Archives de tags | dangers

Je suis l’ultime gardien

Je suis l’ultime gardien Photo & poème de Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada Source : Ghost The Watcher by lequebecois1962 on DeviantArt 

 

Je suis l’ultime gardien

 

Je suis l’ultime gardien,

De cette demeure qui est mon jardin.

Je veille sur ce lieu de jour comme de nuit.

J’ai été tiré des profondeurs des enfers parmi de puissants esprits.

 

Incantations mainte fois répétées !

Que mon maître a sans cesse mentionné !

Par ma désignation ineffable, il m’a invoqué avec ardeur.

Celui que l’on craint depuis ma chute infernale avec tant de frayeur.

 

Qui profère ma dénomination satanique connaîtra ma fureur.

Je suis celui qui dompta Cerbère dans les flammes de la torpeur.

Je ne redoute rien en ce monde, y compris les pauvres êtres humains.

Leurs œuvres perverses les approchent irrémédiablement de leur destin.

 

D’une cape d’un noir lugubre, je suis entièrement vêtu.

Croyez-moi ! De toute votre vie, jamais vous n’avez vu.

De mon regard diabolique, je terrorise tous les étrangers.

Ces individus qui osent, en ce domicile prohibé, y être entrés.

 

Je veillerai jusqu’au trépas de mon mystérieux invocateur.

Je le protégerai contre tout ce qui peut lui faire peur.

Au jour final, je lui tendrai alors ma main invisible.

Afin de l’amener dans mon monde si imperceptible.

 

Mais, prenez bien garde, insensés, de ne jamais le troubler.

Contre tous les dangers, avec des sorts, je le préserverai.

La connaissance des formules ensorcelées est mon savoir.

Au plus profond de moi se trouvent les forces de la magie noire.

 

En ces temps durs et incertains, ne me cherchez pas !

Il est mon seul et unique maître, car il est tout pour moi.

Je suis parmi les derniers des plus grands archanges déchus.

Soyez convaincus ! Une telle force, vous n’avez jamais vu.

 

Je reste bien sagement pour le jour qui n’est pas encore venu.

Où, en ce lieu qui est si précieux, y pénétrera un pur inconnu.

Je déclencherai alors toute la puissance de ma colère.

Celle que je retiens depuis ma sortie des enfers.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Le masque

Le masque Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par Samo 19 Source : https://www.deviantart.com/samo19/art/Picassiana-dos-849454733

Le masque

 

Qu’on le veuille ou pas.

Retiens bien ce que je te dis là.

Voilà une grande leçon que je t’enseigne.

Pour être franc, te confier ceci, mon cœur saigne.

 

J’ai voyagé en cent lieux et parcouru mers et océans.

J’ai rencontré tant de gens, des petits comme des grands.

Des croyances diverses qui ont abreuvé tant d’âmes.

Des livres saints pour lesquels furent versées tant de larmes.

 

Des êtres humains à la recherche d’un amour inespéré.

Des gens si éplorés de leurs âmes sœurs, tant cherchées.

Malgré tout le bon vouloir et mes actions pures de ma part,

J’ai dû m’adapter aux dangers avant qu’il soit trop tard.

 

Retiens ceci, mon fils ! Je t’en prie jusqu’à la fin de tes jours.

Que cette leçon te suive maintenant et pour toujours.

Les gens craignent la vérité et s’inclinent devant le mensonge

C’est bien ce que l’histoire enseigne aux sages dans leurs songes.

 

Quoi de mieux pour survivre que se fabriquer un masque ?

Car il y a tellement de gens flatteurs qui racontent leurs frasques.

Évite-les ! Tiens-toi loin d’eux et ne suis pas leurs chemins.

Poursuis ta route en solitaire et accomplis ton destin.

 

Emporte dans ta besace le strict nécessaire

Et face à la vie et à ton existence, cesse de t’en faire.

Sois léger telle une colombe et agile comme l’hirondelle

Ainsi, tu apprécieras chaque journée comme une véritable merveille.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Il ne faut jamais se voiler

Il ne faut jamais se voiler Poème par Rolland Jr St-Gelais Photo par Amelkovich Source : https://www.deviantart.com/amelkovich/art/The-hidden-look-1-911067690

Il ne faut jamais se voiler

 

Ma mère disait souvent,

Surtout lorsque j’étais adolescent,

Cette parole remplie de belle sagesse,

Afin d’éviter toute possibilité de détresse.

 

Si pénible que soit la réalité,

Aussi difficile à supporter la vérité,

Il faut savoir l’affronter avec courage.

C’est ce que nous ont enseigné les sages.

 

Nous pouvons être riches ou indigents.

Être seuls ou bien entourés de nombreux enfants.

Être jeune fringant ou bien avancé dans les maux de l’âge.

Tout ceci est bien connu tant de l’antiquité que du moyen-âge.

 

Nous devons tôt ou tard résoudre des problèmes de l’existence.

Nous devons tout autant affronter des situations propres à notre essence.

L’essence de notre humanité qui contient tant de force et de faiblesse.

Les humains ont, de tous les temps, affronté des périls et détresses.

 

Seuls les plus hardis ont appris qu’il ne faut jamais se voiler.

Se dérober lorsque surviennent les pires dangers.

C’est ainsi que l’humanité a réussi à survivre.

Et, parfois même, à bien vivre.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Paroles d’archange !

Paroles d’archange Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par JenovaxLilith Model Lauren Erwin Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/Peace-911026754

Paroles d’archange !

 

Tiens ! On annonce une grande production.

Qui sera bientôt diffusée dans les salles de cinéma.

Une histoire d’une jeune dame partie bien loin là-bas.

Pour y faire la découverte de gens de toutes les nations.

 

Une femme qui a pour bagage une veste de cuir,

Sa tête remplie de belles idées et le cœur plein d’espoir.

Elle part à l’aventure telle une tsigane avant que tombe le soir

Et d’une planche à roulettes afin qu’elle puisse, les dangers, les fuir.

 

Elle en avait assez d’obéir aux règles de cette société.

Qui croit avoir toujours raison et n’avoir jamais tort.

Qui appuie l’ensemble de ses valeurs sur celle de l’or.

Mais, qui est, devant la souffrance, tellement irritée.

 

La chevelure auréolée par le soleil tel un feu.

Elle va droit devant sans craindre l’avenir.

Il faut savoir s’aventurer pour découvrir de beaux souvenirs.

Sa mère lui répétait souvent que l’essentiel est de faire de son mieux.

 

Continue ta route, ne te retourne pas ! Lui disait jadis un ange.

Ne regarde pas derrière toi sinon en statue de sel tu deviendras.

Avance encore et toujours ! C’est ainsi que ton destin, tu l’accompliras.

Quelles belles paroles de sagesse en cette période trouble que lui dit l’archange !

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Seule dans ces bois

Seule dans ces bois Poème de RollandJr St-Gelais Photo par Gbd62 Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/The-chieftainess-863860011

Seule dans ces bois

 

Seule en cette forêt, seule dans ces bois

J’entendais le toc-toc-toc du pic-bois

Qui cognait avec son bec sur les chênes

Avec un rythme qui, avec entrain, s’enchaîne.

 

J’imaginais mon peuple qui jadis habitait ces lieux

Qui vivait de pêche et de chasse sous les cieux

Un peuple vivant sous des tentes de peau

Et qui naviguait sur les ruisseaux.

 

Je discernai le vent soupirer

Sur l’herbe tendre et verte de cette terre

De cette terre qui appartenait à mes frères

Et à mes sœurs qui s’occupaient de leurs maisonnées.

 

Je suis issue d’un clan beau et fier

Qui appréciait le temps qui passe tel un courant d’air

Vivre le présent sans pourtant autant faire fi des dangers

Mais à chaque chose en son temps en utilisant son savoir-faire.

 

Dans ces bois, je suis isolée

Mais quelle sensation de bien-être

D’être simplement sous les nombreux hêtres

Qui protègent des regards indiscrets mon intimité.

 

Les cheveux dansants dans le vent bienfaisant

Qui virevoltèrent sur mes épaules paisiblement

Soucieuse de respecter le caractère sacré des lieux

Le silence était de mise par respect envers mes aïeux.

 

Il faut parfois se taire pour mieux se connaître

Il faut parfois être seul pour de ses cendres renaître

Il faut parfois être isolé pour davantage apprendre

Car c’est en soi que l’on finit par mieux comprendre.

 

Je suis entièrement seule dans cette forêt vierge

Dans ces bois qui s’étendent à des milliers de verges

Où les animaux sauvages errent sous les feuillages

De ces arbres dont on ne saurait deviner leur âge.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada