Archives de tags | bons coups

Elle s’interrogeait.

Elle s’interrogeait. Poème de Rolland Jr St-Gelais Peinture de Noble Roro de la France.

Elle s’interrogeait.

 

Assise dans un bistro.

Malgré un temps si beau.

Buvant lentement un verre de bourbon.

Savourant jusqu’à la dernière goutte ce nectar si bon.

 

Elle revivait dans ses intimes pensées.

De sa vie, ses péripéties du temps passé.

Ses bons et ses mauvais coups qu’elle avait faits.

Dieu merci, sans exprimer aucun futile regret.

 

En effet, regretter est un sentiment si vain.

Sauf, peut-être, celui d’avoir gaspillé du bon vin.

Sachant fort bien ceci, la vie est un professeur cruel.

Qui enseigne les leçons de manière pas toujours belle.

 

Elle revoyait la place centrale de son village de Provence.

Les fleurs qui aromatisèrent ce lieu du Midi de la France.

Les enfants jouer avec joie près des vieillards amusés,

Qui se remémorent leur enfance depuis longtemps passée.

 

Loin d’elle le remords d’être venue dans la ville Lumière,

Afin de faire sa vie selon ses valeurs et à sa manière.

Une vie d’artiste qui aspire à la notoriété, à la reconnaissance,

Car nulle part en ce monde, l’art brille autant qu’en France.

 

France ! Ô, belle France ! Qu’elle a toujours aimée.

Terre de la liberté, de la fraternité et de l’égalité.

Par quoi, pour réussir, allait-elle devoir commencer?

Elle s’interrogeait en déposant son verre maintenant terminé.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Quelquefois

Quelquefois ! 

 

Quelquefois !

C’est la vie, ma foi.

Rien ne va comme on veut,

Alors, on fait tout ce que l’on peut.

 

Hier était fait ainsi,

Mais, on est aujourd’hui.

Demain on verra bien ce qui arrivera,

Qu’on le veuille ou non, c’est toujours ça.

 

Pas la peine de s’en faire,

Parfois, c’est le ciel ou l’enfer.

Mais, on arrive toujours à survivre,

Puisque l’essentiel, c’est de continuer à vivre.

 

Quelque fois, on fait de bons coups.

Parfois, on se casse la gueule ou le cou.

On tombe trois fois comme un grand sage,

Celui dont le nom a traversé le temps et les âges.

 

Alors, pourquoi se préoccuper de l’impossible?

Faisons simplement tout ce qui nous est possible.

À la grâce de Dieu pour tout qui, malgré nous adviendra,

Qu’on le veuille ou non, avec ou sans nous, le ciel passera.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Photo dérangeante

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Photo dérangeante

Il me fait plaisir de vous présenter une réalisation photographique faite par mon ami Rick B. d’Allemagne. Cette photo est à la fois dérangeante et provocante. En premier lieu, elle est dérangeante parce qu’elle reflète bien ce qui se passe actuellement au sein de nos sociétés occidentales. En effet, la perte de nos valeurs, construites d’une manière paradoxale sur l’importance de garder nos traditions et nos règles morales tout en ayant une ouverture sur le monde, semble être un fléau touchant à la fois l’Europe et l’Amérique. En second lieu, lesdites valeurs ont été englouties par un je-ne-sais-quoi depuis les cinquante dernières années.

Quelle en serait la cause? Tout porte à croire qu’un laisser-aller au sein des populations qui ont, avec bien des erreurs mais aussi de bons coups, façonné un monde certes loin d’être idéal, mais dans lesquelles les valeurs chrétiennes avaient leur place en soit un facteur déterminant pour qu’une telle situation soit arrivée.

Ne serait-il pas le temps de se regarder et de se demander ce que nous avons fait collectivement pour qu’une telle situation puisse se produire de nos jours? Que sommes-nous prêts à faire pour renverser une telle réalité? Oui, cette photo est troublante car elle démontre l’anéantissement graduelle de notre monde, celui que nos pères ont voulu nous léguer en rêvant que nous en prendrions soin. Quelle déception ils auraient s’ils voyaient ce que nous en avons fait. 

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Nous vieillissons

Nous vieillissons
Nous vieillissons Texte de réflexion par RollandJr St-Gelais Dessin par CapitaPerdu. Source : https://www.deviantart.com/capitaperdu/art/SilverHair-Woman-829072654

Nous vieillissons

Que nous le voulions ou non, nous vieillissons. Les années deviennent des mois, les mois des semaines, des semaines des jours et les jours des heures. Parfois, nous sommes fiers de nos bons coups mais plus souvent qu’autrement émergent en nous des regrets. Des regrets qui se rapportent davantage à ce que nous n’avons pas fait qu’à ce que nous avons fait.

Puis viennent les souvenirs de ceux que nous avons aimés et qui nous ont quittés. Quelques fois des prières pour le repos de leurs âmes aux cieux sont adressées. D’autres fois, une simple pensée pour les incroyants amplement leur suffit. À chacun leur foi, leurs espérances et leurs illusions. Car nul ne le sait ce qu’il y a de l’autre côté du pont comme de raison.

Les cheveux blancs sont la richesse accumulée au fil des années. Des années tricotées au fil des expériences du passé et des jours comptés. Des cheveux blancs qui embellissent telle une couronne d’argent le doux visage d’une mère et d’un père souvent oubliés par leurs enfants trop occupés goûter à la saveur insipide du numérique. De cette saveur imposée par conglomérats situés dans une vallée de silicone.

Oui, nous vieillissons. C’est la loi ultime pour tous. Que nous soyons riches ou pauvres, nous vieillissons. Nul ne peut y échapper. Mais, tant qu’à vieillir, vieillissons en chantant. Une chanson d’amour, une chanson d’antan, une chanson pour agrémenter le temps. Le temps que l’on a pour vaquer à nos occupations. Vieillissons avec le cœur léger car c’est la source du bonheur véritable.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Remise en question de juillet 2019

Remise en question
Photo par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Remise en question de juillet 2019

Parfois il est nécessaire pour notre bien-être de faire des remises en question sur le parcours de notre vie. Cela fait maintenant plus de 21 ans que je vis dans la belle vie de Québec. J’ai, vous devez vous en douter, vécu une multitude d’activités et d’expériences en tout genre. Des expériences qui me feraient plaisir de vous raconter et d’autres que je préfère, pour une question bien personnelle, garder pour moi.

J’ai rencontré des gens super sympas et d’autres moins. J’ai vécu des hauts et des bas comme chaque être humain qui vit en ce monde imparfait mais parfait dans ses imperfections. J’ai eu de la peine comme d’autres en ont eu à cause de moi. Je ne peux hélas revenir dans le passé. Pourquoi le ferais je puisque c’est ainsi que l’on apprend de la vie? Ne dit-on pas que l’on apprend davantage de nos erreurs et de nos échecs que de nos bons coups et de nos succès?

Aurais-je pu faire mieux depuis que je vis à Québec? C’est fort possible. Aurais-je pu avoir d’autres objectifs que d’être modèle nu pour des écoles d’art et des ateliers en art? C’est possible. Aurais-je pu faire autre chose que d’enrichir mon blog artistique ? C’est aussi fort possible. Aurais-je pu faire ceci au lieu de cela? Tout est possible également.

Mais une chose est sûre. Ce que je suis et ce que j’ai fait, je l’assume pleinement. Pourquoi donc me diriez-vous? Tout simplement parce que cela a fait en sorte d’être le RollandJr St-Gelais qui vit en ce moment même.

C’est vrai. J’aurais pu être meilleur et faire mieux. Cependant j’aurais pu faire pire et être moins bon.

Merci infiniment de m’avoir lu.

Rolland St-Gelais de Québec