Archives de tags | souffle coupé

En lui donnant cette originalité

En lui donnant cette originalité Poème de RollandJr St-Gelais, Photo par Alain, Modèle par Atsuko

En lui donnant cette originalité

 

Je me souviens de ces années,

De ce temps où nous pouvions aimer,

De cette période où nous pouvions espérer,

De ces années où pouvions sans cesse rêver.

 

Je commençais à peine à dessiner,

Cela a toujours été mon rêve depuis que je suis né,

Rien de plus normal, car par des parents-artistes j’ai été élevé.

Entre mes lèvres passèrent tant le sein maternel que les crayons à colorer.

 

Fils unique d’une famille aux mœurs inhabituelles,

Amoureux de cette musique de ces années si belles,

Curiosité sans cesse aiguisée par de jolies ribambelles,

D’un esprit égayé par le charme de la campagne et des hirondelles.

 

J’ai bien malgré moi vieilli,

Et, comme tout le monde, j’ai dû quitter le nid.

Le nid familial où mon père et ma mère s’aimèrent chaque nuit,

Pour aller vivre dans une cité lointaine afin d’y poursuivre ma vie.

 

Jeune homme libre d’esprit et ouvert à la nouveauté,

Amant des arts de toutes tendances et là où il y a la beauté,

J’ai placé une petite annonce dans le journal de cette localité;

Artiste en herbe cherche jeune dame, pour une peinture de nudité.

 

Peu de temps, à ma porte, est venue sonner,

Une belle dame aux allures et à l’accent étrangers,

Comme il se doit, je l’ai invitée poliment d’entrer,

En m’excusant d’avoir quelques joints fumés.

 

Sans plus attendre, elle entra dans ma modeste demeure.

Sa beauté était telle que j’en avais oublié le jour et l’heure,

Elle m’a dit que de poser nue, cela la comblerait de bonheur.

Car dans son pays, cela ne pouvait pas se faire sous peine de malheur.

 

 Sans plus attendre, elle enleva ses vêtements.

Elle prit la pose tout bien naturellement,

Pendant je me suis installé calmement,

En me roulant un joint minutieusement.

 

J’ai laissé aller mon imagination sans retenue,

Afin de dessiner cette femme si belle et nue,

D’une beauté comme je n’en avais jamais vu,

Quelle chance! La vie m’a permis d’avoir eu.

 

Mes doigts naviguèrent sur le papier,

Comme sur une mer agitée au mois de mai,

À chaque coup de crayon, j’en avais le souffle coupé.

Car mon seul désir était de votre beauté, l’immortaliser.

 

La rendre immortelle en lui donnant cette originalité,

D’être dessinée avec ces couleurs qui représentent ces années,

Où l’on pouvait vivre nos passions avec une entière liberté,

Et faire l’amour loin de toute cette hypocrite moralité.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Un heureux signe

Un signe
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Un heureux signe

 

Je me suis couché tôt cette nuit,

Car j’ai tellement travaillé aujourd’hui,

Non pas par obligation, mais bien par passion,

Passion qui est devenue au fil du temps de ma vie sa raison.

 

Ayant préparé mon lit,

Bien lentement je m’y suis assoupi,

Fermant les yeux pour les ouvrir au pays des rêves,

Ce pays, cette contrée, ce lieu et d’y voir de si belles Ève.

 

Être loin des bruits de la vérité,

Être loin des frayeurs de la triste réalité.

Être loin des laideurs de notre existence éphémère,

Oublier les horreurs de la guerre et de toutes les misères.

 

Simplement être près d’elle,

De cette femme, de ma muse, si belle.

Grande dame aux cheveux blonds comme le blé,

Regard d’une telle douceur que je ne pourrai jamais oublier.

 

Et que puis-je dire de ses seins à me rendre le souffle coupé ?

De cette grande dame bien chaleureusement est venue me trouver,

Bien silencieusement, j’ai pu admirer sa peau minutieusement tatouée.

Sans qu’elle dise un mot, j’ai compris qu’elle voulait être immortalisée.

 

Immortalisée l’instant d’un cliché,

Mais, comment pouvais-je la photographier ?

Puisque bien malheureusement mon appareil je n’ai pas apporté,

En cet endroit paradisiaque, comment aurais-je pu seulement y penser ?

 

Lentement elle s’en alla vers les blancs cygnes,

Alors qu’en pleine nuit, on sonna à la porte de ma demeure.

En me réveillant je me demandais : Qui pouvait sonner à cette heure ?

Regardant par ma porte le judas, j’ai cru deviner un heureux signe.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Souffle coupé

39441844_10217023068914920_6868122219243896832_n

 

Dessin par Elisa Retailleau

 

Souffle coupé

 

En ce début de journée,

Où le soleil vient juste de se lever,

Que déjà tu ouvres tes magnifiques yeux,

Yeux bleus t’offrir dame nature selon son vœu.

 

Songeant en ce moment,

À ce que tu voulais faire en cet instant,

Sortir de ce lit où dormirent deux amours interdits?

Où deux corps s’enlacèrent avec tendresse et sans mots dits.

 

De nos chairs nous abusions allègrement,

De nos fantasmes nous les faisions passionnément,

De mes doigts je tapais sur ta peau tel aurait fait Mozart,

Car savoir te donner un tel plaisir relève du  grand art.

 

Ce que tu es belle en cette matiné,

Reste avec moi chérie, ma bien-aimée,

Au lit notre petit-déjeuner je t’apporterai,

Car j’admire ton corps et j’en ai le souffle coupé.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Quel beau spectacle !

Quel beau spectacle !

Bonjour tout le monde,

14344071_1822910314606737_5061034904394578690_nJ’ai décidé de vous présenter une vidéo que j’ai réalisée au cours de la prestation artistique que mon cousin a offerte lors d’une soirée-spectacle à la salle Sylvain-Lelièvre du C.É.G.E.P. de limoilou dans la belle ville de Québec. À titre informatif, mon cousin qui s’appelle Mathieu Gauthier est professeur à l’École de cirque de Québec maintenant plusieurs années. Il pratique plus particulièrement la jonglerie auprès d’une clientèle d’élèves âgés de sept à soixante-dix-sept ans, pour reprendre un slogan d’une bande dessinée célèbre.

Natif de Drummondville mais vivant dans la ville de Québec depuis son entrée à l’École de cirque de Québec, Mathieu Gauthier est à la fois un artiste chevronné, un amant de la jonglerie, un professeur attentionné auprès de ses élèves et, avant toute chose, un homme tout à fait sympathique. Il possède un répertoire fort varié dans son domaine. Bref, sa personnalité est d’une grande richesse. Toutefois, ce fut la première fois où j’ai eu l’opportunité d’assister à l’une de ses démonstrations artistiques, et ce sur une scène qui porte un nom emblématique dans l’histoire du quartier limoilou de Québec. En effet, c’est dans ce quartier que naquit le chanteur-compositeur Sylvain Lelièvre.

Quelques mots doivent être dits concernant mon appréciation personnelle de l’ensemble de la soirée où plusieurs artistes ont présenté quelques-uns de leurs numéros tirés de 14102690_663246693850826_6660855768575567485_nleurs répertoires à l’occasion d’un concours intitulé « Québec en scène ». Un concours, croyez-moi sur parole mes amis et amies, haut en couleurs et riche en variété. À vrai dire, j’ai été agréablement surpris par les talents de chacun(e) des artistes sur la scène. Des artistes qui, pour certains d’entre eux, ont réussi à faire monter une larme, tandis que pour d’autres m’ont coupé le souffle alors que dans certains cas un sourire sur mon visage a agrémenté ma soirée. Que d’émotions ! D’ailleurs, les arts ne possèdent-ils pas le don transmis par les dieux de faire vibrer les âmes de ceux et de celles qui ouvrent leurs cœurs même l’instant d’un soupir ?

En résumé, je vous présente ci-bas ma vidéo que j’ai réalisée durant la prestation offerte par mon cher cousin Mathieu Gauthier. J’espère que cela vous plaira de le visionner autant que j’ai eu du plaisir à assister à cette soirée. Bon visionnement !

En passant, je dois vous expliquer deux points essentiels dans ce présent article. En premier lieu, j’ai pour éthique de travail de ne jamais photographier de personnes susceptibles d’être d’âge mineure. C’est pour moi un pré requis démontrant le sérieux de mon travail lors de la rédaction et de la publication d’articles au sein de mon blogue artistique. En second lieu, une autre de mes prérogatives consiste à avoir la permission tacite de la personne que je pose ou que je filme lors d’une séance artistique quelconque. Voilà pourquoi, je me suis limité à filmer mon cousin Mathieu Gauthier pendant la soirée. Une soirée vraiment très palpitante !

Merci de m’avoir lu.

Je vous aime.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada