Archives de tags | tendre baiser

Libre sous l’eau

Libre sous l’eau Poème de Rolland Jr Modèle JenovaxLilith Photo par Craig Gum Photography Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/Under-the-Sea-924299782

Libre sous l’eau

 

Bonjour mes chéris ! Je fais depuis quelque temps,

Le même rêve que je faisais quand j’étais une enfant.

Je me balade posément sur une plage de sable fin,

En suivant en silence un bien étrange chemin.

 

Le soleil me réchauffe de ses rayons,

Alors que j’écoute de la mer une chanson.

Les vagues de couleur bleutée m’invitent à pénétrer,

Dans un monde inconnu attendant à se manifester.

 

Avec prudence, je me laisse glisser entre chaque lame.

Une sensation de bien-être envahit alors mon âme.

Peu à peu, j’entre en douceur dans cette mer.

Petit à petit, je m’écarte de la terre.

 

C’est en ce moment précis que j’ouvris les yeux,

Et je découvrais un endroit si magique, si merveilleux.

Mon esprit totalement vide, j’étais libre sous l’eau.

Je n’avais jamais vu un monde si beau.

 

L’onde épousait mon corps.

La lumière brillait sur moi tel de l’or.

Mes cheveux voguèrent sur les courants.

Les faisant valser ici et là allègrement.

 

Toutes les couleurs apparaissaient si féériques.

Je me rappelais alors les contes fantastiques.

Que me relatait ma défunte mère le soir,

Lorsque venait l’heure de me dire « au revoir ».

 

Et qu’elle déposait un tendre baiser sur ma joue,

En me souhaitant bonne nuit en m’offrant mon toutou.

Libre sous l’eau ! Quel rêve formidable que j’ai fait cette nuit !

Ce que je donnerais afin que ma maman puisse être encore en vie.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Des fleurs dans tes cheveux

Des fleurs dans tes cheveux Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo & modèle par JenovaxLilith Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/floral-908249974

Des fleurs dans tes cheveux

 

Je me suis levé tôt ce matin.

Je veux croire en un meilleur lendemain.

Je désire tellement que vienne le règne de l’amour.

Est-ce trop demander que cela arrive un de ces jours?

 

Un jour, les humains vivront dans une grande fraternité.

Où chacun pourra enfin prendre en main sa destinée !

Que tous en ce monde apprendront cette leçon de l’histoire !

Que les guerres ne sont pas des contes de fées racontés le soir !

 

Il y a tant de belles choses à découvrir.

Pourquoi alors vouloir tant faire souffrir?

Il y a tellement d’enfants à protéger, à aimer.

Pourquoi dans les armes tout cet argent gaspiller ?

 

Dire « je t’aime », est-ce pour certains si compliqué?

Est-ce si difficile de se pencher vers le pauvre pour l’aider?

Devrions-nous être gênés pour tendre la main à qui en a le besoin?

Il y a tant de gens que l’on devrait prendre grand soin.

 

Pourquoi alors se faire la guerre?

Nous vivons tous sur cette pauvre vieille terre.

Qui a connu bien des hauts et surtout bien des bas.

Depuis que les hommes menés par la haine ont levé les bras.

 

Mais, c’est en te voyant, ô, ma chérie.

Que je m’aperçois comme je suis comblé par la vie !

Depuis le moment où nous nous sommes embrassés.

Cet instant qui au plus profond de mon cœur est à jamais gravé.

 

J’avais mis quelques fleurs dans tes cheveux.

Ce moment me semblait si magique, si merveilleux.

C’est en me rappelant ce doux souvenir que je cesse de souffrir.

C’est en me remémorant ce tendre baiser que je veux encore vivre.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Ce collier de perles

Ce collier de perles Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo : Auteur inconnu Source : https://www.deviantart.com/appetitive-soul/art/1003b-853055240

Ce collier de perles

 

Assis sur le divan de mon salon,

J’ai ouvert une de mes boîtes de savon,

Qui me servait à entreposer de vieilles photos,

À une époque où tout me semblait tellement beau.

 

De ces photos qui immortalisèrent des jours heureux,

De ces moments de pur plaisir et de ces instants si joyeux.

De ces femmes si belles que j’ai croisées pour des séances,

Avec lesquelles, parfois, j’ai eu des nuits de passion et de romance.

 

Parmi elles, l’une m’avait tellement impressionné,

Par sa simplicité et par son authentique féminité,

Que je lui avais offert un présent soigneusement choisi,

Une offrande en gage d’admiration à ce modèle chéri.

 

En début de séance alors que je préparais le lieu,

Lui expliquant les différents styles de poses si précieux,

Ma réputation se basait, avant toute chose, sur mon savoir-faire.

Et d’autres qualités que m’avait enseignées feu mon père.

 

Les heures passèrent aussi vite que des secondes,

Car, il y avait en cet endroit, une céleste onde.

Une atmosphère de travail tellement agréable,

Vous la décrire, désolé, j’en suis incapable.

 

Je lui ai alors demandé une faveur,

Afin de terminer en beauté la dernière heure,

De porter ce collier de perles à son cou,

Elle m’avoua alors qu’elle adorait ce bijou.

 

Disposant à son gré de ce collier,

Elle le mit à son cou délicatement parfumé.

Immortalisant cet instant par quelques photos,

Ces témoins d’une autre époque révolue trop tôt.

 

Appuyée avec douceur sur le dossier du fauteuil,

Me présentant ses fesses douces comme des feuilles,

Elle avait un regard à la fois mystérieux et coquin,

Je manipulais tout de même mon appareil avec grand soin.

 

La séance est hélas ! Déjà achevée!

C’est maintenant le temps de vous lever,

Je voudrais, avant que vous partiez, vous dire un secret

Vous êtes de loin ma préférée. Voilà ce qu’il en est!

 

Garder ce modeste collier de perles, je vous prie.

Cette séance est à mon grand regret la dernière de ma vie.

Mes mains fatiguées ne pourront plus suivre ma passion,

Une grave maladie a entravé ma vie sans contrefaçon.

 

Elle s’approcha de moi pour déposer sur ma joue,

Croyez-moi ! Le plus précieux de tous les bijoux,

Un tendre baiser qui a fait couler une larme,

Un sanglot venu du plus profond de mon âme.

 

 C’est en regardant avec le sourire cette vieille image,

Que je me rende compte que la vie est plutôt sage.

Il y a en effet pour mon plaisir une surprise inattendue,

Une photo qui me rappelle que la vie vaut la peine d’être vécue.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Je danse

Je danse Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Dancing-With-Myself-867083684 Modèle : Radmila

Je danse

 

En cette matinée tout ensoleillée, je danse

Je valse en écoutant les oiseaux chanter un air d’été

Avec allégresse, je sautille sur mes pieds dénudés et si légers

Je virevolte sous les chauds rayons de soleil jusqu’à ce que je sois en transe.

 

Avec douceur, je soulève au gré du vent

Le drap blanc qui recouvre mon intimité

Présentant mon pubis, à mère Nature, sa beauté

En croisant mes jambes faites de satin pur et blanc

 

Telles les ballerines du célèbre théâtre de Moscou

Dont leurs beautés rendirent bien des hommes fous

Mais la quiétude de la forêt où je gambade en ce moment

Au plus profond de mon être dès cet instant suffis bien amplement.

 

Je me revois à l’époque de ma belle enfance

Quand ma mère me racontait un conte de romance

J’imaginais me voir danser sur les mots prononcés

Par ma mère avant de m’endormir sous un tendre baiser.

 

Depuis qu’elle est partie vers d’autres cieux

Je revois en pensées toute la douceur de ses yeux

Que dirait-elle de me voir ainsi danser presque nue?

Et de savoir qu’une telle allégresse me transporte vers les nues.

 

Pour être franche, qu’à cela ne tienne

Je l’avoue, cette vie n’est nul autre que la mienne

Pour mon plus grand bonheur, je danserai bien chaque jour

En espérant faire entrer de nombreux amants sur mon parcours.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Si je le pouvais, je le ferais.

Si je le pouvais, je le ferais.
Si je le pouvais, je le ferais. Prose par RollandJr St-Gelais Photo par Francisco Vazquez Modèle JenovaxLilith Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/finding-766902829

Si je le  pouvais, je le ferais.

 

Si je pouvais t’offrir la lune, je le ferais. Si je pouvais te donner la moitié de mon cœur pour que tu puisses vivre, je le ferais.

Si je pouvais me jeter dans la mer pour te chercher la plus belle des perles, je le ferais. Mais, comment pourrais-je le faire? Aucune perle ne peut égaler ta beauté.

Si je pouvais me transformer en papillon pour te donner un tendre baiser sur ta joue, je le ferais. Si je pouvais être une goutte de pluie pour rafraîchir tes lèvres, je le ferais.

Si je pouvais te donner mon dernier souffle pour te permettre de vivre, je le ferais. Mais, que veux tu? Je suis qu’un simple être humain.

Un être humain avec bien des limites.

 

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada