Archives de tags | corps de déesse

La leçon de guitare

La leçon de guitare Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par Mic-Ardant Source : https://www.deviantart.com/mic-ardant/art/The-Guitar-Lesson-Scene-de-Genre-888071207

La leçon de guitare

 

En une chaude soirée d’été.

À une étrange leçon, je suis allé.

Une leçon de guitare bien particulière,

Dans un décor modeste et une faible lumière.

 

Aussitôt mon arrivée en ce lieu assez inusité,

Une belle dame m’invita d’y entrer avec gaieté,

Modeste appartement meublé d’objets ici et là mêlées,

D’une simple table de bois sur laquelle une guitare était déposée.

 

Table revêtue d’une couverture chaude et d’un rouge corail,

Accueillant cette guitare, telle une enfant retournant au bercail.

Assise avec aplomb sur la chaise prête à me donner la leçon,

Elle m’invita à me placer sur ses jambes avec belle façon.

 

Glissant ses doigts avec délicatesse sur mon corps de déesse,

Afin d’harmoniser les cordes de mon être avec tendresse.

Je la laissai accomplir avec confiance son introduction,

À ce qui allait devenir ma toute première leçon.

 

Sentant surgir au plus profond de mon intimité,

Un liquide qui allait avec candeur me faire soupirer.

Un soupir d’un immense bien-être en réponse à un tel savoir-faire,

En ce lieu secret où nous étions sereines et libres comme l’air.

 

Sur un air des années de paix et d’amour,

Une chanson de cette époque révolue pour toujours,

J’ai compris que les vibrations des cordes avaient de l’importance,

Puisqu’en elles émanent leurs plus belles romances.

 

Index et majeur sont sur mon nombril légèrement appuyés.

Cherchant de son autre main ma forteresse avec belle agilité.

Câlinant avec profusion de ses doigts ce lieu de plaisir inhabituel,

Je me suis sentie de plus en plus femme, de plus en plus belle.

 

Leçon de guitare prodiguée jusque tard dans la nuit,

Tellement tard que j’acceptai de me retrouver dans son lit,

Un lit où nous nous sommes endormies enlacées telles des amoureuses,

Une leçon de guitare que je n’oublierai jamais, car j’étais tellement heureuse.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

Je rêve de cet instant

Je rêve de cet instant
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Je rêve de cet instant

 

Enfin, le grand jour est arrivé.
Où pour la première fois, je te rencontrai.
Il y a si longtemps que l’on m’a parlé en bien de toi,
De ta féminité, de ton corps de déesse et de ta beauté faite pour un roi.

 

Je rêve de ce jour,
Où sans cesse nous ferons l’amour.
Je rêve à chaque moment de chaque temps de cette nuit,
Où tu recevras mes hommages dignes d’une grande reine dans mon lit.

 

Je rêve de te caresser ta chevelure,
De ce blond qui te fait une si belle parure.
Je rêve de te sentir la douceur de ta peau divine,
Et de te montrer avec attention bien des poses tellement coquines.

 

Je rêve de te titiller les seins,
Afin de faire mourir de jalousie tous les saints.
Je rêve de te sentir monter sur mon membre viril,
Et, crois-moi ô ma beauté exquise, ce ne sera point vil.

 

Je rêve de recevoir l’eau de ta fontaine,
Celle que je ferai sortir généreusement d’entre tes aines.
Je rêve de t’entendre de plaisir sans cesse crier, sans cesse hurler,
Et de m’ordonner telle une impératrice de la sainte Russie de ne jamais arrêter.

 

 

Je rêve de pouvoir à jamais et pour toujours te combler,
De ta soif de volupté, pouvoir te satisfaire, te rassasier, t’abreuver à satiété.
Je rêve que nous puissions nous rejoindre malgré l’océan et la langue qui nous séparent,
Attends-moi chérie ! Sois patiente ! Pour te faire l’amour, jamais il ne sera trop tard.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Tu as aimé ?

Tu as aimé, chérie
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Tu as aimé ?

 

Bon printemps, ma chérie
J’aime bien quand tu me souris,
Et que puis-je dire de ton beau regard ?
Si ce n’est que tu sembles comblée d’avoir veillé tard.

 

Tu as aimé mes mots doux ?
Moi, j’ai adoré ceux que tu as glissé à mes oreilles.
Ils ont atteint la profondeur de mon cœur. Quelle merveille !
Des mots dits, des mots faits, des mots qui nous ont rendus fous.

 

Tu as aimé mes baisers ?
De ces baisers sur ta peau douce telle de la soie,
Ces baisers que je retiens que pour celle que j’aime, que pour toi.
Ces baisers pour te dire qu’à jamais je t’aimerai.

 

Tu as aimé mes caresses ?
Celles que je t’ai prodiguées,
Celles que je t’ai avec amour données,
Celles qui ont parcouru ton corps de déesse.

 

Tu as aimé recevoir ma langue sur tes seins ?
Tu as aimé ressentir cette sensation entre tes reins ?
Tu as aimé recueillir ma semence onctueuse dans ta main ?
Tu as aimé la savourer en guise de repas du petit matin ?

 

Tu as aimé !
Ne le cache pas, je le sais.
Tout comme toi, j’ai tellement adoré.
J’en ai presque perdu la raison quand de plaisir tu as crié.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

J’avais les bleus

Cowgirl
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

J’avais les bleus

 

Je suis arrivé dans ce pays,
En espérant y trouver du travail,
En désirant reprendre de ma vie son gouvernail,
Et y découvrir l’amour véritable qui comblerait ma vie.

 

Je suis venu le cœur rempli d’espoir,
En m’évitant bien des soucis et des tracas,
En voulant faire de moi un homme de ce pas,
En m’évitant idées saugrenues et pensées noires.

 

Étant originaire de la campagne,
Où la bière forte remplaçait le léger champagne,
Habitué de travailler dur et à la sueur de mon front,
Je ne redoutais ni labeur ni ceux qui me faisaient la leçon.

 

Mais, après de longues journées,
Je croyais voir mes nobles rêves s’envoler,
C’est alors que dans ce bar j’ai décidé d’y entrer,
Pour boire quelques bières et t’y entendre chanter.

 

N’en croyant pas mes yeux,
Je t’ai reconnue grâce à tes yeux bleus,
Sans oublier avec raison tes seins si admirables,
Que m’empêcher de t’offrir un verre j’en étais incapable.

 

Avec ton sourire légendaire,
Tu es venu me demander de te suivre,
Te suivre afin de mieux notre discussion poursuivre,
Dans ce bar toi et moi en un local tout juste situé en arrière.

 

Se remémorant le temps,
Où nous étions dans le vent,
Ce temps où tu rêvais de devenir une star,
Une chanteuse country qui joue maintenant dans un bar.

 

Viens avec moi cette nuit !
Viens avec moi dans mon lit !
C’est ce que tu m’as dès l’instant dit.
Je t’ai répondu : « Avec grand plaisir j’y serai ô ma chérie. »

 

Tu as alors pris ton chapeau de cowgirl et ta guitare,
Et retournée sur l’estrade avant qu’il ne soit trop tard,
En me jouant une chanson de notre terre bien-aimée,
Où toi et moi nous y sommes nés et avons vécu bien des années.

 

Ta chanson, ta beauté et quelques verres,
Suffirent pour mettre mes problèmes loin derrière,
Oui, c’est vrai que j’avais depuis quelques jours les bleus,
Grâce à ton corps de déesse le monde était devenu merveilleux.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Corps de déesse

22688518_500432186981425_5782993399070055131_n_1_by_anioblica-dbrzdeh

Avec la permission de Katarzyna B. de l’Italie (Modèle nue)

Corps de déesse

 

 

Femme à la peau blanche,

Solide tel un rocher sur tes hanches,

Debout et fière sur le pied inébranlable du destin,

Répondant aux prières et aux offrandes avec les gestes de tes mains.

 

Jambe croisée pour cacher aux humains ta virginité,

Celle que tu préserves à celui qui  sera ton égal pour l’éternité,

Impassible face aux faux-dieux qui tentent par le mensonge usurper ta divinité,

De ta puissance tu en tires force et gloire pour l’humanité.

 

Déesse aux seins généreux,

Qui nourrissent tes guerriers valeureux,

Afin de les rendre maintenant et à jamais courageux,

Abreuve ton humble serviteur et étanche sa soif pour le rendre heureux.

 

Regarde avec bienveillance tes dévots,

Écoutes leurs prières qui vont vers toi là-haut,

Vierge des guerrières ! Vierge toujours combattante !

Viens au secours de tes disciples face à la tempête battante.

 

De

 

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada