Archives de tags | nuit

Pardonnez-moi, monsieur. Où est la cathédral ?

Pardonnez-moi, monsieur. Où est la cathédral
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Pardonnez-moi, monsieur. Où est la cathédrale ?

 

Pardonnez-moi, monsieur. Où est la cathédrale ?
Car j’ai un peu honte de mes péchés et je me sens mal.
Non pas que je n’ai point aimé ce que j’ai fait à mes amants,
Croyez-moi, de cet instant exquis nous nous en souviendrons longtemps.

 

Mais, à vrai dire, je me sens en ce moment un peu perdue.
Perdue depuis mon réveil sans avoir pris le temps de m’habiller,
Une petite douche, quelques bouchées de croissant et une gorgée de café,
Me voilà devant vous et derrière ces gens complètement dépourvue et presque nue.

 

Quelle belle nuit, mes amants et moi avons passée.
Une nuit à se caresser, à s’embrasser et à jouer des jeux vilains,
Des jeux de langues, des jeux interdits à réaliser à pleines mains,
Maintenant que c’est fini, je me pose cette question : Où est donc le péché?

 

Fille catholique de la pure Bavière,
J’ai été élevée avec des principes sévères,
Par des parents certes très aimants mais un peu austères,
En m’inculquant dès l’heure du levé, dès l’heure du couché, de faire ma prière.

 

Malgré mes nombreux péchés mignons,
Ceux que j’adore faire avec quelques garçons,
Je désir aller à la messe et faire une sincère communion,
Ceci dit, monsieur, où la cathédrale ? Que je puisse y faire ma confession.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Fille sortie du bain

Fille sortie du bain
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Fille sortie du bain

 

Je suis la fille sortie du bain,
Et malgré moi, j’attends que me tu prennes,
Que tu finisse par me traiter comme une reine,
Qu’attends-tu pour me prendre et pour sentir tes mains ?

 

Je suis peut-être prude,
Mais la dignité est une servitude,
Qui, parfois, elle peut être une belle qualité,
Surtout dans ce monde qui a perdu toute moralité.

 

Je suis une simple fille du matin,
À la fragilité du regard et à la peau de satin,
Dans la fraîcheur de ma chambre où j’y suis retournée,
Pour lentement m’essuyer délicatement tel un nouveau-né.

 

Je pense à toi, mon amoureux.
Serons-nous ensemble un jour heureux ?
Je prends quelques instants pour me regarder,
Pour admirer ce corps qu’une nuit par amour je t’offrirai.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Toréador

Torréadore
« Toréador » par mon ami Joël Pèlerin Poème par RollandJr St-Gelais

Toréador

 

Toréador ! Ô toréador ! Courageux toréador !
Toréador dans la nudité de la femme tu y prends corps,
Corps de femme de toute beauté et étonnamment très élégante,
De ses mouvements faits avec douceur et légèreté, comme elle m’enchante.

 

Bras tendues avec précision !
Cherchant l’air dans une ultime vibration !
Cape rouge voguant allègrement contre le vent,
Le vent qui sous la chaleur de l’arène devient tourbillonnant.

 

Âme forte et courageuse dans une enveloppe de chair,
Tel un soldat partant au loin dans un lointain pays en guerre,
Seule devant ce redoutable ennemi aussi féroce qu’imaginaire,
Toréador ! Prends garde de ne point sortir de cette vie ordinaire.

 

Chapeau de paille en guise de parure,
Avec tes beaux seins si ronds mais si durs,
Tenant fermement sur tes jambes de ballerine,
Ô toréador ! En me regardant, aurais-tu des idées coquines ?

 

De tes mains agiles tu harangues devant toi la bête,
En te disant que tôt tard à lui ou à toi ce sera la fête,
Cachant ton regard de ton ennemi pour mieux le tromper,
Ne craignant pas le moment où sur toi il foncera tête baissée.

 

Toréador, regard devant toi,
Et dis-moi en réalité ce que tu vois,
Une chimère se nourrissant de tes peines,
S’abreuvant du poison qui coule dans tes veines.

 

Que tu es belle dans ce corps de femme,
Dans ce corps tu y transposas la ferveur de ton âme,
Viens vers moi ! Allez viens, je t’en supplie dans mon lit,
Car dans mes bras je te réchaufferai en cette fraîche nuit.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

J’ai lu ta liste de souhaits

J'ai lu ta liste de souhaits
« J’ai lu ta liste de souhaits » Photo par G.B. d’Allemagne Modèle ? Sazze

J’ai lu ta liste de souhaits

 

Joyeux anniversaire !
Pour toi, je serai nue mon cher.
À ce désir, je souhaite le réaliser.
Afin de t’offrir de mon corps sa volupté.

 

Voilà bien des jours que j’ai regardé tes yeux,
Afin d’y deviner le plus précieux de tous tes vœux,
Comme un livre ouvert, j’y ai lu tous tes tendres secrets,
Me voir ainsi pour y contempler ma féminité, point de mal y est.

 

Femme nue dans la lumière tamisée,
Mes suaves pensées sortent de l’ombre diluée,
Penchant vers l’arrière mes longs cheveux ambrés,
Songeant à chaque instant à ce présent que je veux te donner.

 

Oui, vas-y mon ami !
Touche avec tes yeux, mon chéri !
Embrasse aussi souvent que tu le désires,
Ce corps pour lequel tu pousses dans la nuit des soupirs.

 

Cette nuit, je te le permets.
Et, si tu n’es pas trop sage, qui sait ?
Ce que tu auras droit en gâteries de ma part,
Mais pour cela entre dans ma chambre avant qu’il soit tard.

 

Si tu n’es pas un bon garçon,
Je t’enseignerai une grande leçon,
Que tu te souviendras le reste de tes jours,
Alors ! N’attends pas ! Viens mon amant, mon amour.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Les yeux grands fermés

Je fermerai les yeux

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Les yeux grands fermés

 

Depuis que j’étais qu’une enfant,
Une question me revenait souvent,
Comment survivre dans un pareil monde ?
Drôle de question pour une fillette sans honte.

 

Déjà je voyais tant d’horreurs,
Que de vieillir me faisait très peur,
Déjà j’entendais tant de mensonges,
Que mes nuits étaient troublés d’affreux songes.

 

M’apercevant de tant de méchanceté dans la société,
Grugeant les quelques gens ayant encore un peu de bonté,
Que de constater que ce monde existe encore m’a souvent étonné.
Quel en serait donc le secret pour y survivre sans mon âme y laisser ?

 

Une fois devenue femme belle, gracieuse et accomplie,
Que je crois après de mûres réflexions avoir enfin compris,
Après avoir tant souffert pour mes gens de tous horizons que j’aimais,
Que seul en mon coeur désillusionné j’y trouverais grande sérénité et joie de la paix.

 

Puisque selon un Petit Prince d’un illustre écrivain,
Qu’il écrivit que c’est qu’avec notre coeur que l’on voit bien,
J’ai décidé qu’à partir de ce jour sans soleil ou cette nuit au clair de lune,
Que pour vivre aisément dans ce monde, je fermerai les yeux. Ô moi la belle brune.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Je me réveille

Après je me réveille
« Je me réveille » Photo par G.B. d’Allemagne Modèle ? Mangorose

Je me réveille

 

Cette nuit j’ai rêvé à toi,
Passionnément, tu me prenais,
Avec force et entrain, en moi tu jouissais.
Je te sentais me pénétrer au plus profond de moi.

 

Je sentais monter le désir de jouir,
Enrober mon corps dans cette chaleur,
Ne sachant quoi faire pour sortir de ma torpeur,
Puis vint cette sensation de m’abandonner m’envahir.

 

N’y prenant garde, j’y acquiesça.
Malgré la morale et ses folles lois,
Coula de mon intimité un fleuve d’amour,
Que j’aurais voulu faire durer pour toujours.

 

Imaginant tes doigts visiter cet issu,
Pendant que je suis dans mon lit et nue,
Quel fantasme interdit pour la femme que je suis,
Qu’à cela ne tienne car entre toi et moi ce que j’ai joui.

 

Entendant le chant du coq annonçant la fin de mes imaginaires ébats,
Aussitôt debout, je m’appuis sur le coin de la fenêtre car j’étais dans tous mes états.
Où étais-je donc passée ? Que m’était-il donc arrivé ? Qu’ai-je pu avoir mangé la veille ?
Pour avoir fait un rêve de luxures alors que malgré moi en cet instant je me réveille.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

En douter encore

Doutes-tu encore
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

En douter encore

 

Écoute-moi tendre chérie,
Prêtes-moi l’oreille, je t’en pries,
J’ai de quoi d’important à te dire ?
Une chose qui te fera sûrement sourire.

 

Mais pour bien commencer,
Une modeste faute je dois t’avouer,
Un petit mensonge je t’ai hier raconté,
Car il cache tout de même une noble vérité.

 

Je t’ai dit bien des grands secrets,
Afin de ne point être mis dans l’embarras,
Car te l’annoncer les mains vides, je ne l’oserai pas,
Pour une fois, mon cœur chavire par la joie qui y est.

 

Voici en mes mains ce qui n’a pas de prix,
Car cette demande est la plus sérieuse de ma vie,
Une bague de fiançailles pour t’exprimer mon amour,
Car c’est avec toi que je veux vivre maintenant et pour toujours.

 

Mes mots et mes gestes ont depuis le tout début de nos rencontres,
La sincérité de mon cœur qui pour toi palpite d’un amour digne des plus beaux contes.
À toi je songe chaque jour jusqu’au crépuscule et rêve sans cesse la nuit jusqu’à l’aurore
Voilà donc ce que je t’offre afin que de mes sentiments tu ne puisses en douter encore.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Je prie

Je prie

« Je prie » Photo par G.B. d’Allemagne

 

Je prie

 

Je prie pour les oubliés,
Même s’ils sont par milliers,
Ces gens qui vécurent sans grandeur,
Avec parfois bien des soucis et des peurs.

 

Je prie pour les gens infortunés,
Qui ont pour richesse la joie d’aimer,
Tous ces gens au grand coeur et les mains vides,
Trop silencieux dans une foule peuplée d’êtres si avides.

 

Je prie pour dame mère-nature,
Qui agonise dans ce monde impur,
Si généreuse envers ses enfants ingrats,
Et qui certainement un jour ou l’autre disparaîtra.

 

Je prie pour les enfants mal-aimés,
Pour les vieillards si souvent abandonnés,
Dans des foyers à la fois si ternes et si délabrés,
À ces êtres de la vie sans cesse désabusés et toujours blessés.

 

Je prie pour les amoureux déçus,
Et pour ceux qui en l’amour ont toujours cru,
Car rien de plus important dans la vie que de trouver l’amour,
Que ce soit celui d’un instant, d’une nuit ou bien celui de toujours.

 

Je prie en ce lieu de paix simplement pour prier,
Prier pour éviter devant tant de souffrance pleurer,
Car rien de plus sacrées qu’une prière, une noble pensée,
Joignez-vous à moi en pensant aux gens que vous aimez.

 

Mains tendrement jointes et yeux lentement fermés,
Seule dans la lumière tamisée dans le calme concentrée,
J’ignore à quelle divinité du ciel s’adresse cet acte sincère de piété,
Mais, je m’en moque car mon désir est que mes prières puissent se réaliser.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Je marche dans la nuit

Je marche dans la nuit

« Je marche dans la nuit » Photo par G.B. d’Allemagne

Je marche dans la nuit

 

Je marche dans la nuit,
J’y vois tout ce qui y vit,
Des êtres des plus étranges,
Parfois démons, parfois des anges.

 

Dans la fraîcheur de cette belle nuit d’été,
J’aperçois comme les hommes sont désespérés,
Cherchant un amour illusoire dans les bras d’inconnues,
Pour un peu d’argent en échange de bon temps très vite perdu.

 

D’autrefois, j’y découvres des femmes égarées dans leurs rêves brisés.
Des rêves de jeunes filles par la vie maintes fois désabusées,
Des rêves d’adolescentes aux corps et à l’esprit fragilisés,
Par des promesses aussi vite dites, aussi vite oubliées.

 

Je marche en silence pour ne point déranger,
Ces amants qui pour instant font semblant de s’aimer.
Pour ceux qui croient en l’amour même pour les désillusionés,
Pour ceux qui dans le confort de leurs lits dorment à poings fermés.

 

Je marche pieds nus et le coeur léger,
Je marche avec grâce et les épaules dénudés,
Je marche en regardant droit devant moi jambes croisées,
Je marche vers celui qui saura d’un coeur sincère ma beauté apprécier.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Je ne peux pas être plus près

Je ne peux pas être plus près de toi
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Je ne peux pas être plus près

 

Oui, je le sais trop bien.
Toi et moi sommes seuls en ce monde,
Parmi cette foule aux pensées si immondes,
De ces rapaces, de ces sans foi ni loi, de ces vauriens.

 

Cette nuit me paraît si étrange,
il y a quelque chose qui me démange,
Un secret depuis trop longtemps gardé,
Dans mon jardin aux fleurs si enchantées.

 

Comment te le dire ?
Sans vouloir te faire souffrir ?
Car loin de moi futile arrogance se retrouve,
Bien au contraire, mon coeur pour toi tout grand s’ouvre.

 

Mais, comprends-moi que pour cette nuit.
Et, c’est la première fois que cela arrive en ma vie.
Blessures profondes ont fait en sorte qu’en mon coeur mal y est,
C’est pourquoi en cette nuit mystérieusement, je ne peux pas être plus près.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada