Archives de tags | instrument

Je joue de cet instrument

Je joue de cet instrument

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Je joue de cet instrument

 

Je joue de cet instrument,
Pour oublier comme l’on me ment,
Que l’on me ment depuis si longtemps,
Tellement souvent ! Tellement fréquemment !

 

Que j’en viens à en perdre la raison,
C’est alors que mes doigts parcourent les cordes,
De ma guitare résonnant en mon âme comme un orgue,
Et de mes paroles, elles en deviennent une folle exhortation.

 

De ma main gauche, je le frôle avec douceur telle une hampe.
Et de ma main droite, mes doigts explorent ses filins telle une harpe.
Afin d’en faire sortir une ces mélodies qui vous fera en votre cœur frémir,
Faire osciller vos âmes comme vous m’avez tant déçue, tant fait souffrir.

 

Je joue de cet instrument les seins nus,
Car je sais maintenant et à jamais vous m’avez vue,
Me croyant faussement fragile comme la fraîche verdure,
Soyez convaincus, gens immoraux et sans lois, que rien ne dure.

 

Je joue de cet instrument cigarette aux lèvres,
Pour vous rappeler que je ne serai jamais fille d’Ève,
Je joue de cet instrument tel une verge,
Car je ne suis plus depuis longtemps vierge.

 

Je joue de cet instrument tel je le ferai pour mon amoureux,
Car à chacune de mes notes mon cœur résonne pour deux,
Pour le mien et celui que mon cœur a librement choisi,
Et, ainsi, peut-être serions-nous unis pour la vie.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Il me reste ta guitare

dcwrxud-212b5557-a520-4f6c-ac42-ad154d9ca309
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Il me reste ta guitare

 

Je me sens si seule dans cette nuit

Sans cesse, je m’inquiète pour toi et je prie

Afin qu’il ne t’arrive rien là où tu es parti

Parti à la guerre défendre mère-patrie.

 

Nous vivions dans un monde si merveilleux

Tu es tellement beau avec tes yeux bleus

Tu me jouais un air si doux avec bonheur

Que le temps passait à tout à l’heure.

 

Tu savais jouer de ton instrument

Avec passion tout en étant prudent

De tes doigts, tu savais faire ressortir

Chaque note pour dès l’instant en jouir.

 

Ton regard que tu posas sur mon corps nu

Était si tendre qu’à l’image de ces mélodies

Mes seins vibrèrent avec amour et pleins de vie

J’entends encore cet air d’Alexandre Logoya même si tu n’es plus.

 

Ce que je me sens seule dans le noir qui m’entoure

Mais je sais que tu me reviendras un de ces jours

Mais d’ici-là et avant qu’il ne soit trop tard

Je tiens dans mes mains ta noble guitare.

 

De

 

RollandJr St-Gelais de Québec

Un petit remerciement

Mélanie Dufresne artiste photographe de la Montérégie

Un petit remerciement

Bonne journée tout le monde

Avant de poursuivre la rédaction d’articles selon la procédure habituelle, il me semble important de faire un tour d’horizon sur les différents artistes qui ont contribué de manière significative dans la rédaction de mon blogue. Un blogue qui reflète de manière sans équivoque mes passions que sont la nudité artistique, la poésie romantique et érotique ainsi que la photographie. Lesdits artistes proviennent tant de l’Europe que du continent européen. Et quand j’affirme européen, il s’agit des pays tant d’expression francophone que germanique. L’art est l’instrument qui a le plus uni les peuples au fil de l’histoire. J’en suis convaincu. Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

Pour ma part, ma passion en tant que modèle vivant (nu intégral) pour les écoles d’art et pour les ateliers artistiques ainsi que pour des photographes amateurs ou professionnels a grandement contribué à faire la rencontre de gens non seulement intéressants mais aussi très doués dans leurs domaines respectifs. Parmi ces artiste, j’ai eu la chance de travaillé en étroite collaboration avec une charmante jeune dame du nom de Mélanie Dufresne lors d’une expérience de photos de nu mais aussi de style conventionnel au cours de l’été 2018 dans la  magnifique région de la Montérégie. Une telle expérience a eu lieu non seulement en pleine forêt mais aussi en bordure de la rivière Richelieu. Est-il utile de vous rappeler que cette rivière est emblématique dans l’histoire de la Nouvelle-France berceau du Québec actuel ?

Bref, je souhaite exprimer toute ma gratitude à madame Mélanie Dufresne pour m’avoir  permis de vivre l’une des séances photos de nudité à la fois des plus originales et des plus enrichissantes en tant que modèle nu. Une séance où j’ai adoré goûter au phénomène dit du « body painting ». Être photographié en ayant son corps entièrement peinturé est tout autant amusant qu’intrigant. Amusant parce que cela m’a fait revivre quelque peu mon enfance où j’aimais beaucoup la peinture mais aussi intriguant car j’ignorais davantage le résultat final. Un résultat qui, ma foi, m’a épaté tant pour la recherche de l’excellence de la part de Mélanie Dufresne que par l’excentricité des photos. Comme quoi, il faut tout osé si on désire se surpasser.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais de Québec

Danse ma chérie

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Danse ma chérie

 

Seuls dans la chambre d’hôtel

Comme tu es si belle

Combien si sensuelle

Ô Emmanuelle !

 

Après les préliminaires

Ceux que tu sais si bien le faire

Ma hampe s’est mis à te rendre hommage

Avec attention car je ne suis pas homme du Moyen Âge.

 

Prête à recevoir en toi

Cet instrument de grande joie

Pour ton plaisir et pour le mien

Tu savais t’y prendre avec tes douces mains.

 

Puis vint l’instant tant désiré

Celui de te faire jouir ma bien aimée

Tu glissas en toi cette partie de mon corps

En toi ! Ô mon amour ! Ô mon trésor !

 

Et comme sur un air enjoué

Toi et moi, nous avons si bien joué

Qu’avec un moment d’extase nous avons joui

Ô oui ! Vas-y ! Continue ! Danse encore et encore ! Danse ma chérie !

 

De

 

RollandJr St Gelais de Québec

Quand la nudité sert une cause politique

Quand la nudité sert une cause politique

Bonjour tout le monde,

Il me fait grandement plaisir de partager avec vous cette vidéo à caractère politique. Il est vrai que je parle rarement de politique dans mon blogue. Cependant, et c’est là un élément important dans ma volonté de vous la présenter, une telle vidéo démontre l’utilisation de la nudité pour faire avancer une cause politique. Fait étonnant à retenir, la nudité sert souvent de catalyseur pacifique lors de revendications qu’elles soient d’ordre social, populaire ou bien politique.

À mon humble avis, on ne retrouvera jamais un tel instrument aussi pacifique que la nudité lors d’une manifestation où un groupe de personnes doit faire face à des policiers lourdement armés. Qui plus est ! Rappelons-nous que la France est le berceau de la liberté, de la fraternité et de l’égalité. Quoi de plus symbolique que la nudité dans les revendications politiques où ces trois principes sont à l’honneur ? Voilà pourquoi j’ai désiré partager avec vous cette belle découverte que j’ai faite en parcourant mon fil d’actualité. Et puis?! Vive la France !

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Que vous êtes bonne maîtresse

Dessin par Juste Angèle de la France

Dessin par Juste Angèle de la France

Que vous êtes bonne maîtresse

 

En cette fraîche soirée,

De vous rencontrer, ardemment, j’ai désiré.

Pour ressentir de nouveau ce si suave plaisir,

D’être entre vos mains votre jouet et en souffrir.

 

Avec attention, vous vouliez savoir.

Quelle punition devais-je selon mon désir recevoir.

Vous savouriez chacune de mes paroles pour bien comprendre,

Pour bien me punir d’avoir admiré ces dames sans me faire prendre.

 

Me préparant à recevoir cette correction,

Cette inoubliable et ô combien tendre punition,

Je me souvenais en compagnie d’une belle dame cette humiliation,

Où me tenant en laisse cette beauté me fit faire le tour de la maison.

 

Ô quel sublime délice, ce fut.

Ô quel divin châtiment, je m’en suis repu.

Deux maîtresses ! L’enseignante qui montra à son élève.

À devenir grande perverse ! Être si cruelle ! Une bien étrange Ève.

 

Puis, j’entendis ouvrir la porte des Enfers.

Où apparue dame de noir vêtue à la main de velours,

M’annonçant sans dire un mot que châtiment j’aurais en ce jour

Tout en manipulant avec grand soin son gant de fer.

 

Tout y passa !

Cordes, fouet, glace et tout le tralala.

Ô tendre maîtresse ! Que vous étiez bonne pour moi.

Ô divine tortionnaire ! Vous m’avez appris que je ne serai jamais roi.

 

Et sachant surmonter mes craintes et mes peurs,

Je désirais avec humilité recevoir sur ma peau de satin,

Cette peau que me légua avec amour un quelconque être divin,

Ce que vous y avez incrusté avec passion dans ma chair, tous ces cœurs.

 

Que cet instant de tourments,

Jamais ne pouvait se terminer tellement,

Tellement je ressentais en mon âme tout le bienfait,

Cette sensation bizarre où entre vos mains, je n’étais qu’un jouet.

 

Un jouet consentant,

Qui devint entre vos mains expérimentées,

Instrument tel un passe-temps de son corps si usé,

Un outil qui n’a connu que le sentiment d’avoir toujours été exploité.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Lisa et le violon

 

Lisa et le violon

Merci beaucoup à mon ami Rick B. pour sa permission d’utilisation Lien artistique : https://rickb500.deviantart.com/art/Lisa-and-the-violin-723538869

 

 

Lisa et le violon

Jouant gaiement,

Sur cet instrument,

Fredonnant un air d’amour,

Ou en pensant à ses vilains tours.

Tours d’un plaisir véniel,

Doux comme le savoureux miel,

De cette nuit passée dans mes tendres bras,

Où elle vint à moi sur le pointe des pieds à petits pas.

De sa délicate main,

Elle connaissait ces jeux vilains,

De ceux qui me tenaient en haleine jusqu’au matin,

Qui surent si bien me tenir éveillé jusqu’au lendemain.

Et puis vint l’aube dorée,

Où épuisé mais tellement comblé,

Je me suis endormi sur sa belle poitrine,

Satisfaite de son savoir elle souriait la coquine.

Maintenant devant son violon,

Elle se remémore mes cris de plaisir,

De mes humbles supplications et tous mes désirs,

Attendant l’obscurité où elle m’enseignera encore sa leçon.

De

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada