Archives de tags | persévérance

Est-elle bien aiguisée ?

Est-elle bien aiguisée
Superbe photo par Tastethewine

Est-elle bien aiguisée ?

 

Pièce maitresse que m’a jadis donnée ma mère,
Qui m’a appris que la vie peut être parfois douce, parfois amère.
Que rien ne peut être plus sacré que son corps qui véhicule son âme,
Un corps auquel on se doit de respecter quelle une divine flamme.

 

Arme mortelle forgée par les bras de mon père,
Qui l’avait fabriquée pour combattre les ennemis à nos frontières,
Ces hommes venus détruire nos forêts vierges et exploiter nos trésors,
Nos forêts denses regorgeant de fruits divers et nos mines de diamants et d’or.

 

Soucieuse de respecter nos mœurs et coutumes,
J’ai enlevé sur moi bijoux variés, parures soyeuses et riche costume.
Afin d’affûter cette lame selon les rîtes que m’ont transmis mes ascendants,
Lesquels ont gardé tel un mystérieux secret les mots à prononcer par leurs parents.

 

Mots qui sortirent tel un psaume de ma bouche,
De ma bouche ayant auparavant goûté boisson capiteuse,
Que je portai à mes lèvres la coupe me donnant l’allure de la mante religieuse.
Buvant chaque goute de ce nectar rouge au risque de paraître un peu louche.

 

Prenant avec fermeté mon arme ancestral,
Je l’affûtai avec une pierre sacrée d’en amont en aval,
Avec persévérance jusqu’à ce que le feu sur cette lame se soit manifesté,
Répondant sans équivoque à cet énigme souveraine : est-elle bien aiguisée ?

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Naturel

Humeur
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de Probablement la plus belle photo de sa collection.

Naturel

 

Bien des poses sont recherchées,
Davantage de concepts sont approchés,
Pour y trouver quel angle une beauté sera présentée,
Pour y dénicher sous quel aspect un charme sera dénudé.

 

Chose beaucoup plus facile à dire qu’à faire,
Parfois, pour un artiste, c’est un véritable enfer.
Mais avec de la persévérance, tout peut être possible,
Car l’imagination est souvent aussi claire comme de l’eau limpide.

 

Souvent, c’est dans les choses simples de la vie,
Que se retrouvent les plus belles sources de la poésie,
Une pose inattendue dans un moment jusque-là habituel,
Un instant de quiétude où l’on découvre comme la femme est belle.

 

Point de maquillages à prix coûteux,
Pour s’apercevoir comme son éclat est merveilleux,
Un peu de créativité et de lumière pour voir comme elle est adorable,
Car rien de plus élogieux pour une dame de voir au naturel sa beauté remarquable.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Vers la liberté

Un long chemin vers la liberté
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Vers la liberté

 

Ô nuit ! Ô nuit de peur,
Tu as enfin fui les profondeurs mon cœur,
De ces ténèbres, semblables à du sable mouvant, où je m’enlisais,
Que je croyais dur comme fer et depuis longtemps de ne m’en sortir jamais.

 

De ces coups donnés avec ardeur et avec plaisir,
Par celui qui aimait tant me voir pleurer et tant souffrir,
Souffrir en mon corps de femme et en ma chair si fragile,
De cette violence gratuite subie parce que je suis qu’une fille.

 

Une fille parmi tant d’autres de tous les pays
Devenue femme parmi tant d’autres qui aiment la vie,
Femme qui donna la vie à cette humanité sans cesse déshumanisée,
Mais qui croit encore et toujours en cette noble et grandiose capacité d’aimer.

 

Ayant décidé de gravir l’escalier de la survivance,
Prenant mon courage afin de détruire ma dépendance,
Ne voulant plus être esclave de cette image de la femme objet,
J’ai résolu d’éloigner de moi tout ce qui en est, tout ce que l’on croyait.

 

Bonheur et liberté sont devenus mes inspirations,
Égalité et respect sont devenus de ma vie mes raisons,
Gravir les marches de la délivrance, je l’accomplirais avec persévérance.
Car la récompense sera grande pour mes sœurs qui m’accompagneront avec patience.

 

Vers la liberté, voilà ma destiné !
Vers la liberté, voilà où va toute ma volonté !
Vers la liberté, voilà où mes pas me mèneront !
Vers la liberté, voilà où mes sœurs et moi nous irons !

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

 

Poème composé à la mémoire de toutes les femmes victimes de violence

Je suis soldat

21462395_122093275192705_999839279126629076_n (2)

Je suis soldat

 

Un soldat qui adore son pays,
Un soldat qui aime vraiment sa patrie,
Un soldat qui veut simplement vivre,
Un soldat qui luttera pour survivre.

 

Peu importe car son devoir passe avant tout,
Pour la liberté et la démocratie il combattra partout,
Pour défendre l’honneur de son sang qui coule dans ses veines,
Il ne craindra jamais les milliers d’ennemis et leurs haines.

 

Sa seule fierté s’appelle persévérance,
Sa raison de vivre est la victoire dans la constance,
Son dévouement est sa véritable dignité,
Puisse-t-il être reconnu pour l’éternité !

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Un petit clin d’œil à Joséphine Baker

josephine_baker1927

Un petit clin d’œil à Joséphine Baker

Bonjour tout le monde,

df58dea340e904090e35b18df67152ce--josephine-baker-black-hairJ’ai eu l’heureuse surprise de voir un excellent reportage télévisé sur une femme extraordinaire, non seulement pour ses nombreux talents artistiques tels que la chanson et la danse mais également pour son implication dans la lutte contre d’une part, l’occupant allemand en France et d’autre part, l’émancipation des noirs américains durant les années 1960. Cette femme est devenue un symbole pour le respect de la liberté et des droits de l’Homme. Il serait bien, il s’agit de mon humble opinion personnelle, que de tels personnages reprennent le flambeau dans la lutte contre l’intolérance et la haine qui sévit actuellement un peu partout dans le monde actuel.

Toutefois, ce qui m’a le plus fasciné lors la présentation du reportageflat,1000x1000,075,f télévisé concerne le fait qu’elle a su ébranler, au sens figuré bien entendu, les bien-pensants de la haute société française à l’égard des membres de la communauté des « noirs ». Elle a accompli un tel exploit par le simple fait qu’elle a su juxtaposer la nudité artistique grâce à la danse sur scène et le sens humoristique. La grâce de ses courbes, son audace et son charme sont des éléments qui, il faut tout de même le reconnaître, lui ont été fort profitables tout au long de son parcours.

Chose remarquable ! Elle a connu ses tout premiers succès dès l’âge de dix-neuf ans. Comme quoi la jeunesse est souvent synonyme de courage et de persévérance. Je lui lève mon chapeau avec toute mon admiration.

Sincèrement !

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

En guise de remerciement à Dina

New Image 90

En guise de remerciement à Dina

Je dédies cette photo à Dina qui a eu l’amabilité de m’écrire ces quelques mots par émail. Une simple photo pour témoigner de ma gratitude à son égard.

Encore merci !

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

 

« Bonjour Rolland,

J’ai lu le « à propos » sur ton blog et j’ai été très touché par ta force, ta volonté, ta persévérance et ta plume qui permet de te connaitre. L’amour des tiens se fait sentir à travers tes lignes. L’amour est à la base de tout.

Tu n’es pas un simple « modèle vivant », tu es un modèle de vie à suivre. Malgré toutes les difficultés et les souffrances que tu as traversé et que tu traverses, tu es reconnaissant à la vie, à tes parents contrairement à plus que la moitié des humains qui ont tout et qui ne sont pas reconnaissants.

Je te souhaite beaucoup d’amour dans ta vie. Tu as toute mon admiration et mon respect!

Au plaisir de te lire.

Dina »

L’importance de mes tatouages

New Image 3

L’importance de mes tatouages

« Si tu essais de comprendre un artiste, c’est que t’as rien compris. »

Samantha D.

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien et que, contrairement à ce que l’on vit au Québec, vous pouvez profiter un peu du soleil. En effet, on ne peut pas dire que la température printanière nous a gâtés ces dernières semaine. Pluie, froid, vent, nuage et tout le reste constituent notre lot quotidien. Enfin bref, gardons espoir qu’un jour le soleil apparaîtra dans le ciel. Cependant, aujourd’hui, je désire vous entretenir de l’importance des tatouages sur mon corps. Des tatouages qui ont, tout comme l’ensemble de mon corps, une histoire qui leur est propre.

New Image 2Pour moi, mes tatouages témoignent d’étapes très importantes dans le parcours de ma vie. Le premier que j’ai eu est la croix de Jérusalem qui se voulait être une preuve que la vie aura toujours le dernier mot sur la mort, l’amour sur la haine et l’espérance sur le désespoir. Ce qui est intéressant à retenir, c’est que ce tatouage a été fait le jour de l’Action de Grâce, le 10 octobre 2005, soit exactement cinq ans après ma cure de désintoxication contre l’alcoolisme. Vous pouvez donc comprendre sa grande signification à mes yeux. Être sorti de cet Enfer est tout un exploit que Dieu m’a accordé. Je lui en serai toujours reconnaissant.

D’autres tatouages tirent leur origine de ma pratique d’artsNew Image 1 martiaux tels que le karaté et le ju-jitsu. D’ailleurs, ces années de pratique sont sans contredit parmi les plus belles de toute ma vie. J’y ai fait la connaissance de gens formidables et même eu la chance incroyable d’être passé dans un journal publié dans tout le Québec au sein d’un article où l’on me présenta non pas comme un pauvre handicapé, mais bien comme un homme à part entière. Parmi ces tatouages, y figurent le symbole de mon horoscope chinois qui est le tigre, les pictogrammes de ninja, de karaté et du budokan. Ce dernier signifie tout simplement « arts martiaux » en japonais. D’ailleurs, j’éprouve un grand respect envers ce peuple car il a su se relever de manière formidable de leur défaite de 1945 et même de devenir l’une des puissances économiques tout en se mêlant strictement de ses affaires. Un peuple à imiter.

New Image 11Un autre tatouage qui a une grande valeur à mes yeux concerne les armoiries d’un régiment allemand durant la seconde guerre mondiale. Malheureusement, sa gravure sur mon bras a suscité une certaine polémique auprès de personnes que j’aime beaucoup. Je dois avouer que de porter les armoiries de la 33e division waffen SS, dite division Charlemagne, peut porter à confusion chez bon nombre de gens qui me connaissent très bien. Or, j’ai pris grand soin de faire retirer le rouge qui accompagne le motif originel afin d’éviter toutes formes de mésententes. Mais au fait, pourquoi un tel tatouage sur le corps de votre humble serviteur ? C’est là une excellente question. J’ai donc le plaisir, et aussi l’honneur, de vous annoncer qu’il y a au sein de mes ancêtres l’illustre empereur Charlemagne du saint empire romain germanique. Oui, c’est pour moi une grande joie car d’une part, mes origines constituent une source énorme de fierté et que d’autre part, il est pour moi impératif de connaître, du moins en partie, sa lignée ancestrale afin de se connaître réellement.

Enfin, le dernier tatouage représente une rose plantée dans un cœur.New Image 9 Une rose qui est, et sera pour toujours, dédiée à la première femme qui m’a véritable aimé dans ma vie. Je ne parle pas ici d’un amour d’adolescence. Mais d’un véritable amour lequel restera gravé en mon âme en dépit de bien des mésententes. Et, croyez-moi, il y en a eu plus que vous pouvez même vous y imaginer. Ceci ne m’a jamais empêché d’apprécier la femme magnifique qu’elle est et de me remémorer des beaux souvenirs vécus ensemble. Les roses rouges sont certes le symbole par excellence de l’amour, mais elles ont aussi des épines qui blessent souvent très profondément  la main qui se tend vers elles. La vie est ainsi faite.

En résumé, mon corps témoigne à lui seul une histoire peu commune. Courage ! Persévérance ! Force ! Résilience ! Voilà bien ce que les gens me disent souvent. Moi, je leur réponds via mes tatouages tout simplement ceci: « La vie a voulu que ma route soit ainsi et non pas autrement. Cependant, mon désir de vivre a transcendé les multiples obstacles qui s’y trouvèrent afin d’y planter les graines qui allèrent enrichir mon expérience de vie. »

Merci infiniment de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Un petit pas pour l’homme que je suis

Patrick Audinet, Marie Larocque et MariePier Auger
Équipe: Patrick Audinet, Marie Larocque et MariePier Auger

Un petit pas pour l’homme que je suis

« Cet article a été composé en pensant à ma prochaine prestation de nudité artistique qui aura lieu jeudi le 23 février au prestigieux musée des beaux-arts de Montréal dans le cadre d’une activité spéciale intitulée « Les jeudis des beaux-arts » où votre humble serviteur sera modèle nu pour cette occasion. »

Bonjour tout le monde,

Comment allez-vous ? Que se passe-t-il de bon dans vos vies ? Avez-vous des projets pour la semaine prochaine ? Bref, quoi de neuf ? Veuillez me pardonner pour mes questions, mais je suis tellement heureux de pouvoir partager avec vous tout ce qui se passe de beau dans ma vie actuelle qu’il m’est presque impossible de m’intéresser d’abord et avant tout à vous mes amis et amies.

Pour ma part, la dernière semaine a été tout à fait extraordinaire. Et pour cause, puisque l’opportunité de poser nu en tant que modèle vivant, ce qui est une véritable passion pour votre humble serviteur, au sein d’une classe d’étudiants et d’étudiantes m’a été offerte par une professeure hors pairs. Que de belles personnes j’y ai rencontrées ! Lesquelles possèdent un talent remarquable dans le domaine artistique. D’ailleurs, j’ai eu la chance de pouvoir regarder quelques-unes des œuvres réalisées par certaines d’entre elles.

new-image26Toutefois, et vu mon ouverture à la diversité, j’ai profité de l’occasion pour dialoguer avec certaines des personnes présentes en salle lors de l’entracte. Un entracte bien utile tant pour moi que pour l’ensemble des élèves. Vous pouvez me croire sur parole. C’est ainsi que j’ai pu discuter notamment avec une étudiante, qui se prénomme Laury, en première année universitaire en arts et qui a eu l’amabilité d’être photographiée en ma compagnie pour une éventuelle publication au sein de mon blogue artistique dédié à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie. Trois champs d’activité qui me passionnent. Il va de soi que j’en ai bien d’autres. Par exemple, je suis un supporteur des Canadiens de Montréal et du HC Lausanne lesquels sont deux équipes de hockey professionnel dont le premier est au Canada et le second est situé en Suisse romande.

Fait amusant de noter, Laury avait avoué que le dessin présenté ci-joint lui faisaitnew-image21 penser à la chanson « Eye of the Tiger » du film culte de Rocky où Sylvester Stallone incarnait le boxer Rocky Balboa. Un film qui démontre d’une façon, reconnaissons-le, assez inhabituelle que la volonté, la persévérance et la détermination sont des éléments indispensables pour atteindre un objectif lequel peut sembler à première vue hors d’atteinte. Et pourtant, tous ces éléments ont un point en commun. C’est de croire en la vie. Oui, croire en la vie en dépit de tout ce qui peut nous arriver. Oui, croire en la vie en dépit de ce que l’on peut y voir le mal présenté à grand déploiement au sein des divers médias de masse. Oui, croire en la vie car cela vaut vraiment la peine de relever tous les défis qui jalonnent nos routes. Oui, croire en la vie puisque cela permet aussi de croire en soi. Il va de soi que faire les premiers pas, aussi minimes soient-ils, peuvent nous amener à gravir des montagnes immenses où à partir de leurs sommets la vue sur l’ensemble de notre parcours favorisera une réflexion sur le sens même de notre vie.

Une réflexion qui servira nul doute à répondre à cette ultime question : Et que serait-il advenu si je n’avais pas fait le premier pas ? C’est ce pas qui est le plus important. Non seulement pour votre vie mais aussi, plus souvent que vous pouvez même supposer, pour celles des autres. Selon ce que m’a rapporté madame D.-H. lors de ma prestation de nudité artistique, il paraîtrait que je serais le seul modèle nu professionnel vivant avec un handicap physique dit « apparent » au Canada.

Autrement dit, l’humble petit pas fait dans un cabaret de Montréal où j’ai posé nu, une séance qui a été possible de faire grâce à la collaboration d’une équipe étonnante, en tout début de carrière est à l’origine d’une aventure incroyable. Et, pour paraphraser l’astronaute Neil Armstrong lors de l’alunissage de son module en 1969, ce fut « un petit pas pour l’homme que je suis, mais un grand bon pour ceux et celles qui désirent poursuivre mon chemin ».

Merci infiniment de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada