Archives de tags | amertume

Car je ne savais plus quoi jouer ensuite

Car je ne savais plus quoi jouer ensuite Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Modèle : Rosenduft Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/I-don-t-know-what-to-play-next-945253065

Car je ne savais plus quoi jouer ensuite

 

C’est pour moi une bien triste journée.

Mon bien-aimé m’a, à jamais, quitté.

Il est parti vers une si lointaine terre,

Qui ne m’est pas tout à fait étrangère.

 

Je me suis alors dirigé le cœur en peine,

Avec de l’amertume qui coulait dans mes veines,

Vers le grenier où l’on prenait tant de plaisir à chanter,

Des airs mélodieux qui nous faisaient tant vibrer.

 

Des chansons qui ont traversé l’épreuve du temps.

Des groupes que certains couples présentent à leurs enfants.

Pour leur rappeler qu’il y a eu une époque où l’on rêvait.

Pour leur dire qu’il y a eu une période où l’on espérait.

 

Sans prononcer un mot, j’ai enlevé mes vêtements.

Et d’un châle, je couvrais mes épaules délicatement.

Je me suis assise sur le plancher sur le tapis vert,

En me remémorant, les soirées romantiques en hiver.

 

Prenant avec douceur de la main droite mon précieux violon,

Et celle de la gauche, mon archet avec une noble passion.

Je me suis mise à interpréter les plus belles romances,

Que j’ai découvert lors de ma vertueuse adolescence !

 

Chaque note se transformait en sanglot.

Car, autour de moi, tout s’écroulait tel un château,

Une résidence construite par de simples cartes à jouer.

Ces morceaux qui ressemblèrent à mon âme abusée.

 

Je continuais inlassablement à faire danser mon archet,

Sur les cordes d’argent de mon violon sans cesse aux aguets.

Sans relâche, mes doigts parcouraient leurs chemins,

Alors que les notes frappèrent les meubles de pin.

 

Que ça fait du bien de verser toutes ses larmes !

Quelle libération pour notre être sans armes !

Au fil du temps, la fatigue m’a alors envahie,

Une impression bizarre m’a soudain remplie.

 

C’est ainsi que j’ai enfin compris le sens de la vie.

Qu’en ce monde rien n’est fait pour durer à l’infini !

Que le passé finira, un jour ou l’autre, par prendre la fuite !

J’ai ainsi tout déposé, car je ne savais plus quoi jouer ensuite.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Dualité féminine

Dualité féminine Poème de Rolland Jr St-Gelais Modèles : JenovaxLilith & Elise Felix Photo par Patrick Sun Source : https://www.deviantart.com/lilithjenovax/art/Duality-936516867

Dualité féminine

 

Dualité, avez-vous dit « dualité » ?

Deux êtres pour affronter la réalité.

Union de la masculinité et de la féminité.

Au fil du temps vient s’y ajouter la diversité.

 

Être deux pour danser les valses de l’histoire,

Pour lire les ouvrages aux pages si sombres, si noires.

Trinquer dans le calice de l’amertume et se nourrir du ciboire.

Se repaître des âmes qui surfent sur les vagues légères de l’espoir.

 

Figées dans le temps, nous restons immobiles telles deux statues de sel.

La sueur qui coule tout le long de notre corps, semblable à du miel.

Nous sommes des figures grecques présentées aux gens sans cervelle.

Mais, pour ceux qui reconnaissent l’art, nous savons que nous sommes belles.

 

Sur le plancher de couleur crème, nous avons adopté fièrement la pose.

J’ai une seule chose à vous dire, peu importe que cela vous plaise ou non, j’ose.

Aie de l’audace ! Encore et toujours ! disait ma défunte mère sans prendre de pauses.

Alors, tous ces prudes hypocrites, de mon indifférence, avec joie, je les arrose.

 

Nos bras de femmes pointant tantôt vers le haut, tantôt vers le bas.

Nos regards porteront ici, quelquefois là et souvent à d’autres endroits.

Une telle duplicité qui nous permettra de rester ensemble toi et moi.

Et, jamais nous ne serons soumises à un quelconque roi.

 

La vraie liberté réside en une belle amitié,

Qui peut se transformer en une passion effrénée,

En une relation remplie d’une authentique sensualité,

Surtout lorsqu’elle a commencé sous le signe de la dualité.

 

Unicité ! Dualité ! Diversité ! Voilà bien ce qui fait l’humanité.

Devrions-nous vivre dans la vertu ou bien dans le péché ?

C’est un choix tellement crucial et difficile à départager.

L’essentiel n’est-il pas simplement de s’aimer ?

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

À travers une lentille

À travers une lentille Réflexion par Rolland Jr St-Gelais Photo par Acuarela1962 Source : https://www.deviantart.com/acuarela1962/art/Libre-13-522991231

À travers une lentille

 

À chaque jour, à travers une lentille.

L’amertume de la vie sans cesse se défile.

Je découvre toujours une nouvelle vérité,

Qui donne à mon existence sa vraie beauté.

 

Parfois, c’est en parcourant la nature,

Que je reconnais la chance pure,

De vivre dans un pays si joli,

Où ma réalité me sourit.

 

Mais, je dois admettre un fait.

Il y a quelque chose qui me plaît.

C’est d’avoir l’occasion de rencontrer,

Des modèles féminins venus de l’étranger.

 

Il va de soi que tout est fait avec rigueur.

Car, elles gardent des poses plusieurs heures.

Parfois, des chansons sont jouées à la radio,

Pour agrémenter les veillées lorsqu’il fait chaud.

 

Mon atelier est situé, dans le grenier, chez moi.

J’ai construit à cette fin une grande pièce sous mon toit.

Tout y est pour accueillir ces femmes aux styles soignés.

Sofa, siège, banc et tabouret pour tenir toute la soirée.

 

Connaissez-vous quel est l’exact secret de ma profession ?

Je devrais de préférence affirmer de cette formidable passion.

C’est la symbiose qui se manifeste dès que débute la séance.

Une véritable scène où tout est un jeu d’art et de patience.

 

Telle une promenade dans un jardin par une journée ensoleillée,

Je suis à la recherche de la fleur qui attirera mon regard attentionné.

Afin de perpétuer cette œuvre mirifique à l’aide de mon plus fidèle ami.

Mon fidèle compagnon, mon précieux appareil-photo que voici.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Être libre

Être libre Texte de réflexion de Rolland Jr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/I-m-free-918415253

Être libre

Être libre ! Voilà un concept qui ne laisse personne indifférent. Tout le monde rêve de liberté sans oublier que chacun d’entre nous possède sa propre définition. Après mûre réflexion, j’ai décidé de partager avec vous ce que la liberté signifie pour moi. Il s’agit d’un simple exposé de ma part puisque je ne possède pas la sagesse des philosophes de l’antiquité et encore moins la vérité éternelle. Toutefois, mon parcours de vie est une basse que je qualifierais d’assez solide pour élaborer une réflexion intéressante sur un tel sujet.

Vous savez tous que la chance m’a permis de faire la connaissance de gens formidables au cours de ma vie. Des gens avec qui j’ai vécu diverses expériences parfois cocasses, parfois tristes, mais toujours enrichissantes.

Fait amusant, les femmes ont occupé jusqu’à maintenant une place prépondérante dans mon cheminement à la fois philosophique, culturel, moral et spirituel. Parmi celles-ci, Marie-Christine T. de Québec, une femme d’une beauté extraordinaire, a laissé une empreinte dorée dans mon cœur. En effet, elle a résumé en une phrase l’essentiel de ma vie, et ce, en ces mots : « Tu as tout pour être heureux. »

« Tu as tout pour être heureux. » Quelle parole remplie de sagesse ! En effet, ce « tout » réside en mes souvenirs, mais aussi dans l’instant présent. J’ai eu la chance d’avoir été entouré d’amour et de chaleur humaine, d’enrichir mon esprit par une spiritualité basée sur le message chrétien, de découvrir l’une des plus belles cultures qui soient en ce monde, en l’occurrence la culture occidentale, et, enfin, de vivre selon mes principes personnels sans craindre des représailles par un système politique totalitaire. À cela s’ajoute l’opportunité d’avoir pu serrer mon père dans mes bras avant son grand voyage vers l’infini.

Qui plus est ! Ce « tout » renferme aussi la capacité de tourner la page sur le passé. Tourner sans regret, sans amertume, sans rage au cœur, mais simplement être en paix avec soi et avec l’univers.

À quoi bon les regrets? On apprend de nos erreurs et on passe à autre chose. Pourquoi vivre dans l’amertume puisque toutes les possibilités se trouvent devant soi ? Pourquoi se détruire le cœur avec la rage alors qu’il suffit d’y mettre de l’amour chaque jour pour y faire fleurir un jardin magnifique ?

Enfin, être en paix avec soi est la pierre angulaire pour être aussi en paix avec tout ce qui nous entoure. Et, pour se faire, il faut apprendre davantage à être indulgent envers soi-même afin que nous puissions l’être envers notre prochain. Ne serait-il pas le temps de l’être aussi envers la vie ? Ainsi, nous saurons ce qu’être libre signifie réellement.

Merci infiniment de votre attention !

Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada

Exclu

Exclu Poème de RollandJr St-Gelais Photo par GFriedberg Source : https://www.deviantart.com/gfriedberg/art/Expelled-907965148

Exclu

 

Dans l’innocence de ma jeunesse,

J’ai tant rêvé d’un monde sans tristesse.

J’ai tant espéré d’une paix, d’une fraternité.

Qui aurait duré pour toujours et pour l’éternité.

 

J’écrivais des poèmes d’amour.

J’écoutais des chansons sur les 33 tours.

Des airs qui allaient durer au-delà du temps.

Des mots fredonnés tant par les parents et leurs enfants.

 

Il va de soi que j’ai vieilli chaque instant bien malgré moi.

Afin de rester en vie, vieillir est pour le mortel l’ultime loi.

Où sont alors passés mes rêves, mes espoirs de jadis?

Puis-je encore croire en un lieu nommé le paradis?

 

Étais-je si crédule de croire en un futur meilleur?

Étais-je si naïf de souhaiter que l’amour remplace la peur?

J’ai passé l’âge de l’innocence depuis tellement longtemps.

Les illusions ont disparu depuis tout ce temps.

 

N’allez pas croire que je suis insensible à la douleur.

De jour comme de nuit, l’amertume tourmente mon cœur.

Vulnérable en mon âme et mon corps, je suis devenu.

Depuis que de mes rêves de jeunesse, j’en suis exclu.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada