Archives de tags | triste

Dame Blanche

Inspiration
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Dame Blanche

 

Depuis que tu es apparue,
À mes yeux si belle et nue,
Toi, une succube qui est venue,
À ma demande au moment voulu.

 

À cet instant ou je jouais un air de Mozart,
Essayant de maitriser ma passion pour cet art,
Je pensais à toi ma belle Monika, esprit errant les nuits,
Qui recherche celui que tu as si aimé mais perdu dans ta triste vie.

 

Assise devant mon visage me présentant ainsi ta douce intimité,
Offrant à mon regard un paysage si joli de ta divine féminité,
Levant les yeux sur l’ensemble de ton corps avec rapidité,
Afin de ne pas me tromper sur les notes que j’ai jouées.

 

Monika ! Je t’en pries, ne me quitte pas.
Car tout ce que je suis est maintenant à toi.
Écoute cette mélodie que pour toi je joue avec bonheur,
Un air de piano caressé par mes mains épuisées en cette heure.

 

Je t’ai appelée en cette nuit étrange,
À toi belle succube qui désire ce mélange,
Mélange de ma semence et du jus de ta fontaine,
Lorsque nos corps s’uniront sous la couverture de laine.

 

Mais en entendant de voir les étoiles au clair de lune,
Je jouerai les notes sur mon piano paternel une à une,
En rêvant de satisfaire celle que j’ai invoquée avec mon coeur,
Inspiration qui ravive le sang de mes veines par cette douce chaleur.

 

Dame Blanche m’a rendu heureux,
Avec ta présence près de moi tel un jeu,
M’aimeras-tu, dis-moi le, beaucoup ou juste un peu?
Ensemble nous serons si bien pour toujours tous les deux.

 

Blonde d’Alsace me parlant à un accent si germain,
Langoureuse d’une passion envers mes imaginaires mains,
Attends la fin de cette suave mélodie qu’avec soin je te dédies
Ne crains pas de venir en ma chambre car te faire l’amour déjà j’en jouis.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

J’adore ce goût

J'adore le goût
« j’adore le goût » Poème de RollandJr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

J’adore ce goût

 

Chérie, Ô ma chérie.

De toi, j’ai tellement envie.

Envie depuis que je t’ai rencontrée,

Le jour où dans ma triste vie tu y es entré.

 

De ces journées où je t’ai saluée,

Jusqu’au moment où tu m’as embrassé,

Après nous avoir si patiemment fréquentés,

Main dans la main pendant nos longues soirées.

 

Je te revois au restaurant,

Où je t’écoutais passionnément,

Me raconter tes exploits et tes déceptions,

Je sentais battre nos coeurs se mettre au diapason.

 

Le moment tant voulu arriva,

Ce moment que je ne soupçonna,

Qu’en toi, avec secret, tu désirais si ardemment,

Et que mon âme craignait d’être repoussée violemment.

 

Tu m’invitas à prendre un verre chez toi,

Un verre de vin savoureux digne d’un grand roi,

Une fois assise à mes côtés, à mon oreille, un mot tu as glissé,

Une proposition, une requête, une demande qui m’a vraiment étonné.

 

Ouvrant alors tes jambes magnifiques,

Tu me présentas une zone tellement féérique,

En me suppliant de savourer ton liquide d’amour,

Qui coulait de cette fontaine chaque goutte tour à tour.

 

Tel un esclave ne voulant point à sa maitresse désobéir,

Je me suis penché vers cette zone humide pour ton bon plaisir,

Quelle saveur exquise que tu m’as fait découvrir, que tu m’as fait goûter.

En léchant chacune de ces gouttes jusqu’à ce que je sois comblé et rassasié.

 

Oui, c’est un fait que d’emblée je reconnais,

T’avoir donné entièrement satisfaction fut ma récompense,

Et recommencer autant que tu le voulais m’a rempli d’une douce démence,

Et qui pour unique source te démontrer par ce geste comme je t’aimais.

 

J’adore tout de toi mais une chose en particulier,

C’est de me placer à genoux devant toi afin de te savourer,

Te déguster, te satisfaire tout en sentant l’arôme suave de ton intimité,

J’adore ce goût qui me rend fou, et ce toute la nuit jusque tard dans la matinée.

De

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

La vie est faite ainsi

Screenshot_20190805-133953
Superbe photo par Viktoria de Québec

La vie est faite ainsi

La vie est faite ainsi. Parfois, on y rencontre des gens qui apportent de la lumière. Parfois, il y en a qui ont un cœur de pierre. D’autres savent apprécier un compliment tandis que d’autres encore restent indifférents. Certaines personnes sauront voir la beauté tant en-dedans qu’en dehors tandis que d’autres jugeront selon des critères sociaux inatteignables. 

La vie est faite ainsi. Les jours ensoleillés suivront les jours de pluie et vice versa. Aujourd’hui deviendra au fil du temps qui passe un souvenir parfois joyeux, parfois triste dans son cœur. Demain arrivera plus vite qu’on le croit et partira encore plus vite que l’on ne pourra jamais imaginer. 

La vie est faite ainsi. On est le seul responsable de son bonheur, et ce à chaque jour, à chaque instant et à chaque heure. Faire notre possible et laisser à Dieu l’impossible. On reconnait l’être exceptionnel au sourire qu’il garde aux jours sombres comme aux jours de joie.

La vie est faite ainsi. Quoiqu’il arrive et quoi que nous fassions. On ne doit jamais s’empêcher de voir la beauté partout où l’on est car elle résidera d’abord et avant tout en soi. Ne nous empêchons jamais de voir en l’autre une parcelle de soi car c’est ainsi que l’on reconnaitra notre nature profonde.

La vie est faite ainsi.

Voilà pourquoi elle est si jolie.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec) Canada

En pensant à toi

En pensant à toi
« En pensant à toi » par G.B. d’Allemagne Poème par RollandJr St-Gelais

En pensant à toi

 

Le soleil est depuis longtemps levé,
Une vieille chanson à la radio a joué,
Elle m’a fait penser à celui que j’ai aimé,
Un homme que j’aurais tant aimé apprivoiser.

 

Un homme au corps si différent,
Mais qui a pour origine un noble sang,
Un homme simple qui savait si bien me faire rire,
Un homme qui savait préserver avec grâce mon sourire.

 

Mais ce matin, quelques gorgés de mon café,
N’ont malheureusement pas suffi à me tenir réveiller,
Même si dès l’instant où j’ai ouvert les yeux bleus,
Mes pensées sont allé vers sa beauté de dieu.

 

Rappelant tes premiers mots que tu m’adressas,
De ces quelques mots si tendres et si simples à la fois,
Qu’ils m’ont mis, je l’avoue un peu gênée, tout en émoi.
Sans oublier le baiser sur la joue qu’avec joie tu me donnas.

 

Mais comme je suis à la fois triste et seule chez-moi,
Et que pour vivre mon fantasme je n’ai que mes dix doigts,
Car j’aurais tellement adoré faire l’amour avec toi à l’aube du jour,
Alors c’est en pensant à toi que j’ai comblé mon appétit ô mon amour.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Cette jeune impératrice

La jeune impératrice

« Cette jeune impératrice » Photo par G.B. d’Allemagne

Cette jeune impératrice

 

Elle est resplendissante,
Elle a l’âme si réjouissante,
Elle a des envies si exaltantes,
Elle est d’une beauté si enivrante.

 

La jeune dame a connu son amant,
Sans que ne sachent ses pauvres parents,
Dans ses draps de satin elle lui a tout donné,
Elle lui a offert sur un plateau d’argent sa virginité.

 

Étant née dans une grande et noble famille,
Elle se devait d’être en tout temps bonne fille,
Toujours suivre les us et coutumes, les règles d’usage,
Même étant qu’une enfant, elle se devait d’être toujours sage.

 

Obéissante jusqu’à renier au plus profond qui elle est,
En dépit de ce qu’elle désirait, ce qu’elle souhaitait, ce qu’elle voulait.
Du jour où elle pourra de ses propres ailes s’envoler, souvent elle en rêvait,
Elle rêvait de cet homme qui l’emporterait en sa demeure pour toujours s’aimer.

 

Elle connue dans la cour royale,
Bien des hommes vraiment peu fiables,
Des hommes attentionnés par l’appât du gain,
Aux idées si sombres, si venimeuses et aux baladeuses mains.

 

Mais il y en avait un seul qui lui plaisait,
Un seul qui lui démontrait comme il l’aimait,
Un homme qui lui apportait en secret une rose du jardin,
Une rose déposée sur sa table dès l’aurore, dès le petit-matin.

 

Sans dire un mot, sans poser un geste de trop.
Simplement un homme au cœur à la fois pur et si beau,
Au fil du temps, elle devina qui était cet inconnu par le doux parfum,
Car de tous les hommes dans le palais un tel arôme ne se trouvait sur aucun.

 

C’est ainsi que par une aurore annonçant une journée ensoleillée,
Elle attendait son mystérieux visiteur afin de son corps nu l’émerveiller,
Lui offrir l’unique occasion de la connaître autrement que par les règles d’usage,
C’est avec lui seul qu’elle voulait découvrir les plaisirs de la chair car elle en avait l’âge.

 

Quel précieux instant de pouvoir partager,
Ce mielleux moment si intime avec un pur étranger,
Même si en leurs cœurs cela devait rester leur secret, ce qui est triste.
Pourtant pour une fois, elle se sentie être femme entière, cette jeune impératrice.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Je te veux

Je te veux

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Je te veux

 

En cette journée terne et pluvieuse,
Qui est aussi à la fois triste et un peu moqueuse,
Que les gouttes de pluie me rappellent mon amoureuse,
Celle que je désire embrasser avec une passion langoureuse.

 

La voir se déshabiller,
Devant moi un soir de mai,
Afin de la satisfaire de mille baisers,
Et de la rendre folle de plaisirs insoupçonnés.

 

Après de gracieux préliminaires,
Dignes de mon amour et de mon savoir-faire,
Faisant couler de cette ouverture cachée une sève,
Une sève invitant à la déguster sans aucune réserve.

 

La savourer sans gêne à pleine bouche,
Recevant cette substance telle une douche,
En entendant ses cris langoureux de supplications,
Me demandant de continuer jusqu’à son entière satisfaction.

 

Et de ses yeux noyés par les larmes de jouissance,
Dans une requête tant attendue frôlant une grande démence,
Murmurant d’une voix étouffée par une passion obsessionnelle,
De lui faire connaître ce péché de la chair au risque des flammes éternelles.

 

Comment pouvais-je lui refuser un tel désir ?
Car tout mon être ne faisait que souffrir que languir,
Voilà que tout est dit, que tout est écrit de mon précieux vœu,
En cette nuit fraîche du mois de mai, voilà mon souhait : Je te veux.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Il n’y a pas de …

46462317_10156109592187523_1998541732727226368_o

 

Une pose qui a fait réfléchir les personnes présentes à la séance du 14 novembre 2018

 

Il n’y a pas de …

Il n’y a pas de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. Il n’y a pas de pire prisonnier que celui qui en son âme est enchaîné. Il n’y a rien de plus triste qu’un vivant sans passion et sans vie.

Dessin réalisé par une étudiante de l’Université du Québec à Chicoutimi mercredi le 14 novembre 2018. Fait cocasse! Elle est originaire de la France.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Ton regard

received_10155793317517523

 

Avec la permission de mon amie Elisa R. de Finlande

 

Ton regard

 



Après une journée si triste si épuisante
Perdu dans mes pensées ignorant qui j’étais
Ne sachant même d’où je venais ni où j’allais
Face l’inconnu face à la brunante.



Mes larmes coulaient sur mes joues fatiguées
Et de mon corps traînant ce dos sans cesse éreinté
De mes jambes supportant le poids de mes péchés
Ressentant le froid de ce vent auquel je me voyais dévisagé.



Que pouvais-je espérer en ce jour?
D’un peu de joie, d’un peu de bonheur et d’amour?
D’un peu de repos, d’un temps de répit malgré mon dépit?
Où pourrais-je trouver cette perle qui me redonnerait goût à la vie?



Ça y est! J’ai trouvé en toi cette merveille
Toi, ô jolie dame, qui avec bon cœur sur moi veille
De l’aurore jusqu’au crépuscule si tôt ou si tard
Quelle noble présence dans ton chaleureux regard.



De



RollandJr St Gelais
Québec (Québec)
Canada

Ce sein désiré

FB_IMG_1527944285836

Superbe réalisation par Noble Roro de la France

Ce sein désiré

 

Cette femme d’un pays lointain,

Que je caresserai avec mes tendres mains,

Avec délicatesse j’apprivoiserai avec grande attention,

Afin qu’un jour ou bien une nuit nous nous unissons.

 

Avec bonheur je lui offrirai de milliers de fleurs,

Je l’écouterai avec passion et avec amour à chaque heure,

Heure qui passera trop vite dans cette vie d’artiste,

Une vie qui parfois me rend heureux mais aussi souvent triste.

 

Triste de ne pouvoir donner toute mon affection et mon amour,

Comme si une sorcière m’avait jeté un sort pour toujours,

Et pourtant ce que je désire offrir mon cœur et peut être même mon âme à celle,

À celle qui saura me faire redécouvrir la splendeur de la vie et ses merveilles.

 

Mais pour cet instant qui n’en finit plus et qui m’est pénible,

De cette langueur qui m’accable et qui est tellement horrible,

J’ai pour consolation d’admirer cette dame à la beauté si pure,

Et de contempler son sein au mamelon si joli et bien dur.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Faire abstraction des regards

29389266_10156391787033919_6911235934184800256_n

Magnifique dessin par mon ami Eri Kel de la France

« Faire abstraction des regards »

Réalisation de Eri Kel de la France 

Chef-d’oeuvre qui me fait plaisir de partager avec vous.
RollandJr St-Gelais de Québec

Je reconnais que ce dessin m’interpelle au plus profond de ma personne, et ce pour trois raisons. Lesdites raisons sont inhérentes à mon expérience de vie, parfois drôle, parfois cocasse mais aussi, parfois triste. D’ailleurs, qui d’entre nous peut se vanter de connaître que joie de vivre ou exclusivement de traverser une mer d’épreuves. Nous avons tous nos cheminements de vie. C’est, vous en conviendrez avec votre humble serviteur, ce qui nous permet d’évoluer selon nos capacités. Capacités souvent mises à rude épreuve.

En premier lieu, le regard des autres est souvent le poids le plus lourd à supporter. Peur du jugement d’autrui sur notre corps ? Crainte d’être perçu selon des critères de normalité que je qualifierais de « hors-normes » ? Enfin, comment se perçoit-on face à nos petits défauts physiques et, corollairement, à notre nudité ? Ce sont-là des éléments qui composent notre expérience de vie.

En deuxième lieu, et j’en parle en connaissance de cause, il est souvent plus aisé de poser entièrement nu puisque c’est l’ensemble de notre corps qui est présenté au public. Un public averti tout de même. Alors que le fait de poser habillé peut susciter certaines appréhensions chez le modèle vivant. Je me souviens d’avoir ressenti un certain malaise lors d’une séance où un artiste-peintre, fort courtois et sympathique, devait réaliser un tableau à son kiosque situé à quelques pas du château Frontenac de Québec. Le résultat a été bien au de-là de mes attentes. Je lui en serai toujours reconnaissant.

En dernier lieu, l’évolution de mon regard sur mon corps a été formidable depuis les 20 dernières années. Toutefois, c’est à partir de ma passion en tant que modèle nu que je me suis senti pleinement masculin, authentiquement homme et fondamentalement humain. Et non plus, comme un objet de foire lequel a permis à certains avocats de s’enrichir à mes dépends grâce à la crédulité de mes parents.

Merci de m’avoir lu !

Signé : RollandJr St-Gelais de Québec (Canada)