Archives de tags | justice

Crucifiée

Crucifiée
« Croix de femme » Poème de RollandJr St-Gelais Magnifique photo par Emilie alias Tokatun sur DeviantArt

Crucifiée

 

Être égale de l’homme?
Quand on y pense, est-ce vrai?
Car combien de maux on lui a fait?
Je ne le crois pas à bien y penser en somme.

 

Être si souvent martyrisée,
Sans oublier tant de fois abusée et violée,
L’histoire regorge de ces femmes au courage remarquable,
Condamnées aux bûchers par des inquisiteurs à la foi indéniable.

 

À leur foi en leurs privilèges,
Qui craignirent quelconques sortilèges,
Pouvant amenant la justice de l’humble raison,
Au sein d’une innocente et tellement pauvre population.

 

On oublie trop souvent,
Et parfois avec le clergé son assentiment,
Que la femme a été voulue par cet être suprême,
Loin des hommes vivant en un lieu ressemblant à la Bohème.

 

Sans sa présence à ces côtés,
Homme seul n’aurait pu réaliser l’humanité,
Être deux pour affronter les chemins de la destinée,
Voilà qu’elle était l’unique but du Créateur sa seule volonté.

 

Mais, qu’en avons-nous fait?
Que peut-on l’accuser et quel est son méfait?
Elle a été tirée de notre chair pour être choyée et aimée,
Pourquoi donc dans de méchanceté? Pourquoi l’avoir crucifiée?

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Un principe fondamental : Le respect envers le modèle!

18685527_10154922784478462_810170271_n

Un principe fondamental :

Le respect envers le modèle vivant !

 

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous avez passé une belle journée en ce 1er juillet 2017, date de la fête du Canada. Mon pays que j’aime tant et que je souhaite à ceux et celles qui sont venus s’y établir d’y trouver un hâvre de paix et de justice. En parlant de justice, un fait assez troublant est survenu au sein d’une polémique entourant la photographie d’une femme, un modèle féminin ayant visiblement un surplus de poids, qui est publiée dans un magazine. La polémique réside dans certains commentaires qu’une chroniqueuse a écrits concernant le physique du modèle nu.

New Image 43Je vais mettre les choses au clair afin de bien faire comprendre le fondement même de mon article : La liberté d’expression est, et doit demeurer, la pierre angulaire de la démocratie car sans une telle liberté toute société dite « démocratique » est vouée à une disparition, laissant ainsi la place au despotisme en tous genres. Oui, le droit de critiquer existe et doit continuer d’exister. Ce qui est notamment le cas, pour faire le pont avec mon sujet, à l’égard du domaine artistique.

Or, il y a une distinction à faire entre d’une part, critiquer la créationNew Image 90 artistique en tant que tel et, d’autre part, chercher à rabaisser le modèle vivant pour son physique. On peut être en désaccord total avec le concept en soi et la manière dont il a été présenté au grand public par l’artiste. C’est le cas, pour le sujet qui nous intéresse, d’un modèle vivant avec un surplus de poids très visible. À la limite, il serait même de notre devoir de fustiger l’auteur(e) de photos lesquelles dénoteraient un manque de respect envers ledit modèle. Un manque de jugement est toujours possible chez l’être humain aussi noble son intention puisse-t-elle être. Il en va de même dans toutes les professions y incluant le domaine du nu artistique.

En terminant cette missive, il est à retenir qu’en règle générale, les modèles vivants ne voient pas toujours le résultat final des réalisations pour lesquelles ils ont posées nus. Qui plus est, la vision varie d’un artiste à l’autre sans oublier que le manque d’expérience peut devenir un facteur déterminant dans la réussite, ou dans le cas présent l’échec, d’une photo. Croyez-moi sur parole ! J’en sais quelque chose.

Mais de grâce, si il y des critiques à formuler, faites-les sur la présentation, la vision et la recherche de l’artiste. Ne les faites pas sur le physique du modèle vivant. On peut être en total désaccord avec l’objectif du photographe, du moins sa façon de l’avoir fait. D’ailleurs, une critique de la vision, surtout si elle est plus que « douteuse », est toujours appropriée. Dans un tel cas, je donnerai raison sur ce point, mais en aucun cas on peut se permettre de s’attaquer au physique du modèle vivant, voire ici une femme atteinte d’obésité. La raison en est fort simple: Ne dit-on pas que nul ne connait de quoi son avenir sera fait? C’est une question de principe.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Mon amour sera tel un péché mortel et un plaisir coupable.

a_quoi_pensez_vous_by_lequebecois1962-db8hnp2

Mon amour sera tel un péché mortel et un plaisir coupable.

 

Regarde-moi quelques instants,

Droit dans les yeux pour un moment,

De quoi as-tu vraiment peur en ce triste jour ?

Que crains-tu maintenant et ce depuis toujours ?

 

Laisse-moi scruter les recoins de ton âme,

Existe-il encore une parcelle de cette brûlante flamme ?

Celle qui réchauffe l’univers de ton cœur maintenant assombri,

Par toute cette horreur qui ravage ce monde autrefois de justice épris.

 

Tel un navire naviguant sur une mer agitée,

Ton cœur chavire sur les vagues d’une tempête d’été,

Regarde mes yeux ! Accroche-toi à ces salvatrices bouées !

Je ressens en toi un immense désespoir et à tel point tu es si fatigué.

 

Ô mon amour, es-tu capable ?

Dis-le-moi, de poursuivre ta route à mes côtés ?

De me voir tel que je suis sans artifices ni cruauté ?

Mon amour sera tel un péché mortel et un plaisir coupable.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Un ange de lumière contre les ténèbres

Hommage à Mercedes Benegbi
Hommage à madame Mercedes Benegbi

Un ange de lumière contre les ténèbres

 

Devant l’adversité de la vie, bien des hommes et des femmes ont gardé les bras baissés.

Serait-ce par la crainte ou le désespoir? Croyez-moi, nul ne saurait le dire.

Devant les injustices de l’existence humaine qui nous font craindre le pire,

Il y a des êtres rares tels des anges pour combattre ces forces sorties de l’obscurité.

 

Ces êtres sont parfois de petites tailles mais avec un grand cœur,

Et qui ne craignent pas de lutter contre des géants malgré leurs peurs.

Des êtres sensibles qui supportent sur leurs petites épaules,

Toute la souffrance de leurs frères et sœurs pour les sortir de leur geôle.

 

Geôle de leurs vies maintes fois brisées et de destinées accablées,

De ces riches à l’envie insatiable de fortunes acquises sur les infirmités,

Victimes de l’appât du gain facile sans remord ni chagrin.

Une voix s’est levée pour s’exclamer : Cela en est assez. C’est la fin!

 

Une dame toute menue mais avec force et détermination se dressa contre vents et marées,

Pour que justice soit rendue une fois pour toutes à ces semblables tant blessés.

Blessés mais amoureux de la vie malgré leurs limites et leurs souffrances.

Une dame à l’âme pure se leva et leur offrit une grande résistance.

 

Oui, contre toutes attentes, elle lutta avec détermination pour obtenir victoire,

Patience et persévérance!  Voilà ses mots d’ordre tant de jours que de soirs.

Justice et non vengeance! Voilà ce qu’elle ardemment désirait.

Jusqu’à ce que l’équité soit accomplie! Voilà ce qu’elle souhaitait.

 

Aucun mot d’aucune langue ne pourra exprimer avec justesse,

Toute ma gratitude à cette unique et incomparable princesse.

Mais, puisque je dois en choisir un parmi tous ceux-ci.

Je lui dis simplement un profond Merci!

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada