Archives de tags | charbon

Aujourd’hui, je dis oui

« Aujourd’hui, je dis oui » Photo et poème de Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada

Aujourd’hui, je dis oui

 

Aujourd’hui, je dis oui.

Je dis oui simplement à la vie,

Et avec toute ma belle humeur, je souris.

J’ai décidé en cet instant précis qu’il en sera ainsi.

 

Qu’il pleuve ou qu’il fasse soleil,

Ce jour est pour moi une merveille,

Car tout est différent depuis la veille,

Des airs joyeux parviennent à mes oreilles.

 

Je ne cherche plus à tout comprendre,

Je ne désire plus absolument tout apprendre,

Cette vie, simplement comme elle est, la prendre.

De vivre cet unique moment sans plus attendre.

 

Hier est un jour passé, dit-on!

Demain n’est pas arrivé, affirme-t-on!

Aujourd’hui est l’essentiel, proclame le dicton.

Alors que seule cette minute compte sans contrefaçon.

 

Sortant avec entrain aussitôt le soleil levé de mon lit douillet,

J’ai serré dans mes bras mon chat pour lui dire comme je l’aimais,

Un chat noir comme le charbon aux yeux dorés qui reluisaient,

Qui étincelaient dans la pénombre alors que les fantômes fuyaient.

 

 Aujourd’hui, je veux simplement prendre le temps.

Prendre le temps de vivre chacun des moments,

De ces moments qui disparaîtront en un instant,

Et qui rendent mon destin si passionnant.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

S’il-te-plaît, ne pars pas

S'il-te-plaît, ne pars pas
« S’il-te-plaît, ne pars pas » Poème par RollandJr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

S’il-te-plaît, ne pars pas

 

Ô chérie, je viens de lire ton billet,
Que tu as tôt ce matin déposé sur le buffet,
Dans lequel tu as écrit quelques mots de ta main,
Des mots qui sonnèrent comme un douloureux refrain.

 

Tu sais bien que je blaguais,
Mais j’ignorais que cela te blessait,
Je ne pouvais pas pensé que cela te marquerait,
Maintenant, pour toujours et à ma grande surprise à jamais.

 

Si tu me l’avais seulement exprimé,
Au lieu en ton fort intérieur avoir tout gardé,
Quelques paroles auraient peut-être suffit pour te témoigner,
Toutes mes excuses et te dire jusqu’à tel point toujours je t’aimerai.

 

S’il-te-plaît, ne me quitte pas.
Le ciel bleu devient couleur de charbon,
Lorsque nos coeurs ne battent plus à l’unisson.
Et que ton absence me rappelle que je suis rien sans toi.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada