Archives de tags | pierre

Par mes rêveries

Par mes rêveries
« Par mes rêveries » Poème par RollandJr St-Gelais Photo par G.B. d’AllemagneInstagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

Par mes rêveries

 

Seule sur la pierre, je suis assise.

Je pense à ce que tous les gens sur moi disent,

Oui, je suis femme belle et parmi les plus libertines.

Fière de mon corps envoûtant et encore plus de mes idées coquines.

 

Pourquoi osez-vous me juger?

Alors que mon désir c’est de mes amants les aimer.

Je crois bien qu’il y a en chacun de vous un peu de jalousie,

À vrai dire, je suis même convaincue qu’en vos âmes réside du dépit.

 

Mais, pensez-vous un seul moment que je m’empêcherai de vivre?

Que pour satisfaire votre morale hypocrite, je me refuserais ce plaisir?

Eh bien, détrompez-vous! Et, entre moi et vous, je vous trouve un peu fous.

Et jamais, devant tous les autels en ce monde, j’irai demander pardon à genoux.

 

 

Beauté folle de ma jeunesse, je désire en profiter.

Avant que viennent les jours de la vieillesse et de tout regretter.

Mais, de cette matinée ensoleillée, je veux simplement pouvoir la savourer.

Par mes rêveries, les douces caresses vécues cette nuit, je désire me les remémorer.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

By my daydreams

 
Alone on the stone, I’m sitting.

I think what all the people about me say,

Yes, I am a beautiful woman and among the most libertine.

Proud of my bewitching body and even more of my naughty ideas.

 
Why dare you judge me?

While my desire is for my lovers to love them.

I think there’s a little bit of jealousy in each of you,

To tell the truth, I am even convinced that in your souls resides spite.

But, do you think for one moment that I will stop myself from living?

That to satisfy your hypocritical morality, I would refuse myself this pleasure?

Well, think again! And, between me and you, I find you a little crazy.

And never, before all the altars in this world, will I ask forgiveness on my knees.

 

 Mad beauty of my youth, I want to enjoy it.

Before the days of old age come and regret everything.

But, this sunny morning, I just want to be able to savor it.

Through my reveries, the gentle caresses experienced this night, I want to remember them.

 

Translation courtesy of 321 Dustybin by DeviantArt

Est-elle bien aiguisée ?

Est-elle bien aiguisée
Superbe photo par Tastethewine

Est-elle bien aiguisée ?

 

Pièce maitresse que m’a jadis donnée ma mère,
Qui m’a appris que la vie peut être parfois douce, parfois amère.
Que rien ne peut être plus sacré que son corps qui véhicule son âme,
Un corps auquel on se doit de respecter quelle une divine flamme.

 

Arme mortelle forgée par les bras de mon père,
Qui l’avait fabriquée pour combattre les ennemis à nos frontières,
Ces hommes venus détruire nos forêts vierges et exploiter nos trésors,
Nos forêts denses regorgeant de fruits divers et nos mines de diamants et d’or.

 

Soucieuse de respecter nos mœurs et coutumes,
J’ai enlevé sur moi bijoux variés, parures soyeuses et riche costume.
Afin d’affûter cette lame selon les rîtes que m’ont transmis mes ascendants,
Lesquels ont gardé tel un mystérieux secret les mots à prononcer par leurs parents.

 

Mots qui sortirent tel un psaume de ma bouche,
De ma bouche ayant auparavant goûté boisson capiteuse,
Que je portai à mes lèvres la coupe me donnant l’allure de la mante religieuse.
Buvant chaque goute de ce nectar rouge au risque de paraître un peu louche.

 

Prenant avec fermeté mon arme ancestral,
Je l’affûtai avec une pierre sacrée d’en amont en aval,
Avec persévérance jusqu’à ce que le feu sur cette lame se soit manifesté,
Répondant sans équivoque à cet énigme souveraine : est-elle bien aiguisée ?

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Statue de beauté

Statue de beauté
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Statue de beauté

 

Statue de chair,
Pour toi, j’irai en enfer.
Statue de chair et de pierre,
Pour toi, je supporte les fers.

 

Statue d’un bien inconnu sculpteur,
Pourquoi ai-je de toi tellement peur?
Statue debout dans le noir de la nuit,
Pour toi, mon coeur toujours languit.

 

Statue se tenant les cheveux,
Qui me regarde droit dans les yeux,
Statue ayant de ces seins tellement fermes,
Que je crains qu’à force de les désirer on m’enferme.

 

Statue possédant des fesses bien tendres,
Lesquelles me font penser à une belle Flamande,
Que j’ai connue jadis lorsque je m’enivrais de ma jeunesse,
En lui faisant l’amour avec des mots doux et de belles caresses.

 

Statue de beauté étrange,
Qui rivalise avec celle des anges,
Puis-je coller ma chair contre votre corps?
Car être uni à vous est mon rêve précieux comme l’or.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Où étais-tu passée?

Où étais-tu passée
« Où étais-tu passée? » Poème par RollandJr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

Où étais-tu passée?

 

Ô ma belle muse,
Toi que rien n’amuse,
Je m’inquiétais tant pour toi,
Car depuis si longtemps tu es tout pour moi.

 

Te savoir être perdue en forêt,
Avait fait ressurgir en moi un terrible secret,
Une histoire qui hante ces bois beaux et ensorcelés,
Et où se cachent des nymphes ayant une grande beauté.

 

Sachant que tu possèdes encore ta virginité,
Elles t’auraient certainement envoûtée avec leurs paroles,
Leurs paroles douces comme du miel afin que tu deviennes folle,
Folle de leurs charmes incroyables que leur avaient donnés une divinité.

 

Comment pouvais-je t’avertir?
Sans te cacher la vérité ni te mentir?
Car bien de jeunes femmes se font faites enlacées,
Dans leurs pièges au grand désespoir de leurs fiancés.

 

Mais je t’ai enfin trouvée sur cette pierre,
Sur laquelle j’y ai gravé un symbole kabbalistique,
Afin que tu puisses t’y réfugier et te protéger par une formule magique,
Que m’avait appris par cœur et par esprit mon bien-aimé défunt père.

 

Maintenant que tu es là,
Unissons-nous de chair et d’âmes,
Afin d’éloigner de toi ces êtres vils et infâmes,
Offrons-nous l’un à l’autre pour conjurer le sort qui obnubile ces bois.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Laisse-moi monter

Laisse--moi monter
« Laisse-moi monter » Poème par RollandJr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

Laisse-moi monter

 

Laisse-moi chérie, monter,
Laisse-moi, beauté, te trouver,
Pour tranquillement te savourer,
Savourer te lèvres et tendrement les déguster.

 

Par cette journée si chaude et si ensoleillée,
J’aimerais t’offrir un présent que tu ne peux oublier,
Un souvenir qui restera à jamais graver dans ton cœur,
Et que tu te rappellera le reste de ta vie à chaque heure.

 

Laisse-moi te rejoindre sur cette pierre,
Écoute ! Je te le demande telle une humble prière,
Une requête qui provient du plus profond de mon être,
Car sans ta présence, ma vie n’est que désespoir et mal-être.

 

De ta douce main, fais-moi signe.
Et j’irai te rejoindre avec la grâce du cygne,
Je ne dirai point mot de crainte de te blesser,
Si ce n’est que déposer sur ta joue un doux baiser.

 

Laisse-moi être à tes côtés,
Laisse-moi simplement te montrer,
Comme toujours je n’ai fait que t’aimer,
vivre sans toi, loin de moi serait ma raison d’exister.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada