Archives de tags | drap de satin

Pose classique

classique
Très belle photo réalisée par mon ami Joël Pèlerin

Pose classique

 

Pose classique,

Pose magnifique,

Pose qui toujours détend,

Pose qui ne cesse de durer dans le temps.

 

Les grands sculpteurs d’autrefois,

Avaient pour leurs mains grande foi,

Avaient pour maître d’oeuvre leur créativité,

Sans oublier épouses et leurs maitresses adorées.

 

Pas besoin d’instruments très variés,

Un drap de satin suffisait à terminer oeuvre créée,

Un chapeau de paille pour préserver le modèle et sa pudeur,

Un pot placé dans ses mains dans lequel se trouvaient jadis des fleurs.

 

Quoi de plus beau que la simplicité ?

Celle d’un geste tendre ou d’un petit baiser,

Quoi de plus merveilleux qu’une journée ensoleillée ?

Si ce n’est qu’une femme pour modèle resplendissante de beauté ?

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Car je t’ai donnée le meilleur de moi afin d’être à jamais à toi

 

 

Car je t’ai donnée le meilleur de moi afin d’être à jamais à toi

 

Ce matin,
Où tout est calme,
Où je revois notre flamme,
Je te vois nue sans drap de satin.

 

Ce que tu es belle,
Je ne me lasserai jamais te le dire,
Je ne me retiendrai en aucun cas de l’écrire,
Car rien n’est plus beau que le corps nu d’une telle merveille.

 

Serait-ce un cadeau des Cieux ?
Tellement que ta beauté éblouit mes yeux,
Caresser la peau de ton dos telle des notes de piano,
Ressentir le souffle de tes désirs assouvis par nos ébats de tourtereaux.

 

Ô mon Dieu ! Te voir ainsi,
C’est comme ça, c’est comme ci.
Mais ce que je donnerai pour te garder près de moi,
Car je t’ai donnée le meilleur de moi afin d’être à jamais à toi.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Ne cache rien

zj1gtrpd59

(Avec la permission de Sandrine C.)

Ne cache rien

 

Bonjour chère amie,

N’aie pas peur de moi, je t’en prie !

La clarté de ta nudité n’a d’égale que le plus pur des rubis,

Ne crains pas mon regard posé sur ton corps qui respire la douceur de la vie.

 

Sur ce drap de satin,

Qui te caresse telles des mains !

Ce corps fébrile attend celui qui saura ton cœur ouvrir,

Pourquoi ? Réponds-moi ! Pourquoi veux-tu le faire autant languir ?

 

Dévoile-toi à mes yeux,

Révèle ta beauté voulue par les dieux,

Ta chair troublée par ton désir inassouvi sera enfin récompensée,

Par les milles et une nuit de plaisir, de volupté et de mignons péchés.

 

Ouvre-toi doucement,

Que je te découvre avec mes nobles sentiments,

Aie confiance ! Bientôt, nous nous connaitrons divinement,

Sans nous brusquer, nos corps atteindrons les délices sous le firmament.

 

Que puis-je dire ?

Quels mots puis-je choisir ?

Afin de décrire à sa juste valeur la sensualité,

De ton corps pleinement offert par la grâce de ta nudité.

 

De cette pose si distinguée,

Tu as su la choisir afin de te manifester,

Sur cet étoffe cousu avec grand soin par mille vierges,

Tu t’y étendis allègrement sans en mesurer toutes ces verges.

 

De ton regard, tu sais me séduire !

Séduire mon âme perdue jusqu’à en plus finir !

Je te le dis, crois-moi chère Dulcinée, je ne suis guère un vaurien.

Accepte la prière de l’homme que je suis. De grâce, ne cache rien !

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada