Archives de tags | rêves

Dans un parc

Dans un parc
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Dans un parc

Poser nu ou bien à moitié nu dans un parc est certainement un des rêves les plus communs chez les modèles vivants.

Selon votre serviteur RollandJr St-Gelais de Québec

L’esclave

Esclave
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

L’esclave

 

Debout,
Parfois à genoux,
Corps de sa beauté jaloux,
Grâce féminine qui peut rendre fou.

 

Statue de cire,
Qui devant la bêtise,
Des hommes de bien mauvaise surprise,
Préfère se taire même si parfois elle aimerait en rire.

 

Immobile depuis des lustres,
Ne sachant que faire cela me frustre,
Car devant cette beauté de femme j’aimerais lui parler,
De mes souvenirs, de mes rêves et de mes illusions lui raconter.

 

Cachant ses yeux remplis de tristesse des miens,
Que je lui donnerais pour pallier la lacune de mes mains,
Je lui offrirais avec amour mon épaule afin qu’elle puisse enfin pleurer,
D’avoir vu tant de désespoir, de méchanceté et de crimes sans pouvoir se révolter.

 

Bras replié sur sa chevelure,
Reflétant la pureté de sa parure,
Parure de noblesse ayant traversé les barrières,
Barrières du temps et de l’espace ne craignant pas les enfers.

 

Esclave de chair, d’os et de sang
Toute immobile depuis sa tendre création,
Faite par un artiste esseulé avec une infinie précaution,
Statue de pierre brute à qui il lui donna la vie éternellement.

 

Esclave ayant pour devoir de nous rappeler,
Que malgré nos erreurs, nos réussites et notre bonne volonté,
Sur cette terre à vivre ensemble nous y sommes tous condamnés,
Et que peu importe les origines, les religions et autres lubies, il faut savoir s’aimer.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Une courte histoire de luxure et de douleur

Une courte histoire de luxure et de douleur
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Une courte histoire de luxure et de douleur

 

Sens-moi en toi.
Sens tout amour en moi,
La passion que j’éprouve chaque fois,
Que je pense à toi au risque de perdre la foi.

 

Ressens tout ce que je ressens,
À chaque instant à chaque moment,
L’envie de toi qui brûle chacune de mes veines,
Car je sais que jamais malgré mon amour tu seras mienne.

 

C’est ma bien triste histoire,
D’une impossible aventure d’un soir,
Un conte de fées où tout est péché et tout est impur,
Une histoire si interdite car tout n’est que douleur et luxure.

 

De cette passion qui me donne raison de vivre,
Même si je sais en moi-même qu’il s’agit de survivre,
C’est une courte histoire que je revis à chacune de mes nuits,
Mais je t’en conjure, ô ma muse, reste dans mes rêves, je t’en prie.

 

De

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Robe noire

Robe noire
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Robe noire

 

Robe noire,
De mes rêves,
En admirant tes lèvres
De mes fantasmes, de mes espoirs.

 

Tu sais comment te faire désirer,
Tu sais en moi comment le feu allumer,
Le feu de mon imagination fébrile vers ce corps inexploré,
D’ouvrir les valves de mes désirs le temps d’un long soupir.

 

Faisant semblant d’être endormie,
Sur le bord de la falaise de mon lit,
J’entends ton souffle augmenter sa cadence,
Car tu sais déjà ce  que je veux, à quoi je pense.

 

Me dirigeant avec précaution près de ton corps,
Immobile telle une statue de marbre recouverte d’or,
Je me penche vers ton intimité qui gentiment est dévoilée,
Afin de ma langue et de mes lèvres m’invite à la déguster.

 

Gémissant à mes coups saccadés,
J’entends ta voix commencer à haleter,
Prononçant des mots inaudibles à mes oreilles,
Pourtant j’ai cru comprendre que tu adorais cette merveille.

 

Cette merveille que sans cesse tu redemandais,
Et que par grande générosité, sans cesse je te redonnais.
Et sous ta robe noire d’une belle sorcière ayant trouvé chez-moi refuge,
Je sentais couler ton nectar sur ma langue fouineuse telle le ferait une luge.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Dans la lumière

Dans la lumière
« Dans la lumière » Poème par RollandJr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

Dans la lumière

 

Dans la plus pure des lumières,
Je peux vivre une grande tristesse,
Un tel désarroi qui jamais ne cesse,
Qu’ai-je fait pour vivre un tel calvaire?

 

Immobile telle une statue de sel,
Figée dans le temps qui semble être éternel,
Retenant mes larmes au plus profond de mon âme,
Qu’aucune eau ne parviendra à éteindre les flammes.

 

On dit de vivre de manière toujours honnête,
Cela en vaut-il la peine pour tant de gens malhonnêtes ?
Jusqu’à ce que l’on se rencontre qu’il y a devant soi que mensonges,
Confiance brisée à tout jamais même dans nos rêves et nos songes.

 

J’aurais tant voulu t’aimer,
Mais toi, autrement tu en as décidé.
Ne t’en fais ! Jamais je n’irai t’importuner.
J’étais prête à t’offrir mon corps nu afin de l’admirer.

 

A-t-on fini de me mentir ?
A-t-on terminé de me trahir ?
Je tant  donné avec coeur et bonté,
Pour finalement en toi ne rien trouver.

 

Ferme cette lumière à tout jamais,
Car elle me rappelle comme je t’aimais,
Dans les ombres les plus sombres je veux vivre,
M’y enfouir pour toujours car mon âme me fait souffrir.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Je suis la terre

Je suis la terre
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de Poème écrit par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Je suis la terre

 

Je suis la terre, votre terre,
Je suis bien avant tout la mère,
Je suis ne l’oublions pas le père,
Je suis juste une parcelle de l’univers.

 

Je suis celle qui sans cesse vous nourrit.
Qui vous aime tant et qui souvent vous guérit,
Je suis celle qui trop souvent est par vous meurtrie,
Je suis sur laquelle vous faites l’amour jour et nuit.

 

Je suis aussi celle sur laquelle vous faites vos guerres,
Celle sur laquelle à vos dieux vous adressez vos prières,
Celle qui est habillée par des collines et des paysages si verts,
Celle qui est recouverte par des sables chauds dans les vastes déserts.

 

Je suis celle qui possède les quatre saisons,
Celle du doux printemps aux magnifiques floraisons,
Celle de l’été dont la beauté fait presque perdre la raison,
Celle de l’automne où les gens des prairies recueillent la moisson.

 

Et que puis-je dire de l’extraordinaire hiver ?
Dont son manteau blanc cache vos fautes d’hier,
Et dont les amants font l’amour en ayant la tête en l’air,
En rêvant de donner un jour naissance à des enfants forts et fiers.

 

Je suis simplement celle,
Qui aimerait être traitée en demoiselle,
Car sans moi tous vos rêves n’auraient point d’ailes,
Je suis la terre ! Je suis la terre ! Celle où chantent les hirondelles.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Espoirs et rêves

Espoirs et rêves
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de Poème écrit par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Espoirs et rêves

 

Vite ! Vite ! Plus vite que çà, déshabille-toi,
Vite ! Va te doucher, te savonner et rejoins-moi,
Avais-tu remarqué ? J’ai mis mes plus beaux draps,
Car je désire plus que tout être bien traitée dans tes bras.

 

Savonne-toi encore et encore ! Lave-toi bien,
Car cette nuit sans lune, je te le jure, tu seras mien,
Je te ferai connaître, oh que oui, de bien étranges sensations,
Tellement étranges et si agréables que je te ferai perdre la raison.

 

Mais, pour être honnête, je souhaite connaître la vérité,
Si ce bijou si secret et si intime que tu t’es fait poser,
Est si merveilleux que tes nombreuses maitresses le crient,
Le crient sur les toits car un tel jouet je n’en ai jamais vu de ma vie.

 

Et entre nous deux, j’avais encore quelques espoirs,
De réaliser une telle folie, une telle frénésie, une telle fantaisie,
Car cela faisait depuis si longtemps qu’en moi j’en avais tellement envie,
C’est maintenant enfin un jour béni ou plutôt de ma vie de pécheresse le grand soir.

 

Viens vite, mon amour, avec ton prince si beau et charmant,
Depuis toujours je sais bien comme tu es un pervers si étonnant.
Mais là je dois avouer que tu as dépassé de loin toute mon imagination,
Maintenant que mes rêves vont se réaliser grâce à toi et à ton prince en parfaite union.

 

De

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Je suis conscient

Je suis conscient
« Je suis conscient » par G.B. d’Allemagne Poème par RollandJr St-Gelais

Je suis conscient

 

Par une soirée d’été,
J’ai eu envie de baiser,
De baiser une inconnue,
Dans un lieu tant méconnu.

 

Dans une chambre au parfum de rose,
Où je pourrais faire ce que jamais je n’ose,
Avec une femme aussi belle que je le voudrais,
Avec une femme de rêves aussi gracieuse à souhait.

 

Pour un moment de bonheur,
Pour un plaisir de quelques heures,
En ces lieux où quelques caresses suffiront,
À faire fuir mes désirs inassouvis, mes frustrations.

 

Espérant revoir cette jolie allemande,
Au corps si magnifique que j’en redemande,
Qui sait chuchoter des mots d’un amour instantané,
Au creux de mon oreille sans jamais en être désabusé.

 

Devant un miroir sans teint,
Nous ferons des mouvements de bassins,
Nous nous enlacerons avec une passion imaginée,
Nous nous étreindrons comme je l’ai avant demandé.

 

Je suis conscient de mon péché,
Je suis coupable de ma faute face à l’éternité,
Je suis conscient d’être homme pas comme autres,
Dis-moi ma belle! Suis-je coupable d’être ainsi ? Est-ce de ma faute ?

 

Je suis conscient d’être différent,
Je le sais depuis que je n’étais encore qu’un enfant,
Bien des larmes, j’ai souvent versées et plus encore fait verser.
Voilà pourquoi je suis conscient qu’il vaut pour moi de simplement rêver.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Où étais-tu depuis tout ce temps ?

Oo étais-tu depuis tout ce temps
« Où étais-tu depuis tout ce temps ? » par G.B. d’Allemagne Poème par RollandJr St-Gelais

Où étais-tu depuis tout ce temps ?

 

Silence divin, silence de forêt,
Où tout jusqu’à maintenant me plait.
Écoutant les battements de mon cœur,
Qui alternent joyeusement avec le pic-bois moqueur.

 

Je m’imaginais être la nouvelle Ève,
Sans avoir à ses côtés son si bel Adam,
Pouvais-je retenir mes larmes longtemps ?
Cœur inquiet qui me faisait mordre mes lèvres.

 

Depuis le début de notre rencontre,
Je croyais être que pour toi et pour toi seul.
Je me souviens de cette tasse de thé au tilleul,
Que tu me fis boire en ne cessant de regarder ta montre.

 

Je me sentis partir lentement vers un autre univers,
Celui de l’amour et de la passion où tout est beau où tout est vert.
Vers cet univers où les rêves les plus fous et les plus osés sont permis.
Là où faire l’amour rythme avec le plaisir tant de la chair que celui de l’esprit.

 

Maintenant que je suis sortie de cette nuit,
Étendue et nue alors que sur ma peau la clarté du jour reluit,
J’attendais celui qui allait m’embrasser comme dans un conte de fée,
Où étais-tu depuis tout ce temps ? Dis-le-moi ! Car tu m’as tellement manqué.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Suis-je du mauvais côté ?

Suis-je du mauvais côté
« Suis-je du mauvais coté ? » par G.B. d’Allemagne Poème par RollandJr St-Gelais

Suis-je du mauvais côté ?

 

Bonsoir chéri,
Ce que je m’ennuie,
Sans toi à chaque jour,
Mon intérieur est tel un four.

 

J’ai pensé à toi toute la journée,
Sans cesse tu étais dans mes rêves,
Tu étais mon bel Adam et j’étais ta belle Ève.
Me satisfaire sans toi était la pire des calamités.

 

Dans mes rêves, je t’obéissais allègrement.
J’accomplissais tes moindres désirs aveuglément.
J’étais ton esclave, tu étais mon maître assurément.
Mon seul bonheur était de faire le tien bien évidemment.

 

Maintenant que tu es de retour de ton travail,
Mon existence a trouvé sa raison d’être,
Pourras-tu me libérer de mon mal être?
Donne-moi ton élixir que je l’avale.

 

Couvre-moi de tes tendres baisers,
Comme toi seul sais si bien me donner,
Déshabille-toi mon amour et viens près de moi,
Pénètre-moi ! Défonce-moi ! Sans retenu je suis à toi.

 

Suis-je devenue une vraie possédée ?
Suis-je devenue dépendante de mes désirs ?
Suis-je devenue une obsédée de mes charnels plaisirs ?
Mais pour l’instant, réponds-moi : suis-je du mauvais côté?

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada