Archives de tags | vocation

Les séances de nudité artistique au C.E.G.E.P. de Drummondville : Pour clarifier les choses

IMG_20190404_090937_007

Les séances de nudité artistique au C.E.G.E.P. de Drummondville : Pour clarifier les choses

Bonjour tout le monde,

57459364_10156433294517523_3892926286573600768_oJe profite de cette journée pluvieuse pour vous expliquer le déroulement d’une séance qui m’a grandement surpris tant par l’accueil que par l’ouverture d’esprit de la part des étudiantes du cours de dessins de modèles vivants au sein du collège d’enseignement général et professionnel de Drummondville. En effet, je crois utile de développer davantage sur la journée où j’ai servi de modèle vivant pour les groupes concernés dans le cadre d’une telle activité.

Une telle initiative vient de ma volonté de clarifier56242481_10156413336567523_4275342366358896640_n certains aspects liés à une telle activité au sein d’un collège d’enseignement. Tout d’abord, la définition même d’un collège d’enseignement diffère énormément entre ce qui se trouve en Europe et ce qui existe au Québec et même du reste du Canada. C’est ainsi que le Québec a créé à la fin des années 1960 un réseau d’institutions d’enseignement afin de préparer de manière plus adéquate les étudiants et les étudiantes ayant complété leurs secondaires, l’équivalent du lycée en France, à entrer dans le milieu universitaire. Qui plus est ! De telles institutions offrent aussi à leurs élèves de poursuivre leurs études dans un domaine plus aptes à répondre à leurs capacités intellectuelles. C’est ainsi que l’on peut y retrouver des cours de techniques répondants davantage au marché de l’emploi en complétant une formation de trois ans au lieu des deux requis dans un cadre préparatoire à l’université.

IMG_20190405_163647Ensuite, il est important de retenir que le cours de dessins où votre humble serviteur a offert son savoir-faire en tant que modèle nu s’adresse avant tout à des élèves ayant déjà complété leurs cours secondaires et ce, depuis un temps assez long. De plus, chacune des poses que j’ai choisies a été élaborée à partir de mes réflexions sur deux éléments précis. En premier lieu, je devais tenir-compte de leur niveau de connaissance versus leur niveau d’expérience dans le domaine du nu artistique. Certaines d’entre elles, les classes étaient constituées de jeunes dames, possédaient déjà une expérience importante en pareille matière. En second lieu, je prenais toujours le temps d’une part, d’expliquer l’objectif de ma démarche auprès d’elles en début de chacun des deux cours, et, d’autre part, de leur demander de vive-voix et devant la professeure responsable du cours, de me dire si telle ou telle pose leur posait un quelconque problème en tout début desdites séances.

En tout temps, je réfléchissais à la pose choisie enIMG_20190405_165021 fonction de la durée allouée pour la réalisation du dessin. Ceci pouvait être en un simple croquis jusqu’à un dessin davantage élaboré. Que de fois m’étais-je dit en moi-même ? « Bon ! Celle-ci est-elle convenable ? Celle-là est-elle appropriée pour cette première heure ? Comment dois-je faire afin que chaque étudiante puisse travailler sur les mêmes angles d’approche en me rappelant qu’elles formèrent un cercle autour de moi ? Fort heureusement, avec un peu d’intelligence et en me souvenant de mes précédentes expériences, j’ai pu effectuer des poses qui répondirent à la perfection aux attentes de la professeure et au plus grand plaisir des étudiantes présentes en ces lieux.

 

56954320_10156413336467523_4126316819482935296_nJe ne le répéterai jamais assez souvent : Être modèle nu est avant toute chose une passion. Je dirais même une vocation tellement je suis imprégné par la libération que cela me procure d’être vu, connu, reconnu et apprécié non pas comme une erreur de la pharmacologie, ni une source de revenus pour des avocats qui ont flairé la chance de faire un bon coup d’argent. Une telle démarche me d’être bel et bien comme un homme certes différent en-dehors mais semblable en-dedans comme n’importe tel être humain.

Là encore, une telle réalité semble avoir été partagée par les étudiantes du cours de dessin pour lesquelles leur humble serviteur a donné le meilleur de lui-même. Merci infiniment pour cet échange pleinement vivant.

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Le hasard fait bien les choses.

19601516_1964311793799921_4920796799856431853_n

Renée-Rose Pelletier-Martineau (artiste) et votre humble serviteur

Le hasard fait bien les choses.

Bonjour,

19247901_1964311660466601_2719506659746753434_nVous savez que j’adore alimenter mon blogue artistique afin de le rendre à la fois instructif et intéressant. Voilà pourquoi j’y publie divers articles portant sur ma passion en tant que modèle nu que sur la poésie et la photographie. Par ailleurs, je tente par tous les moyens mis à ma disposition pour trouver des sujets dignes d’intérêts. Je pense notamment à visiter des galeries d’art à la recherche de ce petit quelque chose qui inciterait votre curiosité, surtout si le thème de la nudité artistique y est présent. Il va de soi qu’être à l’affût d’événements artistiques d’envergure régionale ou internationale sans oublier mes nombreux contacts sur les réseaux sociaux du web constitue un élément important dans le succès de mes recherche. D’ailleurs, c’est grâce à la page Facebook de la galerie d’arts « Alfred-Pellan » que j’ai pris connaissance d’un tel vernissage.

C’est ainsi que j’ai profité d’un vernissage présenté au sein de la galerie d’arts « Alfred-Pellan » de Québec pour tenter d’y découvrir de véritables petits chef-d’œuvres réalisés par des artistes aux talents, c’est le moins que je puisse dire, remarquables. Toutefois, serait-ce par mon intérêt pour le nu ou bien suite à mon expérience personnelle de modèle vivant ?, une artiste-peintre est sortie du lot. En effet, je n’ai que de l’admiration pour cette grande dame qui a su de manière plus que respectable transposer la vie de ses modèles vivants sur du bois mort. Deux mots complémentaires que sont « vie » et « mort » et qui, par l’entremise des mains de madame Renée-Rose P.-M., furent à l’origine d’œuvres artistiques tout à fait dignes de mention.

Il m’est impossible de nier que le fait de trouver quelques-unes de ses19642333_1964311680466599_3348242670596018282_n créations faites avec des modèles nus féminins a été un facteur incitatif dans ma démarche de faire plus ample connaissance avec cette artiste. Au fil de notre discussion, nous avons convenus que le domaine des arts, même si elle se trouve derrière le tableau et moi devant, relève presque de la vocation. Une vocation qui se vit au quotidien, qui vibre à chaque seconde de notre existence et qui tente avec une passion fébrile de se transmettre à nos semblables. Il est ici à noter qu’une telle transmission peut se faire de multiples façons. L’on a qu’à penser au domaine musical où des centaines de jeunes gens, et parfois des moins jeunes, essayent de connaître le succès. Il en est de même du théâtre, du cinéma et bien d’autres activités artistiques. Mais, comme dit si bien un homme célèbre dans l’histoire de l’humanité né en Palestine, il y a beaucoup d’appelés mais peu d’élus.

19511177_1964311710466596_3145573755220110355_nPersonnellement, j’ai adoré discuter avec cette artiste. C’est ainsi qu’elle m’a appris qu’elle sera en Europe, plus précisément au Louvre de Paris, lors d’une exposition qui se tiendra du 7 au 10 décembre prochain. « Wow! » me suis-je alors dit. Quelle chance inouïe de rencontrer une telle artiste, au sein même de mon beau Québec que j’aime tant, qui exposera dans ce haut-lieu de l’art. Avouons-le ! Le Louvre est au domaine artistique ce que le Vatican est au catholicisme. Les deux sont devenus au fil des siècles le symbole par excellence du champ qui leur est dévolu. Dans le cas du nu artistique, je peux affirmer avec certitude que cette artiste possède un sens inouï à la fois du détails mais aussi d’une patience que je qualifierais de monastique. D’ailleurs, vous pouvez vous-mêmes le constater en regardant ces quelques photos, lesquelles ont été prises avec sa permission pour fin d’utilisation au sein de mon blogue, où minutie et beauté vont de pairs dans chacune d’entre elles.

Je tiens à vous informer que par un souci de respect du droit d’auteur à son égard qu’un lien menant vers son site professionnel se trouve en annexe du présent article. C’est ainsi que vous trouverez plus amples détails sur cet artiste et sur son projet de présentation au Louvre de Paris. N’hésitez surtout pas à l’encourager.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Site officiel: http://www.reneerose.com/fr/reneerose.html

Site de la campagne de financement: http://www.reneerose.com/fr/reneerose_contact.html