Archives de tags | occasion

Je suis une fille-joueuse

Je suis une fille-joueuse Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/I-m-a-playful-girl-937617217

Je suis une fille-joueuse

 

Je suis une fille-joueuse.

Et, grâce à mon ami, je suis aussi rieuse.

J’ai appris à ne pas trop m’en faire.

À rêver d’un avenir meilleur sans penser à hier.

 

J’aime bien me promener en ces bois.

À l’aube du jour alors que personne ne me voit.

Je profite de l’occasion pour retirer mes sous-vêtements,

Car, il n’y a rien de tel pour se rafraîchir qu’un peu de vent.

 

Quel plaisir de ressentir le souffle embrasser mes lèvres,

Quelle sensation étrange de croire être une prude vierge !

Même si j’ai connu bien des hommes de tous les pays,

Des blancs, des noirs qui me firent sentir tellement jolie.

 

Mais, il y en a un qui m’a sans cesse étonnée.

Il sait avec tact, au septième ciel, m’amener.

Voilà pourquoi, en ce lieu, je pense toujours à lui.

Et, à chaque coup, je ferme les yeux et je souris.

 

Je suis une femme à l’esprit libre.

Me faire plaisir jusqu’à tout mon corps vibre.

Imaginez le voir explorer avec ardeur mon intimité,

Chaque fois, j’ai l’impression de perdre ma virginité.

 

Vous comprenez maintenant pourquoi je suis tant heureuse.

Quand il m’offre d’être avec lui dans son lit douillet, je suis preneuse.

Mon bon Rolland ! Avec lui, je ne m’ennuie jamais, car il sait me distraire.

Il possède un petit quelque chose avec lequel il maîtrise l’art de me plaire.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Veux-tu vraiment que je te prenne ?

Veux-tu vraiment que je te prenne ? Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Take-me-935938772

Veux-tu vraiment que je te prenne ?

 

Veux-tu vraiment que je te prenne ?

Je le ferai avec passion et avec tendresse.

Je te caresserai lentement jusqu’à tes fesses.

Avec mes doigts, je sentirai le fleuve de tes veines.

 

Te voir ainsi jouer langoureusement avec ton corps,

Cela me donne envie de te baiser avec grande ardeur.

T’entendre crier tant de fois de plaisir et de douleur,

Te démontrer lequel des deux sexes est le plus fort.

 

Mais, je le ferai en respectant tes limitations.

Aucune jouissance ne peut exister dans la contrainte.

Alors, mon amour, sois rassuré, n’aie aucune crainte.

Te faire éprouver le septième ciel est ma seule ambition.

 

Laisse-moi lécher la paume de ta main,

Et descendre jusqu’à cette zone trop peu connue,

Alors qu’à cet instant, toi et moi, nous sommes nus.

Serait-ce par une volonté divine ou le coup du destin ?

 

Permets-moi d’embrasser avec appétit ton cou,

Et de sentir la fragrance de tes cheveux vermeils.

Une telle occasion est à mes yeux une pure merveille,

Heureux que je sois de voir ta sensualité sans devenir fou.

 

Mets de côté, ce vulgaire objet qui voyage en toi.

Rien en ce monde n’égale la chaleur de l’être aimé,

De ressentir le bonheur de partager mon habileté,

Car, tu seras toujours ma maîtresse sous mon toit.

 

Laisse-moi titiller avec liberté tes seins !

Qu’ils me donnent une excellente raison,

D’aller recevoir l’absolution de ce péché mignon,

À l’occasion de la confession à l’un de ces jours saints.

 

Une faute avouée est à moitié pardonnée !

Peut-on gracier deux amants qui se complaisent ?

Et de la luxure qui est souvent le fruit d’une bonne baise ?

Tandis que l’on ne pourra jamais de ce vice nous faire abandonner.

 

Oui, je veux plus que tout dans ma vie te prendre.

En effet, tes désirs sont pour moi des ordres immuables.

Tu verras malgré mon physique comme je suis capable,

De mes leçons, à bout de souffle, tu vas tant apprendre.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Habillé de lumière

Habillée de lumière Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par Samo 19 Source : https://www.deviantart.com/samo19/art/Dressed-in-light-934431411

Habillée de lumière

 

Le temps passe de façon inexorable.

La vie suit son cours de manière inévitable.

La vieillesse s’installe au quotidien.

Je ressens la fin de mon destin.

 

Mais, j’ai la chance d’avoir une fleur dans mon jardin.

Qui embaume d’une odeur agréable chaque matin.

Une douce lueur qui éclaire mes nuits solitaires,

De mes souvenirs d’une lointaine guerre.

 

Un cliché pris lors de la libération,

D’une jolie dame ayant vécu l’occupation.

Elle était l’une de ses nombreuses Parisiennes.

Qui, pour l’espace d’un instant, voulurent être miennes.

 

Elle manifestait par son corps une pareille féminité.

La photographier, de très bonne grâce, j’ai accepté.

Après tout, une telle aubaine est exceptionnelle.

De pouvoir perpétuer l’une de ces Françaises si belles.

 

Elle m’amena à son appartement,

Où, j’ai saisi qu’elle vivait modestement !

Un mobilier d’occasion et un paillasson ce lieu meublèrent.

J’ai bien vu qu’elle était elle aussi une victime de cette guerre.

 

Aussitôt la porte franchie, elle enleva ses vêtements,

Me laissant ainsi contempler son corps respectueusement.

Quelques tableaux accrochés aux murs me firent comprendre,

Qu’elle était jadis un modèle au talent à s’y méprendre !

 

Elle s’installa face à la clarté qui traversait le soupirail.

Pendant que je préparais avec grand soin tout mon attirail.

Elle était certes nue, tant par-devant, que par-derrière.

Et, pourtant, elle était habillée de lumière.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

 

À toi l’ami

À toi l’ami Poème de RollandJr St-Gelais Peinture réalisée par mon ami Noble Roro de la France

À toi l’ami

 

J’ai connu un jeune homme,

Qui restait sur la rue La Somme !

Un gars agréable qui ne dérangeait jamais,

Et qui, au fond, énormément, j’appréciais!

 

Chaque matin, je le voyais partir,

Au boulot avec son si beau sourire.

Beau temps, mauvais temps, il me saluait.

Et, avec bonheur, je le lui rendais.

 

Bonne journée mon ami !

À vous aussi ! Avec une envie,

De l’inviter à venir prendre un café,

Pour faire connaissance et bavarder.

 

Mais, pour une raison inconnue,

Jamais l’occasion n’avait convenu.

Serait-ce pour une question de pudeur ?

Serait-ce parce que ce n’était pas l’heure ?

 

Quoiqu’il en soit, un de ces matins.

Sans avertissement sur mon chemin,

À sa salutation se retrouvait un silence,

Dû au fait de son étonnante absence.

 

Les journées passèrent inlassablement,

M’amenant à me spéculer inévitablement.

Que lui était-il arrivé ? Rien de grave ! J’espérais.

Puis, à mes interrogations, une réponse, je trouvais.

 

Dans la nécrologie du journal,

Que je lisais tant bien que mal !

Je voyais sa photo et ce qui suit :

Homme retrouvé mort dans son lit.

 

Atteint d’une maladie incurable,

Mais qui possédait une âme charitable.

Grand solitaire ! Il vivait seul en appartement.

Il ne laissa dans le deuil ni femme ni enfants.

 

Sans hésitation, à celui qui sera porté en bières.

Je levais en son honneur mon auguste verre.

Je te souhaite une place au paradis.

Cette gorgée est à toi, l’ami.

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Mon appréciation du spectacle du 15 septembre 2022

Mon appréciation du spectacle du 15 septembre 2022

Bonjour tout le monde,

J’espère que tout se passe bien pour vous et que vous jouissez des dernières journées estivales. C’est un fait indéniable ! La saison automnale est à nos portes avec ses couleurs d’orées et rouge comme le feu. Oui, j’adore cette saison puisqu’elle nous permet de nous préparer pour les grands froids et le manteau blanc de l’hiver. D’ici là, je jouis des occasions qui se présentent pour assister à des spectacles. Et, croyez-moi sur parole ! Cela me fait un bien fou à mon moral surtout depuis le départ de mon père vers les Cieux afin d’y retrouver ma défunte mère et mon frère aîné.

Vous pouvez comprendre que j’ai profité de la chance d’assister au spectacle du groupe suédois Ghost qui a eu lieu hier soir au centre Vidéotron dans la belle ville de Québec. À vrai dire, ma satisfaction est quasi indescriptible envers une prestation à la fois musicale et théâtrale d’une qualité sonore et visuelle rarissime. Quelle délectation pour l’esprit d’avoir écouté le chanteur interpréter des chansons qui, humble avis, devraient être jouées dans les stations de radio ! Que puis-je écrire à propos des diverses mélodies jouées de main de maître par l’ensemble du groupe ? Elles étaient vraiment à la hauteur de mes attentes. Sans oublier, il va de soi, les jeux de guitares réalisés par des guitaristes au talent indiscutable. 

L’apothéose se concrétisa à la fin du spectacle, au grand bonheur de votre serviteur, lors de l’interprétation la chanson « Mary On The Cross ». Une chanson qui est sans aucun doute parmi les plus belles de ce groupe extraordinaire qu’est Ghost. Bon! Je reconnais qu’il s’agit de ma pièce préférée. Si cela constitue un crime, je plaide coupable sans hésiter.

Un spectacle qui restera marqué dans ma mémoire pour longtemps. Pourquoi donc ? Cela a amené l’auteur de cet article à atteindre un niveau orgasmique sur le plan musical tout à fait exceptionnel jusqu’à ce soir béni. Fait intéressant à retenir ! Ça faisait à peine une semaine que j’ai découvert ce groupe à la suite de la publication réalisé par une connaissance de Facebook au sein de son Tiktok. À vrai dire, j’ignorais absolument tout de ce groupe originaire de la Suède.

Longue vie à Ghost !

Rolland Jr St-Gelais de Québec