Archives de tags | modèle vivant

Ce que je donnerais

Ce que je donnerais… Texte de RollandJr St-Gelais Photo par Rick B. d’Allemagne Source : https://www.deviantart.com/rickb500/art/Espresso-first-855408175

Ce que je donnerais

Ce que je donnerais pour être à la place de cette tasse. Sentir vos lèvres sur les miennes ! Sentir la douceur de votre main qui m’enlace! Sentir votre haleine sur tout mon être! Voilà ce qui me rendrait heureux.

Magnifique photo de ce modèle à la beauté exquise.

Félicitations mon ami Rick B. d’Allemagne

De RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Respect à vous charmante jeune dame

Respect à vous charmante jeune dame Texte de RollandJr St-Gelais Modèle JenovaxLilith Crédit photo Minds I Obscure Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/someone-854568197

Respect à vous charmante jeune dame

Il arrive parfois que l’on ne peut trouver les mots pour exprimer ce que l’on ressent en découvrant une œuvre photographique. C’est en ce moment ce que je vis en regardant une telle photo où la grâce de votre beauté est présentée de manière à la fois respectueuse et en toute simplicité.

Que puis-je dire de plus de la pose dans laquelle vous vivez une telle réalité? En effet, il faut posséder un talent indéniable afin d’arriver à faire émouvoir les cordes sensibles de ceux qui ont la chance de découvrir un tel chef d’œuvre.

Je peux que féliciter cette artiste, non seulement pour cette pose extraordinaire, mais aussi pour avoir réussi à faire vibrer mes cordes les plus sensibles en mon for intérieur.

Respect à vous charmante jeune dame.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Je m’appelle Sandro

Je m’appelle Sandro Poème de RollandJr St-Gelais Dessin par CapitaPerdu. Source : https://www.deviantart.com/capitaperdu/art/Rythm-and-Blues-Sandro-837135133

Je m’appelle Sandro

 

Je m’appelle Sandro,

Je vis dans cette ville millénaire,

Qui a connu bien des amours et bien des guerres,

Je suis né dans ce pays où il fait toujours soleil et si chaud.

 

À chaque jour, en silence, je m’installe au coin d’une rue.

Bien évidemment, je choisie un endroit où j’aurais une belle vue.

Où je pourrais contempler toute la beauté des femmes étrangères,

Où j’entendrais les maris infidèles raconter leurs histoires mensongères.

 

J’ai joué bien des chansons d’amour,

Pour quelques sous pour me nourrir au jour le jour,

J’ai joué des chansons tristes pour des gens esseulés,

En des journées qui me paraissaient être une véritable éternité.

 

Pour certains, j’embellissais leurs quotidiens.

Dès que je jouais de ma guitare au petit matin,

Chacune de mes notes se transformèrent en couleurs,

Qui égayèrent pour un instant, pour une journée, leurs cœurs.

 

De ces couleurs magnifiques,

Il y en a une que je trouve magique,

C’est le bleu qui me rassure en ces temps incertains,

Car elle est aussi douce qu’une prière adressée aux saints.

 

Une prière que je récite pour ceux qui devant moi passent,

Qui vont chercher un peu de réconfort dans les chapelles,

Qui peuplent Rome, la pieuse, la splendide et la toute belle.

Et pour les enfants au cœur pur, jouer jamais je ne m’en lasse.

 

Je jouerai de ma guitare,

Du petit-matin jusqu’à tard le soir,

Car, sans les couleurs vivantes de mes chansons,

De ma vie bien modeste mais heureuse, j’en perdrais la raison.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Mon coeur saigne

Mon cœur saigne. Texte & dessin par Micha B.

Mon cœur saigne

 

Mon cœur saigne 

j’ai de la peine

Comme un grand vide

La nuit qui m’envahit

Petit à petit

Espérer pour qui, pour quoi.

Cette impression de vide

Attendre et ne rien voir venir

Dormir ou en finir

Micha B. (2019)

Couchée !

Couchée

Couchée Poème de RollandJr St-Gelais Photo par Joël Pèlerin Modèle : Indira Spr

Couchée !

 

Couchée, simplement couchée.

Attendant tes ordres que j’écouterai,

Pensant quelques fois à mes tatouages,

Qui me suivront au fil du temps et des âges.

 

Tes regardant me fixer sans faire un pas,

À travers de la lentille de ta caméra,

Tu sais avec précision déceler,

Ma féminité et ma beauté.

 

Cachant mon sein simplement par pudeur,

Même si le dévoiler je n’en avais point peur,

Car ceux qui me verront ainsi sauront admirer,

La femme que je suis et celle dans l’avenir je serai.

 

Collier au cou telle une rebelle,

Douce rebelle de ma jeunesse si belle,

Ornements faits de noir et de pointes d’argent,

Que j’enlèverai seulement pour mon plus fidèle amant.

 

Celui que je n’ai pas encore connu ni vu,

Celui que je n’ai pas eu la chance de voir nu,

Celui qui saura faire battre mon cœur à la folie,

Celui qui saura me faire perdre par son ardeur mon esprit.

 

Où est-il? Au moins existe-t-il?

Sur quelle contrée lointaine vit-il?

Attendant le jour qui n’est pas encore venu,

Je suis couchée en espérant en secret qu’il m’ait vue.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada