent qu’un article qui leur soit consacré. L’Amérique du nord n’est pas en reste puisqu’un spécialiste du nu artistique est reconnu au plan international pour son audace à travers ses oeuvres. Ceci écrit, comme l’affirme si bien ma fidèle amie et collaboratrice Marlène;  » grâce aux artistes … même un corps imparfait physiquement, devient unique et parfait dans l’entendement. »

C’est que nous allons découvrir par le biais de mes prochaines publications dont les sujets seront « la nudité et la prise de conscience sociale » et « la nudité féminine vue par les femmes ».

À suivre…

Merci de m’avoir lu.

Rolland de Québec

1. http://www.fugues.com/main.cfm?l=fr&p=100_article&Article_ID=24975&rubrique_ID=189