Archives de tags | Titanic

À l’abri des regards

37742189_10156719801308919_976681726388469760_o

Dessin par Eri Kel de la France

À l’abri des regards

 

Que le temps passe!

Je vis cet instant et je trépasse.

Pas si longtemps je préparais mes pinceaux,

Alors que vous preniez grand soins de votre peau.

 

Sous la lumière d’un abat-jour,

Vous étiez à vos plus beaux jours.

Coups de pinceaux par-ci parfois par-là,

Découvrir votre beauté je n’en finissais pas.

 

Sous une chanson de ce groupe britannique,

Nous croyions vivre quelques moments sur le Titanic.

Un air ! Un refrain ! Qui nous mettait tout en extase.

En écoutant cette chanson métamorphosée en une phrase.

 

Une phrase toute simple mais si bien connue,

Pour un monde où l’amour est désormais inconnu.

Tout ce que nous avions besoin en ce temps-là fut d’aimer,

Aimer dans la joie ! Aimer pour aimer et simplement d’être aimé.

 

Mais qu’est-il donc arrivé à cette pauvre terre ?

Où règnent désormais vendeurs d’armes et maîtres de guerre.

Pouvez-vous chère dame, chère amie, me faire cette faveur ?

Puis-je être avec vous loin de ces regards en cette triste heure?

 

Oui, je veux être loin de tous ces regards.

Ici et maintenant avant qu’il ne soit trop tard.

Fermons ces pâles rideaux et éteignons les lumières,

Rejoignons cette époque où l’amour était l’unique mère.

 

De

 

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Sanguine

29352055_958256277658476_977541891279447303_o

« Sanguine » 

Réalisation de Clermont Paquin de Shawinigan

Chef-d’oeuvre qui me fait plaisir de partager avec vous.

Bonjour tout le monde,

Il me fait plaisir de partager avec vous un magnifique dessin réalisé par un artiste de la région de Shawinigan du nom de Clermont Paquin. Ce dessin a été réalisé à l’atelier La Factrie où votre humble serviteur a eu la chance inouïe d’avoir posé en tant que modèle vivant, nu intégral, pour deux séances.

Personnellement, j’adore ce dessin  pour deux raisons majeures. En premier lieu, l’utilisation du rouge est faite de manière très douce. Un peu comme si l’artiste désirait démontrer l’ardeur du nu mais sous un angle propre à la féminité. En second lieu, la présentation est tout à fait exceptionnelle puisqu’elle me fait songer à un inversement de la pièce mythique du film Titanic dans laquelle une jeune femme pose nue sur un canapé. Le reste de la scène est connu. Ce film est un véritable chef-d’oeuvre cinématographique.

Bref, c’est toujours une joie de découvrir de telles créations artistique réalisées par des artistes, amateurs ou professionnels, avec qui j’ai jadis eu la chance travailler. Bravo à la fois à Clermont Paquin pour cette oeuvre et au modèle vivant qui a bien voulu poser nu dans le cadre d’un atelier à La Factrie de Shawinigan.

Merci de m’avoir lu. 

Signé : RollandJr St-Gelais de Québec

Titanic version québécoise

20180225_120417

Le Titanic version québécoise (Mont-Tremblant 25 février 2018)

Titanic version québécoise

Bonjour tout le monde,

20180225_120331Je poursuis la rédaction de mes articles concernant ma prestation surprise qui a eu lieu à Mont-Tremblant en vous parlant d’une pose que j’affectionne et qui peut être intitulée  » Titanic version québécoise ». Vous comprendrez sans aucun doute qu’il s’agit ici d’une point d’humour à l’égard de ce grand classique, peut-être même le plus grand dans l’histoire du cinéma, qu’est l’oeuvre gigantesque de James Cameron du « Titanic ». Véritable chef-d’oeuvre réalisé en 1997 et dont les critiques de cinéma et le grand public eurent que des éloges à l’endroit du réalisateur. Éloges pleinement mérités selon moi.

J’aime beaucoup réaliser une telle pose lorsque la20180225_113704 durée de travail, c’est-à-dire le temps alloué pour le maintien de telle ou telle pose, dépasse les 20 minutes. Pourquoi donc me demanderez-vous ? Trois raisons majeures m’incitent à prendre cette pose tirée d’une séquence des plus romantiques du film de James Cameron. C’est ce que je vous explique dans ce qui suit.

20180225_110858En premier lieu, l’aisance avec laquelle je peux tenir ainsi devant un groupe d’artistes, et ce peu importe leur nombre est sans aucune comparaison avec les autres positions pratiquées lors des séances. D’ailleurs, ladite pose a été faite après celle où je devais me tenir debout pour environ le même temps demandé. Souvenez-vous que je n’ai qu’un demi pied pour accomplir pareille tâche. Qu’à cela ne tienne, mon désir de me surpasser était plus fort que moi. Bref, une position plus confortable était plus que bienvenue.

En deuxième lieu, une telle position permet à l’artiste20180225_113726 de percevoir presque les moindres parcelles de mon physique avec une aisance incroyable. Mais, attention ! Ceci ne signifie aucunement qu’il y ait une forme quelconque de voyeurisme, ni d’exhibitionnisme. Deux réalités qui n’ont pas de place dans le domaine de la nudité artistique. Ceci écrit, l’artiste peut dessiner avec une plus grande aisance ce qu’il a envie de transposer sur papier pour son plaisir et pour celui de la postérité. Que voit-il ? Comment le voit-il ? Que peut-il bien découvrir et, surtout, que désire-t-il laisser sur son support ? Le rôle du modèle, et c’est là mon opinion, consiste justement à lui facilité la tâche.

En dernier lieu, une telle position me permet de me projeter dans le temps et dans l’espace. Autrement dit, mon âme quitte momentanément mon corps pour se retrouver en d’autres lieux et en d’autres moments de ma vie. C’est, si me permettez l’expression, exactement comme si je rêvais sans dormir et sans perdre la conscience d’être modèle pour un groupe. Être là sans y être tout à fait. La meilleur image qui me vient à l’esprit est celle de l’ermite qui du fond de sa grotte ressent le monde qui l’entoure sans quitter les lieux. Il est là sans être là, absent tout en étant pleinement présent.

En résumé, voilà bien une pose qui nous fait penser certes à une séquence cinématographique extraordinaire. Et pourtant, nonobstant ma petite point humoristique dans le titre du présent article, elle renferme toute une gamme de mysticisme. Un mysticisme vécu au plus profond de soi. Être en soi pour devenir plus prêt de l’autre.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

J’imagine

Noble Roro 2

Toutes les oeuvres de cet article sont de Noble Roro.

J’imagine

Bonjour tout le monde,

Vous savez probablement déjà que je discute en maintes occasions avec des artistes qui oeuvrent  principalement, mais pas exclusivement, dans le domaine de la nudité artistique. Un tel domaine peut être travaillé, développé et présenté sous diverses formes telles que la peinture, la photographie et la sculpture ainsi que, c’est le cas présent, le dessin. La grande majorité de ces artistes sont professionnels et possèdent une expertise fort enviable.

Noble Roro 3Mon plus grand bonheur consiste dans le fait que plusieurs de ces artistes m’autorisent à utiliser leurs réalisations afin de pouvoir rédiger des articles sur l’ensemble de leurs oeuvres. Oui, je le sais très bien qu’ils me privilégient grandement en m’octroyant une telle permission. Combien de modèles nus ont la chance d’échanger avec de tels artistes, de se mettre dans la peau du dessinateur ou du peintre lorsqu’il se trouve derrière sa toile et qu’il contemple son modèle en tenue d’Adam et Ève ? Personnellement, je prend un certain plaisir à essayer de deviner telle ou telle partie de mon anatomie qu’il dessine lors de mes séances de nudité artistique. Est-il captiver par mon dos, mes cuisses, mon visage, mes yeux dont plusieurs semblent être obnubilés par mon regard ou encore, pourquoi pas ?, mes bouts de bras ou bien mon sexe. Avouons-le ! Bien des préjugés vagabondes de nos jours voulant qu’un homme vivant avec un handicap ne soit pas, et surtout ne peut pas, être sexué.

21208414_1274496212660990_627200725_nCependant, en ce qui concerne l’apport de la gente féminine dans une séance de nudité artistique, force est d’avouer que cela m’intrigue quelque peu. Que de questions ? Que de sous-entendus ! Et que d’images me reviennent à l’esprit lorsque je revois en pensées la scène de la magnifique dame nue être dessinée par son bel amoureux à bord du Titanic.  Peut-il naître un sentiment amoureux entre l’artiste et son modèle ? Peut-il avoir des rêves de faire vie commune ou bien de vivre une union libre suite à de nombreuses séances entre lesdits artiste et modèle nu ? Quel sentiment naisse lorsque l’artiste découvre pour la première fois un modèle nu féminin d’une grande beauté ?

21078509_1274042049373073_3474253507019096359_nIl est évident que le genre humain est et sera toujours ce qu’il est, c’est-à-dire un être vivant à la recherche de son égal afin d’échanger tant aux plans psychologique, émotionnel, philosophique qu’amoureux. Pourquoi en serait-il autrement pour l’artiste et son modèle ? D’ailleurs, d’illustres artistes-peintres et sculpteurs ont entretenu des liens amoureux avec leurs modèles durant leurs relations professionnelles. J’imagine voir naître un tel amour dans le regard de l’artiste-peintre à chaque coup de pinceau lorsqu’il transpose la nudité de sa bien-aimée,  alors qu’il garde en son cœur son amour secret, sur la vierge toile. Une virginité effleurée par les couleurs choisies en cette occasion.

J’imagine tant de chose mais surtout le plaisir divin que doit ressentir l’artiste de voir que son modèle lui fait l’honneur d’immortaliser sa fragilité par sa nudité. Fragilité et nudité seront le thème de mon prochain article.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Une petite inspiration assez cocasse

Une inspiration assez cocasse!
Une inspiration assez cocasse!

Une petite inspiration assez cocasse

Bonjour tout le monde,

Vous devez certainement vous douter que je m’inspire beaucoup des différentes situations de mon quotidien pour y trouver des idées susceptibles d’orienter mes choix de publications dans mes blogues tant personnel, qu’artistique ou bien celui axé sur l’érotisme. Qui d’entre nous ne peut rester insensible à tout ce qui l’entoure? Recevoir une bonne nouvelle, admirer un couché de soleil, se promener sur la neige et même  rester bien sagement chez-soi en écoutant sa musique préférée peuvent constituer une source incroyable d’inspiration. Il en va ainsi lorsque nous vivons des moments plus difficiles propres à l’existence non seulement humaine mais aussi animale. Voir l’un de nos proches souffrir alors que nous sommes dans l’incapacité de lui porter secours, recevoir un refus de la part de l’être que nous aimons et qui nous fait découvrir jusqu’à tel point la solitude peut parfois être lourde dans nos cœurs et dans nos âmes, apprendre que nous sommes au prise avec une maladie incurable nous fait constater que la vie, notre vie, ne tient qu’à un fil bien mince, sont-là une autre source d’inspiration.

Pour ma part, j’ai été drôlement inspiré par une séquence du film à grand déploiement qu’est le « Titanic ». Soyez rassurés-es! Jamais l’idée de me pointer sur la poupe d’un paquebot m’est venu à l’esprit, et ce, que soit ou non en compagnie d’une femme. Par contre, la scène de la pose nue qui est devenue l’une des plus mémorable dans l’histoire du cinéma m’a donné l’idée de rédiger cet article en y incorporant la photo présentée ci-haut. «Pourquoi donc?» me direz-vous? Tout simplement parce que l’on a fait une courte référence à une dame, prostituée de son état et unijambiste, qui aurait semble-t-il posé nue à maintes occasions pour l’artiste alors qu’il se trouvait à Paris. Ville de l’amour, des arts et de la nudité et des nombreux clubs échangistes!

Quel est donc le lien entre ces éléments et votre humble serviteur? Primo, j’ai eu la chance de visiter cette ville extraordinairement riche au plan culturel et en diversité de pensées. D’ailleurs, ne la nomme-t-elle pas la ville lumière? Secundo, j’y suis allé en compagnie de l’une des dames avec qui j’ai eu l’opportunité de vivre des moments amoureux tout à fait sublimes. Ne dit-on pas que l’amour n’a pas de frontières? Tertio, j’ai posé également nu pour des artistes dont quelques-uns sont d’origines européennes et même américaines. Et, dernier élément, je suis tout comme cette dame atteint d’un handicap physique apparent. Ce qui, dans un cas comme dans l’autre, n’empêche pas de prendre la vie du bon côté et de s’ouvrir aux multiples opportunités qu’elle offre à chacun d’entre nous.

Personnellement, il serait bien de trouver d’autres artistes, surtout de sexe féminin , qui accepteraient de m’avoir pour modèle nu. Je parle ici de nudité intégrale, sans fausse pudeur, ni de vulgarité. En effet, il serait tout à fait approprié que mon portfolio puisse se garnir de nouvelles créations artistiques. Bref, vous pouvez correspondre avec moi en tout temps à mon adresse e mail que voici: modelevivantaquebec@live.ca

 Sincèrement

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada