Archives

Rêveries

Rêveries Poème de RollandJr St-Gelais inspiré pat cette photo de gfriedberg Source : https://www.deviantart.com/gfriedberg/art/reverie-127008068

 

Rêveries

 

Il est huit heures du matin,

Et je pense déjà à la journée de demain,

Je partirai tôt pour te chercher à la gare de train,

Dès que je te verrai, je te serrerai et te cajolerai à pleines mains.

 

J’entends déjà ta voix délicieuse,

Lorsque tu me racontera tes aventures périlleuses,

En ce pays où tu étais partie pour quelques mois y enseigner,

Enseigner à des enfants de la rue, abandonnés et toujours mal-aimés.

 

Je préparerai juste pour toi un festin,

Celui que tu préfères et qui comblera ta faim,

Le tout accompagné de roses rouges et d’un bon vin,

Mais avant, si tel est ton souhait, je te ferai couler le bain.

 

Rien qu’à y penser, rien qu’à imaginer,

Je sens en moi le désir de toi lentement monter,

Ce que j’ai hâte de cet instant tes yeux regarder,

De ta beauté toute féminine pouvoir avec joie admirer.

 

Mais, j’ai tant de choses à faire aujourd’hui,

Qu’il serait peut-être le temps de sortir de mon lit,

Surtout que je vois le soleil par la fenêtre qui me sourit,

En me répétant qu’il serait bien que cessent mes rêveries.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Je n’y suis pour rien

Je n’y suis pour rien. Poème de RollandJr St-Gelais Photo et modèle : gfriedberg

Je n’y suis pour rien

 

Appuyé sur le cadre de la fenêtre,

Je ressens en moi tout mon mal-être,

Un profond mal-être qui n’en finit plus,

Étouffé par mes vêtements alors que je suis nu.

 

Regardant au loin pour y trouver refuge,

Loin de ce frère qui n’avait pas compris et qui me juge,

Alors que je voulais protéger le repos de notre mère,

La prémunir de revivre de nouveau ce véritable enfer.

 

Pourquoi tourner le fer rouge dans nos plaies?

Rappeler en pensées ce drame si horrible, si laid?

Ouvrir des livres écrits à l’encre si sombre, si noire?

De ces livres longtemps enfouis dans nos mémoires.

 

Méritais-je de me faire traiter de Juda?

Alors que je souhaitais garder ce triste souvenir,

Cet événement qui arracha à jamais mon plus beau sourire,

Pour toujours loin de mon âme, de mon être, de mon corps, de moi.

 

Je n’y suis pour rien dans toute cette histoire,

Qu’on me laisse tranquille tant mon esprit avant que vienne le soir,

J’ai depuis longtemps tourné la page de cette période de mon enfance,

Pour être franc, puisque tu n’as pas compris, maintenant je m’en balance.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Appel aux pères

Appel aux pères Texte de RollandJr St-Gelais Photo par Joël Pèlerin Source : https://www.deviantart.com/carlogarbarino54321/art/Beginning-Pregnancy-By-Charmeurindien-635386810

Appel aux pères

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien et, pour ceux qui vivent au Québec, la température maussade d’aujourd’hui ne vous affecte pas trop. De mon côté, je prends la vie du bon pied tout en me disant qu’hier est terminé et que demain n’est pas encore venu. Je sais bien qu’une telle affirmation ne vient pas de moi mais j’aime bien me le répéter de temps en autres. Question de relativiser l’état actuel des choses au sein de notre société dite  »évoluée ». Certes, la société a évolué pour le meilleur et pour le pire, avec tout ce que cela peut impliquer. Les valeurs changent allant parfois à contre-courant de ce que nous avons partagé avec nos pairs. Il n’est pas mon intention de porter un jugement sur l’ensemble des valeurs ayant cours actuellement. Et pour cause puisque c’est grâce à de tels changements que le monde a pu s’adapter aux nouvelles situations. Bref, les situations nouvelles font les mentalités mais ce sont ces dernières qui permettent aux hommes et aux femmes de marquer l’histoire de leurs empreintes.

Or, la venue au monde d’un enfant, de son enfant, est probablement la situation qui a le plus d’impact dans la vie d’un individu. Oui, je l’admets que parfois ce dernier peut ressentir qu’une indifférence totale face à un tel événement majeur. C’est loin d’être le cas pour l’ensemble mais cela peut arriver en certaines circonstances. Triste constant, mais c’est comme ça.

J’ai publié un article sur la réaction des femmes lorsqu’elles ont appris qu’elles portaient en elles un être en devenir. Que ressentirent-elles dès ce moment précis? Que firent-elles dans les premiers jours? Quelles ont été leurs appréhensions et leurs craintes face à une telle situation? Et quand ont-elles pris conscience une telle situation allait changer le cours de leurs vies? En résumé, comment ont-elles perçu leurs rôles de mères? 

Or, j’ai désiré poser les mêmes questions aux hommes tout en les adaptant à leur réalité masculine. Eh bien oui! Un homme possède une réalité qui lui est propre n’en déplaise aux féministes pures et dures. Ceci écrit, une telle série de questions a été posée à toutes mes connaissances masculines sur le réseau social Facebook ainsi que sur le site de partage artistique devianArt. Ma déception a été grande lorsque je me suis aperçu du nombre peu élevé d’hommes qui ont accepté de répondre à ma requête. J’ignore la raison ayant causé une telle absence de réponse de la part de la gente masculine. 

Fort heureusement, deux hommes, oui vous avez bien lu deux hommes, ont accepté de répondre à ma requête. Pour sa part, mon bon ami Steve D., a résumé de manière importante sa pensée en ces termes. En effet, pour lui, toute responsabilité est désormais dirigée envers ton enfant et ce, pour le reste de la vie. Ce qui inclut le rôle de père protecteur et de pourvoyeur envers celui-ci. Dans le fond, ce sont les priorités qui changent puisque c’est ton enfant occupe le sommet de la liste. Mais, et c’est ce que je trouve le plus hautement symbolique dans son aveu, c’est que le tout trouve son origine dans l’amour inconditionnel qu’il éprouve envers ce petit être en devenir. Qui a dit qu’un homme ne pouvait être sensible et aimant? 

En ce qui concerne un de mes correspondants de l’Allemagne, mon ami et collaborateur G.B. d’Allemagne m’a répondu tout simplement ceci :  » C’est une question inhabituelle et peut-être qu’il serait préférable d’en discuter avec un verre de vin et face à face. Mais, pour faire court, je te dirais que mon monde en a été bouleversé. Ce qui implique un mélange bizarre de bonheur et de soucis. » La question qui lui est venue à l’esprit est que s’il pourra gérer tout ce qui va arriver dans le futur. Mais face à une telle interrogation, il a su se relever les manches et il a fait en sorte, avec la présence de son épouse que ses enfants se sont développés merveilleusement bien. D’ailleurs, sa conjointe et lui sont de fiers grands-parents. Comme quoi, les craintes peuvent être injustifiées. N’est-ce pas ?! 

Je vous remercie de votre présence. Mes remerciements vont aussi à ces deux amis qui sont les seuls à avoir accepté de répondre à cette humble question.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Maintenant

IMG_20200801_132829
Maintenant poème par RollandJr St-Gelais

Maintenant

 

Désolé pour mon absence,

Désolé pour tout ce silence,

Désolé pour toute cette carence,

Pour les mots qui n’ont point de romance.

 

Je me suis tant posé de questions,

À en perdre au plus profond de moi la raison,

M’avais-tu menti? M’avais-tu raconté des histoires?

Quels tourments j’ai vécus en y pensant à tous les soirs.

 

Je sais bien que je ne peux rien y faire,

Y songer sans cesse me plonge dans les enfers,

C’était trop beau pour durer, c’était trop beau pour espérer,

C’était trop beau en ton amour y espérer, trop beau pour y rêver.

 

Maintenant, je ne sais plus quoi te dire, quoi t’écrire.

J’ai perdu le goût de vivre derrière mon plus beau sourire,

Maintenant que vais-je faire pour réaliser mon destin,

Sachant qu’à jamais séparés seront nos chemins?

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

J’attendais

J'attendais
J’attendais Poème de RollandJr St-Gelais Dessin magnifique de CapitaPerdu Source : https://www.deviantart.com/capitaperdu/art/Web-Never-Sleeps-853569788

J’attendais

 

Jusqu’à tard dans la nuit,

À côté de mon chat qui s’était endormi,

Je revoyais le moment en mon cœur si précieux,

Où nous nous sommes rencontrés pendant ce voyage merveilleux.

 

Sous le ciel de la côte d’azur,

J’avais vite remarqué tes yeux d’un bleu si pur,

Tu m’adressas doucement la parole avec une voix si tendre,

Que je suis tombée sous ton charme à en m’y éprendre.

 

Ensemble, nous avons visité tant d’endroits,

Nous avons rencontré des gens beaux et droits,

Nous avons découvert tant de choses magnifiques,

Que je croyais vivre dans un conte de fée, un monde magique.

 

Que de belles activités nous avons faites en plein jour,

Que de chaudes nuits nous avons vécues en faisant l’amour,

Nous avons juré que nous serons fidèles l’un à l’autre à jamais,

Si tu pouvais t’imaginer comme en ces jours je t’aimais.

 

Puis, la fin des vacances venue.

À ne jamais te revoir je m’étais résolue,

Tu m’avais pourtant fait cette promesse de m’écrire,

Afin de perpétuer en nos cœurs ces merveilleux souvenirs.

 

Perdue dans mon lit trop grand pour moi,

J’espérais tant qu’à mes côtés en ce moment tu y sois,

Prenant mon portable pour y lire tes messages que jadis tu m’écrivais,

J’ai enfin saisi dans le silence de la nuit qu’en vain j’attendais.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada