Archives de tags | bonheur

Mes cheveux colorés

Mes cheveux colorés Poème par Rolland Jr St-Gelais DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Mes cheveux colorés

 

Quel bonheur,

De prendre du soleil,

En cette journée sans pareille,

Moment sublime en cette heure.

 

Quel plaisir,

Des rayons chauds,

Sur ma tendre et sensible peau,

De les sentir avec un profond soupir.

 

Sur la peau de mon corps de femme,

Ce vent, à la fois si bienfaiteur et agréable,

Que je le répartis à cette partie avec un plaisir palpable,

Désir et complaisance, ces éléments qui m’enflamment.

 

Quel bel été que me prodigue le ciel,

Mais tellement court en ce pays nordique,

Pays de ces légendes et de ces contes magiques,

De ces contrées où coulent le vin capiteux et le doux miel.

 

Ressentant l’air caressant avec bonté mes cheveux colorés,

Humant le parfum des fleurs du jardin où gambadent les écureuils,

En jetant un regard vers les jeunes amoureux sous les vertes feuilles,

Je n’ai pu m’empêcher de rêver à celui qui un jour saura me combler.

 

Mais quel bonheur d’être là en cet instant précis,

Un moment à savourer telles les gouttes du café du matin,

De ce café que j’ai dégusté après être sortie de mes draps de satin,

C’est en imaginant à des suaves baisers que j’ai légèrement souri.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

En fouillant le placard

En fouillant le placard Photo par Gb62da poème par Rolland Jr St-Gelais Source : Enjoy the music… by gb62da on DeviantArt

 

En fouillant dans le placard

 

J’étais à la maison, veillant tard un samedi soir.

N’ayant pas grand-chose à faire, j’ai fouillé dans le placard.

Pour y découvrir quelques secrets de mon père et de ma mère,

Eux qui vécurent les années du « faites l’amour, pas la guerre ».

 

Dans le fond de ce placard se trouvèrent de grands trésors,

Des albums de vinyle qui maintenant valent de l’or.

De ces groupes mythiques ayant façonné une nouvelle ère,

Une époque où tout semblait possible sur les mers et la terre.

 

De ces vinyles, j’ai découvert de jolies chansons.

En imaginant tous ces cœurs battre à l’unisson,

En chantants joyeux refrains prônant l’amour et la liberté,

De ces mélodies qui m’ont amenée en d’étranges contrées.

 

De ces groupes à l’accent britannique,

Marquant de leurs empreintes une ère magnifique,

Une ère à jamais gravée dans la profondeur de nos mémoires,

Pour réchauffer nos cœurs en cette période si noire.

 

En cette soirée, une peu spéciale.

J’ai abreuvé mon âme d’une boisson proverbiale,

Apaisant avec satisfaction ma soif de paix et de bonheur,

Avec tous ces trésors qui firent la joie de mes parents en leurs heures.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Au plus profond de ma raison

Au plus profond de ma raison Photo par Gb62da poème par Rolland Jr St-Gelais Source : Just hanging around by gb62da on DeviantArt

Au plus profond de ma raison

 

Je t’ai vue,

Tu me semblais perdue,

Dans tes pensées si lointaines,

Que jamais elles ne seront miennes.

 

J’ai essayé de te plaire,

En tentant tes désirs les satisfaire,

Je t’ai amenée visiter des pays étrangers,

Y compris dans le modeste village où je suis né.

 

Je t’ai, tout de ma vie, dévoilé.

Sans rien te cacher car je t’ai tellement aimée.

De mes erreurs de jeunesse en passant par mes bons coups,

En espérant que tu me demandes : Et, maintenant, où allons-nous?

 

Nos chemins se sont mystérieusement croisés,

Dans ce petit bistrot où tu étais allée pour te réchauffer,

Je t’avais offert quelques brioches et un bon café,

Avec un cœur pur, par bonté et sans aucune arrière-pensée.

 

Car, tout comme toi, la vie ne m’avait nullement épargné.

Né d’un père et d’une mère avec moi si attentionnés,

Mais ce doux souvenir de pur bonheur trop tôt cessa,

J’ai éprouvé la guerre et la solitude des orphelinats.

 

Tranquillement, et avec douceur, je t’ai apprivoisée.

Sachant fort bien qu’âme meurtrie n’est pas facile d’approcher.

Avec patience et délicatesse, ta main dans la mienne tu as glissée.

Car je t’avais promis que respect et amour te seront à l’avenir accordés.

 

Les jours, les mois et les années sont passés,

Dans le sablier, le temps s’est lentement écoulé.

Pendant que mon amour pour toi en mon cœur augmenta,

De jours de tristesse comme de jours de joie, j’étais avec toi.

 

Je désire tellement t’épouser,

Avec toi une famille heureuse fonder,

Jamais je ne t’ai refusé quoique ce soit,

Car mon cœur maintenant et pour toujours vibrera,

 

Alors mon amour, qu’attends-tu pour répondre à ma question?

Acceptes-tu que nos cœurs estropiés à jamais battront à l’unisson?

Mais, avant de me répondre, sache que je respecterai ta décision,

Même si un refus de ta part me brisera au plus profond de ma raison.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Je vais donc retourner à mes premiers amours

Je vais donc retourner à mes premiers amours Photo par Gb62da poème par Rolland Jr St-Gelais Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Music-was-my-first-love-879361496

Je vais donc retourner à mes premiers amours

 

Vraiment ! C’est une drôle de nuit,

Une nuit où j’ai appris que tu m’avais trompé,

Même si de mon côté, je vivais dans la pure vérité.

Que puis-je maintenant te dire qu’entre nous deux c’est fini ?

 

Nous avons choisi la date de nos engagements,

Nous avions planifié une soirée avec parents et amis,

Devant lesquels j’aurais affirmé avec joie que je t’avais choisie,

Mais, à quoi bon de rêver de ce jour, car plus rien ne va maintenant.

 

T’avais-je manqué de respect une seule fois ?

T’avais-je dit un seul mot de trop mon amour ?

T’avais-je fait quoique ce soit depuis ce merveilleux jour ?

Ce jour où dès lors je m’étais juré d’être avec toi pour toujours.

 

Je vais donc retourner à mes premiers amours,

Je chanterai en pensant à toi mes plus belles chansons,

Afin de soigner mon esprit blessé jusqu’à en perdre la raison,

En jouant sur cette guitare que tu m’avais offerte par un heureux jour.

 

Les larmes de mon corps effleureront les cordes,

Pour y faire jouer la plus tendre de toutes mes mélodies,

Afin de me maintenir en vie même si je n’en ai point envie,

Tellement je ressens l’amertume qui m’envahit avec ses hordes.

 

Voici enfin cette douce berceuse !

Cette chanson que j’avais composée,

Pour toi, mon amour, ma chérie, ma bien-aimée.

Je voulais ton bonheur, que tu sois vraiment heureuse.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

Alors, tu ne veux pas?

Alors, tu ne veux pas ? Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne source : gb62da sur Instagram

Alors, tu ne veux pas ?

 

Alors, tu ne veux pas?

Tu ne veux vraiment pas de moi?

Alors, dis-moi simplement ma chérie, pourquoi?

Aurais-je dit, ou fait, quoique ce soit ?

 

Tu sais que je t’aime plus que tout,

Mon amour pour toi m’a rendu presque fou,

J’aurais réalisé tous tes désirs juste pour ton bonheur,

Car sans toi mes jours se rempliraient de tristesse et de malheur.

 

Je t’ai toujours respectée,

Jamais un mot de trop je n’ai prononcé,

Aucun geste de déplacé envers toi, ô mon amour, j’ai posé.

Toujours à tes besoins et tes désirs, j’ai été attentionné.

 

Dis-moi alors la vérité!

Y a-t-il un secret que tu aimerais partager ?

Quelqu’un d’autre pour qui ton cœur s’est épris ?

Je te comprendrais même si de mon cœur, je ramassais ses débris.

 

Il est vrai que nous sommes loin d’être parfaits,

Deux êtres si différents qui vivent dans ce monde si imparfait.

Mais, je te rassure, mon seul amour, ma tendre chérie.

Je serai toujours là pour toi, et ce, pour toute la vie.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada