Archives de tags | contour

Jeux d’ombre

Jeux d'ombre
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de Poème écrit par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Jeux d’ombre

 

Que suis-je devenu ?
Jamais je n’ai rien vu,
Un corps si parfait offert,
Un corps d’une déesse des enfers.

 

Suis-je devenu fou ?
Je n’en crois pas mes yeux,
Par quelle volonté des dieux,
De me faire un tel plaisir si doux ?

 

Elle était là à m’attendre,
Mes pas elle voulait les entendre,
Pourtant elle sait que je suis marié,
À une femme que je n’ai jamais aimée.

 

Une femme qui a épousé sa carrière,
Bien avant que nous nous soyons rencontrés,
Qui me disait être de mon être vraiment intéressée,
Sachant bien que seules mes fortunes vers moi l’invitèrent.

 

L’infidélité est condamnée,
Par cette bien étrange et hypocrite société.
Qui exécute bien des gens petits et grands tous innocents,
Mais qui accepte au nom de l’Argent qu’on brûle au napalm des enfants.

 

Jeux d’ombre ! Jeux d’ombre !
Faites de moi, je vous en prie un nouvel homme,
Jeux d’ombre qui parcourent allègrement son blanc corps,
Faites-moi découvrir la beauté de cette femme aux cheveux d’or.

 

Jeux de silhouette ! Jeux de silhouette !
Faites-moi cesser à jamais mes courbettes,
Que je devienne enfin ce que je suis vraiment,
Car cela fait trop longtemps qu’à moi je me mens.

 

Jeux de contour ! Jeux de contour !
Qu’à jamais cessent dans ma tête ces vilains tours.
Que j’arrête de me faire toutes ces chimères et ces histoires,
Et que j’aille avec entrain vers cette beauté afin de ses lèvres y boire.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Pensive

Dessin par Juste Angèle

Pensive

 

À quoi penses-tu, mon amour ?

Alors que j’aime regarder le contour

De ton sein qui me rend si fou de toi en ce matin

Que j’ai une seule envie et c’est de le caresser à pleine main.

 

L’embrasser à pleine bouche

Dans le lit ou, si tu préfères, sous la douche

Le mordre délicatement tel est ton bon vouloir

Et de ton sourire de jouissance passagère enfin le voir.

 

Savourer l’auréole de ce mamelon

Sucer jusqu’à satiété ce merveilleux téton

Pendant que tu te sers de ta main experte

Pour tirer de ma verge sa semence sans aucune perte.

 

Oui, continue ainsi!

Encore plus vite! Plus vite! Je t’en prie

Afin que je puisse arroser avec générosité ce délicieux bijou

De mon nectar chaud et onctueux venant de mon joujou.

 

Car sache que cette crème

Est réservée pour toi que j’aime

C’est alors que je boirai de tes lèvres divines

Ces lèvres humides celles que tu devines.

 

De

 

RollandJr St-Gelais de Québec