Archives de tags | contrés

Le départ

 

 

Le départ

 

C’est qu’un départ,
Vers d’autres cieux ! Vers d’autres terres !
Où irais-je ? Contrés paisibles ou pays en guerre ?
Allons ! Partons ! Maintenant avant qu’il soit trop tard.

 

Là ? J’attends le moment.
Où je vivrai un autre présent,
Présent sans retour et sans regret,
Peut-être dans mes pensées ? Qui le sait ?

 

Partir ?
pour ne plus revenir,
Dans les cœurs que j’ai brisés,
De tous ceux que j’ai jadis aimés.

 

C’est le temps.
Temps de vous dire au revoir,
Avant que vienne la pénombre et le soir,
Avant la fin de cette vie et dire adieu à mes amours d’antan.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Prendre un court moment

 

Capture 1

Modèle nue ? Carrolanne Boies

 

Prendre un court moment

 

Prendre un court moment,

Vivre le temps ici et maintenant,

Afin de savoir où nous sommes rendus,

Sur les aiguilles d’une montre suspendue.

 

Temps arrêté par Chronos,

Qui me broie allègrement tous les os,

De ces multiples inquiétudes qui me brisent,

Qui me glacent le sang sur mon visage telle une bise.

 

Qu’adviendra-t-il de mon âme à mon heure ?

Devrais-je affronter ma destinée malgré mes peurs ?

Ce que j’aimerais tellement reculer ces aiguilles,

En mon esprit mes souvenirs sans cesse défilent.

 

Prendre conscience de ces lointains plaisirs,

Ne cesse de me faire languir et souffrir,

De ces pays et de ces contrés,

Avec celles que j’ai aimées.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Contre vent et …

22046006_502797656747503_6440676234961666562_n

 

Inspiré de ma correspondante  Laura L. 

 

Contre vent et …

 

Contre vent et

Contre le temps,

Que malgré moi je fuis,

Et malheureusement elle me suit.

 

Par  ce vent, je m’envole.

Et de ces contrés, je survole.

Vers ces grands et étranges pays,

Je tiendrai en mes mains mon parapluie.

 

Regardant ici et là ces gens,

Qui vont et viennent gaiement,

Ne sachant que faire de cet instant,

D’une valeur inestimable assurément.

 

Triste constat d’une telle vérité,

Que pour bien des peuples hébétés,

Ne point savoir profiter de la vie avec joie,

Leur semble être de bonne aloi et force de loi.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Bienvenue à toi !

New Image21

Bienvenue à toi !

 

Mon ami, bienvenue à toi !

Peu importe ce que tu fais et ce que tu sois,

Ici, il n’y a ni monarque, ni riche, ni reine et ni roi,

Seuls des passionnés et amants de la vie comme toi et moi.

 

Que mes mots te consolent,

Qu’ils t’apportent joyeuses farandoles,

Que le sourire illumine pour toujours ton si joli visage,

Et que ta gaité de cœur se partage avec les gens de tous âges.

 

Passion des maximes et des pensées,

Traverse le temps d’autrefois pour imprégner nos idées,

Afin de changer maintenant à jamais nos imperceptibles destinées,

Que sociétés immondes nous imposèrent depuis que nous soyons nés.

 

Amis des lointaines contrés,

Venez avec une liberté absolue vous désaltérer ,

Vous ressourcer à mon oasis de paix pour guérir de vos maux,

Et que mes paroles réconfortent et tiennent votre cœur bien au chaud.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

En cette nuit d’automne!

En cette nuit d’automne!

 

En cette nuit d’automne qui évoque les souvenirs des jours d’autrefois,

Comment puis-je raviver au plus profond de moi cette foi?

Espérer revivre le grand amour de mes vingt ans,

Un amour perdu dans les dédales du néant.

 

Je rêve du jour où je t’ai serrée pour tendrement t’embrasser,

Revoir dans mes pensées la noblesse de ta divine beauté.

Sentir ton parfum enivrer mon esprit pour l’amener au loin,

Vers des pays et des contrés afin d’y découvrir leurs moindres coins.

 

En cette nuit noire d’un automne qui annonce la froideur de l’hiver,

Mon désir de revenir vers ce temps passé est pour moi un véritable calvaire.

De ne pouvoir te dire à tel point je t’ai aimée, presque adorée.

Car tu étais tout à mes yeux éblouis par les tiens tellement j’en étais émerveillé.

 

Étais-je tombé amoureux tout bonnement de ta beauté?

Tel un amour passager d’un simple été?

 Et pourtant, c’est à toi que je confia mes plus grandes peurs,

En cette nuit où je crains de revivre mon passé, je pleurs!

 

De

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada