Archives de tags | blogue artistique

Le véritable pouvoir

Le véritable pouvoir Texte de Rolland Jr St-Gelais Modèle & Photo : JenovaxLilith Source : https://www.deviantart.com/lilithjenovax/art/My-Power-946390574

Le véritable pouvoir

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que vous passez une belle saison. Pour ma part, je dois avouer qu’il y a fort longtemps que je n’ai pas vu un hiver aussi agréable que maintenant. En effet, la température clémente qui recouvre la magnifique région de Québec est fort appréciée par votre humble serviteur.

Comme vous le savez déjà, je profite de la quiétude de ma réalité actuelle pour créer des poèmes et écrire des textes sur mon blogue artistique sur divers thèmes. Or, il m’est arrivé à l’esprit de rédiger un article en répondant à l’une des nombreuses interrogations cruciales liées à l’existentialisme. Il est fort possible que ma situation physique avec laquelle je vis depuis ma naissance et certains évènements attachés à mon expérience de vie y soient pour quelque chose dans la manière dont je perçois la présence humaine.

À dire vrai, le fait que de plusieurs questions viennent hanter ma pensée ne m’a jamais empêché d’apprécier mon destin en y découvrant la multitude de bons côtés qui la composent. Or, ceci m’amène justement à résoudre cette problématique inhérente à l’existence. Quelle serait le véritable capacité que j’ai été dans l’obligation de développer afin de faire face aux diverses circonstances que j’ai dû affronter ?

Oui, je suis conscient que je ne possède aucun des pouvoirs des super héros de bandes dessinées qui ont jalonné les lectures de mon enfance ou que je vois sur les immenses écrans dans les salles de cinéma. Cependant, il y en a un qui s’est imposé au plus profond de mon être. Une aptitude qui m’est d’une grande utilité face à ce qu’il peut m’arriver.

C’est un fait indéniable que je n’ai pas de contrôle sur ce qu’autrui peut opérer et que ses actions, sûrement sans aucune mauvaise intention de sa part, peuvent me perturber. Toutefois, je suis libre de le prendre d’une manière que je qualifierais de « détachée ». Oui, cela peut m’ébranler. Cependant, c’est à moi, et à moi seul, que revient le degré d’affectation à mon endroit. Dit autrement, je suis responsable de mes sensibilités et c’est à moi de les endiguer, telle une rivière au printemps qui se décharge de ses glaces, de façon à ne pas me laisser submerger.

Certes, c’est là un travail de longue haleine. Je devrais plutôt écrire de toute une vie. À plus forte raison si on se souvient qu’elle est semblable à des montagnes russes. « Les jours se suivent, mais ne se ressemblent pas », dit l’adage. Voilà pourquoi il est impératif de garder un contrôle sur nos émotions qui peuvent surgir à n’importe quel moment.

Attention ! Il n’est pas dans mon intention de minimiser l’importance de vivre pleinement ce que l’on ressent. Je désire simplement vous rappeler que le fait d’en être le seigneur incontesté est avant toute chose un bon pas dans la maîtrise de notre vie.

Merci infiniment de votre attention à mon endroit !

Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada

Un travail magistral

Un travail magistral Texte de réflexion par Rolland Jr St-Gelais Dessin par DerBuettner Source : https://www.deviantart.com/derbuettner/art/Slow-944613438

Un travail magistral

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que vous allez bien et que le début de l’année 2023 vous soit bénéfique. De mon côté, j’ai eu une période des fêtes assez complexe mais, Dieu merci, tout est maintenant résolu. J’entreprends donc la nouvelle année avec joie et optimisme. 

Je profite du moment présent pour remercier mes fidèles abonnés, et les visiteurs occasionnels, qui ont fait, par leurs appuis, le succès de ce journal Web consacré à la nudité de bon goût, la poésie et à des textes basés sur des réflexions personnelles. C’est grâce à vous, amis et collaborateurs, que mon blogue artistique a pu connaître sa cote de popularité la plus élevée depuis sa création en 2014. En effet, il y a plus de 275 000 individus qui ont parcouru l’ensemble de mes articles publiés au cours de l’année 2022. 

Il va de soi qu’un tel succès a pour cause trois facteurs importants. Le superbe dessin réalisé par DerBuettner illustre à la perfection ces facteurs. En premier lieu, la recherche assidue de la finesse est, à l’image d’un pinceau d’un artiste-peintre, ce qui permet d’éviter en tout temps la présence, ne serait-ce qu’une seule fois, de toute forme de vulgarité. En deuxième lieu, mon intention d’atteindre une qualité du français écrit acceptable est à mon humble avis le signe de maturité chez votre modeste serviteur. Peut-on bafouer la langue de Molière tout en étant soucieux de sa protection ? Agir de la sorte relève presque d’un délire schizophrénique. En dernier lieu, ma volonté de rendre grâce à la beauté au sein des œuvres qui illustrent ce blogue y est pleinement légitime.

Vous avez sûrement remarqué que ces trois composantes transpirent au sein de chacune de mes parutions. Ce qui est tout à fait normal puisqu’ils constituent les éléments de base du respect que j’éprouve envers tous les artistes et leurs modèles qui ont participé à leurs façons à son édification. Tout comme ce dessin, chaque ligne de conduite a été suivie scrupuleusement.

Quel en est l’objectif ? Tout simplement de rendre le chemin parcouru pour toutes les personnes qui s’y aventure de manière la plus agréable et satisfaisante qui soit. À dire vrai, il s’agit, vous en conviendrez, d’un travail magistral.

Merci de votre attention !

Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada

Repos dominical bien mérité

Votre humble serviteur Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada

Repos dominical bien mérité

Bonjour tout le monde,

Je souhaite de tout mon cœur que vous vous portiez bien. Pour ma part, je dois avouer que la vie est belle. En effet, le temps ensoleillé agrémente mes journées, lesquelles sont dédiées à la réalisation de divers exercices dont, notamment, la rédaction d’articles au sein de mon blogue artistique qui est consacré à la poésie, à la nudité de bon goût, à la photographie et à des réflexions personnelles sur divers aspects de l’existence.

Cependant, j’ai décidé de prendre un repos dominical bien mérité. À vrai dire, il s’agit d’une habitude que j’ai adoptée depuis de nombreuses années. Je dispose de cette journée pour assister à la célébration eucharistique de l’église, de rite catholique, de mon quartier. Après quoi, je vais savourer un bon déjeuner à l’un de mes restaurants favoris où ils me servent de succulents repas de style britannique. Une fois que mon âme et mon corps ont été bien nourris, je profite de l’occasion pour aller voir un membre de ma famille récemment déménagé dans la magnifique ville de Québec. 

Or, j’ai décidé de faire une prépublication de ce texte par souci de continuer d’alimenter mon webjournal. Ceci a un double objectif. En premier lieu, il s’agit de le rendre le plus attrayant possible. En second lieu, il me semblait impératif de le mettre à jour afin que vous puissiez y trouver quelque chose d’intéressant à lire, ou le cas échéant, à relire des articles précédemment édités. Je profite de l’occasion pour vous remercier de votre fidélité.

Bon dimanche à vous.

Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada

La dernière semaine de juin

La dernière semaine de juin Texte de Rolland Jr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/It-s-such-a-mess-919780665

La dernière semaine de juin

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien et que le début de l’été soit propice à la réalisation de belles vacances. Pour ma part, tout est au beau fixe. Je profite du soleil, lorsqu’il y en a, pour me balader en quadriporteur tout en poursuivant la publication d’articles au sein de mon blogue artistique.

Il est vrai que le départ de mon père est une perte énorme dans ma vie. Toutefois, la vie continue de plus belle pour votre humble serviteur. 

Fait cocasse à retenir ! Ici, au Québec, on a l’habitude de réaliser les déménagements vers le 1er juillet, et même un peu avant. 

Je vous souhaite un bon samedi.

De Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada

Rejeter ce qui peut nous détruire

Rejeter ce qui peut nous détruire Texte de réflexion de RollandJr St-Gelais Photo par MTL3 Source : https://www.deviantart.com/mtl3/art/Eva-v-Davina-3-904741684

Rejeter ce qui peut nous détruire

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que vous allez bien et que cette pandémie tire à sa fin. De mon côté, je vais très bien. Je prends la vie du bon côté tout en continuant à rédiger au sein de mon blogue artistique sous forme soit de la poésie ou bien d’articles de réflexion personnelle. Il m’est venu à l’esprit de rédiger un article sur ce que la période de la pandémie a permis à votre humble serviteur de découvrir, plutôt de redécouvrir, sur le genre humain.

Tout d’abord, je l’avoue d’emblée. Il y a du beau et du bon chez l’être humain de manière générale. En effet, certaines personnes ont été présentes en certaines occasions dans lesquelles j’ai eu besoin d’aide tout comme j’ai été présent pour d’autres. C’est ce que l’on appelle « donner au suivant ». Ensuite, j’ai aussi assisté à des événements qui m’ont quelque peu surpris de manière très négative. Je pense notamment à des comportements de certains individus à mon endroit. Toutefois, cela est en soi une excellente chose puisque c’est l’expérience de la vie qui fait son œuvre. Enfin, après avoir réalisé une prise de conscience des deux côtés de la même pièce, je me répète une phrase qu’un ancien premier ministre du Canada avait écrite dans l’un de ses ouvrages. Une phrase qui se résumerait à ceci: « Le regret est un sentiment vain. Il faut apprendre des erreurs et continuer d’avancer ».

Certes, c’est une parole de sagesse. Mais, j’y ajouterais un petit quelque chose de bien simple. C’est-à-dire qu’il faut savoir rejeter ce qui peut nous nuire. Cela concerne tant les choses matérielles que les individus ainsi que certains milieux qui sont loin d’être sécuritaires pour notre bien-être physique et mental. À mes yeux, rejeter, c’est d’abord et avant tout se choisir. Rejeter, c’est jeter loin de nous tout ce qui ne correspond pas à nos valeurs les plus fondamentales. C’est aussi se choisir en premier. Et, croyez-moi, c’est loin d’être un défaut puisqu’il s’agit avant toute chose d’une question de survie. Survie? Quel mot extraordinaire! Il me plaît de le décortiquer en deux mots: « Vie » et « sur ». On peut y voir le fait de vivre sur les mers agitées, vivre face aux dangers imminents qui nous entourent et surtout jeter de la laisse afin de prendre son envol pour s’éloigner du danger. 

Merci infiniment de votre attention.

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada