Archives de tags | intimité

Dans les méandres de l’envie

20171110_092613_hdr

Dans les méandres de l’envie

 

Mon cœur t’est réservé

Je suis là pour t’écouter

Ma bouche sera pour t’embrasser

Et mes bras si blessés pour t’enlacer.

 

Mon corps nu pour te combler,

Mon corps pur pour te réchauffer,

Et, je te le jure, toute mon intimité

Pour être seulement avec toi partagée.

 

Ô ma divine beauté,

Tu me fais tellement chavirer

Dans les multiples méandres de l’envie

Viens  ! Ho oui, viens ! En cette nuit me retrouver.

 

De

 

RollandJr St Gelais
Sept-Îles (Québec)
Canada

Angle fermé ou cœur brisé ?

Angle fermé

 

Dessin réalisé par mon ami Eri Kel de la France

 

 

Angle fermé ou cœur brisé ?

 

Non ! Je ne vous montrerai plus jamais,

Mes désirs et mes envies de celles que j’aimais.

Me dévoiler et devenir devant la foule une risée ?

Non merci ! J’ai déjà tant vécu, j’ai déjà tant donné.

 

Mon cœur n’est point pour vous,

Dans ce monde vicieux et tellement fou,

Que je n’ose plus ouvrir mon jardin secret,

Pour le protéger de ce mal qui rôde et qui est.

 

Silence ! Cela sera le mot d’ordre sur ma vie.

Silence ! Cela sera le gage incommensurable de mon existence.

Silence ! Sur ce que je ressens en moi, je vois en toi et ce que je pense.

Car mon cœur a trop souffert et il a décidé que s’en est fini.

 

Désormais, je fermerai cet angle pour toujours.

Je préserverai avec jalousie l’intimité de mes tendres amours.

Car de cet angle maintenant et à jamais vous ne verrez plus rien,

Pour préserver mon cœur des blessures, secrets ne seront dits en vain.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Angle fermé !

Angle fermé

Dessin réalisé par Eri Kel de la France

 

Angle fermé !

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que vous allez bien. Pour ma part, je prépare tranquillement mon petit séjour dans la belle ville de Sept-Îles où je vivrai une fois encore une expérience en tant que modèle nu au collège de l’endroit. Je dois avouer que j’ai vécu de très belles émotions durant mes nombreuses séances de nudité  artistique. En effet, prendre des poses recherchées, les accomplir devant un groupe de personnes soucieuses de découvrir une beauté insoupçonnée au sein d’un corps non conforme aux critères de beauté véhiculés dans notre société et surtout être bien dans ma peau en dépit  de tous ces regards qui scrutent mon intimité. Il ne s’agit pas d’un exploit, mais bien d’une preuve indéniable de ma passion pour ce monde particulier qu’est le nu artistique.

0000008200171Sous un autre ordre d’idées, il m’est arrivé en une occasion de réaliser une série de photo de nudité érotique avec une charmante dame dont je dois absolument préserver l’anonymat. Ce fut une expérience formidable qui a, selon les dires de la présidente de l’association canadienne des victimes de la thalidomide, permis de  lever le voile sur l’image de la sexualité chez les personnes vivant avec un handicap physique, notamment les hommes. Il est important de retenir qu’il était important pour moi de réaliser une telle séance avec une modèle nue non handicapée afin de briser le concept selon lequel les handicapés se retrouvent par dépit entre eux.

Or, ce qui m’amuse c’est de découvrir en certaines occasions desAngle fermé oeuvres réalisées par des artistes qui me font revivre une telle séance. Je pense ici à ce magnifique dessin fait par mon ami Eri Kel de la France. Bien qu’une telle oeuvre s’intitule  » Angle fermé « , il m’a permis de revivre en pensées cette séance qui se déroula dans une chambre d’hôtel à Montréal. Il va de soi que notre intimité fut respectée par le photographe mandaté à cette occasion. Oui, un angle peut être certes fermé mais rien nous empêche de voir bien au-delà et à plusieurs autres niveaux. Ceci démontre que l’art, ou plutôt la vision artistique, peut s’ouvrir sur une multitude d’univers où tout est possible. Un dessin est en soi la prise instantanée d’une réalité. Par contre, cette réalité peut se transposer tant dans le passé, le présent et même dans le futur dans les yeux de celui qui le regarde.

Je profite de l’occasion pour remercier mon ami Eri Kel pour sa permission d’utiliser ses dessins afin d’enrichir de manière plus que considérable mon blogue artistique dédié à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie.

Merci à vous aussi pour votre assiduité à lire mon blogue.

de

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Laisse-moi

 

 

Laisse-moi

 

Laisse-moi ! Ô mon amour !
Te pénétrer dans ton intimité,
Te procurer des sensations insoupçonnées,
Sans gêne, sans retenue, avec passion et sans détour.

 

Laisse-moi ! Ma chérie,
De plaisir, entendre tes cris,
Cris de douleurs ! Puis cris de supplications,
Me demander de continuer car c’est tellement bon.

 

Continue ! Ô oui ! Continue !
Car maintenant nous sommes nus,
Nus et ivres de ce plaisirs interdits par la morale,
Mais, je m’en fous car en ce monde je ne demande point son aval.

 

Attends-moi ! Ô ma belle déesse,
J’arrive de ce pas, je vais tel un étalon et je te pénètre,
Afin de devenir en ce lieu en cet instant toi et moi un seul être,
De cette envie de fouiller ton intimité me donnèrent nos caresses.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

L’amour fait mal.

L'amour fait mal

L’amour fait mal.

 

L’amour fait mal,

Parce qu’il nous renvoie,

Sur cette étrange et sinueuse voie,

Sur ce chemin qui nous semble si fatal.

 

Deux êtres se rencontrent,

Dans l’intimité se découvrent et se montrent,

Se racontent dans leurs faiblesses et leurs caresses,

Dans leurs baisers à en rendent jalouses des déesses.

 

De cet lointain Adam,

Pour qui nous sommes descendants,

Et de son épouse Ève qui le fit sortir du Paradis.

Ils connurent le véritable amour, celui qui est interdit.

 

Ève ! Ô belle Ève !

Toi qui lui offris le fruit défendu,

Alors que vous gambadiez si pures et si nus,

Toi qui l’abreuvas d’amour avec tes pulpeuses lèvres.

 

Il se souvenait de ce doux matin,

Où tu lui offris la suavité de tes seins,

Il les savourait avec délice telles des sucreries,

En contemplant ton visage de beauté qui lui sourie.

 

Que tu étais belle en ce temps-là !

Dans ce jardin où vous y étiez heureux,

Où tout était merveilleux et brillait à vos yeux,

Que peut-il accomplir pour revivre ce temps-là ?

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Femme d’ébène

Capture 14

Avec la permission de Lys Tiger photographe

 

Femme d’ébène

 

Femme d’ébène!

Votre beauté réchauffe mes veines,

Devenues froides par la cruauté de cette humanité,

Pour laquelle nul en ce monde ne peut vivre dans la vérité.

 

Femme aux lignes tellement pures,

Délivrez-moi de mes souffrances, je en conjure.

Permettez-moi de me blottir dans la chaleur de vos bras,

Laissez-moi m’étendre près de vous dans le silence comme il se doit.

 

Embrasser les moindres parcelles de votre corps,

D’une telle grande beauté encore plus précieuse que l’or.

Laissez-moi effleurer votre peau avec tendresse et volupté.

Mon humble désir de vous faire l’amour n’est point un grand péché.

 

Se connaître dans une parfaite intimité,

Sous le regard des cieux ou bien devant l’éternité,

Harmoniser nos gestes telle une mélodie jouée par les chérubins,

Ô que ce serait tellement merveilleux ! Ô que ce serait tellement divin !

 

Ô femme de l’Afrique noire !

Par votre grâce vous enjolivez mon cœur !

M’accorderez-vous votre main pour aller vers ce lendemain ?

Pour cette nuit, je vous offre ma nudité même si je n’ai  pas de mains.

 

De

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

 

Source : https://lys-tiger.book.fr/galeries/de-marbre/

Femme d’ivoire

stanislas-blagenkov12


Par Stanislav Blagenko Tiré de https://voyageonirique.com/

Femme d’ivoire

 

Ô femme de rêve !

Serais-tu ma nouvelle Ève ?

Celle qui m’accompagnera sur les mers,

Pour découvrir de ces magnifiques terres ?

 

Femme aux seins fermes,

Plus je les regarde plus je les aimes.

Me donnes-tu la permission de les embrasser ?

Quelle joie me donnerais-tu si je peux les caresser.

 

Sentir le parfum de ta chevelure,

Qui te donne cette si belle et noble parure.

Pénétrer le secret de ton âme par la douceur de tes yeux.

Y aller avec soin car te respecter, plus que tout je le veux.

 

Parcourir le chemin de ton intimité,

Comme le feraient deux amants par une nuit d’été,

Entendre le souffle saccadé de ta respiration haletante,

Succomber à cette tentation ! Voilà tout ce qui en ce monde me tente.

 

Ô belle femme d’ivoire !

M’accorderais-tu cet instant de bonheur ?

Où je te ferai grâce de mon savoir-faire en cette heure ?

D’être entre tes reins pour y te faire vibrer de plaisirs un certain soir.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada